Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  gourdans le Dim 29 Nov 2015 - 11:12

Dans le cas d'une mise en dépôt-vente chez un armurier savez-vous si l'autorisation est "libérée" à l'instant de la réception de l'arme par l'armurier ou bien au moment où l'armurier vend l'arme ? 
En d'autres termes peut-on acquérir une nouvelle arme avec l'autorisation en cours même si l'arme précédente n'est pas vendue mais mise sous la " tutelle" de l'armurier ? 
Merci ! salut

gourdans
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 64
Localisation : Rhône-Alpes.
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  Fra78 le Dim 29 Nov 2015 - 11:43

La mise en dépôt vente n'existe pas légalement : soit l'arme est rachetée par l'armurier qui la rentre dans ses livres et libère l'autorisation, soit elle continue à l'appartenir et donc l'autorisation n'est pas libérée jusqu'à la vente à un tiers.

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  Pocomas le Dim 29 Nov 2015 - 12:34

  Comme son nom l'indique "dépôt-vente"  l'arme est juste déposée chez l'armurier, elle t'appartient toujours

Si elle ne se vend pas tu la récupères.

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14396
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  gourdans le Dim 29 Nov 2015 - 13:13

Fra78 a écrit:La mise en dépôt vente n'existe pas légalement : soit l'arme est rachetée par l'armurier qui la rentre dans ses livres et libère l'autorisation, soit elle continue à l'appartenir et donc l'autorisation n'est pas libérée jusqu'à la vente à un tiers.



Pocomas a écrit:   Comme son nom l'indique "dépôt-vente"  l'arme est juste déposée chez l'armurier, elle t'appartient toujours

Si elle ne se vend pas tu la récupères.
Vos réponses confortent ce que je pensais... J'avais un très gros doute. J'ai certainement  du très mal interpréter la réponse de mon armurier.

gourdans
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 64
Localisation : Rhône-Alpes.
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  Ranger le Dim 29 Nov 2015 - 13:18

Pas forcément d'accord !
Si tu mets l'arme en dépôt vente c'est que tu acceptes de t'en dessaisir, l'armurier a pour obligation de l'inscrire dans son registre, il y donc déjà un transfert de propriété et la détention est libérée. Si acquisition d'une autre arme et en cas de non vente de l'ancienne, il te faudra donc une nouvelle autorisation pour la reprendre.
Donc vaut mieux, s'arranger avec l'armurier pour une éventuelle reprise en cas de non vente ou bien s'abstenir si l'on a peur de perdre ses sous

Ranger
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 54
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  gourdans le Dim 29 Nov 2015 - 14:13

Ranger a écrit:Pas forcément d'accord !
Si tu mets l'arme en dépôt vente c'est que tu acceptes de t'en dessaisir, l'armurier a pour obligation de l'inscrire dans son registre, il y donc déjà un transfert de propriété et la détention est libérée. Si acquisition d'une autre arme et en cas de non vente de l'ancienne, il te faudra donc une nouvelle autorisation pour la reprendre.
Donc vaut mieux, s'arranger avec l'armurier pour une éventuelle reprise en cas de non vente ou bien s'abstenir si l'on a peur de perdre ses sous

Effectivement, pas faux non plus.... Il me faudra retourner chez mon armurier pour bien me faire préciser les choses...

gourdans
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 64
Localisation : Rhône-Alpes.
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  Pocomas le Dim 29 Nov 2015 - 15:56

Je ne pense pas qu'on soit dans une procédure de "dépôt-vente" dans ce que décrit Ranger. Il n' y a pas transfert de propriété dans le dépôt vente à mon avis.
Le bouzin t'appartient toujours.
Sinon il faut pour libérer l'autorisation une vente symbolique pour 1 € par ex. Mais attention pour récupérer l'arme ensuite (ou l'argent de la vente) c'est l'armurier qui est propriétaire...
faut vraiment avoir confiance, il y en a qui ont essayé, il sont eu des problèmes... si, si Twisted Evil

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14396
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  big le Dim 29 Nov 2015 - 17:53

de toute façon à partir du moment ou je stocke une arme en B, je la rentre sur mon registre, dans le cas d'une arme pour réparation, je n'inscrit rien sur l'auto du proprio mais je lui délivre un certificat de reprise en stock, il sera couvert en cas de contrôle.

si le client me confie son arme pour vente, je procède comme ci-dessus et je "libère" son auto, il a alors trois mois pour racheter autre chose


dans tous les cas se faire expliquer par écrit les modalités de reprise et/ou de commission, prix final ....

------------------------


www.bigache.fr



Autorisation de fabrication et de commerce de matériels de guerre,

armes et munitions n°081623 du 5 mars 2014  catégorie A1, A2 et B.
 
Déclaration commerce armes et munitions du 11 juin 2009.



N°49

big
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1110
Age : 51
Date d'inscription : 02/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de mise en dépôt-vente d'un arme soumise à détention.

Message  gourdans le Dim 29 Nov 2015 - 18:33

big a écrit:de toute façon à partir du moment ou je stocke une arme en B, je la rentre sur mon registre, dans le cas d'une arme pour réparation, je n'inscrit rien sur l'auto du proprio mais je lui délivre un certificat de reprise en stock, il sera couvert en cas de contrôle.

si le client me confie son arme pour vente, je procède comme ci-dessus et je "libère" son auto, il a alors trois mois pour racheter autre chose


dans tous les cas se faire expliquer par écrit les modalités de reprise et/ou de commission, prix final ....

Merci c'est bien clair. 
Message en MP

gourdans
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 64
Localisation : Rhône-Alpes.
Date d'inscription : 20/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum