Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  mèche-capsule le Dim 21 Fév 2016, 18:13

Bonsoir,
Il y a quelques mois,j'ai acheté sur NB un Rolling Block en 7x57,ex-Armée Française,bien matriculé,bon état.Après un petit coup de propre,vérification et remplacement de quelques bricoles,essai au stand.Tir d'une trentaine de cartouches rechargées soft.L'arme est précise,les rayures et la chambre en bon état.Je décide cependant de la faire passer à l'épreuve.Un ami armurier -il se reconnaitra,bonsoir Alain...-se charge de l'opération.Et là,große Katastrophe.Place aux photos:





Mème l'extracteur est cassé...
Maigre consolation,le bois n'était pas monté.
Remarquz que le verrouillage a tenu.Au microscope,le métal semble normal,les traces orangées sont de la poussière de brique ou d'enduit(bonjour le boum!).Une mince fissure apparait dans la chambre,cause ou conséquence?Il n'y a pas de traces d'outils ou de bricolages inconvenants.Alors quelle peut ètre la cause?Acier trop trempé?Serrage excessif du canon?
Alors j'ai réuni ma cellule psychologique présidée par Jack D.. no 7,et ça va beaucoup mieux.

mèche-capsule
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 293
Age : 66
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  freebird le Dim 21 Fév 2016, 18:23

G. Layman déconseille formellement de tirer avec les Rb en 7 Mauser. Mais sans préciser exactement pourquoi.

En tout cas, il est heureux que tu sois prudent et que ce soit à l'épreuve que cet accident soit arrivé.

freebird
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1057
Age : 48
Localisation : Lot 46
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  manitou le Dim 21 Fév 2016, 18:29

Oufti,
il a pris chere ...
ton collegue avait des lunettes  j espere affraid

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3458
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  ASA le Dim 21 Fév 2016, 18:32

salut salut

C'est quoi " l'épreuve " ???  Stupéfiant !!

Je tire régulièrement avec un 7x57 "Français " sans aucun soucis, voire même plus précis que le 8x50 réglementaire national !



ASA
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1156
Age : 59
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 16/12/2009

http://www.reglementaires.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  MikeDundee le Dim 21 Fév 2016, 18:38

Shocked  Hé bé, il à morflé celui-ci !!!  pale

Je ne savais pas quel l'on pouvait tirer de la 7x57 Mauser dans un Rolling block, c'est pas un peu chaud comme calibre en terme de pression pour ces antiquités ?

C'est d'ailleurs pour ces raisons que je préfère tirer de la rechargée Light dans toutes mes antiquités centenaires et ca me conforte dans mon choix... salut

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Invité le Dim 21 Fév 2016, 19:02

tout les RB exportés vers l'amérique du sud tirait ce calibre .

la pression d'épreuve est a combien ?


en ce qui me concerne le miens ne tir que de la rechargée .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  mèche-capsule le Dim 21 Fév 2016, 19:26

La pression maxi de service est de 3900 bars,et la pression d'épreuve de 4875 bars.Ca commence à chauffer...
J'ai déjà effectivement lu que le 7x57 pouvait présenter des faiblesses.Ni mon armurier,ni le personnel du banc d'épreuve n'avaient jamais vu un tel éparpillement.Il arrive des gonflements,fissures,éclatements limités(MAS 36 frettés ),mais là c'est le summum.D'ailleurs,après prélevement de ce qui peut encore servir,les restes vont retourner à St Etienne comme pièce d'exposition.

mèche-capsule
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 293
Age : 66
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Leboulanger le Dim 21 Fév 2016, 19:36

Ces éclats de canon me donne une impression de trempe trop dure .
Un peu comme certains boitiers de 1903 Small Number ... study

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  manitou le Dim 21 Fév 2016, 19:57

Ou une arme qui est passée dans un feu,
lui suprimant toutes ses qualités...

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3458
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Baccardi le Dim 21 Fév 2016, 21:36

Impressionnant Shocked Shocked

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Pâtre le Dim 21 Fév 2016, 21:50

salut

mèche-capsule a écrit:


Shocked La , c'est sûr, y va marcher beaucoup moins bien, maintenant! drunken

Triste fin....

Impressionnante rupture! On dirait de la fonte qui a cassé.



pale Sad

------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1073
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Verchère le Lun 22 Fév 2016, 01:21

As-tu essayé de rassembler les éclats du canon, pour voir s'il sont très déformés ou au contraire s'ils se ré-emboîtent presque bien ?
Dans le second cas, c'est assurément un acier à trop faible allongement avant rupture (c'était une caractéristique primordiale pour le test des aciers de nos Lebels). Acier non conforme, trempe trop sèche ou pas assez revenue, ou effectivement fusil retiré rouge d'un feu et jeté immédiatement dans l'eau froide, sans aucun revenu. Car refroidi lentement, le canon aurait plutôt gonflé comme un ballon...

Il semble que les problèmes du Springfield aient été causés par un maintien trop long à température trop élevée avant trempe. Les impuretés (ou éléments d'alliage) de l'acier ont le temps de migrer et de former des gros cristaux favorisant la rupture.
Epoque très voisine ; certainement pas la même manufacture, mais peut-être le même acier ?

Les américains avaient tendance à laisser trop de phosphore dans leur acier, pour gratter 3 sous ; pas mal de nos 75 ont éclaté en tirant des obus fabriqués en acier US... Mauvaise langue, moi ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  dédé le Lun 22 Fév 2016, 04:16

Triste
curieusement ce n'est pas  le premier RB en 7mn mauser que je vois exploser  Shocked
( il y'a une vidéo sur youtube avec un collectionneur américain )

juste par curiosité

Le 7mn mauser c'est une munition "puissante" comparé aux 8 mn lebel ?


Dernière édition par dédé le Lun 22 Fév 2016, 15:51, édité 2 fois

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3514
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Invité le Lun 22 Fév 2016, 05:54

justement dédé , j'etais en train de penser , quand j'ai acheté le mien , j'ai parcouru les forums US et j'ai souvent lu qu'ils déconseillaient d'utiliser les cartouches manufacturées actuelles car trop puissantes et trés differentes par rapport a celles d'époque ,le principal problème étant le risque de rupture d'étuis car la longueur d'étuis est differente (plus long sur l'ancien) mais aussi les pressions des cartouches.
ils conseillaient d'utiliser des etuis et de faire un fire forming puis de recharger  "soft"
je me suis tenu a ces conseils .
je ne sais si quelqu'un ici a connaissance d'une évolution de cette cartouche, mais ça pourrait expliquer au moins en parti cette éclatement ,si on s'est référé a la cartouche actuelle , la difference de pression est surement trop élevée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Fra78 le Lun 22 Fév 2016, 07:49

Une piste : sur Wikipedia :
European 7 mm cartridges all have 7.24 mm (0.285 in) grooves diameter. American 7 mm cartridges have 7.21 mm (0.284 in) grooves diameter.

According to the official C.I.P. (Commission Internationale Permanente pour l'Epreuve des Armes à Feu Portatives) rulings the 7×57mm case can handle up to 390.00 MPa (56,565 psi) Pmax piezo pressure. In C.I.P. regulated countries every rifle cartridge combo has to be proofed at 125% of this maximum C.I.P. pressure to certify for sale to consumers.[8]

The SAAMI Maximum Average Pressure (MAP) for this cartridge is 51,000 psi (351.63 MPa) piezo pressure or 46,000 CUP.[9][10] Although this lower specification is in deference to the purportedly weaker actions of the older Mauser 93 and 95 rifles which are still in circulation, this concern is misplaced, as the original ammunition developed for, and issued with, the M93 Spanish Mauser produced an average pressure of 50,370 CUP in those rifles.[11][12]


Donc, apparemment, la norme CIP est 3900 bars, la norme SAAMI 3500 bars, et donc la pression d'épreuve CIP serait de 140 % de la valeur US... avec un canon plus serré en plus !
A noter qu'il n'y a pas d'épreuve officielle aux US...

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Invité le Lun 22 Fév 2016, 09:37

voici la piste dont je parlais  au sujet de la chambre.   http://www.remingtonsociety.org/forums/viewtopic.php?f=5&t=4500

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  dédé le Lun 22 Fév 2016, 15:54


------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3514
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  ASA le Lun 22 Fév 2016, 16:17

dédé a écrit:

Il dit quoi en Français ce brave Monsieur ? Moi sorti du patois national ( et Limousin)  No

ASA
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1156
Age : 59
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 16/12/2009

http://www.reglementaires.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Fra78 le Lun 22 Fév 2016, 16:48

Le monsieur à côté de lui au stand a vu son rolling block 1902 en 7x 57 exploser et a été sérieusement blessé (éclats dans la tête et opération...). On trouvait encore des morceaux plusieurs jours après, donc apparemment un kaboom similaire à celui du début du fil. Le reste du blabla est un avertissement sur les pressions que peuvent supporter ces vieilles pétoires...

Donc apparemment pb pas unique

Shocked

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  ASA le Lun 22 Fév 2016, 17:12

Fra78 a écrit:Le monsieur à côté de lui au stand a vu son rolling block 1902 en 7x 57 exploser et a été sérieusement blessé (éclats dans la tête et opération...). On trouvait encore des morceaux plusieurs jours après, donc apparemment un kaboom similaire à celui du début du fil. Le reste du blabla est un avertissement sur les pressions que peuvent supporter ces vieilles pétoires...

Donc apparemment pb pas unique

Shocked

Merci mille fois pour la traduction !


ASA
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1156
Age : 59
Localisation : LIMOUSIN
Date d'inscription : 16/12/2009

http://www.reglementaires.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  joselito le Lun 22 Fév 2016, 17:18

Baccardi a écrit:Impressionnant Shocked Shocked

effectivement, trés impressionnantes ces Toff's..... affraid  , le principale est qu'il n'y a pas de blessés, mais c'est quand même dommage aprés une vente... Sad

------------------------

'' être tolérant ne signifie pas qu'on doit tolérer l'intolérance des autres...Jean Y.. ''

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9453
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  dédé le Lun 22 Fév 2016, 17:41

Fra78 a écrit:Le monsieur à côté de lui au stand a vu son rolling block 1902 en 7x 57 exploser et a été sérieusement blessé (éclats dans la tête et opération...). On trouvait encore des morceaux plusieurs jours après, donc apparemment un kaboom similaire à celui du début du fil. Le reste du blabla est un avertissement sur les pressions que peuvent supporter ces vieilles pétoires...

Donc apparemment pb pas unique

Shocked



Bizarre mais les berthier 07-15 ont fait flop

3000 Remington ont été envoyé en manufacture ( française ) pour être retravaillés et stockés ( gazette des armes )

il me semble avoir entendu comme explication ,  un problème de traitement thermique   study

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3514
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  Invité le Lun 22 Fév 2016, 18:11

en effet , mais il serait intéressant d'essayer de comprendre pourquoi.
il semble bien qu'il y ai eu deux générations de cartouches ,assez différentes  ;en longueur de feuillure , en pression d'utilisation  , et en plus deux calibres légèrement diffèrent , il y a tout les ingrédients pour provoquer l'accident.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  MikeDundee le Lun 22 Fév 2016, 18:21

gringo a écrit:justement dédé , j'etais en train de penser , quand j'ai acheté le mien , j'ai parcouru les forums US et j'ai souvent lu qu'ils déconseillaient d'utiliser les cartouches manufacturées actuelles car trop puissantes et trés differentes par rapport a celles d'époque ,le principal problème étant le risque de rupture d'étuis car la longueur d'étuis est differente (plus long sur l'ancien) mais aussi les pressions des cartouches.
ils conseillaient d'utiliser des etuis et de faire un fire forming puis de recharger  "soft"
je me suis tenu a ces conseils .
je ne sais si quelqu'un ici a connaissance d'une évolution de cette cartouche, mais ça pourrait expliquer au moins en parti cette éclatement ,si on s'est référé a la cartouche actuelle , la difference de pression est surement trop élevée.


  avec toi Gringo, je pense que tu as raison à 100%. salut

MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1465
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un Rolling Block,ou de l'utilité de l'épreuve.

Message  mèche-capsule le Lun 22 Fév 2016, 18:24

Verchère a écrit:As-tu essayé de rassembler les éclats du canon, pour voir s'il sont très déformés ou au contraire s'ils se ré-emboîtent presque bien ?
Dans le second cas, c'est assurément un acier à trop faible allongement avant rupture (c'était une caractéristique primordiale pour le test des aciers de nos Lebels). Acier non conforme, trempe trop sèche ou pas assez revenue, ou effectivement fusil retiré rouge d'un feu et jeté immédiatement dans l'eau froide, sans aucun revenu. Car refroidi lentement, le canon aurait plutôt gonflé comme un ballon...

Il semble que les problèmes du Springfield aient été causés par un maintien trop long à température trop élevée avant trempe. Les impuretés (ou éléments d'alliage) de l'acier ont le temps de migrer et de former des gros cristaux favorisant la rupture.
Epoque très voisine ; certainement pas la même manufacture, mais peut-être le même acier ?

Les américains avaient tendance à laisser trop de phosphore dans leur acier, pour gratter 3 sous ; pas mal de nos 75 ont éclaté en tirant des obus fabriqués en acier US... Mauvaise langue, moi ?







Bonsoir,
Effectivement,les morceaux peuvent ètre rassemblés,il n'y a aucune déformation,on pourrait les recoller,un tit coup de peinture,et rebelote.La cassure est franche,et laisse penser à de la fonte aciérée.Le métal montre de gros cristaux,et des zones où la cristallisation est plus fine.Je lisais sur un ouvrage US que les premiers Springfield 1903 étaient constitués d'un acier trop carboné,ce qui le rapproche de la fonte.Le fusil n'a pas été chauffé,car le filetage était encore gras.
J'ai comparé avec des canons éclatés,la structure de l'acier est totalement différente,la cassure aussi:


En haut,un 07/15,en bas un Schmidt-Rubin.



Etonnant,non?

mèche-capsule
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 293
Age : 66
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum