Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Dim 06 Nov 2016, 18:42

Bonjour à tous,
Fraichement trouvé à la dernière bourse aux armes de Rouen, ce vieux fusil mod 1822 ( du moins je pense) qui dormait depuis fort longtemps dans un grenier. Intouché, il était bien fatigué mais je pense qu'il pourra retrouver une seconde jeunesse avec un  peu de patience, de l'huile de coude et de la laine d'acier...
J'ai commencé par un démontage qui s'est plutôt bien passé. Pas de vis bloquée, par de rouille profonde et surtout un charme qui ne demande qu'à être remis en valeur. Il ne manquait que la vis de blocage du chien.
J'ai passé pour l'instant le bois à l'oxalique dans de l'eau chaude, frotté au tampon pas trop agressif pour ôter la crasse. C'est du noyer, qui a fait un peu le régal des vers mais qui présente un bon potentiel quand il sera remis en cire. Il a encore de beaux marquages ( et un macaron illisible).
Le métal est fleur de rouille, complet. La baguette d'origine est encore présente. Tout a été passé aussi à l'oxalique.
Ce qui me surprend, c'est l'absence de marquage 1822 tbis ( et pourtant le canon me semble rayé) sur l'arrière du canon et le pontet qui est fait en une seule pièce ( jamais vu). Beaucoup de marquages d'arsenal un peu partout. La platine n'a aucun marquage. Je ne suis pas du tout connaisseur en la matière.
Je vous montrerais les photos des diverses étapes, au fur et à mesure.
Je suis preneur sur des information sur cette arme, qui ressemble trait pour trait à un modèle classique et réglo 1822 Tbis. Garde nationale, fabrication armurier??
Cdlt
L.


État d'origine :






















Le démontage et début de restauration :








143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Dim 06 Nov 2016, 18:44

Suite de la restauration.
Après quelques à frotter le métal, à reboucher les trous de vers et à suer un poil, voilà le résultat qui n'est pas vilain. Il a repris une deuxième jeunesse.
Après traitement des bois, j'ai donc rebouché les trous avec du liant/sciure puis teinté le tout ( chêne foncé, ça rend pas mal). Une couche de fond dur puis de la cire à boucher ( encaustique) pour la finition. Enfin, une dernière couche de cire d'abeille incolore pour la finition.
Voilà ce que ca rend :


























Cdlt
L.

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Dim 06 Nov 2016, 18:45

Ca y est, notre grand-père a rejoint son petit frère sur le mur. Il a maintenant une fière allure. J'aimerais un jour le faire parler :)
Bonne soirée.
Laurent

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  Solitaire du 57 le Dim 06 Nov 2016, 19:00

Trés beau travail ,et trés beau résultat !! Very Happy

Ta technique sur le rebouchage des trous et gnons m’intéresse particulièrement .J'ai une monture de Lebel qui a un peu souffert des petites bêtes et quelques gnons biens marqués (éraflures profondes ) (André si tu me lis ,c'est de ton ancêtre que je veux parler  )

Qu'appelles tu liant /sciure ? Colle blanche et sciure ? Quelle sciure de quel bois ? Comment prépares tu le mélange ? Re broyes tu la sciure ? 

Merci de ta réponse ,et encore bravo ! Very Happy

@+ salut

------------------------

ce qui doit ce faire ce fait ,ce qui ne ce fait pas ne devait pas ce faire .....pirat


Solitaire du 57
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 648
Age : 50
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  adishatz le Dim 06 Nov 2016, 19:05

Bravo,
belle restauration !

Pour ma culture personnelle, (je suis quasiment ignare en matière de sabres), sont ce des sabres modèles 1822 sur le mur ?
Cordialement.

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1347
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Dim 06 Nov 2016, 19:12

Le liant, c'est le terme professionnel qu'on utilise. C est un liquide transparent à odeur très forte ( polyuréthane, produit de la firme Synthilor) qu'on utilise pour fabriquer une espèce de pâte à bois " maison". J'utilise de la sciure de ponçage ( presque de la poussière de bois en fait), que je mélange au liant. Ca fait une pâte qui devient très dure et qu'il faut vite travailler car ça sèche à la vitesse grand V. On rebouche en faisant bien pénétrer la matière ( on peut la rendre plus ou moins liquide). Une fois sèche, ca devient très dur, aussi dur que du bois ( on peut même remplacer de la matière trop abimée. On peut le poncer mais le résultat( grain) dépend de la finesse de la poudre de bois. On utilise l'essence correspondante si possible pour obtenir le meilleur résultat. ici, j'ai fait la finition avec de la pâte à bois du commerce. Le résultat est correct.
L.

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Dim 06 Nov 2016, 19:14

Slt
Oui, ce sont deux sabres règlementaires 1822 d'Infanterie. Celui du dessous est un sabre d'armurier, avec lame plus fine et garde ciselée. L'autre est un sabre récent utilisé en première année en École d'Officier ( c'est le mien.).
L

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  Solitaire du 57 le Dim 06 Nov 2016, 20:57

Merci pour cette réponse très claire 

Je sais maintenant dans quelle direction chercher  Very Happy

Il me reste maintenant à espérer faire aussi bien ....

@+ salut

------------------------

ce qui doit ce faire ce fait ,ce qui ne ce fait pas ne devait pas ce faire .....pirat


Solitaire du 57
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 648
Age : 50
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  MikeDundee le Lun 07 Nov 2016, 12:05

Superbe boulot de restauration, félicitations    (je suis bien loin d'en faire autant...)
salut

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  Baccardi le Lun 07 Nov 2016, 13:02

Très joli travail et merci d'en avoir fait un si beau reportage

Peut-être pourrais-tu nous en dire davantage sur les outils/moyens utilisés pour dérouiller les parties métalliques.

Ici http://www.tircollection.com/t17868-fusil-mle-1822-t-bis-enfin un reportage sur un 1822. Ton tien ne semble pas avoir la joue dans la crosse... mais je ne suis pas spécialiste de cette arme... et c'est tout ce que j'ai remarqué de bien différent. Embarassed

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9276
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  oxi81 le Lun 07 Nov 2016, 13:16

Baccardi a écrit:

Ici http://www.tircollection.com/t17868-fusil-mle-1822-t-bis-enfin un reportage sur un 1822. Ton tien ne semble pas avoir la joue dans la crosse... mais je ne suis pas spécialiste de cette arme... et c'est tout ce que j'ai remarqué de bien différent. Embarassed





Tu crois?



On la distingue pourtant...

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3628
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Lun 07 Nov 2016, 13:47

Salut
Effectivement, il a conservé sa joue de crosse, qui disparait très souvent lors des reconditionnements avec changement de bois. Je pense que le mien a peut être une origine militaire ( vu certains marquages et le vestige du macaron de crosse). Il a peut être été réutilisé par la Garde Nationale comme très souvent. Pas de marquage 1822 Tbis, bizarre.
Je présenterais mon premier TBis, celui que l'on voit sur le mur et qui lui est bien militaire.
Cdlt
L.

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  143600 le Lun 07 Nov 2016, 13:55

Concernant le travail des parties métalliques, la rouille n'était pas profonde sur mon exemplaire. C'était presque de la fleur de rouille, d'autant que l'acier de ce fusil est extrêmement dur. Je ne voulais pas le dénaturer en meulant ou en polissant à la machine. J'ai donc pris mon mal en patience et j'ai utilisé une brosse métallique sur perceuse pour enlever le plus gros ( en faisant gaffe de ne pas trop creuser le métal, ce qui est le défaut des brosses métalliques). Une fois le travail dégrossi, c'est parti par un polissage main au 200 puis 600 avec lubrifiant ( papier de verre pour carrosserie). Le rendu est sympa. Ensuite, je passe un produit genre"mirror" pour une finition sympa et une protection contre la corrosion.
J'ai pu ainsi préserver un aspect pouvant rappeler celui d'origine ( sans marque d'usinage ou de polissage machine et les poinçons ( très nombreux..). On peut avoir un meilleur résultat mais il aurait fallu enlever plus de métal sur les parties plus attaquées.
L.

143600
Membre
Membre

Nombre de messages : 28
Age : 51
Localisation : Troyes - Trouville sur Mer
Date d'inscription : 06/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieux fusil 1822 T Bis fatigué.

Message  Baccardi le Lun 07 Nov 2016, 20:21

oxi81 a écrit:

Baccardi a écrit:

Ici http://www.tircollection.com/t17868-fusil-mle-1822-t-bis-enfin un reportage sur un 1822. Ton tien ne semble pas avoir la joue dans la crosse... mais je ne suis pas spécialiste de cette arme... et c'est tout ce que j'ai remarqué de bien différent. Embarassed







Tu crois?



On la distingue pourtant...

Non, tu as raison, mille excuses Embarassed

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9276
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum