Découverte du Mauser suédois M 63

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Verchère le Sam 17 Sep 2016, 05:51

Première prise de contact aujourd'hui.

Je vous parlerai ultérieurement des munitions, car pour l'instant ce serait difficile : ce ne furent que les premiers tirs et je ne peux même pas donner le type de la balle, qui n'a pas encore de nom !

Alors juste une (deux) questions :

1) Ce "M 63", qu'est-ce que c'est ? Son allure me fait penser à un fusil de biathlon ; fut-il plus ou moins réglementaire, est-ce un remontage destiné à des sociétés de tir civiles, etc. ?

2) Sous le canon est poinçonné "6.5 x 55 SE". Faut-il prendre cela au sérieux, ou le "SE" n'engage-t'il que la résistance du canon, le boîtier d'origine M 96 imposant tout de même de se limiter au 6.5 x 55 "non SE" ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Tourblanche le Sam 17 Sep 2016, 06:43

Ça ?      http://www.gotavapen.se/gota/artiklar/rifles_se/rifles63se.htm

    L'identification SAAMI  *  est    6.5×55 Swedish      351.6 MPa  (51,000 psi )

     L'identification CIP**  est   
6,5 × 55 SE          475.00 MPa (68,893 psi)

      L'épreuve règlementaire se faisait à       
455 MPa (65,992 psi)   ( 125 %  )  

      La cartouche règlementaire faisait    
320 MPa (46,412 psi)

    

*   http://broom02.revolvy.com/main/index.php?s=SAAMI&item_type=topic&overlay=1

**    http://broom02.revolvy.com/main/index.php?s=C.I.P.&item_type=topic&overlay=1

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1546
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  MikeDundee le Sam 17 Sep 2016, 08:31

Personnellement, dans la Tikka T3 = 6.5x55 SE et rechargements "chauds", dans le M1896 chargements 6.5x55 "non estampillés" SE et rechargements un poil plus légers qui fonctionnent d'ailleurs tout aussi bien dans le canon long de ces vénérables arquebuses.

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  yaya1er le Sam 17 Sep 2016, 08:49

Tous les M63 que j'ai vu en photos étaient équipés de canons Carl Gustafs Gevärfaktori.
Méfiance avec les pressions...

------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  parachute24 le Sam 17 Sep 2016, 10:04

MikeDundee a écrit:Personnellement, dans la Tikka T3 = 6.5x55 SE et rechargements "chauds", dans le M1896 chargements 6.5x55 "non estampillés" SE et rechargements un poil plus légers qui fonctionnent d'ailleurs tout aussi bien dans le canon long de ces vénérables arquebuses.

Dans mon M 96 je mets des Sellier Bellots SE ...J'avais vu des commentaires récents comme quoi ça ne posait pas de problème !
La pression de celles ci n'étant pas trop élevé ...du moins il me semble ! scratch

parachute24
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 180
Age : 36
Date d'inscription : 26/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  MikeDundee le Sam 17 Sep 2016, 10:09

parachute24 a écrit:



MikeDundee a écrit:Personnellement, dans la Tikka T3 = 6.5x55 SE et rechargements "chauds", dans le M1896 chargements 6.5x55 "non estampillés" SE et rechargements un poil plus légers qui fonctionnent d'ailleurs tout aussi bien dans le canon long de ces vénérables arquebuses.





Dans mon M 96 je mets des Sellier Bellots SE ...J'avais vu des commentaires récents comme quoi ça ne posait pas de problème !
La pression de celles ci n'étant pas trop élevé ...du moins il me semble ! scratch




En principe ca passe, beaucoup de M96 sont éprouvés 6.5x55 SE, certains en 6.5x55 simple (sans l'appellation SE frappé sur le canon ou le tonnerre) 
Une épreuve de 3 cartouches n'est pas une durée de service
Je dirais que c'est plutôt une affaire de conscience personnelle.... et peut être aussi à mon point de vue une sorte de respect vis à vis d'un objet historique centenaire qu'il faut tout de même ménager. 
et c'est vrai que c'est un débat qui à déjà eu lieu...

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  pat1892 le Sam 17 Sep 2016, 16:58

De la TPM en vue ? Intéressant si oui.


pat1892
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 764
Age : 56
Date d'inscription : 25/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Verchère le Dim 18 Sep 2016, 03:18

pat1892 a écrit:De la TPM en vue ? Intéressant si oui.
Peut-être... Mais assurément pas avant un moment, car on n'en est qu'aux tests de balistique initiale. Et seulement si le résultat est à la fois compétitif en prix et en résultats.

Il y a du travail d'expérimentation, car la balle est proportionnellement plus longue que les calibres .308, induisant un effort de forcement plus important. Les poudres lentes compliquent encore les choses, car elles induisent un risque de surpression au moment de la prise de rayures.
Et c'est pas difficile à mettre en évidence !

J'en reparlerai le moment venu ; et en attendant j'aurai sans doute diverses questions.
Pour l'instant merci (oui, Tourblanche, c'est bien "ça").
La découverte sera déjà, ces prochains jours, l'étude des cotes exactes. Je viens d'usiner des embouts de baguette Ø 6.4 pour prendre des empreintes de canon au plomb forcé (le fond de rayures semble un peu large), et on va comparer le profil des douilles tirées et neuves (la feuillure paraît assez "militaire")...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Verchère le Ven 07 Oct 2016, 18:39

Prise de contact un peu plus poussée, à l'occasion d'essais de projectiles...

Décidément ce CG 63 me plaît bien !
Long et lourd, très stable en tir sur appuis, son recul est doux même sans serrer le fût.
La visée avec dioptre et guidon à trou est parfaite pour des yeux fatigués, quoique le trou du guidon me semble un peu gros pour le visuel C50 à 100 m ; très bien en lumière faible, mais en lumière moyenne ça laisse déjà trop de marge de blanc. Les diamètres d'oeilleton et de tunnel de guidon sont mal répartis, ne laissant pas de blanc autour du tunnel, le noir très large qui en découle étant peu favorable au centrage du guidon (toutefois c'est peut-être causé par la tête trop en arrière : en "recul libre" on évite de coller le nez à la culasse...)
Détente excellente, douce et sans grattements ; un peu longue peut-être, mais juste ce qu'il faut pour "être surpris par le départ du coup".

La culasse, quant à elle, est un véritable plaisir ! 
Je n'apprécie guère l'armement à la fermeture, qui m'avait dégoûté de l'US 17, mais ici c'est très doux. Et ne concerne d'ailleurs que la première partie de l'armement, la seconde passant inaperçue grâce aux rampes hélicoïdales de fermeture. La culasse étant bien ajustée et polie, son coulissement est d'une grande douceur ; l'arrêtoir de culasse est déjà celui du Mauser 98, commode et pas trop dur (encore une différence avec cet immonde US 17).
Certes, le dispositif de sécurité à la fermeture est analogue à l'US 17 et impose la même gesticulation si on veut désarmer en fermant la culasse...
En conclusion, la manoeuvre est aussi agréable et fluide que les Mauser 98 ou 98K ; voire meilleure, mais c'est peut-être l'effet d'une finition améliorée...


Boîtier Carl Gustav 1916, sans doute provenant d'une carabine Mle 1894 car le levier paraît coudé-redressé. Canon marqué 6.5 x 55 SE foré à F = 6.48 et rayé à Z = 6.75, avec une grande régularité sur toute la longueur (empreintes en plomb forcé, en divers endroits). Canon largement flottant sur toute la longueur, et boîtier calé dans le bois par un bedding à la résine (ou à la pâte à bois, vu l'aspect).

L'excès maximum de feuillure avec les douilles Lapua neuves est de 0.26 à 0.27 mm (mesure au comparateur, sur des amorces enfoncées en fermant la culasse). Mais par ce procédé la culasse ferme "gras", donc l'excès pratique serait plutôt de 0.20 mm.
Doit-on considérer ça comme un jeu important ?
En tous cas, avec des douilles neuves cela fausse totalement l'estimation de pression par examen de l'amorce : aux faibles charges l'amorce fait saillie de 0.15 à 0.22 mm et les charges plus fortes la renfoncent en l'écrasant, donnant une apparence de pression bien plus élevée que la même charge sur douille déjà tirée et recalibrée-collet. Par contre cela ne paraît pas trop nuire à la précision, un tir de fire-forming sans la moindre optimisation de charge ayant placé 4 coups sur 5 dans un H + L = 10 + 13 mm, à 100 mètres.

L'arme n'est certes pas neuve, mais plutôt belle. Le tunnel de guidon semble un peu incliné et la fixation avant de bretelle manque, mais la seule réelle dégradation concerne la cuvette de tir, passablement esquintée : le canal de percuteur est évasé et ébréché, à côté il y a un réel trou (à fond lisse, et non râpeux comme les érosions par fuites d'amorces), et l'ensemble a été ré-usiné ou gratté en laissant de notables rayures.



Réparation suite à incident ? Ou ré-ajustage de feuillure à l'occasion de la reconstruction en CG 63 ?
Ceci est toutefois sans effet sur le tir, et pour une expérimentation ces aspérités sont plutôt positives (se marquant progressivement sur l'amorce à mesure de l'augmentation de pression, elles en affinent l'appréciation). En tous cas, ça non plus, ne paraît pas nuire à la précision...


Battant avant de bretelle : son absence est gênante pour aller au cibles (les tirs d'expérimentation se faisant sur appuis AV et AR, arme en recul libre). Je pense qu'il était fixé en bout du fût, par une vis plantée longitudinalement (d'ailleurs encore présente). Alors si quelqu'un l'avait en photo sous 2 ou 3 angles, je pourrais en bricoler un qui soit approchant...


Dernière édition par Verchère le Dim 09 Oct 2016, 05:18, édité 1 fois (Raison : Ajouté mention du canon flottant et du bedding)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  alsace-tir le Sam 08 Oct 2016, 21:33

Bonsoir, le SE est a prendre au sérieux, il faut prendre les munitions estampillées SWEDISH MAUSER ou SWEDISH tout court, les fabricants de ces munitions sont: PPU/WINCHESTER/FEDERAL AMUNITION/GECO, en dehors de cela, sa monte vers les 850/900m/s pour le 140 grains chez LAPUA, c'est trop fort.

a plus.

------------------------


Membre ANTAC et UFA.

alsace-tir
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 117
Age : 28
Date d'inscription : 02/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le type de poudre ?

Message  Verchère le Dim 09 Oct 2016, 07:28

Quelques tirs en charge mini des tables ayant mis en évidence l'excès de feuillure et créé des doutes au niveau des signes de pression, on a commencé par un essai en domaine relativement connu.

Un escalier parcourant une table Vitha, pour dresser le panorama des pressions usuellement admises ; les amorces étant conservées à titre de référence (remontées sur une plaque perforée de 20 x 3 cm, pour libérer les douilles). Mêmes conditions que la table (douilles préalablement fire-formées, aucun sertissage), de 33.5 gr (2.17 g) à 38.5 gr (2.50 g), par marches de 0.5 gr.
Le métal d'amorce refoule abominablement dans le canal de percuteur excessivement large, mais à 33.5 gr le pourtour d'amorce indiquerait une pression assez basse, et à 38.5 gr c'est encore très raisonnable...



Mais entre les deux l'accroissement de pression n'est pas linéaire, loin de là !
On atteint vite un pic de pression à 34.5 / 35 gr, puis à 35.5 gr ça retombe au même niveau qu'à 33.5 gr (ce 35.5 a été redoublé pour confirmation). Ensuite, ça remonte immédiatement (à 36 gr c'est comme à 35 gr), puis ça redescend un peu, puis beaucoup ! Et à 38.0 / 38.5 on serait presque au même niveau qu'à 33.5 et 35.5...
Toutes les charges n'ont pas été redoublées ; mais sur d'autres tests, avec d'autres balles, on a retrouvé le même désordre, avec des pics de pression plus élevés en bas de table et souvent une pression plus basse vers le milieu de table...

On a attribué cela aux facéties de la poudre lente, qui est ici bien loin de remplir la douille (ce qui n'est généralement pas considéré comme une bonne chose). Cet escalier avec balle Lapua de 139 gr n'est d'ailleurs fait qu'à titre de référence, car la balle TPM actuellement à l'étude sera plutôt de l'ordre de 122 gr (limitations du métal cuivreux massif).
Dès le premier essai de précision, ce prototype paraît bien se comporter en N150 à des Vo d'environ 850 m/s, avec pour certaines charges des groupements sur 3 coups de largeur environ 10 mm (à 100 mètres au dioptre ; la forte marge de blanc expliquant peut-être la dispersion de 20 mm en hauteur).
La pression est toutefois un peu forte à mon goût ; mais de ce point de vue je suis plutôt doux...

Des pressions plus basses, à vitesses plus faibles, imposeraient de diminuer la charge, et la N150 n'est pas engageante à cet égard ! D'ailleurs, si la N150 est considérée comme bonne pour du 139 gr, pour du 122 gr on devrait utiliser une poudre plus vive, non ?
Un escalier sommaire en N140 n'a pas montré le même désordre de pressions. Il sera refait plus rationnellement, car tant qu'à laisser du vide dans la douille (ce qui en 6.5 x 55 pour Mauser 96 paraît indispensable), ne vaut-il pas mieux une poudre tolérant mieux le vide que la N150 ? De toutes façons, des essais de précision seront faits...


Cependant, il se pose ici une question d'ordre non technique :
Etant donné l'engouement en poudres lentes pour le 6.5 suédois, est-il réaliste de peaufiner les tests en N140 ou Tu5000 ?
Autrement dit, si la balle s'avérait plus intéressante en poudre plus vive, pourrait-on espérer que les rechargeurs dérogent à leurs habitudes ?

Seconde question : quelle serait la Vo que les utilisateurs potentiels attendraient dans leur Mauser Suédois, pour des balles de la classe 122 / 123 gr ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  ANDY34 le Dim 09 Oct 2016, 08:25

Cependant, il se pose ici une question d'ordre non technique :
Etant donné l'engouement en poudres lentes pour le 6.5 suédois, est-il réaliste de peaufiner les tests en N140 ou Tu5000 ?
Autrement dit, si la balle s'avérait plus intéressante en poudre plus vive, pourrait-on espérer que les rechargeurs dérogent à leurs habitudes ?

Seconde question : quelle serait la Vo que les utilisateurs potentiels attendraient dans leur Mauser Suédois, pour des balles de la classe 122 / 123 gr ?

bonjour
Je charge en TUBAL 5000 en règle générale
Mais je suis toujours étonné de la précision du M63 avec le chargement light en TUBAL 2000 (snif snif  )
Ogives 135 gr FMJBT

ANDY34
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 168
Age : 55
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  MikeDundee le Dim 09 Oct 2016, 09:01

Verchère a écrit:

Des pressions plus basses, à vitesses plus faibles, imposeraient de diminuer la charge, et la N150 n'est pas engageante à cet égard ! D'ailleurs, si la N150 est considérée comme bonne pour du 139 gr, pour du 122 gr on devrait utiliser une poudre plus vive, non ?
Un escalier sommaire en N140 n'a pas montré le même désordre de pressions. Il sera refait plus rationnellement, car tant qu'à laisser du vide dans la douille (ce qui en 6.5 x 55 pour Mauser 96 paraît indispensable), ne vaut-il pas mieux une poudre tolérant mieux le vide que la N150 ? De toutes façons, des essais de précision seront faits...


Cependant, il se pose ici une question d'ordre non technique :
Etant donné l'engouement en poudres lentes pour le 6.5 suédois, est-il réaliste de peaufiner les tests en N140 ou Tu5000 ?
Autrement dit, si la balle s'avérait plus intéressante en poudre plus vive, pourrait-on espérer que les rechargeurs dérogent à leurs habitudes ?

Seconde question : quelle serait la Vo que les utilisateurs potentiels attendraient dans leur Mauser Suédois, pour des balles de la classe 122 / 123 gr ?



Hello Verchère, je pense que tu as raison de te poser cette question.
mon expérience personnelle m'a fait (récemment) abandonner la Tubal 7000 pour ce calibre qui pourtant assurait un remplissage correct de l'étui.
Mes résultats sont nettement meilleurs avec une poudre un poil plus vive : La Tubal 5000 et une balle de 139 grains, beaucoup plus de précision, moins d'irrégularités de pression, de vitesses erratiques, de ruptures d'étuis... et pourtant la douille est très loin d'être remplie avec la TU 5000 !
Je précise que j'utilise ce calibre dans des antiquités (M1896) et du moderne (Tikka T3) en tout cas, quel calibre sympa à tirer !    
salut

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  mercure le Dim 09 Oct 2016, 12:07

Verchère a écrit:

L'excès maximum de feuillure avec les douilles Lapua neuves 





A propos des étuis Lapua neufs : j'ai des difficultés à bien asseoir l'amorce (des Winchester), il faut vraiment que je force pour qu'elle ne dépasse pas du culot. Le problème s'estompe un peu au fur et à mesure des rechargements.
Je ne rencontre pas ce problème avec les étuis Norma.

------------------------

"Faire une loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut défendre" Cardinal de Retz

mercure
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 391
Age : 57
Localisation : 91/45
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Verchère le Lun 10 Oct 2016, 04:01

Précision (rappel) : dans ce genre d'essai, ce n'est pas forcément moi qui tire. Rarement en fait : 10 mm à 100 mètres ? Vous voulez rire ? Moi quand je fais 50 mm je trépigne sur place !
Pas forcément moi qui recharge aussi ; en général c'est le propriétaire de l'arme, qui recharge et qui décide si les signes de pression lui conviennent.


Ceci dit, le collégue s'est effectivement plaint que les amorces Winchester forçaient beaucoup dans les douilles Lapua ; mais il n'a pas eu de problèmes rédhibitoires (faut dire, avec une RockChucker...).


Sinon, pour cerner le domaine d'emploi réel et afin d'orienter les tests en ce sens, pourrais-je avoir une idée de vos pratiques usuelles en charge et poudre, surtout pour des balles de l'ordre de 122 / 123 gr mais éventuellement un peu plus lourdes, jusqu'à 139 gr ? Vo et arme de destination n'étant pas superflus...
Y compris avec des poudres "vives" (jusqu'à la Tu2000, même).


Je vous tiendrai au courant de l'évolution du projet, dans les grandes lignes. Mais le fabricant ne peut travailler que jusqu'à 200 mètres ; alors si ce proto tient ses promesses, il passera sans doute aux mains d'autres testeurs pour validation à longue distance. Et le temps que les balles arrivent en cible puis que l'information revienne...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  lolo65 le Lun 10 Oct 2016, 20:47

Verchère a écrit:Première prise de contact aujourd'hui.

Je vous parlerai ultérieurement des munitions, car pour l'instant ce serait difficile : ce ne furent que les premiers tirs et je ne peux même pas donner le type de la balle, qui n'a pas encore de nom !

Alors juste une (deux) questions :

1) Ce "M 63", qu'est-ce que c'est ? Son allure me fait penser à un fusil de biathlon ; fut-il plus ou moins réglementaire, est-ce un remontage destiné à des sociétés de tir civiles, etc. ?

2) Sous le canon est poinçonné "6.5 x 55 SE". Faut-il prendre cela au sérieux, ou le "SE" n'engage-t'il que la résistance du canon, le boîtier d'origine M 96 imposant tout de même de se limiter au 6.5 x 55 "non SE" ?

6,5x55mm = nom suédois
6,5x55 SE = désignation CIP
6,5x55 SWEDISH = désignation américaine SAAMI

c'est le même calibre, je ne sais pas où vous êtes allés chercher cette histoire de 6,5x55 SE ou "non SE"

lolo65
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 314
Age : 38
Localisation : Husqvarna Vapenfabrik Aktiebolag
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  MikeDundee le Lun 10 Oct 2016, 20:59

lolo65 a écrit:



Verchère a écrit:Première prise de contact aujourd'hui.

Je vous parlerai ultérieurement des munitions, car pour l'instant ce serait difficile : ce ne furent que les premiers tirs et je ne peux même pas donner le type de la balle, qui n'a pas encore de nom !

Alors juste une (deux) questions :

1) Ce "M 63", qu'est-ce que c'est ? Son allure me fait penser à un fusil de biathlon ; fut-il plus ou moins réglementaire, est-ce un remontage destiné à des sociétés de tir civiles, etc. ?

2) Sous le canon est poinçonné "6.5 x 55 SE". Faut-il prendre cela au sérieux, ou le "SE" n'engage-t'il que la résistance du canon, le boîtier d'origine M 96 imposant tout de même de se limiter au 6.5 x 55 "non SE" ?





6,5x55mm = nom suédois
6,5x55 SE = désignation CIP
6,5x55 SWEDISH = désignation américaine SAAMI

c'est le même calibre, je ne sais pas où vous êtes allés chercher cette histoire de 6,5x55 SE ou "non SE"




C'est un éternel sujet... Certains fabricants de poudre font néanmoins le distingo (entre le 6.5x55 "basique" et les autres versions) : http://www.vihtavuori.com/upload/guide-and-brochure/vihtavuorireloadingguideed13_2014engwww.pdf
Après, chacun fait ce qu'il veut...


NB : il me semble avoir vu que chez Nobel Sport, ils conseillent de rester sous les 800m/s pour une balle de 140 grains afin de respecter les pressions admissibles pour les vieilles arquebuses.
La plupart des manufacturées respectent ce critère (à quelques exceptions près) lorsque l'on consulte leurs données...

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  Verchère le Mar 11 Oct 2016, 04:52

Franchement, si les tables Vitha font un distinguo, il n'y a pas à se poser la question...
Le fait que les tables CIP ne décrivent qu'une 6.5x55SE n'exclut nullement l'existence d'une 6.5x55 "simple", ou d'une 6.5x55TrucMuche ; ça indique simplement que personne n'a pris la peine d'en faire homologuer les caractéristiques.

Ce qui en l'occurence n'était pas utile, car si la norme définit un maximum de pression, elle n'interdit nullement de commercialiser des cartouches "douces"...

Je suis donc assez sensible à cette distinction, même si le canon du CG63 de test est poinçonné 6.5x55SE. Car rien d'assure que ce ne soit pas strictement relatif au canon, et non transposable à l'arme finie. Le calibre SE étant poinçonné dessus, la passage au BE l'a sans doute éprouvée en SE ; tous les CG96 sont peut-être même éprouvés en SE, puisque c'est le seul 6.5x55 CIP.
Mais 1 ou 2 coups (ou 3 ?), c'est pas comme un usage courant...


Et c'est donc pour ça que je m'enquiers de vos pratiques...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Balle TPM 264P

Message  Verchère le Ven 14 Oct 2016, 06:52

Avant-hier, n-ième tir de confirmation d'un "bon" chargement du CG63.
Le canon n'a pas été décuivré depuis le début des essais (environ 100 coups) mais ne présente pas le moindre reflet coloré à la bouche ; non nettoyé après le tir de la veille, donc sans trace d'huile ; aucun tir de flambage avant le début de la série de 5.
Je pointais les impacts au télescope afin de les mettre en corrélation avec la Vo : ainsi certain que le n° 4 correspond bien à l'erreur de lâcher annoncée par le tireur, je ne l'ai pas pris en compte...



Vu mes réticences à propos des proportions du dioptre (données plus haut), je suis plutôt surpris du résultat. Un groupement du même ordre fut répété à plusieurs jours d'intervalle et par des températures différentes ; on va passer à 200 mètres...
Cette charge de 39.7 gr de N150 a été retenue car groupant mieux que 39.5 et 39.6 grains. Certes, l'escalier d'estimation de pressions avait été poursuivi jusqu'à 40.0 gr, mais au delà de 39.7 gr les signes de pressions augmentaient nettement, sans aucun gain en Vo. On n'essaiera sans doute pas de charges plus basses, car au dessous de 39.5 gr les signes de pression étaient irréguliers.
La N150 ne semble donc pas offrir une grande marge de manoeuvre ; on va vérifier ce que ça donne avec des poudres plus vives (peut-être pas jusqu'à la Tu3000, mais tout au moins la N140, la Tu5000 et peut-être une RS).

Pour la N150 on suivait la table Vitha "6.5x55 Swedish Mauser" pour 123 gr, qui propose de 38.1 gr (743 m/s) à 41.6 gr (819 m/s) ; vitesses en canon de 63 cm.
Avec la balle TPM de 122 gr et le CG63 à canon de 73 ou 74 cm, on avait déjà 818 m/s à 38 gr, et 853 m/s à 40.0 gr !
Pour la N140 on fera de même : Vitha indiquant 36.3 gr (738 m/s pour 63 cm) à 40.0 gr (812 m/s), on commencera à 36.0 et on s'arrêtera au vu des amorces. Si l'accroissement de pression est régulier, on reviendra peut-être en dessous de 36 gr...
Pour la Tu5000 avec balle 123 gr, quelqu'un aurait-il une table analogue, qui fournirait un point de départ et une référence de comparaison des résultats ?
En RS, quel serait le type équivalent ?

Le canon plus long participe certainement à l'augmentation de vitesse, mais la TPM paraît forcer plus que les balles Lapua, faisant monter la pression et imposant une diminution de charge. C'est certainement la conséquence d'un choix délibéré relatif au tracé : les TPM 327D, 308S et 311ME répondent chacune à des impératifs de compatibilité, mais pour la série P il est prévu de privilégier la précision à toutes distances, avant toute autre considération.

La TPM264P de 122 gr est une longue balle à ogive hybride et culot fuyant. Le tracé a été calculé pour suivre au mieux le modèle aérodynamique G7, avec un coefficient très bas. Ceci excluait les gorges de dégagement et de sertissage, néfastes de ce point de vue. Pour alourdir au maximum et réduire le forcement, le métal est très riche en cuivre ; ce qui impose de surveiller l'encuivrage au dessus de 850 m/s (quoique cela reste à vérifier) **.
L'absence de gorges laisse toute liberté de positionnement par rapport aux rayures ; mais impose d'y réfléchir soigneusement, ce n'est pas une balle pour cartouches "passe-partout"... En théorie l'ogive hybride devrait rendre acceptable un vol libre notable ; et dans le cas présent c'est vérifié.

** Certains tireurs pointilleux (et très bons) désencuivrent systématiquement à l'issue de chaque séance de tir. Est-ce la règle chez les "spécialistes" ?

Au vu des résultats cette TPM264P serait rapidement commercialisable, sans attendre le résultat des tests à longue distance qui en fait ne concernent que très peu de tireurs (je ne sais même pas si le 6.5x55 reste pertinent à 1000 mètres).

Mais elle n'a été testée que dans un seul fusil !
C'est quand même un peu léger...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Appel à testeurs

Message  Verchère le Ven 14 Oct 2016, 06:56

Pour la balle TPM311ME, on n'avait pas moyen de tester en Lee-Enfield...
Suite à un appel lancé sur TCAR notre ami "Trochy" s'était proposé, à la satisfaction générale il me semble.

Je ré-itérerais donc, cette fois pour des tests en Mauser CG96 et/ou carabines 6.5x55 récentes. Il faut bien sûr que l'arme soit précise, dotée d'une visée optimale (dioptre au minimum). Et bien maîtriser le rechargement ; et le tir !
Car il ne s'agit pas de vérifier si "ça tient le 10", l'objectif étant sous la MOA : plutôt même sous la demi-minute d'angle, et si c'est plus serré on ne s'en plaindra pas...
La possibilité de tirer à 200 ou 300 m serait bien sûr intéressante, mais 100 mètres suffisent à donner une idée du groupement à distance moyenne.

Il n'y a pas non plus un wagon de projectiles à distribuer ; juste quelques boîtes...
En plus, il faudrait pouvoir procéder sans trop traîner...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

TPM264P à 200 m

Message  Verchère le Sam 15 Oct 2016, 05:40

Comme on pouvait s'en douter, à 200 m c'est pareil, en proportion : à peine plus de 0.5 MOA
Mais bien que le visuel de la C200 soit aussi en proportion, le pointage était moins net ; il semble qu'on atteigne les limites du système de visée, assurément pas destiné au bench-rest !

Il paraît que le CG 63 n'est pas admis en TAR : dommage, il ferait des cartons ! Même en concours "normal", au niveau local il ne doit pas être ridicule... Aurait-on un historique de ses résultats homologués ?

En fait, ce message est surtout un rappel du précédent, qui n'a pas eu d'écho (le cas échéant, signalez-vous ici, en MP, par Email, au choix)...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  ANDY34 le Sam 15 Oct 2016, 07:38

Sinon, pour cerner le domaine d'emploi réel et afin d'orienter les tests en ce sens, pourrais-je avoir une idée de vos pratiques usuelles en charge et poudre, surtout pour des balles de l'ordre de 122 / 123 gr mais éventuellement un peu plus lourdes, jusqu'à 139 gr ? Vo et arme de destination n'étant pas superflus...
Y compris avec des poudres "vives" (jusqu'à la Tu2000, même).
 
Verchère, En Tubal 2000 j'utilise les tables données par AF Gheerbrant pour les charges légère
soit 20.1 gr ( 1.3g)

ANDY34
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 168
Age : 55
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  ANDY34 le Sam 15 Oct 2016, 07:52

Bonjour,
je repose ma question ici,
ANDY34 a écrit:Bonjour superbe

Puisque on parle de M63, quelqu'un sait pourquoi certains ont une longuesse supérieure et d'autres non?

MERCI
NB
Frac;;;ia en vendait sans garde main supérieur, mais je ne connaît pas la différence entre ceux pourvu et ceux sans cette pièce de bois...

ANDY34
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 168
Age : 55
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  SW44mag le Sam 15 Oct 2016, 16:35

En ce qui concerne l'appellation des calibres autour du 6.5 x 55.

-le 6.5 x 55 du commerce..6.5 x 55 Suedois,SE...Kif Kif...meme s'il est vrai que -source Nobel  que j'avais contactés- ne pas dépasser les 800  m/s avec une 139 gr pour un Mauser suédois à 2  tenons

-le 6.5 x 55 SKAN qui n'existe pas en manufacturé,et dont les charges sont réservées aux carabines modernes.

ceci dit, le CG 63 est superbe..

SW44mag
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 890
Age : 59
Localisation : la province de la sardine,du Pastis et du Mistral réunis
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte du Mauser suédois M 63

Message  viper65 le Sam 15 Oct 2016, 18:10

Verchère a écrit:

Au vu des résultats cette TPM264P serait rapidement commercialisable, sans attendre le résultat des tests à longue distance qui en fait ne concernent que très peu de tireurs (je ne sais même pas si le 6.5x55 reste pertinent à 1000 mètres).


Il est pertinent jusqu'à 1700m

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum