6,5x55 : surpression à 770 m/s

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Balles spécifiques ?

Message  Verchère le Jeu 10 Mar 2016, 09:11

Toute cette discussion a quand même un certain rapport avec le "vol libre" très long, quasi systématique dans la plupart des armes de l'époque (sauf le Lebel, dont les rayures débutent dès la sortie de chambre, et où il serait facile de "planter" une balle d'ogive un tant soit peu renflée).
Morphologie maintenant considérée comme inadéquate... Avec les balles actuelles. Car à l'époque, la plupart des balles étaient de lourds crayons cylindro-ogivaux à nez arrondis, qui prenaient peut-être contact avec les rayures d'une façon qu'on jugerait maintenant très correcte...
Quid de la 6.5 suédoise originelle ?

Presque tout le monde est vite passé aux balles légères ogivales pointues, principalement pour des questions d'efficacité à longue distance et de tension de trajectoire (ceci diminuant les erreurs de hausse des soldats). On est d'ailleurs souvent revenu en arrière un peu plus tard, en les alourdissant à nouveau un peu.
La précision satisfaisait les militaires, mais ils étaient bien moins exigeants que les tireurs civils actuels ; ceux-ci par contre n'ont pour la plupart aucun besoin d'effets à longue portée, et ne sont pas gênés par l'appréciation des distances, qui sont connues et fixes.

J'ai l'impression qu'en réalité, on ne sait pas trop ce que pourraient donner des balles très longues "à l'ancienne" dans les conditions actuelles d'utilisation de ces fusils. Des balles dont la longue partie quasi-cylindrique viendrait très tôt se guider entre les rayures, voire s'y imprimer légèrement.

On entend seulement que "pour ces armes, la réduction du vol libre n'apporte pas grand chose".
Pourquoi ?
Parce que tous les essais ont été décevants ?
Ou parce qu'en fait on n'a pas pu les réaliser, ou alors au prix de dispositions contrefaites, aucun projectile adéquat n'étant disponible ?

En résumé, y-aurait'il un intérêt à étudier des projectiles spécifiquement adaptés à ces anciennes configurations ? Ou la chose a-t'elle déjà été tentée sans succès ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Jeu 10 Mar 2016, 09:34

Viet a écrit:

Sur cette cible les impacts en orange sont obtenus à x12
Les impacts en vert sont obtenus à x4

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 <a href=6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 212154IMG20160227162814b" />





Tes résultats sont terriblement surprenant Shocked

La munition n'est pas en cause car elle "groupe" dans un cas et pas dans l'autre Shocked

La seule hypothèse qui me vienne a l'esprit est de me demander si on est pas la, face a un problème de parallaxe en 12x qui n'existe pas en 4X

Je ne crois pas a une variation de précision de la cartouche pas plus qu'a une perte de précision du tireur, donc seule un problème de visée peut expliquer ce résultat.

un test que je te propose de tenter et celui ci

quand tu vises avec l'oeil à la bonne distance de ta lunette ton champ de vision dans celle ci est clair sur tout le pourtour de l'image

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 037

Si tu recules ta tête et donc augmente la distance oeil lentille d'entrée tu vas voir apparaitre un cercle noir sur l'extérieur du champ de vision

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 View4x

Prend le soin de vérifier que ce cercle noir est égal en valeur sur tout le champ de la lunette et tire

Cette façon de tirer élimine les erreurs de parallaxe, les tireurs qui tirent vite à des cibles multiples  à des distances multiples utilise cette technique pour s'affranchir de devoir régler la lunette entre chaque tir salut

Désolé de ne pouvoir te donner un avis plus tranché mais si ce n'est pas ça, c'est que ta lunette a un défaut et qu'un échange sous garantie est à envisager Embarassed

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Jeu 10 Mar 2016, 10:29

Verchère a écrit:

On entend seulement que "pour ces armes, la réduction du vol libre n'apporte pas grand chose".
Pourquoi ?
Parce que tous les essais ont été décevants ?
Ou parce qu'en fait on n'a pas pu les réaliser, ou alors au prix de dispositions contrefaites, aucun projectile adéquat n'étant disponible ?

En résumé, y-aurait'il un intérêt à étudier des projectiles spécifiquement adaptés à ces anciennes configurations ? Ou la chose a-t'elle déjà été tentée sans succès ?




La notion de vol libre ou au contraire de tir au contact des rayures est un très vieux débat Embarassed Qui a raison et qui a tort est bien difficile a juger Shocked

Je ne vais donc pas faire une réponse généraliste qui se voudrait a s'inscrire dans les tables de la loi .

Faits pourtant constatés

dans une 223 de précision a verrou

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 256257_3915548559884_1097088418_o

mon projectile de 90 grains ainsi monté ne touche pas du tout les rayures pourtant OAL de 68,1mm
 
si je monte un projectile de Sierra Matchking de 77 grains j'ai le choix pour grouper entre 2 OAL

64mm d'OAL avec une charge de 24,7 grains de N140
59mm d'OAL avec une charge de 24,1 grains de N140

la précision en cible reste la même 0,3MOA les Vo égales et donc le point d'impact en cible reste le même.

Nous nous sommes amusés avec Claude a faire varier les profils des projectiles depuis des profils relativement rond du type des projectiles Sierra a des profils de type VLD en 9S et 11S et positionné les projectiles de façon a ce que le volume interne de la douille soit strictement le même pour ne pas avoir de modification de la charge nécessaire pour compenser ces variations.
Nous avons même poussé le vice jusqu’à reproduire les profils extraordinairement ventrus des speer varmint qui visuellement sont presque des balles rondes si on les compare a des VLD en 11S

Tous ces tests ont fait varier la distance entre le projectile et la prise de rayure de façon importante même si pas aussi extrême que les 6mm de variation avec la SMK 77 et bien sur 100 200 et 300m cela n'a rien changé a la précision.

Si je met ces constatations en parallèle avec le fait que quel que soit le calibre les munitions manufacturées de match ont un taux d'enfoncement aux cotes CIP et sont dans 90% des cas plus précises que des rechargées faites sur mesure a la cote de la chambre de l'arme, je me dit que cette piste n'est peut être pas d'une importance aussi primordiale  affraid

Pour ceux qui se demanderaient de quoi je parle plus haut quand je parle de profil 9s et 11s

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Pid5567_tangentsecant01big

ce sont les valeurs du rayon de la courbe du profil d'un projectile ce rayon est de 9 fois le diamètre du projectile ou 11 fois  Very Happy
plus le chiffre est haut plus le projectile sera pointu version aiguille, sur certains projectiles monolithiques on dépasse allégrement les 14s  

Notre ami recordman du monde avec son tir a 3695m nous posta un jour cette photo affolante de la différence de profil entre des projectiles Berger du même calibre et du même poids acheté au même fournisseur a 2 semaines d'intervalle

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 10411217_10205135145356080_7350343700513982322_n

Il est évident que les projectiles n'ont pas le même profil et donc pas le même coefficient balistique. A courte distance cela ne change pas grand chose mais a grande distance il est évident que la plus pointue perdra moins vite de vitesse.

Pour finir et comprendre que parfois les progrès techniques des instruments de mesure peuvent donner des réponses a des problèmes dont on avait pas même idée avant.
Il faut citer le cas de Hornady qui lors de test de vérification des coefficients balistique avec des radars Doppler de nouvelle génération c'est aperçu que leur projectiles de match Amax modifiaient leur coefficient balistique en vol.

cela ne pouvait venir d'un projectile déformé au départ car sur les distances proches le projectile était dans les clous des résultats attendus mais beaucoup plus loin un modification apparaissait.

le résultat a été de découvrir que les pointes plastiques des Amax s'échauffaient dans l'air et finissaient par "fondre" au contact de l'air modifiant ainsi leur profil et donc leur coef balistique

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 ELD-Match-bullet-tip-comparison

Un nouveau plastique a plus haut point de fusion a du être utilisé pour solutionner un problème jusqu’alors non connu.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Jeu 10 Mar 2016, 11:53


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Jeu 10 Mar 2016, 12:01

Dans le deuxième lien partagé juste avant un point a bien analyser

Sur ces deux photos la seconde montre des preuves de surpression par le reflux de métal du culot dans le logement d’éjecteur

les déformations sur le corps d'étuis et sur le collet sur la première photo ne sont pas les conséquences de la surpression mais fort probablement la cause de la surpression  Embarassed

Les corps étrangers qui ont laissé ces traces en creux sont la raison de la surpression.

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Img_6421


6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Img_6420


attention à tous les corps étrangers qu'ils soient des grains de poudre, des grains de semoule lors d'opération de fireforming , des débris de douille de tirs précédents resté collé sur une chambre huilée Embarassed


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Viet le Jeu 10 Mar 2016, 15:02

Bonjour Viper,

J'ai été moi aussi surpris par la différence de résultat entre les deux grossissements.
Afin de me faire une idée plus précise je vais refaire des tests de tir à chaque échelle de grossissement.
J'ai un autre problème à régler, c'est que la distance oculaire est assez courte sur cette lunette.
N'ayant pour le moment que deux supports de montage sur la carabine il m'est impossible de la faire reculer.

[img]6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 557153XBolt003[/img]

Et j'ai un peu de mal à bien me positionner pour prendre ma visée.
Peut être que les écarts viennent de là, on ne sait jamais.
Je vais donc monter un rail sans encoches transversales afin de pouvoir faire glisser mes colliers vers l'arrière.
Ainsi je pourrais rapprocher la lunette de mon œil.

En tous cas, je suis très content de cette Xbolt et de mon chargement réduit.

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 <a href=6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 171559Cartouche004" />

Bonne fin de journée.

Pierre
Viet
Viet
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 264
Age : 62
Localisation : Marne la Vallée
Date d'inscription : 30/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  WICHITA le Jeu 10 Mar 2016, 18:05

je me permet de m’immiscer dans ce post pour demander un truc hors sujet (pardon d'avance) tant que je vous tiens tous :
un ami qui est pire que moi pour internet me demande où trouver du matos de rechargement "pointu" du genre  "concentricity gauge ", "meplat trimmer", "bullet tipping "...
Vous avez une ou des adresses ?

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 15097
Age : 55
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Pocomas le Jeu 10 Mar 2016, 18:29

Peut-être chez Sinclair :  http://www.sinclairintl.com/reloading-equipment/measuring-tools/index.htm
Pocomas
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 16068
Age : 64
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  bx19gt le Jeu 10 Mar 2016, 19:21

Si c'est pour la France, sinclair ne livre plus

bx19gt
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1054
Age : 47
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  bx19gt le Jeu 10 Mar 2016, 20:01

viper65 a écrit:Dans le deuxième lien partagé juste avant un point a bien analyser

Sur ces deux photos la seconde montre des preuves de surpression par le reflux de métal du culot dans le logement d’éjecteur

les déformations sur le corps d'étuis et sur le collet sur la première photo ne sont pas les conséquences de la surpression mais fort probablement la cause de la surpression  Embarassed

Les corps étrangers qui ont laissé ces traces en creux sont la raison de la surpression.  

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Img_6421


6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Img_6420


attention à tous les corps étrangers qu'ils soient des grains de poudre, des grains de semoule lors d'opération de fireforming ,  des débris de douille de tirs précédents resté collé sur une chambre huilée Embarassed


Avec de telle marque, cela a du quand se sentir fortement au verrouillage

bx19gt
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1054
Age : 47
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Invité le Jeu 10 Mar 2016, 20:17

On dirait une douille de semi-auto éjectée sur des parpaings..... Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Jeu 10 Mar 2016, 21:02


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  yaya1er le Jeu 10 Mar 2016, 22:12

Ce Verchère est décidément plein de bonnes idées!

Je me suis mis en tête de mesurer cette fameuse longueur MAXI de collet.

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 20160310

Je frétillais à l'idée d’annoncer une chambre extra-longue.

Ben non... A CIP +0,5mm, la culasse ne ferme pas Embarassed 

Je remets l'idée dans ma culotte...

------------------------

21 mars 2017. L'injustice a encore frappé... Cette incarnation de l'honnêteté intellectuelle a dû démissionner.
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3696
Age : 50
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Invité le Jeu 10 Mar 2016, 22:30

C'est pour cela que je m'en suis toujours remis à CIP - 0.2 mm en l'absence de mesures.
Je travaille sur les points pour lesquels il y a quelque chose à gagner,et pas grand chose de vital à perdre.
Sur les collets,quand tu gagnes,c'est presqu'imperceptible...
Quand tu perds,Kaboum ! salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Verchère le Ven 11 Mar 2016, 06:44

yaya1er a écrit:Ben non... A CIP +0,5mm, la culasse ne ferme pas
Il me semble avoir un peu douté du fait que le CG96 soit encore à compter parmi les "précurseurs tâtonnants". En plus, si Norma a pris très tôt en main les chargements pour ce fusil, ils devaient connaître leur affaire et n'auraient pas laissé passer une table CIP foireuse.
Tu as noté la cote, j'espère. Ça peut servir ; tout peut toujours servir.

Il y a une "petite" raison (non balistique) de laisser en bout de collet un peu plus de place que les 0.2 à 0.3 mm du minimum de sécurité.
Pas si petite d'ailleurs : nombre de rechargeurs poussent leurs douilles jusqu'au bout, et certains lots souffrent parfois d'une faiblesse vers 1 cm de la base. Car ils ont été un peu malmenés au début de leur utilisation, avant que le rechargeur ne trouve ses marques pour compenser d'éventuels excès de feuillure (ou simplement une différence excessive entre le fusil et le JO utilisé).
Alors il peut se produire des ruptures d'étui à la base du corps ; généralement pas aussi dévastatrices qu'on le voit parfois, et en l'absence de surpression le bout de l'étui n'est pas forcément fretté dans la chambre.
En cas de moitié d'étui coincée dans la chambre, un léger jeu en bout de collet facilite l'accrochage du tire-douilles, et surtout facilite la réalisation d'un tire-douilles sommaire, aux lèvres pas forcément trempées...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Ven 11 Mar 2016, 09:17

spitmk9 a écrit:
Je travaille sur les points pour lesquels il y a quelque chose à gagner,et pas grand chose de vital à perdre.

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 671531

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  WICHITA le Ven 11 Mar 2016, 09:19


merci pour lui.
=> transmis

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 15097
Age : 55
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Ven 11 Mar 2016, 11:22

plaisir voyons salut

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Verchère le Sam 12 Mar 2016, 05:04

viper65 a écrit:.... La seule hypothèse qui me vienne a l'esprit est de me demander si on est pas la, face a un problème de parallaxe en 12x qui n'existe pas en 4X
.... Si tu recules ta tête et donc augmente la distance oeil lentille d'entrée tu vas voir apparaitre un cercle noir sur l'extérieur du champ de vision
.... Prend le soin de vérifier que ce cercle noir est égal en valeur sur tout le champ de la lunette et tire

J'ai déjà suggéré ça à des tireurs à la lunette, et ils m'ont chaque fois regardé avec des gros yeux ! Il me semble pourtant que ça ne nuit pas à la précision du tir...
Si la position reculée de la tête est inconfortable, on peut avancer le fusil : en intercalant un petit sac de sable entre l'épaule et la plaque de couche. Ça ne me semble pas non plus nuire à la précision, au contraire ; mais bien sûr la détente est plus loin, ce qui modifie la position.
Si au total ça paraît un peu compliqué pour l'usage courant, à titre de test c'est supportable.

On peut profiter d'une arme bien calée sur banc ou sacs de sable pour bouger la tête de droite à gauche, et ainsi évaluer la valeur de l'erreur de parallaxe la plus ignoble, à chaque grossissement (elle n'est pas identique, du moins sur ma vieille lunette sans correcteur de parallaxe).
Au grossissement que j'utilise le plus, l'erreur de parallaxe maxi fait une zone ; alors quand j'ai un écart de 3 zones je cherche ailleurs...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  Verchère le Sam 12 Mar 2016, 06:32

viper65 a écrit:La notion de vol libre ou au contraire de tir au contact des rayures est un très vieux débat. Qui a raison et qui a tort est bien difficile a juger.
.... la précision en cible reste la même 0,3MOA les Vo égales et donc le point d'impact en cible reste le même.
.... Tous ces tests ont fait varier la distance entre le projectile et la prise de rayure de façon importante même si pas aussi extrême que les 6mm de variation avec la SMK 77 et bien sur 100 200 et 300m cela n'a rien changé a la précision.
Donc les tests que tu as effectué en 223 n'ont rien donné de probant ; c'est noté.

A titre de référence, pourrait-on quantifier approximativement les notions de "précision" ? Car je pense qu'il faut distinguer les armes du début XXe (voire fin XIXe) et les armes de précision modernes, non ?

Tu nous cites des groupements de l'ordre de 0.3 à 0.5 MOA, sans doute en armes moderne.
Je me demande si quelqu'un y arrive avec des armes de guerre fabriquées (tout au moins conçues) il y a 100 ans : quand je vois un groupement de 1 MOA je trouve déjà ça parfait (j'arrondis ici la MOA à Ø 30 mm à 100 m, centre à centre).
Je ne me mets pas en lice, n'ayant tenu 1 MOA à 100 m que sur des séries de 5 maxi, au K31 à lunette, et bien rarement. Et je ne classerais pas le K31 dans les "fusils de guerre début XXe" ; sa chambre est déjà organisée "à la moderne", sans dimensions excessives ici ou là.

La taille du 10 de la C50 à 100 m, c'est grosso-modo 1.7 MOA, et quelques tireurs le font avec des anciens fusils de guerre ; peut-être pas n'importe quel modèle d'ailleurs... (certes, on voit aussi "la taille du noir", soit environ 7 MOA).

Donc, au fusil réglo début XXe, peut-on considérer que le groupement est très bon à 1.7 MOA ou faut-il fixer la barre à 1 MOA, ou encore plus bas ?
Et parallélement, avec une arme de précision moderne, les 0.3 MOA que tu indiques sont-ils usuels, ou peut-on considérer le groupement comme déjà très bon à 0.5 MOA, voire plus ?

Ceci à 100 mètres ; je ne sais pas de combien les divers facteurs perturbants augmentent la dispersion, mais je me doute un peu que 1 MOA à 1000 m, c'est bien mieux que 1 MOA à 100 mètres...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Sam 12 Mar 2016, 09:20

Verchère a écrit:
A titre de référence, pourrait-on quantifier approximativement les notions de "précision" ? Car je pense qu'il faut distinguer les armes du début XXe (voire fin XIXe) et les armes de précision modernes, non ?







Selon les britanniques qui sont surement avec certains pays nordiques ceux qui ont la plus ancienne tradition de tir à l'arme d'épaule une précision considérée comme excellente est 1,5MOA à toutes les distances. Car eux tiennent compte de la précision en cible obligatoirement diminuée par les conditions climatiques lumière et vent. Il n'est pas exceptionnel de devoir corriger 20 à 25 MOA de latéral du au vent à 1000 yards Embarassed

Dans les épreuves de tir comme le CSR (Civilian Service Rifle) et le Mac Queen on voit s'affronter des armes modernes et anciennes aux mêmes distances sur les mêmes cibles même si elles sont dans des classements différents

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 10490076_10203383535761824_3696227973225085479_o

mais les cibles sont beaucoup beaucoup moins politiquement correctes que les nôtres

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 12794791_1246260738723131_7321630570753712271_o
on peut voir que certaines cibles voisines de la cible à toucher ont été impactées faisant perdre des points au tireur

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 12376791_1057836444273941_2503356958414908680_n

les spoteurs disk bleu cachent des impacts multiples les oranges des impacts uniques.

Chez nous les notions sont beaucoup plus vagues et plus consensuelles Embarassed

Une chose est sure la MOA n'est pas une valeur acceptable en tir d'ultra précision comme le bench rest, puisque la on parle de mm entre le centre des projectiles les plus éloignés. Sur un match de bench rest un écart moyen de 5,5mm sur 5 séries de 5 coups de match vous place dans les 10 premières places et 2mm de plus vous place en queue de classement.

Le problème est selon moi, que par non pratique de cette discipline Radio Stand a élevé au rang de dictats certains pratiques qui en plus si elles ont eu leur heure de gloire ont depuis été abandonnées.

Le rechargement qui est une vrai discipline en dehors du pas de tir a elle aussi ces pattes de lapin qui sont censées porter chance à ceux qui les pratique. Côtoyer des bench resteurs peut être extrêmement éducatifs même pour le tireur de TAR a la condition de ne jamais oublier que comme pour le domaine automobile il est presque impossible de transposer les techniques et technologie de la F1 dans l'utilisation quotidienne de notre voiture familiale Shocked

L"avantage des armes modernes c'est la qualité de leur moyens de visée et l'énorme bon en avant qu'on put faire les technologies armurières sur les 30 dernières années. Un PSG1 des années 90 tirerait bien mieux doté d'une lunette moderne que de la 6x dont il était doté quand adopté.

Permet moi de publier ici un extrait d'un de mes articles publiés dans

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 1658594_10202495697046411_1660983720_o

"Pour mieux comprendre cette période laisser moi vous compter un fait historique et sportif, malheureusement oublié et qui sera pourtant important pour l’avenir du tir et celui du tir a longue distance ce qui est, ne l’oublions jamais, l’apanage des tireurs d’élite.
Notre histoire se déroule en Septembre 1921 sur le célèbre pas de tir de Camp Perry,   stand de tir mythique aux USA sur lequel se déroule le championnat national américain. Cette compétition est survolée par un jeune Sergent des Marines John W.Adkins qui doté d’un Springfield 1903 équipé d’une lunette  vient de réaliser le score historique de 76 « mouches » consécutives à 1000yards. Il est à préciser qu’en 1921 le centre de la cible n’est pas encore doté d’un plus petit cercle (25cm) appelé X et qui permettra plus tard de différencier les tireurs qui n’auraient fait que des 10.  
Pourtant du haut de ces 1m 90 c’est un « vieux » monsieur de 62 ans qui va marquer les esprits il s’appelle  Geoges Farr , il est résident de l’état de Washington et au travers des matchs de sélection il a gagné sa place dans l’équipe représentant l’état lors de la finale nationale. L’arme avec laquelle il a fait le voyage ne passe pas l’inspection des arbitres il est donc invité a ce présenter à l’armurerie du camp pour percevoir un fusil Springfield 1903 match et ce présenter sur le pas de tir avec ces 22 cartouches.  Pourquoi 22 cartouches et bien parce qu’il sera autorisé a en tirer 2 pour les essais et 20 pour son match. Cela s’annonce mal avec une arme neuve que l’on ne connaît pas et sur laquelle en temps que tireur civil il ne peut compter que sur les seuls instruments de visée métallique. Mais quand on vient de si loin pour tirer le championnat national on ne va pas s’arrêter devant de tels détails. Pourtant tout cela aura une importance car il ne sera autorisé a ce mettre en position qu’a 16h30 et cette heure tardive risque de le désavantager par de mauvaises conditions de lumière. Muni d’un accessoire qui va lui permettre de régler sa hausse, sur bases des tirs qu’il avait effectué  lors des matchs de sélection a 600 yards, pour la munition qu’il possède. Son premier tir d’essai est en cible ce qui est une prouesse  incroyable avec une arme avec laquelle on a jamais tiré. La balle d’essai suivante était un dix il entame donc son mach de 20 cartouches et n’aligne que des 10. Bien évidement l’exploit ne passe pas inaperçu  et à la fin de son match on lui demande pourquoi ne continue t’il pas à tirer ? Sa réponse est laconique «  je n’ai plus de cartouches ! » Les arbitres lui ayant demandé  quelles cartouches il tire ils se mettent  en quête de munitions supplémentaires qu’il tirera au fur et a mesure des découvertes dans les poches ou besaces des autres tireurs. A 18h10 la luminosité  devenue insuffisante met fin à son incroyable prouesse car en 1h 40  il vient de faire 71 mouches consécutives. Il est inondé de questions car rien dans sa position de tir ni dans le fait qu’il alimente par le chargeur et non coup par coup comme les autres, n’est « académique ». Et pourtant le résultat est la. Si l’on examine le fait supplémentaire que la cartouche de 30-06 qu’il vient de tirer est une munition certes de match mais avec un projectile a base plate et pas a arrière fuyant comme cela deviendra la règle depuis lors, rien n’est logique rien n’est académique et pourtant le fantastique résultat est officiel car tiré en compétition devant des arbitres.
C’est ainsi que naisse des légendes une bonne arme entre les mains d’un tireur exceptionnel et l’impossible devient possible."


Essayer de comprendre le présent du tir de précision et son avenir en faisant l'impasse sur son passé est et restera a mes yeux une vue parcellaire de vérités qui ne sont vrais que quelques instants si elles sont rapportées a l’échelle du temps.

Le 6,5x55 est en rapport au 308 a mes yeux un calibre ayant le plus de potentiel d"évolution, car peu de calibres du XIX siècles sont aussi "moderne" que lui et si on le tire dans un M96 ou une arme moderne il est capable de prouesses bien supérieures aux 30-06 par exemple.

Donc si c'est le même calibre ce ne sera pas en terme de rechargement et de performances la même cartouche.

Attention à ceux qui le tire dans les deux plateformes de ne pas mélanger les cartouches sinon le risque d'accident est évident  affraid

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Sam 12 Mar 2016, 09:39

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'exploit cité plus haut

http://www.bobrohrer.com/sea_stories/end_of_an_era.pdf


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  MikeDundee le Sam 12 Mar 2016, 10:52

viper65 a écrit:Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'exploit cité plus haut

http://www.bobrohrer.com/sea_stories/end_of_an_era.pdf



Merci pour ce brillant exposé et quel article ! 6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 2863987946 6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 2863987946 6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 2863987946

Des tirs extraordinaires tout ca dans une position vraiment peu académique du tireur !     

Pour revenir sur la 6.5x55, c'est une cartouche d'une grande qualité et j'ai relativement facilement trouvé mes marques et mes chargements avec celle-ci.
Pourquoi tout le monde n'y arrive pas ? C'est une cartouche qui ne m'a pas l'air si compliquée que ca à mettre au point : J'ai utilisé les tables disponibles le plus banalement du monde en faisant un escalier, je ne me considère pas non plus comme un dieu du tir ni du rechargement clown  et mes outils sont plutôt ordinaires (des hornady)
Par contre, j'utilise des balles plutôt de qualité pour la précision (lapua et sierra) réservant les ppu pour mon M96 le plus usé qui sert à tirer des quilles à 100m et ca suffit bien d'ailleurs !
salut
MikeDundee
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2840
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Sam 12 Mar 2016, 10:58

MikeDundee a écrit:

Pourquoi tout le monde n'y arrive pas ? C'est une cartouche qui ne m'a pas l'air si compliquée que ca à mettre au point : J'ai utilisé les tables disponibles le plus banalement du monde en faisant un escalier, 



Pour moi la réponse est contenue dans ton post.

Tu as banalement fait ce qui était vital, un escalier sur les charges Very Happy  sans te prendre la tête avec des valeurs sans importance.

La bonne dose de poudre derrière de bons projectiles et tout devient facile.
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Empty Re: 6,5x55 : surpression à 770 m/s

Message  viper65 le Sam 12 Mar 2016, 11:03

Comme la bonne dose de poudre pour ton arme et tes composants n'est pas la même que pour ton voisin.

Tu as pris le temps de la chercher en n'espérant pas la trouver simplement sur le net. C'est dommage que tout ne soit pas simple et facile Shocked

Donc bravo d'avoir fait les choses "banalement" c'était à mes yeux la meilleure chose a faire.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
6,5x55 : surpression à 770 m/s - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3064
Age : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum