Déshuiler une crosse de bois

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  ANDY34 le Mer 30 Nov 2016, 18:32

Tourblanche a écrit:"...c'est pour ça qu'on retrouve régulièrement des trous dans les crosses d'armes du 18 eme siècle .   "


     Des trous ou ?

Bonjour, 
Si vos armes n'ont pas de trou, on peut utiliser un vieil appareil, utilisé jadis pour faire sécher les bouteilles, en tant que ratelier   Very Happy Very Happy Very Happy       

ANDY34
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 393
Age : 56
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  MBiz le Jeu 01 Déc 2016, 18:19

Verchère a écrit:Pour ma part j'utilise de la soude caustique en cristaux (attention, pas de la "soude Solvay", qui est du carbonate de soude, bien moins efficace) dissoute dans un peu d'eau froide ou tiède (dosage à la "va comme je te pousse"). Ceci dans une bassine en plastique, mais je n'y trempe pas la crosse : je la frotte simplement avec un vieux gant de toilette périodiquement re-trempé dans la bassine.
Gants de ménage et lunettes obligatoires, car c'est généralement assez concentré (ça décape aussi la plupart des vernis).

Le fait que l'eau soit froide évite que les pores du bois ne s'ouvrent exagérément, ce qui réduit l'imprégnation du bois (facilitant ainsi le rinçage) et limite l'éclaircissement (lequel semble généralement plutôt lié au départ de la crasse).

Ensuite rinçage toujours à l'eau froide ou tiède, mais généreux (dans la baignoire, avec la douche). Egouttage et séchage pas trop rapide.
J'en profite généralement pour relever les enfoncements à la patemouille, et re-poncer très légèrement (avec passages à la vapeur). S'il y a des variations de couleur trop criantes, je les atténue au brou de noix très dilué (par de nombreuses couches, au besoin), avant de re-huiler...


L'avantage de la soude en cristaux c'est qu'elle se conserve bien (la lessive de soude s'évente, du moins est altérée par le gaz carbonique de l'air) et qu'elle permet de nombreux usages, comme fabriquer le savon ; j'en ai donc toujours en stock.


NB : la "lessive de soude", c'est simplement de la soude caustique pré-diluée dans de l'eau, à une concentration ... pas toujours spécifiée.
La "lessive St Marc" c'est des cristaux de soude enrobés de savon (de Marseille ?). Mais en fait de cristaux, je ne serais pas surpris que ce soit du carbonate de soude, et non pas de la soude caustique (hydroxyde de sodium). En tous cas, c'est très insuffisant sur une crosse véritablement dégoûtante.


Voici un premier résultat avec dosage à la va comme je te pousse. Moi qui craignais de blanchir le bois! ha ha! 


MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 217
Age : 56
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  Verchère le Jeu 01 Déc 2016, 18:49

Je n'aime pas trop les conditionnements "commerciaux", car la composition du produit est parfois évasive. Même quand on peut lire "contient du xxx", on se demande ce qu'il y a d'autre...

Sur celui-ci, au moins c'est clair et net : de la vraie soude caustique, en paillettes.



Car les "cristaux de soude" ... ce n'en est tout simplement pas !
C'est de la "soude Solvay", autrement dit du carbonate de sodium. On s'en sert pour préparer une lessive liquide "maison" pour textiles couleurs, ce qui confirme la faible agressivité (30 g savon, 3 cuillères à soupe de cristaux de soude et 3 litres d'eau). Je l'utilise parfois en "bain d'arrêt" après décapage acide (nettoyage des douilles très oxydées, au vinaigre dilué), mais ne compterais pas dessus pour faire un boulot sérieux.

Le "bicarbonate de soude" fait lever les gâteaux, et lave les textiles blancs (même recette, mais bicarbonate à la place du carbonate), car il est sans doute décolorant. Sinon c'est efficace contre la gueule de bois ; mais faire lever une pâte à pain ça m'horrifie toujours, moi qui travaillle au levain.

Ces deux carbonates ne sont pas franchement agressifs, et le port des gants me paraît assez superflu...

La soude caustique c'est autre chose ! Très efficace pour laver des mains pleines de cambouis, mais on ne recommence pas deux fois ! Outre les gants, les lunettes enveloppantes sont très conseillées ; et je frotte la crosse avec un gant de toilette plutôt qu'une brosse (qui projette toujours des micro-gouttelettes).
Ça décape aussi la plupart des vernis (parfois, sur une crosse affreuse on hésite entre vernis raté, cire ou huile de lin quasi-vitrifiées : la soude règle la question), et ça agit vite et à froid, rendant inutile le trempage et à fortiori le bain chaud.
Car je préfère éviter de trop imbiber le bois en le trempant, à fortiori dans un liquide chaud : ça fragilise le bois et peut causer des déformations ou décoller des entures.

Dosage : dans une bassine, un grand verre d'eau froide (ça suffit bien pour une crosse de fusil) ou tiède et une cuillère à soupe de paillettes de soude caustique. Elles sont relativement longues à dissoudre, le volume est très faible et l'on est bien protégé ; donc l'ordre de versement n'est pas si important.
Le temps que ça se dissolve c'est refroidi. Je frotte la crosse au dessus de la bassine, pour éviter d'en mettre partout et récupérer les dégoulinures, avec le gant de toilette régulièrement re-trempé dans la soupe, et sans y mettre beaucoup d'énergie (quand les dégoulinures ont une couleur dégoûtante c'est bon signe).
Je précise toutefois n'avoir ainsi traité que des crosses d'apparence absolument immonde : quand elles sont simplement sales je me contente de les brosser au savon de Marseille (et les petites traces... sont bien où elles sont !).


Pour dégraisser en profondeur... j'ai des doutes. Lorsque j'ai eu à le faire c'était pour des réparations par collage, et rien n'a semblé bien efficace (même le trichloréthylène) : ça n'agit qu'en surface, mais les graisses profondes restent, et remontent progressivement. J'ai même des doutes sur l'efficacité réelle des solvants, car il faudrait qu'ils pénétrent, dissolvent, ressortent en entraînant la graisse dissoute, et soient rincés au solvant propre. Quand ils s'évaporent ils laissent la graisse sur place ; et je craindrais qu'un solvant non volatil ne l'entraîne même plus profond...


Décoloration du bois. En menuiserie, on décapait les vieux meubles peints à la lessive de soude (caustique), en inondant et en prenant notre temps ; donc effectivement ça blanchissait un peu le bois mais de toutes façons une teinture faisait partie de la finition. Sur les crosses c'est beaucoup moins long, mais effectivement une fois la crasse enlevée le bois paraît bien plus clair ; cependant, au re-huilage il fonce nettement. De toutes façons, si on nettoie une crosse sale il faut bien s'attendre à ce qu'elle éclaircisse un peu !
La teinture, je la réserve à des retouches localisées ; ou pour harmoniser la couleur en cas d'entures ou de pièces rapportées. Pour éviter que la zone corrigée ne tranche nettement avec les parties non teintes, je dilue beaucoup le brou de noix et afin de pouvoir mieux doser en passant de nombreuses couches séparées par un séchage. L'harmonisation finale étant faite par une couche générale, qui ne fonce pas perceptiblement les parties n'ayant reçu que cette couche, mais atténue les contrastes.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4470
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  Tourblanche le Jeu 01 Déc 2016, 20:50

Pendant qu'on cause de nos mixtures préférée  ,  que pensez-vous du Phosphate  Trisodique ?
     TSP pour les intimes ?   Je m' en sert comme détergent et comme solvant .  C' est aussi très bien
pour nettoyer l' argenterie , je ne l' ai pas encore essayé sur le laiton .


       http://www.mon-droguiste.com/phosphate-de-sodium,fr,4,PHOTRI16011DSN.cfm

  Ici , c' est plus facile a trouver que les cristaux  de soude .


  MBiz  : Es-tu content du résultat ?    Sur la photo ça semble réussi  .
avatar
Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1819
Age : 65
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  cromagnon 07 le Ven 02 Déc 2016, 07:03

Tourblanche a écrit:"...c'est pour ça qu'on retrouve régulièrement des trous dans les crosses d'armes du 18 eme siècle .   "


     Des trous ou ?

hello
j'ai vu pas mal de bois de fusil anciens avec des trous traversant la crosse et j'ai entendu et lu quelque part ,je ne me rappelle plus ou que ces trous servaient a pendre l'arme a un clou .quand je dis "clou" ça peux aussi être un rondin de bois . on retrouve ce trou sur un vieux fusil a silex que j'ai déjà montré sur un autre forum .voila si ça peut éclairer ta lanterne Very Happy 
amicalement
cro
avatar
cromagnon 07
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 790
Age : 58
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ça peut se faire....

Message  Jef.ch le Ven 02 Déc 2016, 11:52

Salut,

J'ai eu une seule fois -il y a 2 ans- une crosse de K11 qui avait été huilée. Comme mentionné ( http://www.tircollection.com/t21595-quizz#309944 ), il m'avait fallu 4 bains de lessive décapante -et "un peu" de ponçage- pour récupérer quelque chose de convenable, apte à recevoir ses couches de gomme-laque.
Je n'étais pas certain d'avoir éliminé toute l'huile en profondeur, et je craignais que des taches ne réapparaissent ou que la gomme-laque ne s'écaille. 2 ans plus tard il n'en est heureusement rien.

Ma petite expérience n'a certes pas valeur universelle, mais pour ce que j'en ai vu, un poncé-huilé pas trop profond sur une crosse en noyer, ça peut se récupérer.

Amitiés,
A+,
le Jef-lessive-et-huile-de-coude!  Wink

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1501
Age : 55
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  Musicalbox le Lun 13 Fév 2017, 21:23

Bonjour,
je me permet de faire petite remontée car j'ai une question en lien avec le post : j'ai une crosse en lamellé collé saturée de gras et de cochonneries, selon vous, un petit récurage au bicarbonate de soude pourrait avoir des effets bienfaisants sur celle-ci  sunny ?

Merci !

Alex
avatar
Musicalbox
Membre
Membre

Nombre de messages : 68
Age : 40
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 09/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  Verchère le Mar 14 Fév 2017, 02:25

Ça ne fera sans doute rien de plus qu'un bon brossage (brosse à ongles) au savon de Marseille ; lequel faisait plus ou moins partie de l'entretien courant usuel...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4470
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  PennKoed le Mar 14 Fév 2017, 07:59

Pour ma part, c'est
- Diluant cellulosique universel, au pinceau au-dessus d'une bassine (choisir une bassine qui résiste au diluant cellulosique !) nettoyage du gras, huiles graisses en surface et en profondeur garanti...
- Puis acide oxalique pour les tâches de rouille de grenadières et autres accessoires métalliques, rinçage à l'eau tiède à satiété,
- Et enfin, alors que le bois est encore mouillé en profondeur par son passage à l'acide oxalique dilué dans de l'eau, et son rinçage à satiété, direction la centrale vapeur à repasser de madame pour remonter le maximum de pains à la patte mouille...
- Séchage tranquillement ni trop au chaud ni trop au frais...
- Et ponçage dans le sens du bois en attaquant localement au 80 mais tout doux, puis 120, voire directement 240 et 400... Un petit coup de laine d'acier 00
- Et passage d'un fond dur au tampon laine d'acier 000, deux couches à 24h d’intervalle pour bien boucher les pores, un petit ponçage au (500 ou au 600), juste pour  avoir une base qui accroche et deux couches d'huile de Teck...

------------------------

Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.(Albert EINSTEIN); geek
Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire. Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. (Georges CLEMENCEAU).


avatar
PennKoed
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 263
Age : 68
Localisation : 94 & 56
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  MBiz le Ven 17 Fév 2017, 03:51

Tourblanche a écrit:Pendant qu'on cause de nos mixtures préférée  ,  que pensez-vous du Phosphate  Trisodique ?
     TSP pour les intimes ?   Je m' en sert comme détergent et comme solvant .  C' est aussi très bien
pour nettoyer l' argenterie , je ne l' ai pas encore essayé sur le laiton .


       http://www.mon-droguiste.com/phosphate-de-sodium,fr,4,PHOTRI16011DSN.cfm

  Ici , c' est plus facile a trouver que les cristaux  de soude .


  MBiz  : Es-tu content du résultat ?    Sur la photo ça semble réussi  .














Pour répondre très tardivement à la question de tour blanche "suis-je contant du résultat" et continuer le post, et bien, les cristaux de soude nettoient bien le bois mais ils "ébonisent" le noyer. Il m'a donc fallu passer la crosse à l'acide oxalique, reponcer et continuer le traitement de déshuilage avec de l'acétone. Je n'ai  jamais été en mesure de déshuiler complètement le bois et ce malgré plusieurs séances de trempage prolongé (24 h) dans l'acétone. Dès que la crosse était sortie de son bain, très rapidement l'huile remontait à la surface du bois. J'ai réglé, ou camouflé le problème en appliquant une couche d'un mélange de 40% vernis, 40% diluant à peinture et 20% d'huile de lin. J'ai fait cette application dès que l'acétone fut évaporé du bois, soit environ 15 minutes. Voici le résultat après dix couches de ce mélange.

Avant traitement 


Après les cristaux de soude, l'acide oxalique et 3 séances de trempage à l'acétone. Remarquez comme le bois est toujours gorgé d'huile


Après application des couches huile/vernis 


Avant et après. Prochaine étape, micro billage de la boîte de culasse au BT-13 et le bronzage.



MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 217
Age : 56
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déshuiler une crosse de bois

Message  capitaine conan le Ven 17 Fév 2017, 05:38

normal pour l'ébonisation.
comme dit par Solitaire du 57, la soude faisant réagir le tanin du bois va foncer ceux qui en ont une forte teneur (chêne et noyer dans ton cas).
tu as donc très bien fait d'utiliser l'acide oxalique après.
le résultat est à la hauteur de tes efforts...bravo le cousin
impatient de voir la suite.

capitaine conan
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 162
Age : 55
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum