Carabine de cuirassier modèle 1890

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  HELIX le Dim 17 Jan - 18:40



Suite au sujet d'identification et de présentation de freebird ( ici : http://www.tircollection.com/t26391-carabine-de-cuirassier-1890 ) voici un petit sujet montrant les petites erreurs de la personne qui avait au préalable restauré cette carabine .
Le travail a été très bien fait par quelqu'un connaissant son domaine mais pas forcément l'arme elle même .
Le bronzage est homogène et très correctement réalisé à la couche mais avec quelques débords à l'intérieur du boitier .



Un passage rapide à l'acide chlorhydrique avec un pinceau très fin et un polissage léger ont suffi à réparer ce détail .

La crosse a elle aussi été nettoyée mais avec prudence et respect et je n'ai fait que passer deux couches de cire d'antiquaire teintée noyer .
L'intérieur ce cette crosse montre quelques légères traces d'usage tout à fait normales .







Là où l'artisan s'est planté c'est qu'il a bronzé certaines pièces qui ne le sont normalement pas .
Sont concernées essentiellement quelques vis mais aussi le battant de crosse .
Quelques images de ces pièces en l'état .









La solution pour revenir au blanc d'origine n'est vraiment pas compliquée ni couteuse à mettre en œuvre .
Nettoyer et dégraisser les pièces à l'acétone , les tremper trente seconde dans l'acide chlorhydrique , neutraliser l'opération précédente par trempage dans de l'au claire durant une à deux minute , sécher et essuyer , carder à la laine d'acier très fine et bien huiler pour finir . En tout cela a pris un quart d'heure en trainant .



A l'inverse les ressorts de grenadière et d'embouchoir ont été laissés blanc (ou polis ?) alors qu'ils sont normalement bleuis .
A noter que pour confirmer le superbe état de cette carabine que les épingles des dits ressorts ne présentent aucune marque d'oxydation chose pourtant courante sur cette pièce .





Après dégraissage un simple passage de pate à bronzer a rapidement redonné le bleu recherché .



Inattention ou ignorance le tenon de recul avant avait été mal remonté , le trou de logement de la baguette étant en position verticale et non horizontale empêchant bien évidemment cette dernière de prendre normalement place .



Le principal soucis de cette carabine était son anneau de grenadière .



Il me fallait absolument trouver une solution à ce problème ce qui a été fait cet après-midi grâce à l'aide de deux membres du forum que remercie à nouveau .
Mon idée première était de récupérer un anneau sur une autre grenadière Berthier . J'étais alors sur d'avoir exactement les mêmes dimensions mais cela nécessitait de sacrifier une pièce .
Leboulanger a eu la très grande gentillesse de me donner la pièce recherchée et à la réception j'étais prêt à me mettre au travail quand Verchère m'a de manière très sympathique proposé un anneau très similaire d'origine et destination différente . Dans une lettre rapidement postée ce n'est pas un mais trois pièces que j'avais à ma disposition et je décidais alors de partir sur cette base pour réaliser mon anneau de grenadière .
La première étape a été de vérifier les dimensions qui a très peu de chose correspondaient .



Ensuite j'ai éliminé l'oxydation de surface et la bonne surprise était que le métal n'était pas marqué une fois la rouille retirée .
Avant de poursuivre je me suis assuré que le bronzage prenait correctement ce qui était le cas .



J'ai ensuite essayé de retirer la soudure mais celle ci n'a pas voulu partir au chauffage .
J'ai donc pris une petite meulette caoutchoutée et diamantée pour éliminer le débord disgracieux et j'ai ensuite coupé l'anneau à l'aide d'un disque caborundum très fin .





De nouveau petit polissage , puis étamage et enfin brasure à l'argent .











Une fois la soudure refroidie j'ai de nouveau réalisé un petit polissage avant de rebronzer la zone traitée .



Pour finir neutralisation du bronzage et huilage copieux du tout .





Je n'étais pas sur d'arriver à mes fins avec ma brasure à l'argent et je vais cette fois remercier gringo qui s'était proposé de m'aider par une soudure TIG . Je n'en ai pas eu besoin mais j'apprécie le geste .

Au final cette arme que l'on peut considérer comme rare avait dès le départ bénéficié d'une remise en état de grande qualité qui ne demandais que peu de travail pour que ce soit presque parfait .
J'aurai l'occasion de vous montrer cette carabine modèle 1890 en détail et complétée par sa bretelle et la bonne baguette dans un post à venir quand le ciel me permettra de vous faire de bonnes photos en lumière naturelle .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16972
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  rl69 le Dim 17 Jan - 18:46

Félicitations pour cet achat.

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 254
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Invité le Dim 17 Jan - 18:52

superbe boulot et heureux de savoir que cette pièce rarissime soit entre des mains expertes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  fcrozet le Dim 17 Jan - 19:29

travail d'orfèvre de dentiste 

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3494
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Baccardi le Dim 17 Jan - 19:33

Superbe boulot Jérôme

Le travail à l'acide chlorhydrique.... euh, c'est pas trop "dangereux" ? Shocked

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9281
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  voxan le Dim 17 Jan - 19:36

une bien belle pièce de plus au râtelier, bravo

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  CLOSDELIF le Dim 17 Jan - 19:45

Bravissimo.... salut salut salut 

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16444
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  HELIX le Dim 17 Jan - 19:46

Baccardi a écrit:Superbe boulot Jérôme

Le travail à l'acide chlorhydrique.... euh, c'est pas trop "dangereux" ? Shocked



Gants , lunettes et ventilation . Wink


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16972
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Scaramanga le Dim 17 Jan - 19:49

Très beau travail bravo !

Scaramanga
Membre
Membre

Nombre de messages : 85
Age : 32
Date d'inscription : 16/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Pocomas le Dim 17 Jan - 19:50

Je suis admiratif devant ce travail de restauration.  C'est quand même autrement beau que certaines armes toutes moisies sous prétexte de les laisser "jus"
Quand la restauration est faite comme ici par un collectionneur avisé, le résultat est superbe.



Jérôme, il se rase au fer à souder, alors l'acide chlorhydrique, quand il a fini le boulot, c'est cul-sec ! Twisted Evil

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Baccardi le Dim 17 Jan - 21:04

HELIX a écrit:

Baccardi a écrit:Superbe boulot Jérôme

Le travail à l'acide chlorhydrique.... euh, c'est pas trop "dangereux" ? Shocked





Gants , lunettes et ventilation . Wink



Faudra que j'y songe pour 1-2 pièces qui mériteraient Shocked

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9281
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  Verchère le Lun 18 Jan - 4:43

Grande élévation sociale pour un anneau initialement destiné à attacher une chèvre !

Je m'interroge sur la soudure : on ne voit pas le trait de la brasure argent ? Car le bronzage n'a pas dû prendre dessus...
J'ai regardé sur des anneaux d'origine, et on ne voit rien, pas plus que sur les boucles afférentes (sur la grenadière Mle 16 je vois bien la trace de laiton, mais rien sur le Mle 1892 (ou 90 ?). J'en déduirais donc, pour toutes ces pièces, une soudure à la forge.
Que j'aurais simulée en autogène (au chalumeau pour moi, au TIG pour d'autres), nécessitant une longue retouche à la lime car je n'arrive jamais à souder parfaitement plat, donc je surcharge en métal d'apport.

Sinon, pour la réalisation d'un tel anneau ce n'est pas bien difficile : il suffit d'enrouler autour d'un rondin de Ø 30 mm un fil d'acier de 4.0 mm. Qu'au besoin on peut se procurer en chinant une baguette de soudure "électrode enrobée" de 4, qualité "ordinaire" ; une fois l'enrobage écrasé au maillet et la tige passée au papier de verre, elle est impeccable (pas besoin d'acheter 1 km de fil de 4 au bazar). Le rondin de 30 pouvant être, par exemple, la douille de 22 d'un coffret de cliquet chinois.

L'astuce, pour obtenir un bel anneau, est d'enrouler plus d'un tour ; au moins 1 tour 1/2, car aux deux bouts ca reste toujours plus droit. Puis de couper les 2 bouts d'un coup, avec la scie légèrement oblique de façon à ce que l'oblicité compense l'épaisseur du trait de scie.
Si on enroule tout en tirant très fort, le Ø obtenu sera de 30 intérieur car les baguettes ordinaires sont en acier plutôt doux. Sinon il faudra trouver un rondin à peine plus petit, ou chauffer le fil à rouge durant l'enroulement (ou après, en le maintenant serré contre le rondin par un moyen quelconque).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  HELIX le Lun 18 Jan - 7:08

Verchère a écrit:Grande élévation sociale pour un anneau initialement destiné à attacher une chèvre !

Je m'interroge sur la soudure : on ne voit pas le trait de la brasure argent ? Car le bronzage n'a pas dû prendre dessus...



Au moins un qui a relevé l'anomalie à laquelle je n'ai aucune explication rationnelle à donner . J'ai moi même été très surpris que le bronzage prenne sur cette zone .
La brasure utilisée est un reste de celle utilisée en troisième année de fac pour souder les tubes d'arc sur les bagues d'orthodontie . Ne me demandez pas la marque car c'était il y a 25 ans et il ne me restait qu'un morceau d'une quinzaine de centimètre , le fil lui même ayant un diamètre d'un peu moins d'un millimètre .
Je reviendrai plus en détail ce soir sur les différentes étapes de cette soudure et peut être que suite à ces détails l'un d'entre vous aura la réponse à la remarque de Verchère .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16972
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  freebird le Lun 18 Jan - 8:09

Bravo pour le travail effectué et merci de ce partage.
Je suis tout particulièrement heureux que cette carabine ait terminé sa course dans ta collection.


freebird
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1059
Age : 48
Localisation : Lot 46
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cuirassier modèle 1890

Message  HELIX le Lun 18 Jan - 21:07



Ma soudure scratch

L'anneau avait déjà été bronzé avant cette opération pour éviter de tacher la grenadière elle même par la suite .
Callé sur l'étau (cf photo) j'ai délicatement mis en place au pinceau fin une pate à étamer/souder dans le petit interstice correspondant au trait de coupe .
A l'aide d'une matrice pour amalgame dentaire (petite feuille d'acier de très faible épaisseur) j'ai réalisé un petit coffrage sur les deux tiers inférieurs du fil , maintenu en bas par une cale en bois à la bonne hauteur et en haut par une pince acier à développer les radios argentiques . Le but de ce petit montage était de limiter aux maximum les coulées parasites et le travail de lime qui s'en suit .
J'ai ensuite chauffé au rouge l'anneau dans la zone concernée à l'aide d'un simple petit chalumeau butagaz et dans la foulée déposé délicatement ma brasure à l'aide d'un fer à souder électrique .

Une fois l'ensemble bien refroidi j'ai desserré doucement l'étau et la soudure jouait parfaitement son rôle .
N'étant pas très adroit avec les limes j'étais très satisfait de mon petit coffrage qui a vraiment limité les coulures . J'ai donc pu polir à l'aide de petits disques en caoutchouc diamanté utilisés en prothèse dentaire . Le premier assez dur permettant de supprimer les petites différences de niveau du à la légère surépaisseur de la soudure , le second plus tendre permettant un parfait polissage .

La dernière étape consistait alors à rebronzer le zone ainsi traitée . J'ai pour cela utilisé du gel Bruniperfect appliqué au doigt avec des gants d'examen en latex .
Au premier passage l'anneau était bleu et la soudure avait légèrement changé de teinte mais restait bien visible .
Après avoir simplement essuyé le produit avec du papier absorbant j'ai remis une deuxième couche que je n'ai pas lissé mais laissée en petite épaisseur (cf photo) durant cinq bonnes minutes .
J'ai ensuite de nouveau essuyé et l'anneau était presque noir alors que la soudure était bleu foncé .
Troisième et cinquième couches dans les même condition et à l'issu de la dernière la soudure était également noire . J'ai alors de nouveau essuyé , légèrement cardé à la laine d'acier très fine , re-dégraissé à l'acétone et mis une cinquième et dernière couche par sécurité .
Puis protocole classique , c'est à dire neutralisation à l'au et liquide vaisselle , séchage et huile en abondance sans y toucher pendant 24h (cf les deux dernières photos) .

Au final j'ai un résultat largement au dessus de ce que je pensais obtenir mais je n'ai pas d'explication concernant la prise du bronzage sur la brasure .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16972
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum