Question de néophyte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question de néophyte

Message  teruel le Mar 12 Avr - 16:48

Bonjour à tous . à vous lire je me pose quelques questions pas vraiment existentielles , mais bon...
Je sais que les PSF peuvent être simple base ou autre , sphériques, aplaties en bâtonnets , plus ou moins vives etc.
Mais quid de la poudre noire ? Comment comparer une PN française et une suisse par exemple ? 
 S'agit il d'un simple problème de granulométrie ou la composition peut elle  varier ?
Je ne parle pas de la comparaison entre pulvérin et poudre à mousquet.
 Merci.
 Teruel

teruel
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 443
Age : 55
Localisation : pays basque
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de néophyte

Message  Jipé 87 le Lun 18 Avr - 22:17

Bonsoir,
Voici les poudres noires françaises et suisses, classées par granulométrie :



La poudre noire suisse est réputée pour encrasser moins les armes que la poudre noire française, mais j'utilise les deux (PNF2 ou Suisse N°1) suivant mes possibilités d'approvisionnement, et je n'ai pas constaté de différence flagrante entre elles à ce sujet...

------------------------


Jipé 87
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 243
Age : 66
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 07/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

PNF /Suisse

Message  papet13 le Lun 18 Avr - 22:55

pour moi, 3 grammes PNF2 ou Suisse2 dans des cartouches 45/70, mêmes performances et encrassement quasi identique

papet13
Membre
Membre

Nombre de messages : 86
Age : 74
Date d'inscription : 17/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de néophyte

Message  Gilles78 le Lun 18 Avr - 23:03

De mémoire, le charbon (de bois) utilisé pour la fabrication de la PN suisse est obtenu à partir de bois de bourdaine, comme les PN anciennes de qualité, ce qui lui permettrait d'avoir effectivement une meilleure combustion et moins de résidus.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1896
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de néophyte

Message  Verchère le Mar 19 Avr - 0:36

La composition exacte des PN a toujours été un peu variable, même aux derniers temps de sa splendeur (où elle avait atteint son maximum de mise au point).
C'est un compromis entre "le plus grand volume de gaz" et "la température la plus élevée" (celle-ci dilatant plus les gaz, ce qui peut compenser un volume plus faible). Car le dosage donnant la combustion parfaite n'est pas celui qui produit le volume maximum de gaz chauds...
De plus, pour diminuer la vivacité on a souvent besoin de gros grains robustes, qui peuvent gagner en résistance par une légère modification des proportions (éventuellement au prix d'une légère diminution des performances). On a commencé à travailler sérieusement là-dessus vers 1866, pour le Chassepot ; auparavant c'était un peu empirique, et avant la Révolution c'était presque du folklore intégral...

Ajoutons à ça le taux d'hydrogène résiduel dans le charbon de bois (ou de méthane, mais parfois de vapeur d'eau), le malaxage plus ou moins long des composants, la pression plus ou moins élevée pour compacter les grains (au vérin hydraulique), et vous obtiendrez une telle possibilité de variations qu'on peut déjà être content qu'une poudrerie livre une qualité constante.
Alors entre des poudreries, de nationalités étrangères qui plus est, il y aura forcément des différences. C'était déjà le cas à la grande époque de la PN, où chaque pays disposait de nombreuses poudreries. Quoique répondant à des catégories de granulation bien définies, à des compositions théoriquement normalisées (tout au moins connues), on spécifiait souvent le nom de la poudrerie avec le type de poudre, quand on détaillait un chargement.
Certaines convenaient mieux que d'autres à un usage déterminé...


Ce qui serait intéressant,
c'est de disposer d'un tableau comparant les vivacités des PN et des PSF ; ou de courbes de pression relatives aux même armes tirées en PN ou en PSF, surtout avec les PSF souvent utilisées en succédané de PN. Le calibre "12 lisse" me semble par exemple adapté au tir des A1 et A0, tout comme des PN "Chasse" et "Mousquet". Quelqu'un a-t'il déjà vu ça ?
En "succédané de PN" il me semble qu'on utilisera à priori pas de poudres plus lentes que la Tu2000, voire Tu3000... Certes on parle le plus souvent de A0, mais pour les calibres puissants elle paraît limitée aux charges de tir réduit, car trop vive pour reproduire sans risques les performances originelles de la 11 mm Gras par exemple...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de néophyte

Message  CLOSDELIF le Mar 19 Avr - 7:12

Verchère a écrit:La composition exacte des PN a toujours été un peu variable, même aux derniers temps de sa splendeur (où elle avait atteint son maximum de mise au point).
C'est un compromis entre "le plus grand volume de gaz" et "la température la plus élevée" (celle-ci dilatant plus les gaz, ce qui peut compenser un volume plus faible). Car le dosage donnant la combustion parfaite n'est pas celui qui produit le volume maximum de gaz chauds...
De plus, pour diminuer la vivacité on a souvent besoin de gros grains robustes, qui peuvent gagner en résistance par une légère modification des proportions (éventuellement au prix d'une légère diminution des performances). On a commencé à travailler sérieusement là-dessus vers 1866, pour le Chassepot ; auparavant c'était un peu empirique, et avant la Révolution c'était presque du folklore intégral...

Ajoutons à ça le taux d'hydrogène résiduel dans le charbon de bois (ou de méthane, mais parfois de vapeur d'eau), le malaxage plus ou moins long des composants, la pression plus ou moins élevée pour compacter les grains (au vérin hydraulique), et vous obtiendrez une telle possibilité de variations qu'on peut déjà être content qu'une poudrerie livre une qualité constante.
Alors entre des poudreries, de nationalités étrangères qui plus est, il y aura forcément des différences. C'était déjà le cas à la grande époque de la PN, où chaque pays disposait de nombreuses poudreries. Quoique répondant à des catégories de granulation bien définies, à des compositions théoriquement normalisées (tout au moins connues), on spécifiait souvent le nom de la poudrerie avec le type de poudre, quand on détaillait un chargement.
Certaines convenaient mieux que d'autres à un usage déterminé...


Ce qui serait intéressant,
c'est de disposer d'un tableau comparant les vivacités des PN et des PSF ; ou de courbes de pression relatives aux même armes tirées en PN ou en PSF, surtout avec les PSF souvent utilisées en succédané de PN. Le calibre "12 lisse" me semble par exemple adapté au tir des A1 et A0, tout comme des PN "Chasse" et "Mousquet". Quelqu'un a-t'il déjà vu ça ?
En "succédané de PN" il me semble qu'on utilisera à priori pas de poudres plus lentes que la Tu2000, voire Tu3000... Certes on parle le plus souvent de A0, mais pour les calibres puissants elle paraît limitée aux charges de tir réduit, car trop vive pour reproduire sans risques les performances originelles de la 11 mm Gras par exemple...
Malheureux, tu veux donner des idées aux terroristes religieux du sud est et faire classer les armes de calibre 69 en A... clown rasta

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16446
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de néophyte

Message  Verchère le Mer 20 Avr - 3:53

Il ne faut pas trop espérer qu'ils troquent leurs ferrailles brinqueballantes contre des Charleville... Auquel cas, s'ils les chargeaient en PSF ce ne serait pas forcément mauvais pour nous (mais bien dommage pour les pétoires).

Tu remarqueras qu'en exemple j'ai cité le 11 mm Gras, dont les cartouches PSF ne passent que de D2 en C, ce qui pour la plupart des tireurs n'a strictement aucune importance (z'allez tout de même pas en conserver plus de 1000 en stock ; au prix des douilles !)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum