LE SILEX BLOND DU BERRY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  fcrozet le Ven 30 Déc - 8:56

allez! pour finir l'année un petit moment "culture"

Où quand l’âge de pierre rattrape l’âge de fer…. et réciproquement, dans la continuité de la guerre du feu !


De la guerre du feu à Austerlitz ou Waterloo selon les goûts…



Je ne sais pas trop dans quelle rubrique  éditer ce post : rechargement ? Médiathèque ? Bonnes adresses ? Etc.

Je veux parler ici d’un petit caillou que l’humanité traine avec elle depuis la nuit des temps, de la guerre du feu aux pas de tir des arquebusiers.

Il s’agit du silex, spécialement du silex « français » et tout particulièrement du silex blond du Berry et notamment de  Meusnes.

Meusnes est aujourd’hui un charmant petit village du Loir et Cher bien calme et tranquille.

Du XVIIème au XIXème ce fut la capitale incontestée de la production de la pierre à fusil, l’incomparable « blonde » du Berry que nous enviait le monde entier et dont la qualité, combinée à certaines de nos armes de qualité également, a sans doute contribué aux victoires de nos armées. ( pour les défaites c'était lors des ruptures de stock!! clown)

L’archéologie des champs de bataille, science aujourd’hui bien établie, en exhume des champs de bataille de l’Europe entière et au-delà.

Un petit hommage donc à ce petit bout de caillou qui fait un lien poétique entre les ères géologiques,  la préhistoire et l’ère industrielle.


Je retranscris  ici un bel article tiré d’une revue géologique qui explique également fort bien le rôle économique qu’a joué ces « industrie » dans ces campagnes bien pauvres de ce secteur du Berry.

« Le silex blond du Berry

Le silex est une roche sédimentaire siliceuse très dure constituée de calcédoine presque pure et d'impuretés telles que de l'eau ou des oxydes, ces derniers influant sur sa couleur. Très abondant, le silex forme des accidents siliceux dans la craie ou dans le calcaire et certains sols argileux, généralement issus d'altérations de la craie. La formation du silex est un phénomène complexe. Il est généralement admis que cette roche se forme à partir d'eau de mer ou de lac saturée en silice.

Le silex a été utilisé tout au long de l’histoire pour la fabrication d'outils et d'armes, du fait de sa faculté de se fractionner selon des lois constantes et contrôlables, en formant des arêtes tranchantes (cassure conchoïdale).

Frappés contre une roche riche en fer ou contre un morceau d’acier, les silex produisent des étincelles. A partir du 17ème siècle le silex, fixé sur une platine à silex, a ainsi été utilisé en tant que percuteur pour les fusils. Dès l'avènement de la platine à silex on chercha à produire les meilleures pierres possibles, calibrées et normalisées de façon à fournir aux armées un produit fiable et standard. Pour les pierres à fusil l’on recherchait les silex blonds et translucides, à cassure lisse assez dure pour produire de bonnes étincelles mais pas trop dure pour ne pas endommager les platines de mousquets et autres armes à feu. Il fut trouvé le site idéal en Berry.

Ces silex particuliers se trouvent dans une veine datant du Crétacé et s'étirant de la pointe du Danemark jusqu'au-delà du Poitou. Cette veine gît plus ou moins profondément, mais dans les environs de Meusnes et Couffy elle se trouve à portée de pioche, à seulement 10 à 20 mètres de profondeur. Les bancs géologiques qui contiennent ces silex sont généralement horizontaux, dans une terre crayeuse et marneuse, molle et gélatineuse.

Dans la vallée du Cher ; quatre villages se spécialisèrent dans la taille des pierres à fusil : Couffi, Lye, Meusnes et Châtillon-sur-Cher. Les caillouteurs (ou caillouteux) s'en allaient creuser des trous, jusqu'aux couches de silex, à environ 15 mètres de profondeur. Le lundi, ils remontaient les pierres pour la semaine. De retour chez eux, ils fendaient les blocs, les débitaient en lames puis ils taillaient ces lames en petits rectangles. La taille des pierres à fusil concernait souvent la maisonnée entière, femme comme enfants. Une personne pouvait débiter près de deux mille pierres dans sa journée, à raison d'une cinquantaine par silex.
On estime ainsi qu’au début du 19ème siècle, un ménage façonnait environ 600 000 pierres à fusil par an. Dans la région, 800 personnes produisaient entre 100 et 200 millions d'articles.






Du 17ème au 19ème siècle, Meusnes a ainsi été la capitale de la production de la « pierre à fusil ». Dans son Encyclopédie, Diderot cite Meusnes et Couffy comme étant « les endroits de France qui produisent les meilleures pierres à fusil et presque les seules bonnes ». A la pureté de la pierre s'ajoutait le tour de main des gens du pays et personne, ni en France, ni ailleurs, ne parvint à égaler la qualité des pierres du Berry.

Les armées de la Révolution et de l'Empire n'acceptaient que les pierres à fusil issues de silex blond du Berry. La production devint telle que les voyageurs de passage dans la région étaient stupéfaits devant les tas de débris qui dominaient les maisons. Ces monticules s'élevaient parfois à trois hauteurs d'homme sur une longueur de soixante-dix mètres.

Cette profession de caillouteur et la production des pierres à fusil s'arrêtèrent finalement peu après la première guerre mondiale mais ces débris de la taille du silex peuvent encore être observés par endroit, souvent étalés dans des vignes ou vergers comme c’est notamment le cas aux coordonnées de cette cache.

La région de Meusnes est ainsi également connue pour un vin dit de pierre à fusil. Les vignes sont remblayées avec ces déchets de taille de pierres à fusil, ce qui donnerait au vin un goût inimitable rappelant l’odeur du silex cassé.

Au centre du village de Meusnes se trouve un petit musée dédié à cette industrie de la pierre à fusil. »




















J’en profite également pour rendre hommage à Jean-Jacques DUTRIEUX , dernier fabriquant de pierre à fusil à maintenir la tradition et brillant animateur du musée consacré à cette industrie à Meunes même.


Les arquebusiers du monde entier bénissent la qualité de sa production.


Homme de grand savoir et de délicieuse compagnie il sait adapter un silex à n’importe quel chien et à n’importe quelle batterie pour autant que celle-ci soit encore correctement cémentée…et si ce n’est plus le cas il sait vous indiquer le forgeron qui sait encore animer l’alchimie nécessaire.


Si vous passez donc dans le secteur, n’hésitez pas. C’est de l’Histoire ! Et il a un apprenti ! Nous sommes donc tranquilles pour quelques temps.










------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3830
Age : 59
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  CLOSDELIF le Ven 30 Déc - 9:28

"Notre" revue Cibles vient justement de publier un excellent article sur le sujet!
Numéro de novembre 2016.....Qui accessoirement contient aussi un article sur la Winchester 1895 (que j'ai osé commettre....) et plein d'autres !!! (Garand, Fal, Glisenti,GP 35, etc)
Bonnes lectures !


Dernière édition par CLOSDELIF le Ven 30 Déc - 10:06, édité 1 fois

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 17036
Age : 65
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  Pâtre le Ven 30 Déc - 10:03

salut 

Et pour ceux qui seraient intéressé pour du tourisme "lithique", je recommande de suivre la veine de silex jusqu'au Grand Pressigny, dans le sud de la Touraine. (♬A la Touraine!♪ Au vieux Chinon!♫...)
Important centre de production & d'exportation de silex, depuis le paléolithique...

pour le sujet!


------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1463
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  CLOSDELIF le Ven 30 Déc - 10:08

Pâtre a écrit:salut 

Et pour ceux qui seraient intéressé pour du tourisme "lithique", je recommande de suivre la veine de silex jusqu'au Grand Pressigny, dans le sud de la Touraine. (♬A la Touraine!♪ Au vieux Chinon!♫...)
Important centre de production & d'exportation de silex, depuis le paléolithique...

pour le sujet!


Dont le musée, depuis sa "restauration" n'est malheureusement plus que l'ombre de lui même....

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 17036
Age : 65
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  fcrozet le Ven 30 Déc - 10:10

CLOSDELIF a écrit:"Notre" revue Cibles vient justement de publier un excellent article sur le sujet!
Numéro de novembre 2016.....Qui accessoirement contient aussi un article sur la Winchester 1895 (que j'ai osé commettre....) et plein d'autres !!! (Garand, Fal, Glisenti,GP 35, etc)
Bonnes lectures !

J'achète plus de revues , je regarde plus la télé  No No No mais si quelqu'un peut me scanner cet article je suis preneur.

------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3830
Age : 59
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  volontaire 1870 le Ven 30 Déc - 10:40

Je conseille aux personnes intéressées par les cailloux, la lecture de l’excellent ouvrage de Jean EMY, Histoire de la Pierre à Fusil.
Je pense que JJ Dutrieux en possède encore quelques exemplaires.

avatar
volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1777
Age : 52
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  fcrozet le Ven 30 Déc - 11:30

c'est effectivement l'ouvrage de référence. bien rare aujourd'hui et donc bien cher  Sad

------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3830
Age : 59
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  Baccardi le Ven 30 Déc - 11:57

100 à 200 millions de silex par an Shocked Shocked

Ca fait quand même quelques coups de fusils salut

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10302
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SILEX BLOND DU BERRY

Message  fcrozet le Ven 30 Déc - 12:20

quelques uns sur des suisses d'ailleurs....

------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3830
Age : 59
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum