Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  oxi81 le Ven 18 Nov 2016, 15:34

A – Le boitier de culasse



1/ La couronne (appelée Crown ou Cypher en anglais).

Frappée sur le boitier de culasse, elle représente le Roi ou la Reine régnant au moment de la mise en service de l'arme.
Il faut distinguer le modèle couronne « Reine » de celui de « Roi »


Les deux lettres en dessous sont les initiales latines de Sa Majesté : V.R. Pour Victoria Regina (Reine Victoria en latin), E.R. Pour Edward Rex ou G.R. Pour Georg Rex (Rex = roi en latin).

Si l'arme ne porte pas la couronne et/ou les deux lettres royales, ce n'est pas une arme règlementaire.
Elle peut ne porter que la couronne, comme ça a été souvent le cas sur les armes de volontaires, que l'on peut qualifier de semi-règlementaires. Une arme ne portant ni la couronne, ni les initiales royales est une arme commerciale, parfois strictement identique au modèle règlementaire, hormis les marquages. Elle porte alors souvent le logo commercial du brevet, par exemple pour Snider, un S avec une flèche.

2/ Le millésime

Il représente l'année de fabrication de l'arme et non le modèle comme c'est la règle sur les armes françaises ou américaines par exemple.

3/ le fabricant


Il sont une demi-douzaine à avoir produit les armes de sa Gracieuse Majesté.
Soit un arsenal d'Etat comme le RSAF (Royal Small Arms Factory) situé à Enfield, dans la banlieue de Londres, soit une entreprise privée comme BSA (Birmingham Small Arms & Metal C°).
On peut citer aussi LSA (London Small Arms company Ltd), BE (Blenheim Engineering), NA&A C° (National Arms and Ammunition company), HRB (Henry Rifled Barrel, Engineering and Small Arms Company Ltd). Cette liste n'est pas exhaustive et d'autres entreprises privées ont aussi été employées,
A noter que TOWER, l'arsenal de la Tour de Londres n'a jamais « fabriqué » d'armes, il s'est toujours contenté d'assembler des armes avec des pièces d'autres fabricants et d'éprouver les armes finies.


4/ L'épreuve de boitier et de la culasse

Indépendamment des autres marquages, le boitier et la culasse faisaient l'objet d'une épreuve à part et d'un marquage particulier.




5/ Le modèle

Toutes les armes britanniques, une fois le modèle officiellement adopté, sont répertoriées par le modèle, appelé « Mark ». Le premier modèle est le Mark I (toujours écrit en chiffre romain).
Ensuite vient le mark II si l'évolution de l'arme si elle est suffisamment importante. Si elle n'est pas suffisamment significative, on en reste au même « Mark » mais suivi d'une, deux voire trois étoiles. Par exemple : Mark I** ou II*.

6/ Le rang ou classe

Utilisé uniquement sur le Martini-Henry, le rang indiquait la valeur de l'arme.
Une arme rang I était mise en service dans les unites régulières et en première ligne.
Une arme rang II était fournie aux unités de seconde ligne, d'entrainement et autres milices.



(Photos et textes traduits de divers sites anglophones dont www.martinihenry.com)






------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3651
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  cro24 le Ven 18 Nov 2016, 15:45

Excellente et méritoire initiative les armes britanniques ayant souvent un véritable livre en matière de poinçons de marquages.

cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 914
Age : 58
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  oxi81 le Ven 18 Nov 2016, 17:01


Marquage ShtLE BSA Mark III*


Marquage Snider ENFIELD Mark I*

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3651
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  Pâtre le Ven 18 Nov 2016, 17:08

salut
Parfois, ça ne "mange pas de pain" de dire un grand

 



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1088
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  fcrozet le Ven 18 Nov 2016, 20:25

Pâtre a écrit:salut
Parfois, ça ne "mange pas de pain" de dire un grand

 



un très grand même  salut

------------------------

Quod erat demonstrandum

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  oxi81 le Ven 18 Nov 2016, 21:49

N'exagérons rien, j'ai juste fait ces deux petits posts sur les marquages britanniques pour ceux qui ne les connaitraient pas bien.
Mais je suis sûr que la plupart de nos membres savait déjà tout ça. Very Happy

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3651
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  Baccardi le Ven 18 Nov 2016, 22:34

Non, je ne savais pas Embarassed

Merci !

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  HELIX le Ven 18 Nov 2016, 22:54



Même pour ceux qui connaissent plus ou moins un petit rappel ne fait pas de mal .




HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16991
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquages règlementaires britanniques XIX° et début XX° siècle (1ère partie)

Message  adishatz le Sam 19 Nov 2016, 00:59

Merci pour ce post, moi je ne connaissais pas !

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum