bronzage canon g11

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bronzage canon g11

Message  nicolas77 le Sam 10 Oct 2015, 06:08

J ai acquis un g11 et j aimerai rebronzer le canon à froid.
Mais il semble recouvert d'un vernis posé a chaud car très difficile à enlever. 
Quelques un à t il déjà rencontrer ce probleme.

nicolas77
Membre
Membre

Nombre de messages : 11
Age : 45
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Baccardi le Sam 10 Oct 2015, 13:26

Je reconnais que je ne me suis jamais attaqué à un canon de G11, ni de tout autre S-R Embarassed

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10400
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  yaya1er le Sam 10 Oct 2015, 14:36

Le canon est verni?

Ca me parait très bizarre.

As-tu des photos?

J'ai rebronzé à froid 2 fusils d'infanterie sans enlever les restes de bronzage initial et le Canon Noir a bien pris.

Après 15 couches j'ai un résultat honnête (mais pas aussi brillant que le bronzage d'origine...)

------------------------

21 mars 2017. L'injustice a encore frappé... Cette incarnation de l'honnêteté intellectuelle a dû démissionner.
avatar
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2761
Age : 48
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  nicolas77 le Sam 10 Oct 2015, 16:05

Pas de photo pour instant j ai confier le g11 à un ami qui aime bien rénover les armes mais il a été très surpris lui aussi par ce vernis sur la culasse et le canon.
Autre chose : 15 couches de bronzage!!??? Je pensais qu'une couche suffisait pour assurer la protection du métal.

nicolas77
Membre
Membre

Nombre de messages : 11
Age : 45
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  yaya1er le Sam 10 Oct 2015, 19:34

Je n'aime pas mégoter  

Après 2 ans le bronzage est intact.

------------------------

21 mars 2017. L'injustice a encore frappé... Cette incarnation de l'honnêteté intellectuelle a dû démissionner.
avatar
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2761
Age : 48
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Verchère le Sam 10 Oct 2015, 23:00

Les bronzages à chaud nécessitent plusieurs couches, de nombre imposé par le type de produit, et ça résiste bien longtemps. Un copain le fait avec succès, mais que c'est casse-.... !

Sauf le bronzage à la soude caustique bouillante, en une seule couche, et qui tient des dizaines d'années ... si l'opérateur survit, car c'est plutôt scabreux. Je suis un gros péquenot, alors je fais comme ça ; enfin faisais, maintenant je laisse "dans son jus" et j'huile généreusement.

Les bronzages à froid ont la réputation de ne pas valoir grand chose, alors certains pensent qu'en multipliant les couches à l'infini c'est plus robuste. Peut-être est-ce vrai... Mais pas avec le mien (du "Kettner" sans autres précisions, vieux comme mes robes ; et plutôt mauvais).

En tous cas, quelle que soit la technique il faut absolument faire un premier essai sur une ferraille quelconque. Puis quand on pense être au point, sur une petite surface au dessous du canon à rénover, dont la composition différera certainement. Sinon on peut craindre de bien mauvaises surprises...

Et la beauté du résultat dépendra de la préparation du support. Autrement dit, surcharger un bronzage ancien sans le polir préalablement, ça ne fera jamais de miracles.

Pour dé-vernir un canon de fusil suisse, c'est facile : position à genoux, la plusieurs boîtes de GP11 ouvertes devant soi, 100 coups aussi vite que possible. Quand ça commence à fumer de partout on peut arrêter (certainement bien avant les 100 coups). Démontage au plus vite (avec des gants) et grattage à chaud-bouillant avec des lames de bois dur préparées d'avance...
JE BLAGUE ... peut-être !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4780
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Pizarro le Dim 11 Oct 2015, 08:28

Bonjour, moi je bronze a froid depuis plus de 20 ans et si les produits anciens comme le Gun Blue n'étaient pas terribles, depuis que j'utilise le Brunifast, je n'ai plus de soucis.

Première chose a faire : polir toutes les pièces métalliques avec un touret et de la pâte a polir en prenant garde de ne pas massacrer les marquages, mais comme l'ancien bronzage part très facilement il n'y a pas de soucis.

Deuxièmement mettre des gants et passer toutes les pièces polies a l'acétone (avant le trichloréthylène c'était mieux mais je n'en trouve plus, par ailleurs les gants servent surtout a ne pas toucher les pièces métalliques dégraissées : la moindre trace de doigt dépose du gras).

Prendre un pinceau également dégraissé a l'acétone et appliquer une première couche de Brunifast. Laisser sécher et vous obtenez un résultat particulièrement horrible (coulures ayant l'aspect de la rouille, zones ou le bronzage n'a pas pris etc etc.....).

Une fois le moment de panique passé, prendre de la laine d'acier très fine et frotter toutes les pièces métalliques jusqu'à qu'elle n'accroche plus sur les pièces.



Dégraisser a nouveau et recommencez l'opération sur plusieurs couches (environ 6 ou 7) et là vous aurez un bronzage uniforme mais d'une couleur gris-moche. Un fois la laine d'acier repassée sur les pièces et que le résultat vous convient : plus de coulure et aspect uniforme et très lisse, vous huilez (j'utilise de l'huile de vaseline du supermarché) et là, miracle le bronzage gris-moche devient magnifique (couleur noir-bleue).

Il faut noter que contrairement au mode d'emploi j'utilise le produit pur, je ne stoppe pas l'action de l'acide avec de l'eau mais par la dernière couche d'huile qui doit être généreuse et même très généreuse (au début on a l'impression que le métal "boit" l'huile !). J'ai tenté au début d'utiliser le produit comme sur le mode d'emploi avec un seul bain dans le produit mélangé a l'eau : c'est vrai que c'est rapide mais l'arme devient très noire et je préfère les reflets bleuâtres et, si vous laissez un peu trop longtemps la pièce dans le produit vous obtenez un noir qui tache les mains !)

Je bronze mes armes depuis plus de vingt ans et a part pour les plus anciennes dont la couleur  vire très légèrement au tabac, et pour une arme ancienne je ne trouve pas ça gênant, elle sont, tout du moins a mes yeux impeccables. Par contre vous n'obtiendrez jamais la même couleur et le même fini qu'un bronzage multi couche a chaud et l'arme n'aura jamais l'air de sortir de l'usine toute neuve.

En ce qui concerne la couche étrange de vernis, il y a environ 25-30 ans une boite commercialisait un produit de bronzage avec une petite bouteille de vernis a métaux pour éviter la rouille ! Sans doute pour les fainéants qui ne voulaient pas huiler. Mais de toute façons le passage au touret fera partir le vernis.

Un dernier détail : ce bronzage marche très bien sur toutes les armes sauf....... Les boites de culasse de Winchester a levier de sous garde ( la 94 en tout cas)? Elle doivent être dans un acier étrange et elle deviennent marron avec des traces blanches pas jolies du tout ???? Par contre les autres partie de la même carabine bronzent normalement !

Je viens de vous décrire ma méthode, elle vaut ce qu'elle vaux mais moi elle me satisfait.

Bon courage et commencez par prendre la main sur des petites pièces.
avatar
Pizarro
Membre
Membre

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : Gard près d'Anduze
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Pizarro le Dim 11 Oct 2015, 08:40

J'oubliais un détail : faire très attention avec la laine d'acier a ne pas frotter trop fort sur les angles sinon ils seront plus clairs que le reste de l'arme. C'est juste un coup de main a prendre.

salut
avatar
Pizarro
Membre
Membre

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : Gard près d'Anduze
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  900hailwood le Dim 11 Oct 2015, 15:14

Merci Pizzaro. Petite recette à garder au chaud (humour...)  salut
avatar
900hailwood
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 52
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 07/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  manitou le Dim 11 Oct 2015, 15:41

Je connais cette couche de vernis,
elle est lié a ceux qui utilisent de l huile vegetal
a fin de graissage,
un depot se forme avec le temps,
il rapelle desfois meme la fleur de rouille,
alors que la feraille est nickel en dessous.
Decapper en douceur pour ne pas abimer le bronzage...
Mais si c est cela ,pour un Suisse,c est surprenant.

En cevennes et lozere c est courant.

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle
avatar
manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3983
Age : 48
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  dormamu le Lun 12 Oct 2015, 16:13

Bonjour
Le bronzage d'un canon à froid demande une certaine pratique et du temps!
En premier lieu il convient de nettoyer le bronzage avec de la paille de fer et de l'huile.
Puis d'utiliser de l'acétone ou du dillutif pour dégraisser le canon durant 20 à 30 minutes environs
Ensuite appliquer le produit de bronzage le nombre de fois nécessaire pour que la surface devienne homogène.
Laisser agir au minimum 3 heures de temps.
C'est seulement là , que vous verrez si vous devez encore une fois appliquer du produit de bronzage et si c'est le cas, rebelote d'attente pour au minimum 3 heures.

Maintenant c'est pour l'aspect, brillant ou mat!

Brillant avec de l'huile et mat avec de la graisse ( Application au chiffon )

Pour l'huile, l'idéal est l'huile de bronzage ou de trempe, mais à défaut d'une huile spéciale vous pouvez prendre n'importe laquelle ( sauf Brunox, Balistol etc ) qui sont des dégripants avant d'être des huiles.
Perso j'utilise de l'huile de vaseline et je laisse le temps au temps.

Pour la graisse ( c'est moins important) mais la Molykotte graphité bien noire et puante convient très bien
car elle ne possède pas d'acides.

Salutations                                                                   Dormamu

dormamu
Membre
Membre

Nombre de messages : 46
Age : 56
Date d'inscription : 02/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Feu! le Mer 21 Oct 2015, 01:16

a froid le plus solide est le bronzage à la couche, débronzer la pièce, ponçer pas trop fin car a froid il faut que le bronzage accroche, 280 c'est  bien, puis dégraissage, un bon nettoyage eau chaude puis séchage, bain d'acetone ou de trychlo, à partir de ce moment manipuler avec des gants, faire ensuite une pate blanc de meudon ou blanc d'espagne mélanger à l'alcool a bruler on laisse sécher.
brossage de la pâte séche comme du platre et ensuite on commence: application de la liqueur a bronzer dans le même sens et sans coulure! à l'aide d'un morceau de chiffon ou d'eponge on laisse sécher entre 8h et 24h selon l'endroit et son dégré d'humidité puis baignade de 15 minute dans de l'eau de pluie bouillante, séchage, on carde l'oxyde formée à la laine d'acier et on recommence la procédure d'oxydation une dizaine de fois aprés le dernier cardage on peut faire bouillir la pièce d'en de l'eau avec bois de campèche pour obtenir un noir profond.
procédure finale on laisse la pièce dans un contenant d'eau de pluie avec une poignée de lessive st marc une douzaine d'heure pour neutraliser l'acidité.
puis rinçage et séchage et on huile généreusement.
un boulot de fou, la moindre trace de doigt, de gras et c'est une tache, un acier trop allié et ça prends pas, un état de surfaçe poli et ça prends mal.

à chaud:
la c'est l'inverse on poli la piéce mirroir plus c'est poli et plus le bronzage aura de brillance, on dégraisse correctement et à partir de là on ne touche plus la pièce que par les crochets, puis bain de soude + nitrite de soude + eau déminéralisée porté à 142°, trop chaud c'est rougeatre, trop froid verdâtre, on plonge la pièce 4 à 5 minutes en évitant les colonnes de bulles qui font des traces, on sort la pièce la plonge dans l'eau bouillante, on examine et rectifie le bain si il le faut (attention à l'eau dans la soude ça projette)
puis on replonge encore dans le bain de soude, une fois terminé on plonge la pièce dans l'eau bouillante, on remue puis on sort la piéce et on neutralise dans de l'eau avec 1%d'acide chlorydrique, on rince on séche et on huile abondamment.

Feu!
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 113
Age : 45
Date d'inscription : 24/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Verchère le Mer 21 Oct 2015, 02:26

J'avais trouvé ma recette à la soude, dans un vieil article de Clergeau il me semble.
Pas de nitrite, juste de la soude en cristaux (NaOH), avec un volume déterminé d'eau du robinet (de la vraie eau bien sûr, c'est à dire de source, et vosgienne). J'ai noté les proportions, mais pour l'instant je ne sais plus où...
Aucun problème de température, on travaille à ébullition (tant que ça bout, la T° est constante).
Je ne neutralisais pas après traitement (d'ailleurs, avec la soude est-ce utile ?), mais je rinçais longuement dans la fontaine (toujours la même eau, sans doute un peu acide).

Clergeau avait juste oublié de préciser qu'il faut mélanger constamment durant la chauffe, sinon quand ça commence à bouillir ça monte comme du lait. Et la soude bouillante (vers 135 ° ; ça dépend du dosage) qui mousse, déborde et se répand sur le sol, c'est pas triste !
La cuve était en inox, réalisée à partir d'une cuve de lave-linge, et assemblée par brasure avec l'aide d'un copain plombier (à cette époque je n'avais pas de chalumeau). Ça a tenu mais plus tard l'inox s'est fissuré, durant le stockage. La chauffe était faite par une rampe à gaz (petits brûleurs ronds dévissés dans une épave de chauffe-eau à gaz, et brasés en ligne sur un tube de cuivre).

Les précautions ? Si ça se passe bien aucune précaution n'est nécessaire. Si ça se passe mal, aucune précaution n'est suffisante.
Le résultat ? Dépend du polissage et des éventuelles traces de doigt, mais c'est plutôt bien (quoique moins beau que le "noir de guerre" du Lebel). C'est un noir à peine bleuté, qui tient largement autant que les bronzages des armes commerciales.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4780
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

noircissage

Message  dormamu le Mer 21 Oct 2015, 09:06

Bonjour!
Il existe des produits spécifiques pour noircir les canons, et ces produits vont très bien avec un peu de
pratique.
Par contre l'idéal serait d'avoir les composants séparés pour réussir la teinte de son choix..
En général le produit du commerce vous donnera un noir , mais si vous avez besoin d'un brun chocolat
ou d'un bleu Copenhague il faudrait y rajouter des oxydes de métaux bien précis .
Donc selon le besoin n'hésitez pas à demander au Droguiste ou au Pharmacien de vous préparez une petite
variante du produit vendu en armurerie.

Salutations                                                                    Dormamu

dormamu
Membre
Membre

Nombre de messages : 46
Age : 56
Date d'inscription : 02/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  nicolas77 le Dim 25 Oct 2015, 08:28

J'ai récupérer le fusil.
Le bronzage  est d'un noir mat mais uniforme.
On est loin du bronzage brillant de mon autre s&r mais vu l état d origine. j en suis très heureux.
Pour les pièce en acier, culasse et hausse y a t il une technique autre que le 000 et huile de coude pour leur rendre leur brillant???

nicolas77
Membre
Membre

Nombre de messages : 11
Age : 45
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Viet le Dim 25 Oct 2015, 11:45

Bonjour Nicolas,

Pour faire briller les pièces bronzées je les passe tout simplement au polissage avec un disque coton sans pâte.
Quand je fais un bronzage, c'est la technique de finition que j'emploie.
Il est utile également de passer une fine couche d'huile sur les pièces avant cette opération.
Ne pas trop forcer au moment du polissage sous peine de blanchir le métal.

Bonne journée.

Pierre
avatar
Viet
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 221
Age : 61
Localisation : Marne la Vallée
Date d'inscription : 30/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Feu! le Lun 26 Oct 2015, 23:37

nicolas77 a écrit:J'ai récupérer le fusil.
Le bronzage  est d'un noir mat mais uniforme.
On est loin du bronzage brillant de mon autre s&r mais vu l état d origine. j en suis très heureux.
Pour les pièce en acier, culasse et hausse y a t il une technique autre que le 000 et huile de coude pour leur rendre leur brillant???

pas la peine ça risque d'éclaircir le bronzage, pour avoir un bronzage satiné il faut déja avoir un état de surface pas trop rugueux puis carder l'oxyde après le bain bouillant avec de la laine d'acier c'est ça qui donne le satiné aussi au final si on à commencé avec une préparation au 400 et une dizaine de couche on obtiens un bronzage genre lebel noir satiné magnifique.
sinon pour avoir un bronzage ultra brillant genre smith et wesson des années 80 il faut un poli miroir et un bronzage soude chaude.
inutile de le massacrer maintenant à la laine d'acier ça ne fera pas mieux.

Feu!
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 113
Age : 45
Date d'inscription : 24/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  nicolas77 le Mar 27 Oct 2015, 23:19

Merci pour tous les conseils et recettes.
Ma dernière intervention portait sur les parties non bronzées, mais en acier nu. D'où le fait pour avoir une finition miroir des pièces de frotter au 000 mais si quelqu'un a une autre méthode je suis tout ouie.

nicolas77
Membre
Membre

Nombre de messages : 11
Age : 45
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Feu! le Lun 09 Nov 2015, 01:11

nicolas77 a écrit:Merci pour tous les conseils et recettes.
Ma dernière intervention portait sur les parties non bronzées, mais en acier nu. D'où le fait pour avoir une finition miroir des pièces de frotter au 000 mais si quelqu'un a une autre méthode je suis tout ouie.
pour polir les pièces à laisser en l'etat beaucoup d'huile de coude et du papier abrasif de qualité genre carrosserie en 1000 ou + c'est très long il ne faut pas hésiter à frotter, frotter, frotter encore dans le même sens surtout pas de  cercle et sur les arrêtes vives par précaution utiliser une cale à poncer mais bon en 1000 faut quand même ponçer longtemps pour arrondir les angles.
et pour finir un dernier polissage avec du blanc de meudon autrement appelé blanc d'espagne ou une pâte polish fine spéciale acier je ne me rappel plus la couleur....ça varie aussi selon les fabriquant.
mais déja en frottant bien au 1000 ça rends pas mal sur des plaques de couche de k98 par ex.

Feu!
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 113
Age : 45
Date d'inscription : 24/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  capitaine conan le Sam 05 Aoû 2017, 20:24

je relance ce post, car malgré mes recherches je ne trouve pas de réponse satisfaisante.
pour rebronzer un canon, par exemple au noir de guerre (celui en 10 couches), il va se retrouver à bouillir 15mn dans l'eau (le pb est le même au bain de soude)
faut il boucher le canon ?
si oui, quel bouchon peut résister ?

capitaine conan
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 229
Age : 55
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Pizarro le Dim 06 Aoû 2017, 06:18

capitaine conan a écrit:je relance ce post, car malgré mes recherches je ne trouve pas de réponse satisfaisante.
pour rebronzer un canon, par exemple au noir de guerre (celui en 10 couches), il va se retrouver à bouillir 15mn dans l'eau (le pb est le même au bain de soude)
faut il boucher le canon ?
si oui, quel bouchon peut résister ?



Bonjour. Lors de mon premier bronzage de canon, je l'avais fait a chaud, sans bouchon et malgré tous mes efforts pour nettoyer l'ame du canon entre deux bains, il  avait rouillé : il ne faut pas oublier qu'il ne faut pas la moindre goutte de graisse ou d'huile sur la pièce. Depuis je les faits a froid : c'est moins beau mais bon...............

Au niveau des bouchons on peut les tailler en liège (ils vont gonfler sous l'eau) ou en silicone (il en existe de toutes tailles) . Par contre une fois l'air emprisonné a l'intérieur, il va augmenter de volume alors le bouchon restera t'il en place ????

Seul l'expérience te le diras.

Bon courage.  salut

Enregistrer
avatar
Pizarro
Membre
Membre

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : Gard près d'Anduze
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  capitaine conan le Dim 06 Aoû 2017, 06:43

bonjour Pizarro,

je comptais justement sur le Retex de ceux qui ont déjà pratiqué.
la question de l'intérieur du canon n'est jamais abordée dans les différents tutos que j'ai pu trouver.
le seul truc que j'ai lu, était de sauter l'étape des 15 mn d’ébullition entre les couches de la liqueur noir de guerre...
en faisant ça, effectivement plus de soucis pour l'âme du canon, mais je suis quand même curieux du résultat dans le temps, car si cette ébullition est préconisée...ben y a peut être une raison pale

capitaine conan
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 229
Age : 55
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  Pizarro le Dim 06 Aoû 2017, 07:15

capitaine conan a écrit:bonjour Pizarro,

je comptais justement sur le Retex de ceux qui ont déjà pratiqué.
la question de l'intérieur du canon n'est jamais abordée dans les différents tutos que j'ai pu trouver.
le seul truc que j'ai lu, était de sauter l'étape des 15 mn d’ébullition entre les couches de la liqueur noir de guerre...
en faisant ça, effectivement plus de soucis pour l'âme du canon, mais je suis quand même curieux du résultat dans le temps, car si cette ébullition est préconisée...ben y a peut être une raison pale









Par contre, en dehors du soucis de l’âme du canon, le bronzage par bain dans l'eau bouillante donne des résultats magnifiques en fait l'arme ressort neuve. Mais est il judicieux d'avoir une arme ancienne qui fait trop neuve ??? Question de gout.

Juste une anecdote je l'avais fait avec des sels vendus a l'époque (1975 oui c'est vieux) par Cartry. Lors du dernier passage, après séchage l'arme était immonde : un gris clair mat a l'aspect rugueux. Il a suffit de huiler (huile toute bête de vaseline vendue partout) et le gris atroce et devenu comme par magie un noir d'un brillant profond sans aucun défaut de coloration sur tout l'ensemble.................Mais bon l'intérieur du canon était rouillé et je n'ai jamais pu l'avoir correctement.

PS : je tient a préciser qu'après toutes ces années le bronzage n'a pas bougé d'un poil. A la même époque j'ai fait des bronzage a froid et eux ont bougé assez rapidement : couleur différente selon la partie de l'arme (aciers différents sans doute) coloration virant au tabac et éclaircissement de la couleur.

Fait nous part de tes résultats. salut










Enregistrer
avatar
Pizarro
Membre
Membre

Nombre de messages : 96
Age : 64
Localisation : Gard près d'Anduze
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

On est bien d'accord... ;-)

Message  Jef.ch le Dim 06 Aoû 2017, 13:46

Pizarro a écrit:
. Mais est il judicieux d'avoir une arme ancienne qui fait trop neuve ??? Question de gout.

Salut,

Il y a 3-4 ans, j'ai procédé à une rénovation "lourde" sur 2 mousquetons en petit calibre achetés pour des clopinettes:



Le résultat du "brunissage" effectué chez un artisan de ma région se laisse voir, mais on n'a pas la qualité ni la profondeur du bronzage d'origine:



Sans compter que pour des raisons de cohérence entre la crosse et la mécanique, on se retrouve à devoir refaire entièrement le bois.
Bref, peu satisfait du résultat, j'ai revendu ces 2 là et j'essaye dorénavant d'être moins intrusif. Tout dépend évidemment de l'état de l'arme, pour les 2 présentées plus haut, je ne pense pas qu'il aurait été judicieux de les laisser dans leur jus.

À noter qu'un "brunissage" (3 bains) ne coûte que fr. 75.- alors que d'autres entreprises proposent de vrais bronzages, mais 4 fois plus chers. Il n'est pas raisonnable de dépenser plus pour un bronzage - aussi beau soit-il - que la valeur de l'arme.
D'autant plus que ce qu'on m'avait montré tenait plus du noir profond d'un Colt Python que d'un Schmid-Rubin.

Amitiés,
A+,
le Jef-c'est-pas-tout-simple......  Embarassed

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1535
Age : 55
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage canon g11

Message  capitaine conan le Dim 06 Aoû 2017, 14:57

Jef.ch a écrit:

Pizarro a écrit:
. Mais est il judicieux d'avoir une arme ancienne qui fait trop neuve ??? Question de gout.



Salut,

Il y a 3-4 ans, j'ai procédé à une rénovation "lourde" sur 2 mousquetons en petit calibre achetés pour des clopinettes:



Le résultat du "brunissage" effectué chez un artisan de ma région se laisse voir, mais on n'a pas la qualité ni la profondeur du bronzage d'origine:



Sans compter que pour des raisons de cohérence entre la crosse et la mécanique, on se retrouve à devoir refaire entièrement le bois.
Bref, peu satisfait du résultat, j'ai revendu ces 2 là et j'essaye dorénavant d'être moins intrusif. Tout dépend évidemment de l'état de l'arme, pour les 2 présentées plus haut, je ne pense pas qu'il aurait été judicieux de les laisser dans leur jus.

À noter qu'un "brunissage" (3 bains) ne coûte que fr. 75.- alors que d'autres entreprises proposent de vrais bronzages, mais 4 fois plus chers. Il n'est pas raisonnable de dépenser plus pour un bronzage - aussi beau soit-il - que la valeur de l'arme.
D'autant plus que ce qu'on m'avait montré tenait plus du noir profond d'un Colt Python que d'un Schmid-Rubin.

Amitiés,
A+,
le Jef-c'est-pas-tout-simple......  Embarassed

je compte me lancer dans ce type de restauration...mais en le faisant moi même, car si pas parfait ce sera moi qui l'aurais fait clown

capitaine conan
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 229
Age : 55
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum