canon 98 K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

canon 98 K

Message  Cocher 67 le Mar 13 Déc 2016, 19:38

Bonsoir,
Ma question est la suivante: si je prend deux K 98 fabriqué par la même manufacture d'armes, donc normalement les deux pas de vis (filetage) des canons  et les pas de vis (filetage) des blocs culasses devrait être identique, puis je inter changer les canons de l'un à l'autre sans toucher à la feuillure ?
Merci pour vos réponses.
Crdlt.
cocher 67

Cocher 67
Membre
Membre

Nombre de messages : 41
Age : 65
Date d'inscription : 27/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Gilles78 † le Mar 13 Déc 2016, 20:55

La dépose d'un canon du système 98 impose au minimum la vérification de la feuillure et sa retouche si nécessaire.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....
avatar
Gilles78 †
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2043
Age : 64
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Verchère le Mer 14 Déc 2016, 02:21

Je n'ai pas eu l'occasion de le faire souvent (j'ai tout de même à une occasion changé 3 fois le tube de mon 98K dans le même après-midi, pour chercher celui des 3 qui tirait le moins mal).
Mais il m'a chaque fois semblé qu'en vissant à bloc la feuillure était correcte ; du moins correcte pour une arme militaire (càd qu'à 3 épaisseurs de scotch au cul d'une cartouche RWS neuve, ça commence à devenir bien dur à fermer).

C'est d'ailleurs la moindre des choses, en production industrielle ; une précision au 1/10 suffit largement, alors que le 1/100 serait possible. Toutes les pièces étant travaillées sur des montages spécifiques, les filetages se trouvent automatiquement indexés à l'identique.
Il pourrait en aller tout autrement avec des canons neufs, chambrés à l'unité ou en très petite série. Mais les 2 fois où j'ai participé à un montage, ça tombait juste (avec pourtant des calibres différents du 8x57).

Lothar Walther propose d'ailleurs une case "protrusion of chamber" pour la commande des canons filetés et chambrés (càd dépassement du culot en arrière de la tranche du canon, dont la valeur dépend du type de mécanisme).
Mais bon, Lothar Walther c'est pas non plus le forgeron du village...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4932
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

canon 98 K

Message  Cocher 67 le Mer 14 Déc 2016, 10:37

Merci, pour vos prompte réponses, le plus dur à faire est sans doute de démonter le canon 
qui est quand même monté depuis plus de 70 ans, sans abîmer le bloc de culasse.
Crdlt.
Cocher 67

Cocher 67
Membre
Membre

Nombre de messages : 41
Age : 65
Date d'inscription : 27/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Gilles78 † le Mer 14 Déc 2016, 12:55

Il faut surtout disposer des outillages adéquats pour ne pas vriller le boitier.

Ensuite c'est juste un histoire de bras de levier.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....
avatar
Gilles78 †
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2043
Age : 64
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  croquignol le Mer 14 Déc 2016, 19:25

Ne pas oublier un petit détail.
Travaux à faire exécuter par un armurier possédant les autorisations nécessaires.
A l époque de la réglementation précédente c est une manoeuvre que j ai eu l occasion de réaliser,je faisais retirer quelques dixièmes sur la tranche arrière pour pouvoir régler la feuillure mini à l aide de la fraise adéquate.
Ceci posé c est devant la cible que l on peut apprécier la qualité du tube,et on a parfois des surprises.
Ensuite passage au BE indispensable.

croquignol
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 209
Age : 70
Date d'inscription : 16/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Verchère le Jeu 15 Déc 2016, 01:15

Gilles78 a écrit:Il faut surtout disposer des outillages adéquats pour ne pas vriller le boitier.
Ensuite c'est juste un histoire de bras de levier.
Mais parfois une sacré histoire... Certains, bien propres, se démontent aisément ; mais d'autres, un peu rouillés ou ayant simplement  souffert dans le passé, en demandent un sacré, de bras de levier ! Il faut donc prévoir que peut-être, la rallonge fera plus d'un mètre ; et qu'on y mettra toute sa force ou tout son poids ; en chauffant simultanément l'assemblage jusqu'à 200 ou 250° (huile fumante) !

Dans ces conditions, les prises sur le boîtier et le canon doivent être à la hauteur.
Pas de problèmes au boîtier ; bien sûr la barre passée en travers de l'ouverture du magasin est à exclure (vrillage garanti). Mais la partie avant, au niveau de tenon de recul, permet de fixer un robuste système à 2 mâchoires taillées en forme.
Le canon par contre, n'offre aucune prise (sauf à y tailler 2 méplats à la disqueuse - rigolez pas, j'en ai un comme ça dans mon tas de ferrailles). S'il vient gentiment, les 3 ou 4 mors d'un mandrin de tour le tiendront ; mais si ça résiste un peu, les mors riperont. Le tonnerre (au niveau de la chambre) est cylindrique ; on peut y serrer 2 mâchoires usinées au diamètre... qui ne riperont peut-être pas. Sinon, pour ôter un vieux canon de toutes façons réformé ... la clef Stillson (clef à griffe), au tonnerre ou sous la hausse préalablement dessoudée.
D'ailleurs, il faut généralement dessouder la hausse pour faire le premier essai sur le mandrin de tour.

Mais dans tous ces cas, même en passant une journée à préparer soigneusement les outils, on s'estimera heureux de n'avoir pas esquinté les marquages. Quant à respecter le bronzage éventuellement en place, il ne faut pas trop y compter...

De plus, je n'ai remonté que des canons neufs (livrés sans instruments de visée), ou des anciens pour les tester à la lunette sur un boîtier qui en était pourvu. Je ne peux donc garantir que hausse et guidon retomberont parfaitement en place. Ça devrait, mais avec le matage provoqué par le premier serrage, après un bon nettoyage on va vraisemblablement pouvoir serrer à peine plus (et on ne s'en privera pas, pour diminuer autant que possible l'excès de feuillure "militaire").

Ce n'est donc pas une mince affaire : démontage, remontage, ré-alignement des instruments de visée, re-bronzage... Tout ça pour remonter un vieux canon de provenance inconnue ? Faudrait tout de même prendre en compte l'option alternative : remonter un canon neuf en profil militaire.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4932
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Emilbusch le Jeu 15 Déc 2016, 11:39

Ton message est intéressant Verchère, concernant les canons neuf, pour rester sur l'exemple du Mauser 98k,
comment cela se passe t'il? En considérant une commande chez Lothar Walter, peut on choisir la côte entre les rayures: 7.90 ou 7.89...?
Les canons neufs sont forcément très précis ou cela dépends d'autres facteurs?

J'ai une autre question,
J'ai eu l'occasion de voir dans mon club une arme dont le canon était remplacé par un canon neuf en inox.
L'intérêt tient en la longévité? il y a d'autres avantages? Cela est il bronzable?

Merci!!

------------------------

 n°4796
avatar
Emilbusch
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 508
Age : 35
Localisation : Nancy, LORRAINE
Date d'inscription : 24/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  indianadam le Jeu 15 Déc 2016, 13:30

Hello

Les canons inox sont sensés être plus résistants à l'usure sur les calibres "chauds".

Je suis régulièrement en contact avec l'importateur des canons Bergara: pour lui, en terme d'usure, on gagne 25% de coups en plus par rapport à un canon acier. Il parlait bien sur de ses produits Bergara et pas des autres marques.

Après, c'est son avis. D'autres pensent qu'il n'y a pas de différence notable en terme d'usure balistique.

Concernant la finition j'ai testé téflon et cerakote sur mon upper M4 canon inox, le cerakote est vraiment top.

Pour une finition bronzée, il faut un canon acier.

Perso, pour un 98k en 8x57, je pense qu'un canon acier bronzé suffit largement, pas la peine de payer plus cher pour un tube inox qui au final n'apportera rien de plus pour tirer quelques cartouches le weekend et qui risquera de dénaturer l’esthétique de l'arme.

++
avatar
indianadam
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 35
Localisation : 77
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Emilbusch le Jeu 15 Déc 2016, 13:38

Merci pour les infos.
Ok.
Et en therme de precision? Toutes les marques se valent?
Pour ce qui est de l'aipaisseur des rayures, a t on le choix?
(7.89 par ex?)

------------------------

 n°4796
avatar
Emilbusch
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 508
Age : 35
Localisation : Nancy, LORRAINE
Date d'inscription : 24/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  Verchère le Jeu 15 Déc 2016, 16:27

Les canons neufs ne sont pas forcément très précis, à preuve en est certaines pétoires au rabais...
Mais venant d'une marque sérieuse, ils devraient être bons ... à conditions que tout le reste (munition, mise à bois, tireur) leur permettent d'exprimer leur potentiel (et ce n'est pas si simple).

Mon expérience en canons "profil 98K" est ancienne, en calibres autres (300 Savage et 7x64), et ils avaient été achetés chez un armurier. Donc aucune idée de la provenance, ni des intermédiaires éventuels.

Pour ce qui en est de Lothar Walther, ce que j'en sais provient d'une commande récente pour les expérimentations de travail d'un armurier (les conditions légales sont donc différentes du particulier). Et c'est en .308 ; je pense donc que le site Lothar Walther serait à consulter.

Question choix de l'alésage exact, il me semble douteux qu'on puisse l'avoir au 1/100 près, sauf à demander une sélection dans le stock disponible (ce qui risque de ne pas être gratuit). Par ailleurs je suis très sceptique sur l'importance réelle du calibre d'alésage (CIP_F)... Et surtout sur l'intérêt d'avoir une cote F serrée !
Dans les études que j'ai vues, ce n'est qu'une résultante du calibre à fond de rayures (CIP_Z) choisi en fonction des balles qu'on veut utiliser, et de la profondeur de rayures souhaitée (0.10 mm étant visiblement très convenable pour de la haute précision, 0.07 étant peut-être un minimum). Avec une cote F serrée, les rayures seront plus profondes, et la balle (calibrée selon la cote Z) forcera plus à la prise de rayures, et sera contrainte à s'allonger plus. Allongement dont il serait douteux qu'il améliore la précision...
Certes, à l'époque... Mais c'était à l'époque, et depuis on a peut-être un peu amélioré les connaissances en balistique interne.
Le seul intérêt de l'alésage, c'est peut-être qu'il est facile à mesurer avec des piges...

Pour l'inox je suis encore dans l'expectative...
Le devis Lothar Walther pré-cité mentionne un "special rifle steel LW19".
Or, d'après les équivalences l'acier inox LW19 serait analogue au X2CrTi12, ou 1.4512, ou 409L. Mais cet acier aurait à l'état normalisé (proche du recuit) une limite élastique voisine de 22 kg / mm², avec une rupture de 38 à 56 kg, et un allongement supérieur à 25%. Du caramel mou, en somme !
Certes, la trempe peut changer beaucoup de choses : mais justement, pour cette nuance, aucun barème de trempe n'est indiqué ! Comme s'il ne se trempait pas !
La caractéristique principale étant la résistance à la corrosion à chaud (usage : pour faire des pots catalytiques).
Alors soit Lothar Walther lui applique des traitements thermiques non préconisés par les fournisseurs, soit il y a méprise sur l'équivalence... Parce-que, Re 22 kg, même le canon du fusil Gras était plus costaud !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4932
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: canon 98 K

Message  alligator427 le Jeu 15 Déc 2016, 16:35

effectivement  scratch 
les Lothar Inox ont plutôt la réputation d’être dur a usiné
a contrario des canons Inox d'origine US... quand est il vraiment ?
salut
avatar
alligator427
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1704
Age : 50
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum