Le canon de 138 mm De Reffye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Verchère le Sam 04 Juin 2016, 02:08

Une étude détaillée de cette pièce très particulière est prête à la publication, mais l'auteur s'interroge fortement sur le nombre d'amateurs...

Il s'agit de la dernière grosse pièce en bronze de l'artillerie française, mise en place vers 1875 en l'attente des nouvelles pièces en acier, et déclassée dans les années 1900.
Le génial De Reffye était parti de canons de 16 lisse de place qui restaient disponibles en grand nombre après la défaite de 1871, en rayant les tubes et en installant une culasse mobile extrapolée de ses canons de 7 et de 5.
Ça va en choquer beaucoup, mais la charge de poudre noire était très loin de remplir la chambre et laissait beaucoup d'air ; cette faible densité de chargement permettait d'augmenter la charge sans dépasser la résistance de ces vieux tubes dont le tracé remontait à 1732, et qui n'étaient pas renforcés.

Le 16 lisse d'origine lançait un boulet (plein) de 8 kg à 3000 mètres maxi, au prix d'une bonne surcharge de poudre et avec une précision très aléatoire.
Modifié en canon de 138 il tirait un obus chargé en poudre pesant 24 kg, à plus de 7000 mètres et avec une précision suffisante pour interdire une voie de communication.
Pas mal, non ?



N'attendez pas une simple compilation de quelques vieux manuels militaires : l'auteur y a mis tout ce qu'il a trouvé sur le sujet dans les centres d'archives accessibles (SHAT et CAA), et plus encore... Pas en vrac, mais avec descriptions et explications.
La mécanique n'est pas illustrée par des extraits de vieux documents confus, mais par des dessins 3D réalisés en suivant scrupuleusement les tables de construction d'origine ; on y trouve aussi les tables de tir, divers comptes-rendus d'expérimentation, la mise en batterie et l'usage des petits accessoires nécessaires au service de la pièce, etc.
Dans le droit fil de l'étude sur le Canon-Révolver de 40 mm, du même auteur, pour ceux qui connaissent...

La question en suspens est
"ça vaut-il le coup qu'il en fasse imprimer quelques dizaines d'exemplaires" ?

En question subsidiaire, "seriez-vous intéressé" ? L'adresse de l'auteur est sur l'affichette...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  dédé le Sam 04 Juin 2016, 03:45

Verchère a écrit:Une étude détaillée de cette pièce très particulière est prête à la publication, mais l'auteur s'interroge fortement sur le nombre d'amateurs...







Moi je suis intéressé ( l’artillerie post 1870 ) , mais je ne connais pas l'auteur , c'est assez artisanal Crying or Very sad


il n'a pas de cite internet ?

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières
avatar
dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3548
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  deGuers le Sam 04 Juin 2016, 14:11

Sur les rangs ... salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1210
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Verchère le Sam 04 Juin 2016, 22:26

Envoyez-lui un mail direct, ça le rassurera un peu...

L'auteur est tout de même un peu connu dans les milieux de la fortif de l'est de la France, et travaille régulièrement avec les associations s'occupant des forts d'Uxegney (88) et du Mont Vaudois (70). Il a publié quelques articles dans la revue de l'ARFUPE (Uxegney), effectué des recherches sur les fortifs belfortaines pour le compte d'associations locales, et surtout traité exhaustivement le Canon-Révolver de 40 mm Mle 1879 qui armait la défense rapprochée des forts jusqu'en 1940 (eh oui).

Ce qui démarque J-P Zédet de la plupart des amateurs de fortif, c'est sa formation d'ingénieur en mécanique, puis de prof d'IUT (méca). Car dans ce milieu la contemplation béate sévit gravement, et si la plupart savent distinguer le grès du béton, dès qu'on aborde l'usage militaire des forts et leur aménagement de détail on a l'impression de parler chinois ! C'est pourquoi l'étude détaillée d'une pièce d'artillerie ne peut être publiée qu'artisanalement ; seuls les survols sommaires (et bâclés) ont l'audience permettant les tirages de l'imprimerie traditionnelle (avec un coût à la page assez bas)...
La mode est plutôt aux catalogues de belles photos, sans explications détaillées (et quoique sommaires, elles sont souvent fausses) ; même en fortif pure (donc sans s'apesantir sur l'armement), les auteurs réellement compétents ne sont pas nombreux !
Je parais caustique, mais si j'ai laissé tomber la fortif pour revenir à l'armement léger c'est en bonne partie pour ça. Le niveau moyen de TCAR est nettement plus pointu !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  lu1900 le Dim 05 Juin 2016, 01:05

Tu as fait le tour sur les autres fora de tir ou militaria ??
Sinon , moi aussi par curiosité , vu le prix attractif , je prends .....

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
Si vous trouvez le livret de mon avatar , je prends !
avatar
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6112
Age : 59
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Verchère le Dim 05 Juin 2016, 05:36

lu1900 a écrit:Tu as fait le tour sur les autres fora de tir ou militaria ??
Ben non, d'autant que je ne suis membre d'aucun autre que TCAR (c'est que, l'atelier ça exige du temps et c'est prioritaire). Même sur TCAR, je n'y avais pas pensé immédiatement, vu que c'est de l'artillerie, et de fortif en plus.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  CLOSDELIF le Dim 05 Juin 2016, 08:20

Cela paraît intéressant, à mettre peut être sur d'autres forums (je n'aime pas fora, na!)
TMF, Paléolithique...etc....

Cependant, je suis ni poudreux, ni artilleur, juste un peu bricoleur au tir avec des répliques....Mais je voudrais bien que l'on m'explique pourquoi de l'air dans la charge d'un vieux canon le "préserve" et que le même ingrédient dans une arme légère la ferait exploser d'après radio-stand Question (Ou alors je n'ai rien compris à l'un des exposés ci dessus pale )

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16965
Age : 65
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Dirty Larry le Dim 05 Juin 2016, 10:58

Preneur aussi, merci de partager l'info. La période, en termes d'histoire de l'armement, est proprement passionnante. 

 Pour avoir mené des recherches au SHD et au CAAPC de Châtellerault, j'imagine sans peine le travail nécessaire pour établir une synthèse de ce type...

Dirty Larry
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Mezigot le Dim 05 Juin 2016, 21:10

Moi aussi, preneur, bien que de l'autre cote de la flotte.

salut

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1870
Age : 46
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Vide d'air + PN

Message  Verchère le Mar 07 Juin 2016, 04:06

CLOSDELIF a écrit:C....Mais je voudrais bien que l'on m'explique pourquoi de l'air dans la charge d'un vieux canon le "préserve" et que le même ingrédient dans une arme légère la ferait exploser d'après radio-stand :?: (Ou alors je n'ai rien compris à l'un des exposés ci dessus)

Ça m'avait aussi surpris quand j'ai rejoint TCAR où j'ai découvert l'unanimité contre l'espace libre dans les cartouches PN, alors que pendant 10 ou 15 ans j'avais travaillé sur l'artillerie où l'on ne paraissait pas s'en soucier...
J'ai ensuite eu l'occasion d'en parler avec notre ami "Mezigot", qui dispose d'informations sur la question...

Bien entendu, si l'on diminue la charge de poudre sans réduire le volume de la chambre, le pic de pression moyen sera plus faible... Mais la déflagration de l'amorce et la combustion de la poudre produisent des ondes de choc, qui se répercutent contre les parois de la chambre et l'arrière du projectile.
Les ondes de choc qui s'entrecroisent produisent des interférences : selon leur phase elles s'annulent mutuellement ou s'additionnent, ce qui crée localement et fugacement des zones de sous-pression et des zones de sur-pression. Un grand nombre d'ondes de choc se croisant pourra alors provoquer par endroits des surpressions suffisantes pour baguer voire rompre un canon ; c'est relativement aléatoire, et donc difficile à reproduire délibérément pour étude.

On sait toutefois que ces "interférences constructives" destructrices ne peuvent s'établir que si le milieu facilite la propagation des ondes de choc, et si la disposition interne de la chambre est favorable.
Le problème des armes portatives c'est qu'on les remue en tous sens et que si la chambre n'est pas remplie, la position de la poudre est imprévisible. Il n'en va pas de même pour les canons, où l'on peut disposer la poudre d'une façon très précise ; c'est d'ailleurs indispensable pour éviter les ratés, la puissance de l'amorçage étant assez réduite en regard du volume de chambre. Ladite chambre étant généralement assez importante et directement accessible, on peut contenir la poudre dans des sachets évitant son éparpillement, et ajouter au besoin des dispositifs de calage en carton. C'était plus délicat avec les pièces-bouche, mais pour les tirs à charge réduite il fallait bien trouver des solutions pour assurer le positionnement de la charge, sinon la flamme de l'étoupille ne rencontrait pas la poudre. Dans les mortiers en bronze c'est plus simple, la poudre est forcément au fond !

Il va de soi qu'on a adopté une position et une répartition de la poudre dans la chambre, qui s'oppose à l'établissement d'interférences constructives. Par contre je n'ai connaissance d'aucune étude ayant présidé au choix de cette position...

Dans les armes portatives on peut difficilement concevoir que la douille renferme un tube de papier ou de carton pour maintenir la poudre là où il faut ** ; et la seule solution commode est de remplir la chambre. Mais pas forcément un remplissage compact, genre semoule : le 577/450 anglais était bourré à la laine. La question est de savoir si une fibre plus légère (kapok ou dacron) suffirait, et à quelle densité de chargement on peut descendre...
Pour info, dans les canons-bouche on calait et bourrait les gargousses de charges réduites avec du foin... (usage : faire du tir courbe avec des pièces à tir tendu).

** quoique, quoique, ça me rappelle un souvenir (poudre, rondelle carton, tube carton, rondelle carton et projectile). Si je retrouve de quoi il s'agit je vous en ferai part...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  CLOSDELIF le Mar 07 Juin 2016, 07:02

Merci pour cet exposé détaillé qui m'apprend déjà beaucoup sur le sujet... salut

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16965
Age : 65
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Canon de 138 : ouvrage disponible

Message  Verchère le Mar 05 Juil 2016, 04:44

Devant le peu d'empressement des amateurs potentiels, Jean-Pierre ZEDET a effectué le tirage en noir et blanc.
Le prix a ainsi nettement baissé (17 E au lieu de 25 pour la couleur), l'esthétique des illustrations a forcément un peu souffert, mais le contenu informatif n'a rien perdu.

Si vous l'avez déjà commandé, n'hésitez pas à donner votre avis ici.

Sinon, au cas où vous seriez intéressé :
Prix de vente 17 euros TTC, port 7 euros en lettre suivie, 10 en colissimo.
Pour toute commande paiement par chèque ou virement.
Contactez d'abord l'auteur : jpzedet@orange.fr

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un petit "hop"

Message  Verchère le Jeu 22 Déc 2016, 02:59

L'auteur ayant procédé à un re-tirage, la brochure est à nouveau disponible,
avec des frais de port recalculés à la baisse :

Prix de vente 17 euros, port 5 euros, total 22 euros TTC.
Pour toute commande paiement par chèque ou virement.
Contactez d'abord l'auteur : jpzedet@orange.fr



Ceci au cas où certains d'entre vous aient été intéressés, mais sans concrétiser...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  dédé le Jeu 22 Déc 2016, 10:14

Verchère a écrit:L'auteur ayant procédé à un re-tirage, la brochure est à nouveau disponible,
avec des frais de port recalculés à la baisse :

Prix de vente 17 euros, port 5 euros, total 22 euros TTC.
Pour toute commande paiement par chèque ou virement.
Contactez d'abord l'auteur : jpzedet@orange.fr



Ceci au cas où certains d'entre vous aient été intéressés, mais sans concrétiser...
j suis intéressé , mais franchement je préférerais une transaction moins artisanale , je suis sure que sur Naturabuy l auteur ce fera connaitre plus facilement

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières
avatar
dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3548
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  Verchère le Ven 23 Déc 2016, 04:05

Il y a beaucoup de gens qui vendent en ligne des trucs qu'ils n'ont même pas fait eux-mêmes...

Et il y en a aussi qui produisent réellement des choses, et qui les vendent, mais pas en ligne...

Je ne peux que transmettre la doléance.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4554
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le canon de 138 mm De Reffye

Message  dédé le Ven 23 Déc 2016, 06:27

Verchère a écrit:

Je ne peux que transmettre la doléance.

je te remercie

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières
avatar
dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3548
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum