BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  vidocq80 le Mar 22 Sep - 15:33

Bonjour,

Je viens de rentrer une baïonnette  à douille type 1822, 

Longueur totale 530 mm
douille               66 mm
lame                460 mm
diamètre int.  douille : 21.2 mm

Or elle ne rentre pas sur le canon, car le diamètre fait 22 mm. Quelqu'un a une idée sur l'origine de cette baïonnette 



merci de votre aide ! 

------------------------

VIDOCQ80
avatar
vidocq80
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 62
Localisation : HALLENCOURT 80
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  Gigi10 le Mer 23 Sep - 20:33

Bonjour,
Difficile de se prononcer avec certitude sur un modèle à douille car beaucoup de pays en ont produit et elles se ressemblent énormément, leurs différences sont parfois infimes et ont très peu d' indices, de plus leur fabrication artisanale et le métal souvent piqué complique la prise de mesure, enfin elles ont été souvent ré-appointées.
Vu les dimensions indiquées et au vu de la photo, je dirais que c'est une ébauche de forge du Mle 1822 français, la longueur de lame et le diamètre de bague sont "un peu fort" ... elle demande à être encore affiner, aléser et surtout recevoir sa virole pour être fonctionnelle.
C'est assez peu courant.


Dernière édition par Gigi10 le Jeu 24 Sep - 11:24, édité 1 fois

------------------------

<< Homo homini lupus est >>

 Amitiés
avatar
Gigi10
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 217
Age : 60
Localisation : Champagne
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

question Re: BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  vidocq80 le Jeu 24 Sep - 8:22

Bonjour, Very Happy

Merci Gigi, ce qui est étonnant c'est qu'elle comporte les mêmes poinçons et numéros ( 5 et 6 en cursives ) et le poinçon du contrôleur?  (H couronné) que la baïonnette montée sur mon 1822 Tbis la seule différence c'est le diamètre intérieur de la douille, et la longueur de la lame qui est conforme, pour la virole je l'ai, mais démontée pour nettoyage ! en tout cas merci de ton aide tu est un  king

CRDL

------------------------

VIDOCQ80
avatar
vidocq80
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 62
Localisation : HALLENCOURT 80
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  Gigi10 le Jeu 24 Sep - 11:14

Bonjour,
Non, rien d'étonnant ... les lames une fois apprêtées recevaient leur poinçon, l'usinage de finition sur la douille et l' affutage se faisait en dernier.

------------------------

<< Homo homini lupus est >>

 Amitiés
avatar
Gigi10
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 217
Age : 60
Localisation : Champagne
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

question Re: BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  vidocq80 le Jeu 24 Sep - 13:18

Tu est un puits  de sciences Gigi merci des infos  salut

CRDL

------------------------

VIDOCQ80
avatar
vidocq80
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 62
Localisation : HALLENCOURT 80
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: BAÏONNETTE A DOUILLE 1822

Message  curly red ryder le Ven 1 Jan - 14:22

Bonjour,

en me promenant à nouveau sur le site je tombe sur cette question de Vidocq relative à une baïonnette Mle 1822 "qui ne se monte pas".

Je dirais que c'est normal, le diamètre de canon de ton fusil est de 22 mm c'est donc  un canon neuf de calibre 18 mm alors que ta baïonnette est une 1822 et pas une 1822 N...

Bien que je trouve le diamètre que tu donnes un peu étroit à 21,2 mm, il est généralement de 21,5/21,4 mm, mais les prises de dimensions par les collectionneurs sont souvent assez irrégulières, j'en ai souvent fait l'expérience, le forage intérieur de la douille étant légèrement conique, il suffit d'enfoncer plus ou moins le bec du pied à coulisse pour varier parfois de 2 dixièmes de mm, ce qui semble le cas pour ta mesure, 21,2 plu 0,2 cela tombe parfaitement sur le diamètre officiel des tables de construction de l'époque.

Si c'était une ébauche, il n'aurait pas reçu les poinçons de contrôle, j'ai plusieurs ébauches de 1822 et de 1847 et quelque soit le degré de finition, elles ont uniquement la marque du forgeur de lame sur le talon. Les autres poinçons (contrôleur final et inspecteur) sont frappés après la finition de l'arme, les poinçons de contrôle intermédiaires disparaissent au fur et à mesure de la finition de la baïonnette, les usinages successifs les effaçant!
avatar
curly red ryder
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 72
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum