(déplacé) un petit tour...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(déplacé) un petit tour...

Message  chti02 le Dim 13 Déc 2015, 13:14

Petite question du dimanche, qui possède un mini tour pour raccourcir ces étuis et pour les façonner?
Je me suis pauser cette question car j' ai un sceau d' étuis de 38 spécial a reformer en 7,62 tokarev et en 8/92, le plus contraignant étant de travailler le bourrelé  et de faire quelque chose de propre.
J' ai trouver des mini tour a environ 150€ mais feront il l' affaire? merci

chti02
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 33
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 16/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Verchère le Lun 14 Déc 2015, 01:10

chti02 a écrit:... J' ai trouver des mini tour a environ 150€ mais feront il l' affaire? merci


Assurément ; et même une perçeuse à main fixée en ligne avec 2 barres de fer formant banc et des accessoires bidouillés à base de plaques de fer et de roulements à billes.
Pour faire ça je n'utilise généralement pas mon gros tour, mais un petit tour d'établi fabriqué autrefois par un bricoleur, à partir d'un touret de polissage fixé sur un rail en fonte. Les copains peuvent même venir y retoucher leur douilles eux-mêmes, s'ils n'habitent pas trop loin de Belfort...

La retouche d'étui peut sans doute se faire aussi, totalement mécaniquement, sur une perceuse à colonne avec des outils formés par des lames pivotant sur des axes fixés à la table de perçeuse. Si tu voyais à quoi ressemblaient les machines de décolletage parfois encore utilisées dans les années 50 (en fait, j'en ai vu tourner en 1990), tu serais horrifié !

Le problème n'est pas dans la machine, mais dans la capacité à s'en servir pour obtenir des cotes à peu près justes et régulières, sans prendre les outils ou les pièces dans la figure. Et ça commence par la conception et la fabrication desdits outils, ceux du commerce n'étant pas forcément appropriés à un mini tour bricolé...
Malheureusement, le simple fait de poser la question (savoir si un mini-tour peut le faire) n'augure pas bien des capacités... Mais on peut souvent trouver un copain qui a appris le tournage à l'école, et n'a pas tout oublié (cependant, il y a longtemps que dans les lycées techniques on n'enseigne plus les techniques souvent scabreuses qui permettaient d'excellents résultats avec un outillage rudimentaire).

PS : en fait, retoucher commodément un bourrelet, en série, c'est pas si simple. Du moins si l'on exige que ce soit relativement concentrique. J'ai utilisé diverses techniques, nécessitant chacune la réalisation de supports spéciaux (les derniers - et les meilleurs - étant des "pointes tournantes" qui en guise de pointe ont un pion aux cotes du logement d'amorce).

NB : creuser une gorge pour faire du 7.62 Tokarev dans du 38 Spl, sur un tour branlant c'est casse-gueule car ça impose d'utiliser un outil à tronçonner, une engeance qui tend toujours à brouter, à engager, et à faire de la casse. Son usage impose une certaine pratique, sinon c'est du suicide (tout au moins pour les pièces). Tu ferais mieux de chercher des 5.56 à blanc tirées (à l'époque où on avait une Armée, il en traînait pas mal dans les campagnes).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  chti02 le Lun 14 Déc 2015, 09:10

Pour le 5.56 a blanc je devrait pouvoir trouver, j' ai encore de très bon contacte chez la grande muette.
Je connais bien un copain qui travail dans l' usinage et qui possède un tour mais il est toujours débordé, j' ai bien réussi quelque étuis de 7,62 toka avec du 38 mais cela ne fait pas propre, même si cela fonctionne je ne suis pas satisfait.
Je vais voir pour me bricoler un petit tour.

chti02
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 33
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 16/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  BRX le Lun 14 Déc 2015, 09:16

Pour illustrer ce qui précède, la réduction de bourrelet au tour avec soutien par la contre-pointe et poussoir interne pour l'entrainement.



L'outil passe à ras de la pièce d'appui.

BRX
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 354
Age : 86
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  BOUZOU le Lun 14 Déc 2015, 09:29

en cherchant bien, tu vas trouver plusieurs articles qui traitent de la chose  sur le magazine cibles

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 630
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  chti02 le Lun 14 Déc 2015, 12:21

Que c' est beau, mécanique pur

chti02
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 33
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 16/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Verchère le Mar 15 Déc 2015, 00:59

BRX a écrit:Pour illustrer ce qui précède, la réduction de bourrelet au tour avec soutien par la contre-pointe et poussoir interne pour l'entrainement....

Entraînement par simple friction ?

J'ai un montage de ce genre avec pion aux cotes d'amorce pour centrer (en fait 2 montages, un Pistol et un Rifle). Sur le petit tour bricolé que j'utilise pour ça, si on appuie fort la broche recule de quelques dixièmes de mm ; donc j'intercale un ressort dans la contre-pointe (elle aussi résultant d'un bricolage) pour régulariser la force d'appui.
Pour recouper la longueur, on peut aussi serrer la douille contre le montage "à pion d'amorce" avec un écrou genre "collet battu", et tronçonner le corps laissé en l'air (avec éventuellement un soutien "anti-vibration" par une tige graissée prise dans le mandrin de contre-pointe).
Je dois avoir photographié tout ça, au besoin... Mais comme dit précédemment, celui qui "sait faire" trouvera bien les idées tout seul, et celui "qui ne sait pas" ferait mieux de s'abstenir... Disons le temps de se faire la main (quelques années ou dizaines d'années) sur des pièces moins fragiles.

L'intérêt de placer la douille dans l'autre sens (amorce côté pointe tournante), c'est qu'on peut entraîner directement par le collet de la douille (en mettant dedans une pige, pour ne pas l'écraser, bien sûr) car l'entrainement par friction "patine" facilement. L'inconvénient est que la longueur varie légèrement d'une douille à l'autre, donc il faut chaque fois réajuster la référence de longueur.

Je ne dirais pas qu'on peut ainsi retoucher les bourrelets au 1/100 ; mais aisément au 1/10 (ce qui suffit généralement, les douilles manufacturées étant souvent pires).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  BRX le Mar 15 Déc 2015, 07:36

Bonjour
Voici l'outillage de coupe. La friction suffit mais il faut y aller mollo en avançant l'outil ( laiton + outil à tronçonner = engagement facile;


BRX
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 354
Age : 86
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  GM15 le Mar 15 Déc 2015, 20:25

Ma technique pour transformer des étuis de .38SP en 8mm 1892, et même en 8mm Gasser. 
 
Je dispose bien d’un petit tour (Proxon), mais je n’ai pas la formation pour m’en servir. Et j’adore utiliser ma Dremel, qui est quand même un modèle "semi-pro" (moteur suspendu de 300W, flexible, commande au pied). C’est donc un usinage au "tour" germano-pakistanais que je vous présente.
 
1re étape : mise en forme par un outil RCBS pour 8mm 1892.
2me étape : raccourcissement  au Trimmer à 27,3mm
 
Les étuis sont alors entrés en force sur un "mandrin" cylindrique d’un peu plus de 8mm,  avec une tige de 3mm, qui est en fait à la base un outil de polissage en caoutchouc-silicone. Donc maintien de l’étui par friction.


 
3me étape : enlèvement sur le mandrin, à vitesse moyenne, de la sur-épaisseur restant à la base de l’étui, avec une lame de scie à métaux comme outil. Contrôles visuels, et tests avec le barillet du revolver.
4me étape : rectification de l’épaisseur du bourrelet. Contrôle au pied à coulisse.
5me étape : rectification du diamètre du bourrelet. Pied à coulisse.
6me étape. Lissage et polissage au papier de verre (grain 120, puis finissage au papier carrosserie grain 600).


 
J’utilise ici une lame de scie sauteuse pour métaux, assez agressive. Une lame de scie à main de qualité fait la même chose. Une lime à métaux, acier ou diamantée, est plus lente mais peut assurer une étape intermédiaire avant le polissage. 
 
Remarque : on peut travailler "en l’air", sans aucun appui pour l’étui, comme suggéré sur les photos ci-dessus. Mais dans ce cas c’est la concentricité de l’intérieur de l’étui par rapport au profil externe qui va conditionner la rectitude de "l’usinage". Et cette concentricité est loin d’être toujours parfaite, et même seulement correcte !  Il n’y a qu’à voir la rotation de certains étuis avant le rabotage : ça vibre !. Et l’usinage alors obtenu n’est pas vraiment en ligne avec le reste de l’étui.
Bien qu’un tel décalage de la base de l’étui ne me semble ni dangereux (il y a de la matière à ce niveau), ni préjudiciable à la précision, il est préférable de guider la rotation de la base de l’étui avec un foret de 4,2mm fixe, inséré dans le puit d’amorce. L’aspect final de l’étui est meilleur.


 
On peut même appliquer cette technique à la mise en forme d’étuis pour 8mm Gasser, toujours à partir de .38 SP. Mais là le premier formage à la presse est un peu "musclé". Pour ma part je forme d’abord en 8mm 1892, puis en 8mm Gasser.


 
Autres remarques :
-         C’est un peu long : je passe de 5 à 10 minutes par étui ! Mais les étuis de .38SP sont pour moi gratuits. Et le réglage d’un tour n’est pas non plus très rapide.
-      Le résultat n'est pas toujours parfait : problèmes d'alignement, traces de rabotage... Mais pas d'incidence sur le tir.
-         J’applique la même technique pour mes étuis de 8mm 1892 et 8mm Gasser à partir de .32-40 ou de .30M1. Idem pour du 11mm 1873 (.44/40 ou .44 Mag), et d’autres…
-     salut salut salut salut salut salut  "Chapeau" aux pros du tour. L'utiliser avec précision n'est pas du tout évident.

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  chti02 le Mar 15 Déc 2015, 20:48

Ah ben la d' accord, c' est tout a fait ce que je recherché, me reste a recevoir le JO est le case trimer et en avant, 500 étuis a faire Shocked

chti02
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 33
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 16/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Lebel 30 le Mar 15 Déc 2015, 21:23

Petites question GM15 sur les 38 transfo 8/92 ;

Tu recuit tes étuis avant formage ?

Tu reforme directement en une seule passe ou bien as tu un outil intermédiaire pour un pré-recalibrage ?

tu devrais te servir de ton petit tour ,c'est facile et ça t'arrangerais la vie !

tu as vue mon tuto sur la transfo de 223/8.92 c'est très facile aussi et rapide.

Je me suis mis a en faire quelques une ce soir ,j'ai réussi mais malgré tout j'ai eu un petit problème de centrage peut-être du au fait que j'ai recuis les quelque étuis que j'ai fais ,le surplus de métal je l'ai enlevé de la même manière que avec les 223 !
a+

Lebel 30
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1281
Age : 72
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  GM15 le Mar 15 Déc 2015, 23:41

Aucun recuit sur les étuis que j'ai employé. Mais j’ai puisé dans un stock d’étuis rejetés pour le tir au .38SP car considérés comme trop "mous". Probablement déjà tirés quelques dizaines de fois ! Et je préfère pour mon S&W les étuis qui maintiennent bien la balle. Donc avec un laiton qui résiste au re-calibrage interne et va bien retenir la balle sans sertissage.
 
En fait je ne recuis aucun des étuis que je re-forme pour un autre calibre, préférant les huiler un peu, ou même les molycoter ! J’arrive à faire des 8x50R Lebel ou des 11mm Gras à partir de .348 Win sans les plisser, et ces étuis tiennent ensuite correctement au tir.
 
J’ai formé pour le 8/92 en une seule passe, sans aucun problème. Pour le 8mm Gasser ça passe aussi, mais limite. Je forme donc d’abord avec un outil pour 1892, puis avec un outil prévu pour .32 SWL, mais que j’ai re-foré pour le Gasser. Ouf !
 
Parfaitement d’accord pour l’usage d’un tour : je devrais, et parfois je le fait. Mais vu mon inexpérience je passe beaucoup de temps à tout régler. Pour de grandes séries c’est certainement la meilleure solution, mais comme je me disperse beaucoup dans les calibres rechargés…
 
J’ai aussi, comme signalé, un problème de centrage quand j’utilise un mandrin interne pour tenir l’étui. Je le met sur le compte d’une épaisseur variable de la paroi, sur la même circonférence, dans la zone entre le collet et le bourrelet. C’est ce que j’appelle un défaut de concentricité entre l’intérieur et l’extérieur. Pour les étuis de .38SP certaines marques semblent meilleures que d’autres dans ce domaine (Lapua, Winchester…). 

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  BRX le Mer 16 Déc 2015, 09:08

Petite parenthèse dans la discussion technique après lecture du message de GM15.

Sur ce sujet comme sur celui déjà ancien de la retouche des rayures d'un canon, les procédés que GM15 décrits sont quasiment des modèles du genre et je le dit sans fayoter.

En effet ces méthodes sont parfaitement dans l'esprit du " faîtes le vous-mêmes " à moindres frais et équipement minimum, la voie la plus logique dans le cadre d'un forum comme TCAR.

Dans ce sens elles sont utilisables par une large tranche de rechargeurs/bricoleurs alors  que des techniques comme celles que je propose parfois ne peuvent toucher que des semi professionnels de la mécanique relativement bien outillés.

J'en arrive donc à la question: cela vaut-il d'exposer des procédés " plus mécaniques " que le travail pakistanais mais qui restent néanmoins limités et qui, en dehors de l'information sur ce qu'on peut faire, ne seront pas reproductibles par ceux qui en ont le plus besoin ?

Pour revenir au recalibrage des étuis avec réduction de diamètre sur toute la longueur, par expérience,  je déconseille formellement de les recuire au niveau du culot; En effet, si le recalibrage est grandement facilité,
tout se déforme en particulier le puits d'amorce. Si on ne dispose pas d'une presse ultra puissante ( et encore, la cinématique des  presses de rechargement n'est pas adaptée à l'emboutissage), je pense qu'il faut limiter le rétreint à la partie déformable et ôter l’excédent de métal par usinage. Une bonne précaution sera peut être de sacrifier un étui pour obtenir une coupe montrant les variations d'épaisseur.
Derniers points mais tout le monde le sait, le polissage parfait des outils et la lubrification des étuis sont déterminants ( pas d'huile minérale, le suif est excellent).

PS: je n'ai pas évoqué les travaux de Verchère que je place hors concours.

BRX
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 354
Age : 86
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  WICHITA le Mer 16 Déc 2015, 09:44

GM15 a écrit:
-         J’applique la même technique pour mes étuis de 8mm 1892 et 8mm Gasser à partir de .32-40 ou de .30M1. Idem pour du 11mm 1873 (.44/40 ou .44 Mag), et d’autres…
tu veux dire 32-20 non ?

GM15 j'ai adoré ton post !

J'AI  ADORE  TON  POST ! vraiment !

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11327
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  gégé2b le Mer 16 Déc 2015, 10:20

Verchère a écrit:

chti02 a écrit:... J' ai trouver des mini tour a environ 150€ mais feront il l' affaire? merci




Assurément ; et même une perçeuse à main fixée en ligne avec 2 barres de fer formant banc et des accessoires bidouillés à base de plaques de fer et de roulements à billes.
Pour faire ça je n'utilise généralement pas mon gros tour, mais un petit tour d'établi fabriqué autrefois par un bricoleur, à partir d'un touret de polissage fixé sur un rail en fonte. Les copains peuvent même venir y retoucher leur douilles eux-mêmes, s'ils n'habitent pas trop loin de Belfort...

La retouche d'étui peut sans doute se faire aussi, totalement mécaniquement, sur une perceuse à colonne avec des outils formés par des lames pivotant sur des axes fixés à la table de perçeuse. Si tu voyais à quoi ressemblaient les machines de décolletage parfois encore utilisées dans les années 50 (en fait, j'en ai vu tourner en 1990), tu serais horrifié !

Le problème n'est pas dans la machine, mais dans la capacité à s'en servir pour obtenir des cotes à peu près justes et régulières, sans prendre les outils ou les pièces dans la figure. Et ça commence par la conception et la fabrication desdits outils, ceux du commerce n'étant pas forcément appropriés à un mini tour bricolé...
Malheureusement, le simple fait de poser la question (savoir si un mini-tour peut le faire) n'augure pas bien des capacités... Mais on peut souvent trouver un copain qui a appris le tournage à l'école, et n'a pas tout oublié (cependant, il y a longtemps que dans les lycées techniques on n'enseigne plus les techniques souvent scabreuses qui permettaient d'excellents résultats avec un outillage rudimentaire).

PS : en fait, retoucher commodément un bourrelet, en série, c'est pas si simple. Du moins si l'on exige que ce soit relativement concentrique. J'ai utilisé diverses techniques, nécessitant chacune la réalisation de supports spéciaux (les derniers - et les meilleurs - étant des "pointes tournantes" qui en guise de pointe ont un pion aux cotes du logement d'amorce).

NB : creuser une gorge pour faire du 7.62 Tokarev dans du 38 Spl, sur un tour branlant c'est casse-gueule car ça impose d'utiliser un outil à tronçonner, une engeance qui tend toujours à brouter, à engager, et à faire de la casse. Son usage impose une certaine pratique, sinon c'est du suicide (tout au moins pour les pièces). Tu ferais mieux de chercher des 5.56 à blanc tirées (à l'époque où on avait une Armée, il en traînait pas mal dans les campagnes).
pourrais tu nous faire une photo de ce tour artisanal!?
sinon pour le 7,62X25 on peut utiliser des douilles de 222 rem avec le jeu d'outils RCBS adequat!
ca marche impeccable!

gégé2b
Membre
Membre

Nombre de messages : 79
Age : 48
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Invité le Mer 16 Déc 2015, 10:32

BRX écrit :

"J'en arrive donc à la question: cela vaut-il d'exposer des procédés " plus mécaniques " que le travail pakistanais mais qui restent néanmoins limités et qui, en dehors de l'information sur ce qu'on peut faire, ne seront pas reproductibles par ceux qui en ont le plus besoin ?"

oui , bien sur ,il est interessant d'avoir d'un côté la methode "académique" et de l'autre le systeme D ;non pas pour mettre en exergue le fossé entre les deux mais cela permet d'une part de mieux comprendre comment s'en passer en se débrouillant avec ce que l'on a ,ou ,comme pour moi , me décider a acheter un petit tour d'établi depuis que je me dit que ce me serai bien utile pour beaucoup de choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Lebel 30 le Mer 16 Déc 2015, 10:37

gringo a écrit:BRX écrit :

"J'en arrive donc à la question: cela vaut-il d'exposer des procédés " plus mécaniques " que le travail pakistanais mais qui restent néanmoins limités et qui, en dehors de l'information sur ce qu'on peut faire, ne seront pas reproductibles par ceux qui en ont le plus besoin ?"

oui , bien sur ,il est interessant d'avoir d'un côté la methode "académique" et de l'autre le systeme D ;non pas pour mettre en exergue le fossé entre les deux mais cela permet d'une part de mieux comprendre comment s'en passer en se débrouillant avec ce que l'on a ,ou ,comme pour moi , me décider a acheter un petit tour d'établi depuis que je me dit que ce me serai bien utile pour beaucoup de choses.

Tu ne peux pas savoir comme tu dis vrai !!
Surtout pour l'achat d'un petit tour !!

Lebel 30
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1281
Age : 72
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  GM15 le Mer 16 Déc 2015, 14:31

Merci à BRX et WICHITA : n’en jetez plus ! Je ne suis qu’un bricoleur expérimenté ! Avec des idées souvent farfelues que je n’ose même pas présenter.
Mais que les Pros continuent à poster sur ce forum, avec des solutions et des présentations de résultats qui en mettent plein la vue : cela me fait rêver. Et j’en retire toujours des enseignements pour mes bricolages. Je vais d’ailleurs souvent sur les forums d’usinage.
Notre ami Verchère est effectivement hors concours pour la technique, mais a l’immense mérite de remettre en cause beaucoup d’idées reçues, et d’être précis, humble et honnête sur ses résultats. A mon tour de fayoter !
 
Ma petite expérience dans l’achat de petits tours :
Un premier, chinois ou Europe de l’est (marque Kinzo), offert par ma chère et tendre. La plaque électronique de commande moteur est tombée HS après quelques dizaines d’utilisations. La marque n’est plus importée. Le même modèle doit se vendre, à quelques variantes prés, sous d’autre marques d’importation, mais l’électronique est-elle exactement la même ????
 
Un deuxième (Proxxon PD 230/E), acheté d’occasion mais pas cher sur N..uy. Il a beaucoup servi, et a du jeu sur le chariot porte outils. Mais au moins les pièces sont disponibles ! Bon quand même tel quel pour le laiton et l’alu.
 
Je ne donne aucune conclusion. Je pense remettre en état l’un et l’autre, quand j’aurai le temps : je ne suis à la retraite que depuis 5 ans !
 
Pour WICHITA : étuis de 32-20 pour le 8mm 1892, effectivement !  J’aurai pu essayer de mettre 40 grains de PN dedans, mais même à la presse… Mais j’ai aussi un jeu d’outils en 32-40 Win (modifié pour le 8x48R Sauer !!!), d’où la confusion dans mon esprit un peu dispersé.

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Verchère le Jeu 17 Déc 2015, 02:25

gégé2b a écrit:... pourrais tu nous faire une photo de ce tour artisanal!? ...
J'en ai de toutes prêtes, des photos ! Le moteur avec réducteur à friction système FU vient de chez un ferrailleur, car j'avais eu le tour sans moteur (le réducteur est particulièrement utile). La broche était dessus, mais elle ne va visiblement pas avec le reste (les trous de montage sont bidouillés). Terminée par un cône de chaque côté, c'est visiblement un ancien touret à polir ; paliers en bronze avec lubrification par bague tournante trempant dans un petit bac à huile placé dessous.


Le porte-outils vient assurément d'ailleurs, et c'est sans doute plutôt un travail genre CAP d'ajusteur : bien joli mais absolument pas ergonomique. Le jeu des glissières ne peut pas être totalement rattrapé, il en reste toujours plusieurs dixièmes, les chariots ont environ 1 mm de jeu longitudinal et avancent par à coups, l'appui des vis étant de travers. Les verniers sont illisibles et de toutes façons inutiles à cause de l'avance irrégulière.
Pour obtenir des cotes précises je fixe des comparateurs à cadran donnant le déplacement réel de la tourelle ; j'arrive ainsi à faire des expandeurs au 1/100 de mm (les bons jours au demi-centième).

La contrepointe est encore d'une autre origine ; composée de plusieurs pièces empilées et boulonnées ensemble, avec une vis à filets carrés exotique (6 filets au pouce). Par hasard elle est ici équipée du ressort régulateur d'appui cité plus haut, et dans la broche est monté un support à pion d'amorce sur cône Morse n° 2 (montage pour retoucher les bourrelets, mais c'est pris de trop loin pour qu'on voie bien). J'ai aussi un mandrin 3 mors, qui se monte sur le filetage de broche (lequel est en fait une bague rapportée autour de l'axe d'origine).
Le banc est un cadre en fonte, mal rectifié ce qui fait que la contre-pointe coince sans arrêt quand on la déplace. L'ensemble mériterait une sérieuse remise à niveau, qui est tout à fait possible.
Mais j'aime bien voir la gueule des tourneurs quand ils l'examinent, alors pour l'instant je laisse...

Avec un tour, si merdique soit-il, on peut faire pas mal de choses ; mais plus il est petit ou déglingué, plus il est difficile de trouver le ton juste pour lui expliquer ce qu'on veut. Curieusement, un gros tour de plusieurs tonnes est beaucoup plus facile à apprivoiser : son poids lui donne une inertie amortissant les erreurs...

Pour BRX, je pense qu'il n'est pas inutile de présenter les travaux effectués sur une machine professionnelle ; d'abord parce-que les gadjets Made in China peuvent éventuellement le faire, ensuite parce-que ça donne des idées pour les extrapolations sur tour pakistanais.

Pour GM15, je dirais qu'il est dommage de ne pas utiliser ton tour ! Mais effectivement, les réglages sont parfois longs car ce genre de machine ne laisse pas trop de place à la manipulation instinctive. Il est utile de passer du temps (beaucoup de temps) pour réaliser des accessoires d'usinage spécifiques à tel ou tel travail ; car ils économisent pas mal de temps de réglage quand on les utilise.
Au tour pakistanais (visseuse à piles branchée sur batterie 12 V ou perceuse à colonne), j'essaie de soutenir les douilles par le logement d'amorce. Mais en faisant gaffe à ne pas l'esquinter !
- Parfois j'appuie sur une bille de 6 mm tournant sur une plaque de fer graissée percée d'une petite cuvette. La bille se coince dans le chanfrein d'amorce et ne risque pas d'élargir le logement ; elle tourne dans la cuvette, bien graissée.
- J'ai aussi une plaque avec un petit roulement à billes, dans lequel je glisse un pion de nylon tourné aux cotes de l'amorce ; c'est plutôt destiné à la perceuse à colonne, mais pour la visseuse j'ai un support de roulement analogue formant "contrepointe tournante au profil d'amorce".

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  chti02 le Ven 18 Déc 2015, 15:44

Une question pour GM15, une fois l' étuis formé au format 8/92, quel shell older utiliser?

chti02
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 33
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 16/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Haaaa son tour

Message  Jean Louis le Ven 18 Déc 2015, 22:01

Dieu que j'adorre le petit tour de notre Ami, j'imagine un tel engin a cote de moi dans la chambre a coucher, démontage, polissage, bronzage des paliers, étamage, cuivrage en 2 couleurs des paliers .

En premier je vire l'ignoble boitier electrique qui gache la photographie...

Pour ce soir je rajoute quelques passes de grattoirs en pattes de mouches sur les glissieres pour la vue, peut etre un peu de bouchonâge aussi.

Le moteur en porte à faux est vraiment jouissif de beauté .

Que je regrette de ne pas avoir pris le vieux tour a Michel... ( pas de place , bien que ) 

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 751
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Verchère le Sam 19 Déc 2015, 04:36

Le petit zinzin déglingué fonctionne en fait plutôt bien ; je l'avais laissé démonté pendant presque 20 ans, mais depuis que je l'ai remis en service (avec un boîtier électrique certes ignoble mais fonctionnel) je l'utilise autant que le gros tour.

PS : la différence de taille entre mes deux tours étant trop importante, je viens d'en rajouter un troisième, de taille intermédiaire, acheté au prix de la ferraille**. Très bon état, complet, pas bien vieux (années 1970), il n'est pas encore en service ; je compte le spécialiser dans les outils de rechargement.

** Il faut bien sûr avoir le courant triphasé, sinon le moindre moteur sérieux vaut le prix de 2 machines. Alors que les moteurs triphasés d'occase sont pas chers, voire gratuits.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Lebel 30 le Sam 19 Déc 2015, 09:55

Verchère a écrit:Le petit zinzin déglingué fonctionne en fait plutôt bien ; je l'avais laissé démonté pendant presque 20 ans, mais depuis que je l'ai remis en service (avec un boîtier électrique certes ignoble mais fonctionnel) je l'utilise autant que le gros tour.

PS : la différence de taille entre mes deux tours étant trop importante, je viens d'en rajouter un troisième, de taille intermédiaire, acheté au prix de la ferraille**. Très bon état, complet, pas bien vieux (années 1970), il n'est pas encore en service ; je compte le spécialiser dans les outils de rechargement.

** Il faut bien sûr avoir le courant triphasé, sinon le moindre moteur sérieux vaut le prix de 2 machines. Alors que les moteurs triphasés d'occase sont pas chers, voire gratuits.

Pas obligé l'ami ! J'ai équipé mon deuxième  tour d'origine en 220V avec un moteur en 380V en m'équipent simplement d'un Variateur de fréquence car je n'ai pas le 380V chez moi ! et tout fonctionne très bien !!
Moteur qui m'a couté 5€ ,vraiment a bas prix le triphasé !! salut

Lebel 30
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1281
Age : 72
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (déplacé) un petit tour...

Message  Verchère le Dim 20 Déc 2015, 03:33

Lebel 30 a écrit:
Verchère a écrit:...** Il faut bien sûr avoir le courant triphasé, sinon le moindre moteur sérieux vaut le prix de 2 machines. Alors que les moteurs triphasés d'occase sont pas chers, voire gratuits.[/i]
Pas obligé l'ami ! ... Variateur de fréquence ...
Oui, je connais (j'en ai paramétré un pour un gars qui n'arrivait pas à lire la notice en anglais), et c'est extrêmement performant, même bien mieux que du vrai triphasé !

Mais à moins d'une super occase, ces "Inverter" valent la peau des fesses, surtout pour les moteurs de 2 à 4 CV montés sur les machines décentes. Et on ne peut pas ballader le même de machine en machine, si l'on veut profiter de tous les avantages du bidule (à moins de refaire tous les réglages).
Donc ça va bien pour une ou deux machines, mais si on a comme moi 3 tours à métaux, une perçeuse à colonne, une raboteuse à métaux et une raboteuse à bois, une dégauchisseuse et une mortaiseuse, une poinçonneuse, une scie circulaire à métaux et une à bûches, un groupe hydraulique pour actionner des vérins... Et quoi d'autre ? J'en oublie sûrement, y-en a partout... Ça ferait bien beaucoup de convertisseurs...
J'ai oublié l'aplatisseur à grain pour les volailles, et le hachoir à viande (modèle pro acquis d'occase pas cher ... parce-que triphasé).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

380 volts

Message  Jean Louis le Dim 20 Déc 2015, 09:59

Attention a l'equilibrage des phases pour le 380 volts dans les grosses installation, le mariage avec le 220 est delicat, il faut parfois avoir un compteur de distribution électrique en conséquence et la le prix de l'abonnement est exorbitant.
Il me semble en plus que le 380 n'est plus pour le particulier.
Le rebobinage serieux d'un moteur en 220 volts tourne a 200 euros sinon plus, la difference est enorme entre un moteur type fabrication basique et avec le rebobine
J'aime la puissance directe que delivre un moteur electrique, il me semble que le variateur est plus soft.
Sur mon tour ainsi que la fraisseuse j'ai mis plus de 1 an pour enfin avoir quelque chose de tres serieux, la base etait bonne mais l'assemblage et la bouloneries une catastrophe.
En fraissage je suis au 1/100, sur le tour avec la mise en place d'un frein avant hydraulique de karting sur l'entrainement je suis le roi de l'arret de fin de filetage...
Mon dernier achat une table croisee de qualite plus une scie a metaux a bande, j'ai deja fait quelques transformation sur la scie, reprise des réglages, je suis tres heureux de mon achat qui coupe en rodage une barre d'acier de 45x45 mm en moins de 5 minutes. 
Avant pour le meme travail 2 jours de mal aux bras... 

Attention avec les grosses machines, elles sont principalement pour des personnes responsables avec quelques connaisances de la mecanique des metaux, un accident arrive trop vite a 90 % sur une faute humaine.
Comme je suis un insatiable et penible personnage ou quand un travail prend fin, je suis triste, donc actuellement je suis sur le " home made " d'une machine a aiguiser les fraises de fraisseuse, j'attend les meules car dans mon esprit en 3D j'ai toutes les donnees, le materiels aussi, plateau diviseur, griffes pour les fraises, etc

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 751
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum