Chevillage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chevillage

Message  Tourblanche le Sam 11 Juin - 4:39

Un message   de  Mèche-Capsule  m' amène  à partager cette technique de chevillage .

     Il faut d' abord  une pièce de bois de même essence et même teinte  que le bois de la
crosse à réparer .

      Ensuite il faut ce petit outil  :    

      


 



      il existe plusieurs modèles , j' aime bien celui-ci , car il fait des chevilles légèrement coniques

     


      Ça fait des chevilles  perpendiculaires  au fil du bois .



    Il faut une perceuse à colonne  ( sensitive ?   ou " drill press "  )  sinon on s' en fait une provision
quand on visite le copain qui en a une .

    Ensuite , il faut  le foret de taille correspondante et de la bonne colle  , perso j' aime la
 colle formaldéhyde , celle qui tache les doigts .

    Voila , vous pouvez maintenant faire diverses . 

   
       Contrairement à un goujon  , le bois taillé de cette façon a le même taux d' expansion/contraction
    sec/humide   que le reste de la crosse .  Avec un peu de sens de l'observation on trouve des
pièces de bois qui ont le même veinage   et c' est difficile à déceler , surtout si on utilise une teinture .

   C' est très solide , en général  si ça casse , ça casse à coté .

    C' est très pratique pour réparer une fissure , car ça offre une plus grande surface  à l'adhésif .

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  bern56 le Sam 11 Juin - 16:20

C'était la méthode réglementaire, utilisée (jusque dans le milieu des années 80) par les armuriers militaire pour supprimer les chocs sur les bois.
il existait 2 diamètre d'outils différents en 12 et 16 mm

bern56
Membre
Membre

Nombre de messages : 51
Age : 55
Date d'inscription : 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  julio62 le Sam 11 Juin - 16:30

sympa l'info je ne connaissais pas
ou peut on se procurer ce type d'outil ?

julio62
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 281
Age : 54
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  Jipé 87 le Sam 11 Juin - 20:09

Bonsoir,

Par exemple chez Métiers et Passions :
http://www.metiers-et-passions.com/fr/catalogue/fraises-bouchonner-queue-hexagonale-14/otg-0023040509-skg.html

ou chez HM Diffusion :
http://www.hmdiffusion.com/Fraises-a-bouchonner-coniques-11-2030-p.htm

------------------------


Jipé 87
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 243
Age : 66
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 07/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  SW44mag le Sam 11 Juin - 23:45

C'est plus facile à réaliser qu'avec les chevilles "maison" faites avec des carrelets de bois que je passais ensuite à la toupie..

le resultat est indéniablement beau!!

un ancien me parlait de collage à l'ail...aussi.

SW44mag
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 890
Age : 59
Localisation : la province de la sardine,du Pastis et du Mistral réunis
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  Verchère le Dim 12 Juin - 2:30

Pour réparer un trou d'enfoncement ou qque chose du genre, oui.

Mais pour barrer une grave fissure compromettant la résistance de la crosse, il me semble plus sûr d'utiliser une cheville traversante ou presque, à fil transversal à la fissure. De petit diamètre ; mieux vaut plusieurs petites qu'une grosse, ça affaiblit moins le bois. Alors forcément, le fil étant transversal à celui de la crosse, ça se verra toujours, même à essence identique ; c'est une réparation de sauvetage, je pense que les armuriers militaires changeaient plutôt la crosse, quand elle se séparait en deux...

Sinon, en entures "cosmétiques", par chez nous on faisait plutôt dans la forme géométrique, comme on le voit souvent sur les Berthier... C'est presque de la marqueterie ; les pastilles rondes me paraissent de style plus moderne, à une époque où la maîtrise manuelle avait déjà commencé à baisser...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  voxan le Dim 12 Juin - 9:55

prendre le même bois c'est pas forcement "historique" et ça ne met pas en valeur le travail effectué ... autant prendre le morceau de bois qui tombe sous la main en premier rasta




voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  bern56 le Dim 12 Juin - 10:05

Verchère a écrit:

Mais pour barrer une grave fissure compromettant la résistance de la crosse, il me semble plus sûr d'utiliser une cheville traversante ou presque, à fil transversal à la fissure. De petit diamètre ; mieux vaut plusieurs petites qu'une grosse, ça affaiblit moins le bois. Alors forcément, le fil étant transversal à celui de la crosse, ça se verra toujours, même à essence identique ; c'est une réparation de sauvetage, je pense que les armuriers militaires changeaient plutôt la crosse, quand elle se séparait en deux...

 
en fonction des consignes données (réduction des coûts de soutien) ou bien rupture de stock, nous utilisions également la cheville en laiton traversante à visser.

bern56
Membre
Membre

Nombre de messages : 51
Age : 55
Date d'inscription : 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevillage

Message  Tourblanche le Dim 12 Juin - 15:40

Sinon, en entures "cosmétiques", par chez nous on faisait plutôt dans la forme géométrique,




   Oui, c' est une autre technique ,  on l'abordera dans une discussion séparée .
Sur la photo c' est le même fusil de Liège , en hêtre . 


   C' est mieux de choisir  un bois qui a le mêmes coefficient de dilatation à l'humidité  et le même
  type de mouvement

   
     Dans le doute , on prend " sur quartier "   ,  en bas ,à gauche .

   Pour la couleur , on se débrouille selon son choix , teinture ou pas . Ça pourrait
aussi faire l'objet d'une autre discussion .

    Il faut surtout faire le choix des techniques appropriées pour les différentes époques ,
on ne restaure pas des armes faites en atelier ( à la main )   comme celles faites en usine
( avec des machines électriques )   , ce n'est pas la même culture .

   Les méthodes sont aussi différentes pour les réparation de reproduction ( qui ont parfois
la vie dure )   et les restauration d' antiquités .   Le plaisir des repro , c' est de faire des réparations
d'époque  , très visibles  .

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum