Springfield 1903 (Remington)

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Iamgui le Ven 23 Déc 2016, 12:57

Je suis allé tiré pour la première fois ce matin.

(très) mauvaise nouvelle : le groupement est horrible. Sur 20 tirs, seulement 5 sont sur la cible. On peut aussi voir de la poussière et des petits éclats sur la cible du fait que certaines balles ont atterrie au pied (j'ai même retrouvé une ogive ouverte en dessous de la cible).

Il faut savoir que j'ai tiré des munitions datant de la seconde guerre et qui étaient restés des années (au moins 65 ans) dans une boite en ferraille (rouillée à l'intérieur quand je l'ai ouverte) derrière une commode dans une remise mal isolée, donc quand il faisait humide, elle était humide, quand il faisait froid, il faisait froid ...

J'ai récupérés les munitions qui étaient dans le meilleur état (beaucoup étaient oxydées) et les ai polies avec de la laine de fer et de l'huile pour arme.

Je n'ai pas eu l'occasion de tirer avec des munitions neuves, je ne peux donc pas comparer (et comme le stand ferme jusqu'en mi-janvier il me semble, je ne vais pas tirer pendant quelques temps).

Il faut aussi savoir que la canon était rouillé, j'avais beau y passer des morceau de torchons avec ou sans huile, le canon restait noir. J'ai donc cherché sur internet et suis tombé sur des vidéos (sérieuse) qui expliquaient qu'il fallait y passer quelques coup avec une tige entourée de paille de fer avec de l'huile. Le résultat est impressionnant sur les vidéos. J'ai donc fait ça, ça a bien aidé à enlever de la rouille, mais le canon reste tout de même sombre (comparé à celui de mon Mosin qui brille).
Est-ce que cette manip aurait pu détériorer le canon en augmentant son diamètre ? (après je me dis qu'une arme ne se détériore pas si facilement, surtout que j'y ai passé de la paille de faire douce que j'utilise sur le reste de l'arme pour enlever la rouille)

Voilà mes hypothèses qui pourraient être la cause de ce manque de précision impressionnant ...

Je vais joindre des image du canon dans l'après midi après l'avoir nettoyé. D'ailleurs j'ai acheté un solvant Armistol en bouteille (pas l'aérosol), c'est bien ça qu'il faut pour nettoyer le canon après avoir tiré ? 

Ah, encore une question, j'ai récupéré mes douilles et on m'a dit qu'il fallait que je les nettoie au plus vite mais n'ayant pour l'instant rien pour nettoyer, on m'a parlé de les mettre dans une chaussette puis à la machine à laver, est-ce bien ?
avatar
Iamgui
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Pocomas le Ven 23 Déc 2016, 12:59

RA  12-42  : Remington Arms   décembre 1942

J'éviterai à ta place de tirer de munitions de surplus, surtout +/- oxydées.
avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 15505
Age : 63
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Shorty33 le Ven 23 Déc 2016, 13:10

PennKoed a écrit:

Au risque de dire une bêtise (mais je ne suis pas avare en la matière), as tu fait jauger le canon ?
Voire fait roder la bouche (des nettoyages répétés depuis la bouche au lieu de les faire depuis la chambre peuvent, à force abimer les rayures à l'extrémité du canon). Il se vend des cônes à utiliser avec de la pâte à roder pour reprendre le cône de bouche, mais les armuriers savent aussi très bien le faire, Quitte d'ailleurs à parfois raccourcir le canon de 2 ou 3 mm !
Car de mémoire, il me semble avoir lu quelque part que la meilleure balle pour ce fusil serait plutôt des Sierra 150 grains HPBT, ou des Lapua Mega avec autour de 50 grains de N140 (attention, ne pas prendre comme référence !)...
Le canon est comme neuf  je ne les pas jauger avec une gauge mais avec une balle elle ne rentre pas d'un millième 
Je pense juste qu'il est capricieux avec les sellier bello en 147 gr car comme je te disais avec des 180 gr c'est un monstre de précision donc l'ogive n'augmente pas en diamètre juste en poids 
Je n'est pas pu essayé des munitions d'époque car il n'arrive pas à les percuter elles sont trop dur pour mon ressort vieillissant 
avatar
Shorty33
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 368
Age : 28
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Pocomas le Ven 23 Déc 2016, 13:15

Shorty, écrire en grand caractère sur un forum, c'est comme si tu hurlais aux oreilles de ceux qui t'écoutent, c'est inutile et gênant.

Merci d'éviter.
avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 15505
Age : 63
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Gilles78 † le Ven 23 Déc 2016, 13:31

Iamgui a écrit:Il faut savoir que j'ai tiré des munitions datant de la seconde guerre et qui étaient restés des années (au moins 65 ans) dans une boite en ferraille (rouillée à l'intérieur quand je l'ai ouverte) derrière une commode dans une remise mal isolée, donc quand il faisait humide, elle était humide, quand il faisait froid, il faisait froid ...

J'ai récupérés les munitions qui étaient dans le meilleur état (beaucoup étaient oxydées) et les ai polies avec de la laine de fer et de l'huile pour arme.



Il n'y a rien à attendre de telles munitions à part pour la collection. Tirer des munitions anciennes est au minimum une hérésie, au maximum un risque pour l'arme.





Il faut aussi savoir que la canon était rouillé, j'avais beau y passer des morceau de torchons avec ou sans huile, le canon restait noir. J'ai donc cherché sur internet et suis tombé sur des vidéos (sérieuse) qui expliquaient qu'il fallait y passer quelques coup avec une tige entourée de paille de fer avec de l'huile. Le résultat est impressionnant sur les vidéos. J'ai donc fait ça, ça a bien aidé à enlever de la rouille, mais le canon reste tout de même sombre (comparé à celui de mon Mosin qui brille).
Est-ce que cette manip aurait pu détériorer le canon en augmentant son diamètre ? (après je me dis qu'une arme ne se détériore pas si facilement, surtout que j'y ai passé de la paille de faire douce que j'utilise sur le reste de l'arme pour enlever la rouille)


La "paille de fer" ou même la laine d'acier 000 ne sont PAS DES INSTRUMENTS DE NETTOYAGE DES CANONS !!! Il y a des écouvillons en bronze pour ce faire, et des produits qui évitent de bouziller les canons comme la mousse Forest qui est efficace pour les canons très encrassés. Mais il ne faut pas escompter retrouver un canon poli brillant dans ce cas de figure, sinon ça serait au prix de la quasi-suppression des rayures ! Un canon "gris" n'est pas forcément moins précis qu'un canon "miroir".

Essaie de poser des questions avant d'entreprendre des actions qui pourraient être destructrices !





Je vais joindre des image du canon dans l'après midi après l'avoir nettoyé. D'ailleurs j'ai acheté un solvant Armistol en bouteille (pas l'aérosol), c'est bien ça qu'il faut pour nettoyer le canon après avoir tiré ?


Oui, avec modération le nettoyage, ET TOUJOURS PAR L’ARRIÈRE, culasse démontée ; un coup de brosse nylon un coup d'écouvilon trempé dans le solvant, un peu d'attente, un coup de brosse nylon ou bronze, un patch ou deux pour tout enlever et on peut laisser ainsi à moins qu'on ne compte pas utiliser l''arme pendant longtemps auquel cas un léger huilage du canon peut être utile.



Ah, encore une question, j'ai récupéré mes douilles et on m'a dit qu'il fallait que je les nettoie au plus vite mais n'ayant pour l'instant rien pour nettoyer, on m'a parlé de les mettre dans une chaussette puis à la machine à laver, est-ce bien ?



Les douilles anciennes sont rarement réutilisables. Soit elles sont amorcées en berdan, soit leur laiton a été oxydé et est devenu trop dur et écroui. Pour recharger il vaut mieux partir sur un lot de douilles récentes, propres et neuves.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....
avatar
Gilles78 †
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2043
Age : 64
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Shorty33 le Ven 23 Déc 2016, 13:37

Désolé pocomas j'ai répondu avec mon smartphone et je ne crier pas ni hurler pas sûrement une erreur de manipulation
avatar
Shorty33
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 368
Age : 28
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Pâtre le Ven 23 Déc 2016, 14:02

salut

aï! aï!

Content d'être encore parmi nous Question
...
 je ne vais pas tirer pendant quelques temps).
...
Nan, parce que là, t'aurais effectivement peut être pas pu tirer pendant quelques temps!!!


Iamgui a écrit:...
Il faut savoir que j'ai tiré des munitions datant de la seconde guerre et qui étaient restés des années (au moins 65 ans) dans une boite en ferraille
...
...
Je n'ai pas eu l'occasion de tirer avec des munitions neuves, je ne peux donc pas comparer (et comme le stand ferme jusqu'en mi-janvier il me semble, je ne vais pas tirer pendant quelques temps).
...

Ce fusil est resté tel quel, pendant quelques décennies, ça urgeait tant, au mépris de toute prudence, de risquer ton intégrité (& accessoirement, celle de cette arme...) Question
Surtout que du 30-06, ça se trouve! C'est pas une mun' à reconstruire (par quelqu'un d'expérimenté!)


Iamgui a écrit:...
J'ai récupérés les munitions qui étaient dans le meilleur état (beaucoup étaient oxydées) et les ai polies avec de la laine de fer et de l'huile pour arme.
...
Les collectionneurs apprécieront..

Pas de meilleurs arguments que ce qui a été dit plus haut:
Gilles78 a écrit:...
Il n'y a rien à attendre de telles munitions à part pour la collection. Tirer des munitions anciennes est au minimum une hérésie, au maximum un risque pour l'arme.
...

Gilles78 a écrit:...
La "paille de fer" ou même la laine d'acier 000 ne sont PAS DES INSTRUMENTS DE NETTOYAGE DES CANONS !!! Il y a des écouvillons en bronze pour ce faire, et des produits qui évitent de bouziller les canons comme la mousse Forest qui est efficace pour les canons très encrassés. Mais il ne faut pas escompter retrouver un canon poli brillant dans ce cas de figure, sinon ça serait au prix de la quasi-suppression des rayures ! Un canon "gris" n'est pas forcément moins précis qu'un canon "miroir".
...

Gilles78 a écrit:...
Essaie de poser des questions avant d'entreprendre des actions qui pourraient être destructrices !
...
Bienvenue

Dans un autre post, par plaisanterie, j'ai évoqué le Père-Fouettard...on sait pas ou il est passé, çui-là...



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2478
Age : 46
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 14:08

Shorty33 a écrit:Désolé pocomas j'ai répondu avec mon smartphone et je ne crier pas ni hurler pas sûrement une erreur de manipulation


Ah, je suis rassuré !
Je pensais que j'avais dit une incongruité et que Shorty me faisait une grosse colère...
Pour être plus compréhensible > Si un canon est un peu "rincé", il se peut les ogives légères deviennent moins précises que les ogives plus lourdes. Parce que la vitesse augmente pour les plus légères, d'où une sorte de "flottement" (ce n'est pas le cas, mais disons que l'inertie moindre n'aide pas) Quand les ogives sont plus lourdes, bien que l'on utilise des poudres moins vives, ou des quantités moindres, la pression initiales est plus forte et les balles ont tendance à mieux prendre les rayures, parce que de toute façon, une balle se dilate si le diamètre du canon est plus grand que le diamètre de la balle (en fond de rayure).
Par exemple, pour une Lapua en 30.06 de 150 grains, les tables Vhita donnent entre 48,30 grains et 53,20 grains de N140 et une vitesse initiale de 802 à 872 m/s
Pour une Lapua Naturalis de 180 grains, les tables donnent entre 42,70 grains et 48,30 grains de N140 et une vitesse de 693 à 784 m/s
Donc un écart de 100m/s et vraisemblablement une pression relativement plus importante dans le canon "au cul de la balle" qui lui fera mieux prendre les rayures par effet de dilatation.

Les déformations d'une balle sont très étonnantes (par exemple les armuriers conseillent de recharger de la GP11 avec de la .308, alors qu'un K 31 est à .306 en fond de rayures ! Ce qui non content d'être une grosse erreur, n'est pas très bon pour les canons, surtout en FMJ, mais ça marche ! Même si ce n'est pas mon avis !)

Enfin, que tu n'arrives pas à rentrer une balle ou une ogive dans ton canon, c'est encore heureux, ça voudrait dire que les rayures ne servent plus à rien ...


Dernière édition par PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 14:33, édité 1 fois

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Iamgui le Ven 23 Déc 2016, 14:12

avatar
Iamgui
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 14:23

Iamgui a écrit:Il faut aussi savoir que la canon était rouillé, j'avais beau y passer des morceau de torchons avec ou sans huile, le canon restait noir. J'ai donc cherché sur internet et suis tombé sur des vidéos (sérieuse) qui expliquaient qu'il fallait y passer quelques coup avec une tige entourée de paille de fer avec de l'huile. Le résultat est impressionnant sur les vidéos. J'ai donc fait ça, ça a bien aidé à enlever de la rouille, mais le canon reste tout de même sombre (comparé à celui de mon Mosin qui brille).
Est-ce que cette manip aurait pu détériorer le canon en augmentant son diamètre ? (après je me dis qu'une arme ne se détériore pas si facilement, surtout que j'y ai passé de la paille de faire douce que j'utilise sur le reste de l'arme pour enlever la rouille)

Va faire un tour sur le site http://www.proshotproducts.com/
Ce sont les leaders du nettoyage aux U.S. Mêmes les armuriers professionnels en France utilisent leur produits, mais se gardent bien de les vendre !!! Sauf BGM...
Ils ont toutes sortes de produits et "d'outils", même ta laine d'acier sur le bronzage, c'est une erreur, ils ont des tissus spéciaux de nettoyage (speciality clothes) qui en plus protègent l'acier de l'oxydation, comme leur "Metal Care Cloth" à $5.43, c'est pas croyable comment ça nettoie l'extérieur et les pièces d'un fusil, même s'il a l'air neuf, le tissu devient sale !
Tu peux même leur exposer ton problème, et ils te diront ce qu'il faut faire et avec quoi. Il y a une fille super sympa chez eux, Christie Nelson, aux ventes "sales@proshotproducts.com". Demandes leur...

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 14:29

Iamgui a écrit:Voici les images du canon (je met l'url des images pour que vous les voyiez non compressées)
Comme vous pouvez le voir (même si les photos ne montrent pas forcément bien la réalité), la corrosion a pas mal attaqué le canon, laissant pleins de petit trous

1 C'est un peu suicidaire de tirer avec un canon dans cet état !!! affraid affraid
2 Par contre, les rayures ont l'air bien conservées, il n'a pas dû beaucoup tirer...
3 Même la bouche du canon est naze...

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Iamgui le Ven 23 Déc 2016, 14:37

PennKoed a écrit:

Iamgui a écrit:Il faut aussi savoir que la canon était rouillé, j'avais beau y passer des morceau de torchons avec ou sans huile, le canon restait noir. J'ai donc cherché sur internet et suis tombé sur des vidéos (sérieuse) qui expliquaient qu'il fallait y passer quelques coup avec une tige entourée de paille de fer avec de l'huile. Le résultat est impressionnant sur les vidéos. J'ai donc fait ça, ça a bien aidé à enlever de la rouille, mais le canon reste tout de même sombre (comparé à celui de mon Mosin qui brille).
Est-ce que cette manip aurait pu détériorer le canon en augmentant son diamètre ? (après je me dis qu'une arme ne se détériore pas si facilement, surtout que j'y ai passé de la paille de faire douce que j'utilise sur le reste de l'arme pour enlever la rouille)



Va faire un tour sur le site http://www.proshotproducts.com/
Ce sont les leaders du nettoyage aux U.S. Mêmes les armuriers professionnels en France utilisent leur produits, mais se gardent bien de les vendre !!! Sauf BGM...
Ils ont toutes sortes de produits et "d'outils", même ta laine d'acier sur le bronzage, c'est une erreur, ils ont des tissus spéciaux de nettoyage (speciality clothes) qui en plus protègent l'acier de l'oxydation, comme leur "Metal Care Cloth" à $5.43, c'est pas croyable comment ça nettoie l'extérieur et les pièces d'un fusil, même s'il a l'air neuf, le tissu devient sale !
Tu peux même leur exposer ton problème, et ils te diront ce qu'il faut faire et avec quoi. Il y a une fille super sympa chez eux, Christie Nelson, aux ventes "sales@proshotproducts.com". Demandes leur...

Merci de l'adresse Wink

Mais aucun produit ne peut redonner la santé à un canon comme ça non ? Là c'est plus qu'une histoire de nettoyage ?
avatar
Iamgui
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Nicomidway le Ven 23 Déc 2016, 14:45

Vu d'ici il n'a pas l'air si "naze" que ça ce canon.

L'idéal serait d'investir dans une jauge pour pouvoir poursuivre sur du concret.

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »
avatar
Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2859
Age : 27
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Iamgui le Ven 23 Déc 2016, 14:52

Nicomidway a écrit:Vu d'ici il n'a pas l'air si "naze" que ça ce canon.

L'idéal serait d'investir dans une jauge pour pouvoir poursuivre sur du concret.



C'est ce que m'a dit l'armurier chez qui je l'ai faite déclarer. Il m'a dit que ça allait (j'avoue que les photos rendent un peu pire qu'en vrai, l'effet de brillance qu'on peut voir porte à confusion, on dirait que tout le canon est rongé par la rouille, ce qui n'est quand même pas le cas. Mais comparé à mon Mosin, ça n'a rien à voir)

Une idée de prix d'une jauge ? Ou peut-on le faire faire chez un armurier ?
avatar
Iamgui
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 15:01

Iamgui a écrit:NicomidwayVu d'ici il n'a pas l'air si "naze" que ça ce canon.


L'idéal serait d'investir dans une jauge pour pouvoir poursuivre sur du concret.


C'est ce que m'a dit l'armurier chez qui je l'ai faite déclarer. Il m'a dit que ça allait (j'avoue que les photos rendent un peu pire qu'en vrai, l'effet de brillance qu'on peut voir porte à confusion, on dirait que tout le canon est rongé par la rouille, ce qui n'est quand même pas le cas. Mais comparé à mon Mosin, ça n'a rien à voir)
Une idée de prix d'une jauge ? Ou peut-on le faire faire chez un armurier ?


Appelles CASTEL D'AGARD.
C'est pratiquement le seul armurier qui raye des canons, ça veut dire qu'il a tous les outils pour rayer, il peut peut être passer un outil qui nettoie le fond des rayures, et les rayures elles mêmes, je ne sais pas, mais restes zen, tu peux aussi changer le canon, c'est pas si galère que ça...

edit: Oups, j'ai oublié de donner l'adresse...

sarl CASTEL D'AGARD
Grange d'Agard BP 1
23600 BOUSSAC
Description de sarl CASTEL D'AGARD
sarl CASTEL D'AGARD.
Contacts : 05 55 65 50 35 - info@castel-d-agard.fr - www.etsldebruyn.net

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Iamgui le Ven 23 Déc 2016, 15:11

PennKoed a écrit:

Iamgui a écrit:NicomidwayVu d'ici il n'a pas l'air si "naze" que ça ce canon.




L'idéal serait d'investir dans une jauge pour pouvoir poursuivre sur du concret.




C'est ce que m'a dit l'armurier chez qui je l'ai faite déclarer. Il m'a dit que ça allait (j'avoue que les photos rendent un peu pire qu'en vrai, l'effet de brillance qu'on peut voir porte à confusion, on dirait que tout le canon est rongé par la rouille, ce qui n'est quand même pas le cas. Mais comparé à mon Mosin, ça n'a rien à voir)
Une idée de prix d'une jauge ? Ou peut-on le faire faire chez un armurier ?




Appelles CASTEL D'AGARD.
C'est pratiquement le seul armurier qui raye des canons, ça veut dire qu'il a tous les outils pour rayer, il peut peut être passer un outil qui nettoie le fond des rayures, et les rayures elles mêmes, je ne sais pas, mais restes zen, tu peux aussi changer le canon, c'est pas si galère que ça...

edit: Oups, j'ai oublié de donner l'adresse...

sarl CASTEL D'AGARD
Grange d'Agard BP 1
23600 BOUSSAC
Description de sarl CASTEL D'AGARD
sarl CASTEL D'AGARD.
Contacts : 05 55 65 50 35 - info@castel-d-agard.fr - www.etsldebruyn.net

Encore merci pour l'adresse ! 
Et changer un canon de 1903 ça va coûter bonbon, ces fusils coûtent chers et sont rare en France
avatar
Iamgui
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 15:24

Et changer un canon de 1903 ça va coûter bonbon, ces fusils coûtent chers et sont rare en France


D'abord ils ne sont pas si rares que ça...
Tu en veux un tout neuf dans sa boite et qui n'a jamais tiré ? J'ai ça... (Mais j'en veux pas !)
Un canon de 1903, ça se trouve sans problème aux US, $250 sur Ebay.
Je viens même d'en trouver un tout neuf jamais servi pour $199 sur Ebay !!!
Faut juste passer par un importateur habilité à importer ça...
Après, tu envoies ça chez un armurier, il te démonte l'ancien et te remonte le nouveau, et te refait le traitement de surface comme l'ancien pour que ça dénote pas trop... Adresses en MP

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  walker33 le Ven 23 Déc 2016, 16:51

Pour faire briller le canon de son K98 qui était plus que terne, j'ai un copain qui a trouvé une solution originale. Il a pris une cartouche dont il a enduit l'ogive de pâte à roder les soupapes. Il a tiré. Résultat, son tube brille comme un miroir de bordel. Il prétend qu'il n'a pas perdu de précision, ce qui me laisse un peu dubitatif. Le fait que pour avoir essayé son fusil à 100 m, il a un groupement correct : 8 de la C50 sans problème avec des munitions rechargées sans recherche de la précision maximale. Est-ce que son truc est hérésie ou au contraire une solution géniale, je ne sais pas. Ca me laisse plutôt perplexe Question

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 708
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Ven 23 Déc 2016, 17:10

walker33 a écrit:Pour faire briller le canon de son K98 qui était plus que terne, j'ai un copain qui a trouvé une solution originale. Il a pris une cartouche dont il a enduit l'ogive de pâte à roder les soupapes. Il a tiré. Résultat, son tube brille comme un miroir de bordel. Il prétend qu'il n'a pas perdu de précision, ce qui me laisse un peu dubitatif. Le fait que pour avoir essayé son fusil à 100 m, il a un groupement correct : 8 de la C50 sans problème avec des munitions rechargées sans recherche de la précision maximale. Est-ce que son truc est hérésie ou au contraire une solution géniale, je ne sais pas. Ca me laisse plutôt perplexe Question

Ben il aurait mis de la pâte à roder (la fine) sur un goupillon laiton, il aurait eu le même résultat à mon avis, mais dans tous les cas de figure, la pâte à roder, ça use de toute façon, et à mon avis, plus qu'une cartouche, Non ?
Parce que si le canon est correctement lubrifié, (j'ai pas dit huilé ou graissé, ça c'est no good) mais avec un traitement à chaud genre Militec, le canon ne s'use pratiquement plus si on renouvelle la lubrification toutes les 500 cartouches...

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Gilles78 † le Ven 23 Déc 2016, 17:33

La balle enduite de pâte à roder est une connerie monstrueuse d'un fainéant même pas capable de passer un écouvillon dans son canon !

Si on veut utiliser la pâte à roder, il faut être sûr que le canon n'est pas déjà à un diamètre à fond de rayure supérieur à la cote maxi (.308" pour un canon en 30-06).

Ensuite on fait un rodoir en plomb en enfonçant à force une balle en plomb pur de diamètre supérieur au diamètre à fond de rayure (une balle de .36 à PN peut faire l'affaire, une balle de .44 PN est un peu grosse mais si on peut la déformer pour en faire un cylindre de diamètre .310 ça sera encore mieux.

Ensuite on monte l'empreinte sur une baguette, on enduit l'empreinte de pâte à roder et on la pousse dans le canon de l'arrière vers l'avant à plusieurs reprises en regardant le résultat (après nettoyage de la pâte à roder, évidemment)

Si le canon est proche des cotes nominales, il ne faut utiliser que des produits chimiques genre mousse Forrest.

Plusieurs passage de cette mousse enlèveront tout ce qui n'est pas le métal du canon : saletés, cambouis, rouille, encuivrage/emplombage, etc...

Si le canon reste gris après ça, il sera néanmoins propre et utilisable pour le tir.

Sur les photos, on ne voit pas grand chose, mais il semble que la bouche du canon ait pris un coup. Il se pourrait qu'une reprise d'usinage soit nécessaire pour retrouver une bouche propre.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....
avatar
Gilles78 †
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2043
Age : 64
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  walker33 le Ven 23 Déc 2016, 18:04

Gilles78 a écrit:La balle enduite de pâte à roder est une connerie monstrueuse d'un fainéant même pas capable de passer un écouvillon dans son canon !

Si on veut utiliser la pâte à roder, il faut être sûr que le canon n'est pas déjà à un diamètre à fond de rayure supérieur à la cote maxi (.308" pour un canon en 30-06).

Ensuite on fait un rodoir en plomb en enfonçant à force une balle en plomb pur de diamètre supérieur au diamètre à fond de rayure (une balle de .36 à PN peut faire l'affaire, une balle de .44 PN est un peu grosse mais si on peut la déformer pour en faire un cylindre de diamètre .310 ça sera encore mieux.

Ensuite on monte l'empreinte sur une baguette, on enduit l'empreinte de pâte à roder et on la pousse dans le canon de l'arrière vers l'avant à plusieurs reprises en regardant le résultat (après nettoyage de la pâte à roder, évidemment)

Si le canon est proche des cotes nominales, il ne faut utiliser que des produits chimiques genre mousse Forrest.

Plusieurs passage de cette mousse enlèveront tout ce qui n'est pas le métal du canon : saletés, cambouis, rouille, encuivrage/emplombage, etc...

Si le canon reste gris après ça, il sera néanmoins propre et utilisable pour le tir.

Sur les photos, on ne voit pas grand chose, mais il semble que la bouche du canon ait pris un coup. Il se pourrait qu'une reprise d'usinage soit nécessaire pour retrouver une bouche propre.
Je préfère ça. Je me disais bien que tirer une balle enduite de pâte à roder était une hérésie mais comme le tube de mon 1903 est taché à mis parcours, je me posais des questions sur cette solution. C'est quoi cette mousse Forrest et ça se trouve où ?

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 708
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Invité le Ven 23 Déc 2016, 19:16

Tirer une balle enduite de quoi que ce soit est le meilleur moyen de faire une bague dans le canon...salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  PennKoed le Sam 24 Déc 2016, 07:44

Gilles78 a écrit:Ensuite on fait un rodoir en plomb en enfonçant à force une balle en plomb pur de diamètre supérieur au diamètre à fond de rayure (une balle de .36 à PN peut faire l'affaire, une balle de .44 PN est un peu grosse mais si on peut la déformer pour en faire un cylindre de diamètre .310 ça sera encore mieux.

Ensuite on monte l'empreinte sur une baguette, on enduit l'empreinte de pâte à roder et on la pousse dans le canon de l'arrière vers l'avant à plusieurs reprises en regardant le résultat (après nettoyage de la pâte à roder, évidemment)
Il faut éliminer la rouille par d'autres procédés, car la mousse Forest n'élimine que les traces de poudres de tombac ou de cuivre, pas la rouille...
La meilleure solution technique reste la bonne vieille recette de grand père, le jus de tomates, mais encore mieux, directement ce que contient le jus de tomate, l'acide phosphorique... Il est soluble dans l'alcool ou l'eau. C'est le venin des fourmis, donc ça peut picoter un peu si on a une blessure ou une éraflure, le mieux est donc d'utiliser des gants chirurgicaux.
Soit on achète une dilution dans le commerce, souvent appelée "destructeur de rouille" (Julien, par exemple, chez Leroy Machin ou Castotruc), soit on le dilue dans l'eau entre 35 à 50% de concentration. Il faut le verser du côté de la chambre, avec un petit entonnoir à parfum et boucher le canon côté guidon... Le traitement peut durer de 3h à 48h selon le degré de corrosion. L'acide phosphorique n'attaque pas le métal. Le passage d'un écouvillon métallique est évidement un must, et une obligation, à plusieurs reprises pendant le traitement (depuis la chambre !)...

"L'acide phosphorique est souvent utilisé en solution dans des produits utilisés en mécanique pour dérouiller les pièces métalliques. Il sert aussi à la phosphatation de pièces métalliques pour les protéger de l'oxydation à l'air libre."

En ce qui concerne le polissage ultérieur, le plomb va s'user beaucoup plus vite que l'acier...
En échange, il y a le Cerrosafe, qui a des qualités mécaniques et dimensionnelles bien plus constantes qu'une balle en plomb...
On peut même le couler autour d'une petite tige filetée voire même en "sacrifiant" un pousse chiffon en .22, ce qui permettra d'utiliser ensuite une simple baguette de nettoyage.

Mais si le canon n'est plus rouillé, je n'en vois pas l'intérêt...

------------------------

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.(Albert EINSTEIN) old
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN);  old


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 70
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Springfield 1903 (Remington)

Message  Gilles78 † le Sam 24 Déc 2016, 09:16

PennKoed a écrit:
En ce qui concerne le polissage ultérieur, le plomb va s'user beaucoup plus vite que l'acier...



Le Cerrosafe pour ceux qui en ont et l'idée de le couler sur une baguette sont de bonnes solutions, effectivement et il suffit de plonger l'écouvillon dans l'eau chaude pour faire fondre le cerrosafe et le récupérer. Mais le plomb ne s'usera pas vraiment, les particules abrasives de la pâte à roder doivent se répartir à peu près également autour du plomb et s'incruster partiellement dedans, et ce sont elles qui portent sur l'acier du canon, en plus de celles qui "roulent" entre deux.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....
avatar
Gilles78 †
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2043
Age : 64
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum