Poids de poudre cartouches 30-06 balles m2

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Poids de poudre cartouches 30-06 balles m2

Message  BOUZOU le Lun 30 Nov 2015, 18:59

un petit coup de petit tour et hop, c'est réglé!
après, c'est selon l'envie de chacun.

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 630
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poids de poudre cartouches 30-06 balles m2

Message  Verchère le Mar 01 Déc 2015, 03:27

Les douilles ... à la ferraille

Pas sûr que les amorces corrosives contiennent du fulminate de mercure ; d'ailleurs celui-ci est-il corrosif sur l'acier ?
A ce que j'en ai lu dans des bouquins déjà vieux, les amorces au fulminate auraient disparu entre 1880 et 1900 car les résidus de mercure s'amalgamaient au laiton des douilles et le dénaturait, rendant leur rechargement impossible (même les militaires recyclaient quelques douilles, pour les cartouches à blanc).

Elles ont été remplacés par des compositions diverses contenant souvent des chlorates ou perchlorates ; et c'est celles-là qui sont corrosives pour les canons. Problème qui n'est apparu qu'à la généralisation des PSF, quand on a progressivement perdu l'habitude du nettoyage humide. Car auparavant ces résidus salins passaient inaperçus dans ceux de la PN, laquelle imposait de toutes façons le nettoyage humide.

Ces amorces corrosives étant elles-mêmes progressivement (et partiellement) remplacées par des non-corrosives à partir de la guerre de 40, sous l'impulsion des américains (mais il paraît que dans les récups de guerre, seules les cartouches de carabine US M1 sont assurément non corrosives).


Pour ma part, j'ai eu pas mal de problèmes de manipulation avec des cartouches de 30-06 trouvées dans le sol, dont le laiton est devenu aigre et cassant (les douilles se brisent ou partent en paillettes). Mais ça dépend certainement de la composition chimique du sol.
Il serait ennuyeux qu'un fragment de collet parte avec la balle et reste en rade dans le canon, pour se faire ramasser par le coup suivant...

Sinon il suffit de décharger la cartouche, vider la vieille poudre (qui a bien peu d'usages satisfaisants), éjecter l'amorce suspecte non tirée (désamorceur hydraulique) et recharger avec amorce moderne et poudre neuve. Une fois le désamorçage au point, la "boxerisation" perdait de l'intérêt (seul avantage le prix, car les amorces Berdan RWS étaient chères). La balle, réutilisée selon son état (les US ont des chemises sans acier, et se conservent bien ; les allemandes vieillissent plus mal).
Je l'ai fait pas mal en 8x57.
Pour ma carabine US en 30 Short, je laissais l'amorce (à priori non corrosive) et je remontais la balle d'origine, ne changeant que la poudre (en intercalant le raccourcissement nécessaire).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum