Carabine Gallager

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carabine Gallager

Message  lolo13 le Lun 8 Fév - 17:28

Bonsoir a tous, aprés une longue coupure due a un surcroit de boulot je vous présente aujourdhui :

CARABINES GALLAGER



La carabine Gallager est un exemple typique des recherches menées par les armuriers de la période 1850-1870 afin de développer des armes a chargement par la culasse.

Développement :

Mahlon J. Gallager originaire de Savannah en Georgie a déposé le brevet concernant la carabine de son invention le 17 Juillet 1860 sous le N° 29157. L'objectif décrit dans le dit brevet était de faciliter l'extraction de l'étui de la cartouche métallique en faisant avancer le canon avant de le faire basculer. La chambre de ce dernier étant a cheval entre le canon et le boîtier de culasse, ce mouvement avait pour effet de laisser apparaître une partie de l'étui afin de l'extraire manuellement et donc de se dispenser de la présence d'un extracteur. Ce principe de fonctionnement bien que séduisant sur la papier devait en fait s'avérer être le talon d'Achille de ces carabines, l'absence d'extracteur rendant très difficile l'extraction des douilles et, de plus, les jeux de fonctionnement apparaissant a l'usage entraînaient des fuites de gaz brûlants autour du point de jonction Canon-culasse.


Dessin joint au brevet lors de sa dépose.

Description :

L'arme se présente sous une forme proche des actuels fusil de chasse de calibre 12 a canon basculant, le canon rond d'une longueur de 22 pouces 1/4 (565mm) démuni de garde-main se bascule sous l'action d'un levier de sous-garde et est muni de ses organes de visée sous la forme d'une lame a l'avant et d'une hausse graduée jusqu'a 500 yards a l'arrière. Le boîtier de culasse de forme traditionnelle supporte la cheminée de mise a feu ainsi que le chien extérieur. La version d'origine en calibre 0.50 utilise une cartouche métallique sans amorce, celle ci devant être mise en place manuellement sur la cheminée extérieure avant le tir. La crosse en noyer de forme Anglaise comporte une boite latérale destinée au stockage d'une cheminée de remplacement.





Caractéristiques :

Boîtier Culasse Acier
Calibre .515 (13mm)
Munition 50 Gallager puis 56-50 Spencer
Longueur du canon 22'1/4 (565mm)
Longueur totale 1000 mm
Poids 3,48 Kg



Production :

Après avoir obtenu les droits de fabrication de M. Gallager, la firme Richardson & Overman de Philadelphie entama les démarches nécessaires a l'obtention de contrats gouvernementaux. Un premier contrat pour la fourniture de 200 exemplaire fut passé le 31 Août 1861 puis, suite a l'impression favorable laissée par une de ces carabines sur l'assistant au secrétaire a la guerre A. Scott, une nouvelle commande de 5000 exemplaires suivit en Octobre 1861. Après la fin des livraisons de ces premiers contrats en Septembre 1862 d'autres suivirent pour un total de 17628 exemplaires livrés jusqu'en Février 1864. Toutefois, suite a l'enquête menée en 1863-1864 par le département du matériel sur l'efficacité des armes utilisée par les armées de l'Union, et a cause des difficultés d'extraction des douilles citées précédemment, une lettre du Général G.Ramsey chef du département a l'assistant au secrétaire a la guerre P.H.Watson le 5 Avril 1864 mentionnait les carabines Gallager comme totalement inutilisables. Malgré cela une dernière commande de 100 carabines fut toutefois passée le 3 Décembre 1864 portant le total des carabines a percussion fournies au gouvernement a 17728 exemplaires. Pendant ce temps, Richardson & Overman anticipant le fait que la supériorité des cartouches métalliques sur les autres systèmes allait entraîner une standardisation des commandes sur ce modèle, avait mis au point un version destinée a tirer la cartouche 56-50 Spencer en remplaçant la cheminée supportant l'amorce extérieure par un percuteur. Malgré les rapports défavorables, une nouvelle commande de 5000 carabines a cartouche métallique fut passée le 11 Mars 1865 et livrées en Mai et Juin de la même année. Il semble d'après les éléments disponibles que l'ensemble des carabines que se soit a percussion ou a cartouche métallique aient été numérotées dans une série continue de 1 a plus de 25.000

L'ensemble de ces carabines se caractérise par les marquages suivants : sur la platine juste en arrière du chien :

MANUFACTD BY
RICHARDSON & OVERMAN
PHILADA
N° de série #
et a l'arrière de cette même platine :
GALLAGER'S PATENT
JULY 17th 1860



Une partie de ces carabines portant de l'autre coté du boîtier le cartouche de crosse WHB



Utilisation opérationnelle :

Au cours de la guerre de sécession, et du fait de sa rapide disponibilité, la carabine a percussion Gallager fut utilisée par un grand nombre de régiments de cavalerie originaires des différents états de l'union, en particulier le 3e De Virginie Occidentale, les 2e, 3e, 4e et 6e de l'Ohio et le 13e du Tennessee, et ce malgré les défauts de ces dernières. Les version a cartouche 56-50 Spencer pour leur part, du fait de leur livraison tardives ne furent utilisée que par quatre régiments (3 Illinois, 11 Indiana, 12 Missouri et 12 Tennessee) pour la lutte contre les indiens a l'ouest. La fin de la guerre entraîna un retrait rapide des carabines Gallager, et leur vente par les arsenaux. Celles ci fut plutôt laborieuse, les derniers exemplaires ne trouvant preneur qu'en 1901 et ce pour un prix dérisoire a peine supérieur au prix de la ferraille. Il faut toutefois noter la vente de 2500 exemplaires a cartouche métallique a la firme Schuyler, Hartley & Graham en 1870, laquelle s'empressa de les revendre au gouvernement de la défense nationale en France, ce dernier étant alors a la recherche de toute arme utilisable. Malgré la nécessité du moment, les français n'utilisèrent jamais ces armes, 2487 exemplaires étant revendues par l'arsenal de Bayonne en 1873.


Bibliographie pour les carabines Gallager :

"Carbines of the US Cavalry" John D. McAuley, Mowbray Publishers 1996
"Carbines of the civil war" John D. McAuley, Pioneer Press 1981
"US Civil war carbines" James B. Whisker, Tom Rowe Books 2001
"Civil war guns" William B. Edwards, Thomas publications 1962
"Round ball to rimfire Vol 2" Dean S. Thomas, Thomas publications 2002
"Les armes a feu de la défense nationale 1870-1871" Jack Puaud et Christian Mery, Crépin-Leblond 2007
"Les armes Américaines de la défense nationale" Pierre Lorain 1970
"The Pitman notes on US Martial Small Arms and Ammunitions 1776-1933" Armory Publications 1987
"Standard Catalof of Firearms" Ned Schwing, Gun digest books 2006

Version complète avec davantage de photos téléchargeable ici :
http://a.dle.free.fr/articles%20Laurent/Gallager.zip

Bonne lecture et a la prochaine

lolo13

lolo13
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 171
Age: 51
Date d'inscription: 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine Gallager

Message  Pocomas le Lun 8 Fév - 17:40

Encore un exposé passionnant et parfaitement illustré. Un grand lolo !

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages: 12578
Age: 59
Localisation: Bigorre
Date d'inscription: 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine Gallager

Message  Invité le Lun 8 Fév - 17:44

Gallager comme à la guerre....
Quel talent !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine Gallager

Message  Capitaine ivan le Lun 8 Fév - 18:25

Article très intéressant. On voit bien que c'est un modèle intermédiaire puisque en cours de route cette arme a été transformée pour tirer des cartouches ayant leur amorce. J'avoue que je vois mal comment, sur les modèle initiaux, les cavaliers US faisaient pour extraire la cartouche tirée sans se brûler des doigts.
Il serait intéressant d'autre part, de voir si certains des exemplaires vendus en 1873 par la manufacture de Bayonne sont encore en circulation en France.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages: 3706
Age: 59
Localisation: Auvergne
Date d'inscription: 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine Gallager

Message  HELIX le Lun 8 Fév - 19:34



De nouveau un article très intéressant et parfaitement documenté.




HELIX
Administrateur

Nombre de messages: 13009
Age: 46
Date d'inscription: 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine Gallager

Message  lolo13 le Mar 9 Fév - 8:18

Pour répondre Captain Ivan, la douille métallique était a bourrelet et la conicité de l'arrière du canon était destinée a "faciliter" l'extraction a la main. Par contre c'est sur que cela n'empéchait pas de se bruler mais le tir avec la poudre noire de l'époque chauffait moins le canon qu'avec les poudres modernes.

Bon tirs

lolo13

lolo13
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages: 171
Age: 51
Date d'inscription: 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum