Marquage Steyr m 95 en 8x50

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  blp54 le Dim 04 Sep 2016, 13:09

Bonjour,

Vu sur la plaque de couche d'un Steyr m 95 en 8x50 ,

Est ce un marquage régimentaire ?

Merci.


blp54
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 40
Date d'inscription : 22/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  Joel_ le Dim 04 Sep 2016, 15:05

Je viens de regarder sur 2 des 3 miennes (la 3e a été modifiée chasse dans les années 20/30, a priori) : pour l'une, rien sur la plaque de couche mais un 17 et un 21 chacun dans un carré poinçonnés dans le bois juste au-dessus. Comme le bois n'est pas d'origine (numéro barré et refrappé), ça ne doit pas être significatif.

Pour l'autre, au même endroit de la plaque de couche, j'ai A J R .9 et 1181 juste en-dessous. N° de série 5150E, S sur le tonnerre et un "aigle" avec un 34 à côté (année de la modif du calibre ?).

Bizarrerie (il me semble) : l'arme comporte des anneaux de bretelle dessous ET sur le côté

------------------------


Législation armes
Ce lien, Juste Clique-Le.

Joel_
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 175
Age : 55
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  Verchère le Lun 05 Sep 2016, 03:23

Chez moi c'est pas très significatif non plus car c'est un peu le bazar : fusil (long) toujours en 8x50R, remonté sur une crosse de récupération, qui était visiblement une crosse de fusil (long) raccourcie réglementairement au format carabine, et que j'ai pu comparer pièces en main avec la crosse d'un autre fusil (long) non modifiée (le fusil étant lui modifié 8x56R).

Il en résulte que lors de la modification en carabine, ils auraient remplacé (remplacé, pas modifié) la grenadière à battant en dessous par une grenadière à battant latéral (l'embouchoir restant le même).
Et ajouté un battant arrière latéral juste derrière le pontet, articulé sur un boulon traversant. L'ancien battant AR sous la crosse restant en place, ou logement enturé (moi je n'ai que le logement vide et pas bien propre).
Aucun vestige de marquage sur la plaque de couche ; dans le carré poinçonné sur le bois juste devant le retour de la plaque de couche, c'est un 11 ou un 17.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  blp54 le Lun 05 Sep 2016, 17:21

Merci à tous les 2 pour vos réponses....

Je me demande s'il ne s'agirait pas d'un marquage relatif au 21ème Landwehr Infanterie Régiment de Vienne (21 LR) qui était composé à 98 % d'allemands d'après ce que j'ai pu en trouver ? cette arme provient d'un grenier Lorrain (arme pré 1900 en 8x50 Mannlicher classée D2.....je précise avant de m'attirer les foudres).

Est ce plausible ?

Je vais maintenant m'attaquer au rechargement de ce calibre (8x50), j'ai jaugé à fonds de rayure le canon qui est quasi miroir à 0.330/0.3305......l'alésage est quant à lui à 0.313/0.3135.

Ne disposant pas de projectiles de 0.330 je vais essayer d'y passer de la balle D en 0.327 avec de la n140 et étuis reformés de 7.62 russe.

Le free bore sera bien plus important qu'avec la munition réglementaire et je me limiterai à une vitesse de l'ordre de 650 m/s (sauf si signes de surpression avant que cette vitesse ne soit atteinte).

Les pressions admissibles de ce calibre étant sensiblement identiques à celle de notre Lebel, je compte me calquer avec une marge de sécurité sur la munition de notre Lebel National tout en tenant compte du fait que l'étui du 8x50 Mannlicher soit de moindre capacité.

Qu'en pensent les Maitres du rechargement ?

Merci.

blp54
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 40
Date d'inscription : 22/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  lolo65 le Lun 05 Sep 2016, 21:42

Arme autrichienne, donc pas dans la bonne rubrique !

lolo65
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 314
Age : 38
Localisation : Husqvarna Vapenfabrik Aktiebolag
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marquage Steyr m 95 en 8x50

Message  Verchère le Mar 06 Sep 2016, 01:24

La balle D n'a aucune chance de gonfler ne serait-ce que d'un micron ; de plus son ogive débutant à ras de la gorge est prévue pour des rayures commençant immédiatement, ce qui est loin d'être le cas sur le M.95 (bien loin, un bon centimètre). Ça me semble donc un bien mauvais choix, qui risque de vilainement cramer les rayures !
Devant la pénurie, j'essaierais plutôt une .323 bien lourde en plomb peu durci, éventuellement recalibrée serré, et enveloppée d'un calepin papier. C'est sans doute ce qu'on peut faire le plus facilement, qui se rapprocherait des dispositions pour lesquelles le M.95 était établi :
- balle lourde, à compression,
- gros volume de réserve pour les crasses d'une poudre bien imparfaite (avec tolérance pour les cartouches à PN du modèle précédent).

- Les balles de .329 bi-ogivales modernes sont plutôt établies pour le rechambrage 8x56R, qui réduit notablement le long free-bore, et dans le chambrage 8x50R elles vont osciller n'importe comment avant de trouver la sortie.
- Des balles lourdes de .323 à culot assez mou seraient sans doute celles qui approchent le plus les balles d'origine, mais les fabricants "apacher" n'en font pas. Il faudrait casser sa tirelire, pour s'approvisionner par exemple chez Woodleigth, mais elles seraient forcément chemisées à l'arrière, avec un culot relativement épais pour limiter l'expansion ; ce qui est tout le contraire d'une balle à compression.
- La balle en laiton usiné, style TPM, est prévue mais ça risque bien de rester un prototype à usage perso car faute d'informations dimensionnelles suffisantes (tolérances d'origine sur la prise de rayure) je devrai les dimensionner sur mesures pour l'arme d'essai (pour rattraper le chambrage inusuel des M.95 il faut un profil très particulier, genre "obus allongé" - ou "obus torpille"). La production commerciale nécessiterait donc une large étude des variantes de chambrage, que l'on entreprendrait que si le prototype de balle affichait une précision très supérieure aux offres concurrentes (et j'y crois moins qu'à moitié).
- On peut certes re-matricer des balles ultra-lourdes de calibre plus petit, mais il faut fabriquer l'outillage,
- La balle en plomb mou calepinée me semble donc une option prometteuse, et surtout économique.
Pour y aller mollo je travaillerais à partir des charges de 30-30 ; d'après P. Matthews la balle en plomb pur calepinée va très bien en 30-30 à pleine charge. La balistique du 8 mm Lebel étant plutôt le maximum à ne pas dépasser.

A noter qu'on peut gratter un peu sur le free-bore, car il n'est pas forcément nécessaire de raccourcir les douilles de 7.62x54 Mosin (lesquelles font généralement plutôt 53 mm). Il faut toutefois soigneusement vérifier cette possibilité, par une mesure précise de la chambre (moulage) ; et ça dépend du Ø exact de la balle.

J'avais prévu d'expérimenter tout ça soigneusement, mais je n'avais de crosse. Et la crosse raccourcie que j'ai dégottée va sans doute attendre un moment que je trouve un morceau de bois adéquat pour enturer le fût. Cependant, tel quel le fusil est utilisable, malgré un curieux air de M 63 suédois.
Alors peut-être vais-je travailler là dessus dès cet hiver...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum