La fin du FAMAS

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  alligator427 le Mar 03 Nov 2015, 08:23

sergentschultz1 a écrit: Même si on ne fait pas de bénef cela permettrai d'employer nos bon ingénieurs au lieux qu'ils se barrent à l'étranger.....


ha oui  une bonne boite d'état quoi... clown
et tous ces gens on en fait quoi quand la production est terminé ?

alligator427
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1587
Age : 50
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 12:07

droulz a écrit:la France a fermé tout au niveau de l'armement, plus de fabricant d'arme, plus de fabricant de munition, on a baissé le slip

Bon je me suis modéré jusqu'a présent mais il est peut être temps de regarder les choses en face.

En 1986 j'étais présent aux USA sur un salon d'armement vous verrez en fond le beau logo du GIAT



Le GIAT m'avait gentiment offert de faire de leur stand ma base arrière pendant les 3 jours du salon.

Ils présentaient le FAMAS sur le marché US et avaient pris comme démonstrateur Bruno de C.... patron du programme a St Etienne



le démonstrateur était excellent et super compétent



mais l'arme et ces complications a la française intéressait peu de monde voire pas du tout

Par contre un autre produit passionnait littéralement les unités



Le masque a gaz G1 du GIAT tous les SWATS et les unités FS du monde voulait ce masque a gaz ces innovations techniques en faisait le top du top.

Mais le GIAT et la SOFMA son organisme de vente a l'export ne purent jamais faire de cotation car le GIAT qui avait développé ce produit avec le DGGN Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, était incapable de déterminer quelle part du prix devrait revenir a la DGGN en cas de vente export.

Sur ce salon dans les 6 mois qui suivirent je fus charger par des unités US d'obtenir sans succé des devis pour une commande de 35 000 pièces par an pour commencer Embarassed

Arriva ce qui devait arriver c'est le masque a gaz Avon britannique qui gagna le marché des SWAT et autres FS US.



5 an plus tard alors que j'étais en poste aux USA je fis le voyage a destination de Satory pour rencontrer la direction du GIAT je venais a eux avec une lettre d'intention signée du pentagone et contre signée de la maison blanche pour deux demandes

La première portait sur l'achat de 45 000 munitions de 308 PPI pour un test en vue d'adoption comme munition de précision pour les snipers de l'US Army et des Marines. Le marché serait si les tests étaient positifs de 500 000 cartouches par an. Le GIAT me reçu fort poliment maisi refusa de donner suite car cette munition n'était pas disponible en boitage de 20 cartouches mais que sur bandes de 250 cps puisque destinée a la version 308 de la AA52. Et qu'il n'était pas question d'investir dans des boitages de 20 cartouches. 5 ans plus tard l'arsenal du Mans proposait des munitions en calibre civil en boitage carton de 20 donc c'était possible

La deuxième demande portait sur les armes de la FN et en l'occurrence le P90 qui était sous la coupe du GIAT depuis le rachat de FN par le groupe français. La maison blanche avait signé une demande émise par Arnold Schwarzenegger qui souhaitait que les établissements Rousseau (armurier des studio d'hollywood ) se portent acquéreur de P90 en vue de les louer pour le prochain film de l'acteur. Ce dernier voulait des P90 car il en avait marre de voir des MP5 comme seule arme des commandos dans les films. La démarche était pas idiote car une partie du succès d'une arme sur le marché US dépend de son apparition dans les productions hollywoodiennes. La FN était pour, mais le GIAT opposa une fin de non recevoir a cette demande.


 Donc messieurs vous pouvez avoir le chauvinisme chevillé au corps et croire que nous étions bons a produire des produits de qualité la vérité est que  nous étions incapable de les vendre a cause de l'incompétence gravissime de notre administration et de sa cohorte de petits chefs.

Fabriquer un produit que l'on ne sait pas vendre aura quoi qu'il arrive toujours comme résultat le dépôt de bilan du fabricant. Et tant que notre administration sera un hospice pour incompétents notoires n'étant jamais sortis des 4 murs de leur bureau on ira pas bien loin.

Le FAMAS avait plusieurs défauts inhérents a sa conception même.
La faible distance entre le guidon et la hausse du fait de sa compacité avait nécessité 24 mois de recherche pour la mise au point d'une hausse a chambre noire pour compenser la perte de précision. On était tellement fier que cette hausse et des ces prouesses qu'il était inconcevable de lui ajouter une visée optique a point rouge ou pas. L'AUG autrichien n'avait pas se problème lui.

La capacité de la culasse a percuter une munition incomplètement chambrée obligeait a adopter des étuis en acier laqué qui étaient les seuls a garantir une relative sécurité au tireur en cas de tir avec une culasse mal fermée. Ce qui est grave pour une arme bullpup dont la fenetre d'éjection est contre la joue du tireur.

Alors on peut arguer de tout ce que vous voulez mais les munitions de 5,56 otan qu'elle soient israéliennes ou autres marchent sans problème dans des galils, de FNC, des M16, des SA80, des G36 des R4 mais pas dans le FAMAS.

Dites c'est la munition qui déconne ou c'est l'arme ??????

Puisque vous êtes atteint de chauvinisme aiguë permettez moi ure rajouter au tableau une valeur que vous semblez ne pas connaitre.

Dans les années 80 l'armée américaine a adopté une arme en 5,56 qui chez eux s'appelle la SAW et chez nous la Minimi. Pour adopter une mitrailleuse en 5,56 pour remplacer la M60 le cahier des charges stipulait des capacités de perforation de la munition égale a 600m et plus a la 308 perfo. Pour ce faire la FN inventa la SS109 la perfo a pointe verte. Mais probleme il fallait la tirer  dans un canon au pas de rayure de 9" et plus dans un canon au pas de 14" comme le M16 Embarassed 
Qu'a cela ne tienne les M16 A2 furent eux aussi commandé avec des canons au pas de 9" pour que le soldat américian puisse lui aussi tirer la perfo en question dans son arme individuelle.

La guerre d'afghanistan montra que la 5,56 avait pas assez de portée et que des balles encore plus lourdes devaient être utilisées on décida donc que les M4 auraient des canons au pas de 7"

Donc en entre le milieu des années 80 les pas de rayures des armes de 5,56 sont passées de 14" a 9" et enfin a 7" sauf pour le FAMAS.

Quand l'armée française adopta enfin la Minimi elle fut livrée en régiment sans les boite chargeurs de 250cps sur bande car la DGA n'avais pas été capable de mettre au point un munition tracante ayant la même trajectoire que le SS109 et donc la tracante ne pouvait pas servir a corriger le tir des perfos. Cette interdiction pris 3 ans a être levée. L'achat de munitions tracantes a la FN aurait solutionné le problème en 2 mois le temps de faire la paperasse.

Alors SVP ayez une vision plus globale et plus réaliste donc moins thérorique des choses autour de l'armement français et de ces réussites et de sa surtout plus longue liste d'échecs Embarassed

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 12:19

viper65 a écrit: On était tellement fier que cette hausse et des ces prouesses qu'il était inconcevable de lui ajouter une visée optique a point rouge ou pas.

Il faudra attendre 1996 pour que la cellule expérimentation du 3ime RPIMa se fasse financer par le budget innovation une solution visée point rouge sur le FAMAS.

Pour ce faire on dut utiliser des baïonnettes achetées dans le civil et modifiées pour recevoir un système de visée point rouge One V dont j'étais le fournisseur.

Interdiction formelle de modifier la poignée garde main Interdiction formelle de couper les lames des baïonnettes en dotation.



le régiment fut très fier de rendre un rapport un an plus tard comme quoi avec cette aide a la visée les appelés du contingent faisaient but dans 90% de tirs en tir instinctif au lieu des 15% avec la visée métallique.

Ce rapport fur pourtant enterré pendant presque 8 ans jusqu'a de nos troupes en afgha le dépoussière salut

Pardonnez a un de ceux qui a été partie prenante de ces évènements de pas toujours être d'accord avec vos propos

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  Sauternes le Mar 03 Nov 2015, 12:38

L'administration française dans toute sa splendeur... Je suppose que le ramassis d'incompétents à été grandement félicité...

------------------------


Sauternes
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2565
Age : 26
Localisation : Aubagne 13
Date d'inscription : 06/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 12:43

Sauternes a écrit:L'administration française dans toute sa splendeur... Je suppose que le ramassis d'incompétents à été grandement félicité...

Le directeur commercial du GIAT a l'époque était le frère du prefet qui dirigeait la caserne mortier a l'époque, il était intouchable nul ou pas

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 12:50

viper65 a écrit:
Quand l'armée française adopta enfin la Minimi elle fut livrée en régiment sans les boite chargeurs de 250cps sur bande car la DGA n'avais pas été capable de mettre au point un munition tracante ayant la même trajectoire que le SS109 et donc la tracante ne pouvait pas servir a corriger le tir des perfos.


Quand le 1er RCP dut partir en mission sous un mandat ONU au Cambodge et que la DGA refusa de lui livrer des maillons et des caissons de 250 cps pour ces minimi. Un véhicule en chemin depuis Perpignan pour l'ETAP fit un détour par Tarbes ou le chef du BOI du 1erRCP  vint les récupérer le week end suivant. Exemple typique de débrouillardise gauloise qui fait que tout se solutionne avec le système D salut

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  dédé le Mar 03 Nov 2015, 13:04

mercure a écrit:









dédé a écrit:
Actuellement l'armée française est une armée " professionnelle "  ,  trop petite 




Et elle devrait diminuer encore? Je crois que c'est ce que préconisent certains, moins de militaires mais mieux équipés.



Attention quand tu coupe ma phrase  Wink   trop petite pour envisager une production d'armes et de munitions "made in France "

Avec une commande de 400 000 fusils , il devient  certainement rentable de produire "made in France "

Mais une commande d'urgence de 20 000 fusils avec 70 000 armes en option pour "plus tard "  Crying or Very sad   Sad


Oui ...programme Scorpion ( successeur de felin ) , mais celui-ci concerne plutôt une rénovation de notre équipement lourd


Mais celuis-ci est reporté a 2025 , restriction budgétaire oblige 

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 13:26

mercure a écrit:
moins de militaires mais mieux équipés.

Attention a la réalité entre les discours et les faits réels.

Une unité des plus prestigieuses du pays X souhaite acquérir un équipement de toute nouvelle génération auprès d'une société basée dans le pays Y. Le pays X a envoyé 2 interlocuteurs dans le pays Y pour tester le produit qui c'est révélé a l'usage être au top et absolument unique au monde.

l'unité a donc fait les fonds de tiroir pour passer une commande de 2 000€ de suite et une commande de 30 000€ dès l'arrivée des budgets prochains. l'unité ne voulant pas que le produit lui coute trop cher a décider de commander directement sans passer par un importateur Embarassed . Mais l'administration du pays X refuse les conditions de vente du fournisseur car il demande a être payé a la commande et pas a 45 jours jamais respecté en plus. C'est pas a lui de perdre de l'argent du fait de la lenteur adminsitrative du pays X Embarassed

Résultat la commande va être annulée car même si l'unité du pays X a un besoin vital du produit en question c'est pas elle qui a le dernier mot mais bien sa chaine administrative. Chaine administrative qui veut pas non plus  passer par un importateur car le produit deviendrait obligatoirement plus cher de 30%  Embarassed

Donc entre les grands mots et la réalité de mon quotidien pardonnez moi de grincer des dents parfois affraid

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  yaya1er le Mar 03 Nov 2015, 13:43

Les décideurs ne sont pas les connaisseurs.

J'ai vu ça dans toutes les boites que j'ai fréquentées (à des degrés divers...)
Pour être décideur, il faut une bonne d'ose d'égo et ne jamais avoir honte de raconter des conneries.  drunken

------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2490
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  EKAERGOS le Mar 03 Nov 2015, 14:41

Viper65 a écrit :
"Quand l'armée française adopta enfin la Minimi elle fut livrée en régiment sans les boite chargeurs de 250cps sur bande car la DGA n'avais pas été capable de mettre au point un munition tracante ayant la même trajectoire que le SS109 et donc la tracante ne pouvait pas servir a corriger le tir des perfos. Cette interdiction pris 3 ans a être levée. L'achat de munitions tracantes a la FN aurait solutionné le problème en 2 mois le temps de faire la paperasse.


C'est d'autant plus incompréhensible que la FN avait déjà fourni des traçantes en 7,62 OTAN . J'avais découvert ça,avec surprise, en 1981 sur l'étiquette d'une bande pour ANF1  scratch scratch scratch

EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1056
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vive le libéralisme

Message  Tesman le Mar 03 Nov 2015, 16:59

Cher Viper65, merci pour ces témoignages teintés d'une très compréhensive colère. Ces décideurs n'avaient peu être jamais tiré un coup de feu. C'est souvent ainsi dans notre pays : ceux qui savent ne décident pas et ceux qui ne savent pas décident.
La messe est dite et c'est sans doute mieux comme ça :-)

Tesman
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 59
Date d'inscription : 11/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  mercure le Mar 03 Nov 2015, 17:09

viper65 a écrit:

  la vérité est que  nous étions incapable de les vendre a cause de l'incompétence gravissime de notre administration et de sa cohorte de petits chefs.

Mais c'est l'URSS que tu as décrite dans ton message Very Happy .

En fait, comme dans tous les domaines de la société, l'état tout puissant est un problème.

------------------------

"Faire une loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut défendre" Cardinal de Retz

mercure
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 391
Age : 57
Localisation : 91/45
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mar 03 Nov 2015, 17:15

EKAERGOS a écrit:C'est d'autant plus incompréhensible que la FN avait déjà fourni des traçantes en 7,62 OTAN . J'avais découvert ça,avec surprise, en 1981 sur l'étiquette d'une bande pour ANF1  scratch scratch scratch

Oui mais à l'époque la FN était représentée en France mon mentor le Colonel Jacques C... et son associé le général



c'est à eux deux qu'on doit les années de boulot pour faire adopter la minimi. Je ne suis venu a leur coté qu'en 85

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  sergentschultz1 le Mer 04 Nov 2015, 12:52

alligator427 a écrit:

sergentschultz1 a écrit: Même si on ne fait pas de bénef cela permettrai d'employer nos bon ingénieurs au lieux qu'ils se barrent à l'étranger.....




ha oui  une bonne boite d'état quoi... clown
et tous ces gens on en fait quoi quand la production est terminé ?

y a quand même certains secteurs qui ne devrais pas tomber purement dans le privé en plus étrangé, non pas que je suis un collectiviste pro nationalisation mais la contrepartie c'est une notion de rendement qu'on peut éviter avec une boite dite d'"état" qui ne rechercherai pas à faire de la marge mais payer ces employés et réinvestir dans sa recherche et développement au lieu de payer des actionnaires. On est pas non plus obligé de faire une planque pour "rond de cuir". D'autre secteur on va dire névralgique devrai être dans cette esprit, comme la production d'énergie etc....

sergentschultz1
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 45
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Mer 04 Nov 2015, 13:06

sergentschultz1 a écrit:y a quand même certains secteurs qui ne devrais pas tomber purement dans le privé en plus étrangé, non pas que je suis un collectiviste pro nationalisation mais la contrepartie c'est une notion de rendement qu'on peut éviter avec une boite dite d'"état" qui ne rechercherai pas à faire de la marge mais payer ces employés et réinvestir dans sa recherche et développement au lieu de payer des actionnaires. On est pas non plus obligé de faire une planque pour "rond de cuir". D'autre secteur on va dire névralgique devrai être dans cette esprit, comme la production d'énergie etc....

quelle bonne idée Shocked

On devrait aussi faciliter le financement d'une centrale syndicale qui comme dans les années 60 en réaction au conflit en Algérie sabotait sciemment les munitions fabriquées pour le contingent français.

Les fusées de mortier a retard zéro du GIAT tarbes ont laissé quelques noms sur des pierres tombales.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  alligator427 le Mer 04 Nov 2015, 13:25

sergentschultz1 a écrit: c'est une notion de rendement qu'on peut éviter avec une boite dite d'"état" qui ne rechercherai pas à faire de la marge mais payer ces employés et réinvestir dans sa recherche et développement au lieu de payer des actionnaires.

c'est beau, mais je me demande s'il y a eu (dans l'histoire contemporaine) ou s'il y a encore une entreprise de ce type qui prouverais la validité du concept.
bref y a pas a tortiller le prochain outil de nos mili ne sera pas français , on ne sait plus faire...

alligator427
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1587
Age : 50
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  sergentschultz1 le Mer 04 Nov 2015, 13:32

viper65 a écrit:

sergentschultz1 a écrit:y a quand même certains secteurs qui ne devrais pas tomber purement dans le privé en plus étrangé, non pas que je suis un collectiviste pro nationalisation mais la contrepartie c'est une notion de rendement qu'on peut éviter avec une boite dite d'"état" qui ne rechercherai pas à faire de la marge mais payer ces employés et réinvestir dans sa recherche et développement au lieu de payer des actionnaires. On est pas non plus obligé de faire une planque pour "rond de cuir". D'autre secteur on va dire névralgique devrai être dans cette esprit, comme la production d'énergie etc....



quelle bonne idée Shocked

On devrait aussi faciliter le financement d'une centrale syndicale qui comme dans les années 60 en réaction au conflit en Algérie sabotait sciemment les munitions fabriquées pour le contingent français.

Les fusées de mortier a retard zéro du GIAT tarbes ont laissé quelques noms sur des pierres tombales.
en fait je vois pas trop la relation entre mon post et ta remarque... de toute façon pour éviter un coté syndical (on est plus trop dans les années 70) il faut simplement avoir les exigences du privé sans le coté actionnaire à payer grassement

sergentschultz1
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 45
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  G02 le Mer 04 Nov 2015, 17:35

"Proposer les FAMAS aux civils en version semi-auto" oulala non surtout pas! L'Etat préfère les envoyer en Syrie pour les rebelles... (tout comme les canons de 20mm)

G02
Membre
Membre

Nombre de messages : 40
Age : 28
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 29/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  donki1967 le Mer 04 Nov 2015, 18:32

G02 a écrit:"Proposer les FAMAS aux civils en version semi-auto" oulala non surtout pas! L'Etat préfère les envoyer en Syrie pour les rebelles... (tout comme les canons de 20mm)

Salut

Elle vient d’où ton info?

donki1967
Membre
Membre

Nombre de messages : 89
Age : 49
Date d'inscription : 23/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  baudoinii le Mer 04 Nov 2015, 21:01

Mais non, elle vont être coulées au large de la bretagne, dans une fosse bien profonde, .... comme d'hab.   Faudrait pas que d'honnêtes citoyens s'arment !  Inconcevable.
Ah, selon certaines sources, fiable bien sur comme toutes les sources, l'homme qui a vu l'homme qui a déjeuné avec un haut gradé, etc, etc,...  Ce serait le HK 416 qui serait le mieux parti.

baudoinii
Membre
Membre

Nombre de messages : 96
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  dédé le Mer 04 Nov 2015, 23:39

donki1967 a écrit:





G02 a écrit:"Proposer les FAMAS aux civils en version semi-auto" oulala non surtout pas! L'Etat préfère les envoyer en Syrie pour les rebelles... (tout comme les canons de 20mm)







Salut

Elle vient d’où ton info?





Le président français s'est confié au journaliste Xavier Panon, qui révèle que François Hollande a décidé de livrer des armes lourdes aux rebelles syriens, malgré l'embargo européen.
La France a fourni des armes à des groupes rebelles syriens dès 2012 alors que l’Union européenne avait imposé un embargo sur de telles livraisons. Et c’est le président Hollande qui le dit lui-même dans un livre à paraître le 13 mai aux Editions de l’Archipel, intitulé Dans les coulisses de la diplomatie française, de Sarkozy à Hollande, écrit par le journaliste Xavier Panon.


d'après mes infos


600 Famas ainsi que des mortier , des 12,7 et des canon de 20 mn ont été livré aux islamiste "modérée de l'armée syrienne libre  ,

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  Verchère le Jeu 05 Nov 2015, 04:37

sergentschultz1 a écrit:
y a quand même certains secteurs qui ne devrais pas tomber purement dans le privé en plus étrangé, non pas que je suis un collectiviste pro nationalisation mais la contrepartie c'est une notion de rendement qu'on peut éviter avec une boite dite d'"état" qui ne rechercherai pas à faire de la marge mais payer ces employés et réinvestir dans sa recherche et développement au lieu de payer des actionnaires. On est pas non plus obligé de faire une planque pour "rond de cuir". D'autre secteur on va dire névralgique devrai être dans cette esprit, comme la production d'énergie etc....
Il y avait déjà une argumentation "pour" dans le cours de métallurgie (Artillerie) de 1912 : disponibilité maxi en cas de crise, meilleure rentabilité par l'absence de dividendes aux actionnaires, etc.
Mais le premier argument n'a pas tenu longtemps : même "maxi", en 14-18 la disponibilité s'est avérée très insuffisante, et il a fallu largement faire appel à l'industrie privée. Le second est paraît-il faux ; c'est vrai que les employés de l'état se transforment aisément en ronds de cuir, mais d'un autre côté la rentabilité des entreprises d'état est toujours obscure, car elles servent simultanément des objectifs détournés (diplomatiques, politiques, sociaux ... ou renflouage d'une autre entreprise d'état déficitaire).

De toutes façons, maintenir une industrie d'armement nationale n'aurait eu de sens que si l'on avait aussi maintenu les bassins miniers et sidérurgiques nécessaires pour l'alimenter. Or tout a été délibérément sabordé ; et ce n'était pas inéluctable, puisque nos voisins d'outre Rhin ont sauvé les meubles, et ne paraissent pas s'être ruinés pour autant...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Jeu 05 Nov 2015, 09:29

dédé a écrit:d'après mes infos


600 Famas ainsi que des mortier , des 12,7 et des canon de 20 mn ont été livré aux islamiste "modérée de l'armée syrienne libre  ,

Totalement faux sur le volet FAMAS et les 20mm n'ont pas été livré aux islamistes modérés mais aux kurdes

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  viper65 le Jeu 05 Nov 2015, 09:40

Verchère a écrit:De toutes façons, maintenir une industrie d'armement nationale n'aurait eu de sens que si l'on avait aussi maintenu les bassins miniers et sidérurgiques nécessaires pour l'alimenter. Or tout a été délibérément sabordé ; et ce n'était pas inéluctable, puisque nos voisins d'outre Rhin ont sauvé les meubles, et ne paraissent pas s'être ruinés pour autant...

Dans nombre de sociétés occidentales produire de l'armement est beaucoup moins gênant pour les bobos que d'en vendre. La non perte du savoir faire, le maintien de l'emploi, l'indépendance stratégique du pays sont des arguments souvent répétés  Embarassed

Par contre vendre cet armement ça c'est la phase honteuse celle qui fait parler autour de la table dans les salons mondains. Jetons vite l’opprobre sur ces marchands de canons et ces marchands de mort. Oubliant bien vite que ces hommes ont eu souvent le double travail de vendre la production nationale et de tisser des relations dans les pays étrangers pour effectuer une diplomatie parallèle. La seule chose qu'on leur reconnait d'honorable c'est quand on les qualifie d'honorables correspondants pour un certain service de l'état Embarassed

Au bal de faux culs la liste des invités est bien longue Embarassed

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin du FAMAS

Message  dédé le Ven 06 Nov 2015, 03:26

viper65 a écrit:

mais aux kurdes
c'est noté





Dans tout cela ? je pense que le remplacement touche uniquement le Famas F1  Question Question Question Question

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum