351 self loading

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

351 self loading

Message  Invité le Sam 23 Mai 2015, 09:57

bonjour ,

je suis sur la piste d'une arme dans ce calibre ,j'en suis au stade des négociations qui s'annoncent bien semble t'il
je ne manquerai pas de vous en faire la présentation si cela aboutit

ce faisant , je suis déjas  a la pêche au renseignements .

ce calibre n'est plus fabriqué depuis quelques années , est'il vraiment introuvable  ,ou a des prix complétement prohibitifs ?

pour le rechargement , des douilles sont disponibles au états unis ,mais acceptent'ils de les envoyer chez nous ?

les 357 maximum semblent aller aprés modification de la longueur  , mais comment s'en procurer légalement sans autorisation ?
pour les balles , les electrocuivrées de chez H&N semblent également bien fonctionner apres recalibrage ,

a combien  351 , 352 ?

j'envisage de réaleser un recalibreur lee le plus proche avec un alesoir expansible ,ils ne sont pas trop dur  ? j'espére .

merci de vos reponses  salut


Dernière édition par gringo le Sam 23 Mai 2015, 15:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  CLOSDELIF le Sam 23 Mai 2015, 10:16

gringo a écrit:bonjour ,

je suis sur la piste d'une arme dans ce calibre ,j'en suis au stade des négociations qui s'annoncent bien semble t'il
je ne manquerai pas de vous en faire la présentation si cela aboutit

ce faisant , je suis déjas  a la pêche au renseignements .

ce calibre n'est plus fabriqué depuis quelques années , est'il vraiment introuvable  ,ou a des prix complétement prohibitifs ?

pour le rechargement , des douilles sont disponibles au états unis ,mais acceptent'ils de les envoyer chez nous ?

les 357 maximum semblent aller aprés modification de la longueur  , mais comment s'en procurer légalement sans autorisation ?
pour les balles , les electrocuivrées de chez H&N semblent également bien fonctionner apres recalibrage ,

a combien  351 , 352 ?

j'envisage de réaleser un recalibreur lee le plus proche avec un alesoir expansible ,ils ne sont pas trop dur  j'espére .

merci de vos reponses  salut
Shocked Par définition, c'est impossible !
Si tu arrives à t'en procurer, cela sera obligatoirement illégalement....
Et si tu en détiens....Cela est tout aussi illégal!

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16450
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Gilles78 le Sam 23 Mai 2015, 12:37

gringo a écrit:ce calibre n'est plus fabriqué depuis quelques années , est'il vraiment introuvable  ,ou a des prix complétement prohibitifs ?
Oui, c'est introuvable, sauf des boites oubliées sur l'étagère poussiéreuse de l'arrière-boutique d'une armurerie... Il en passe parfois dans les bourses à des prix astronomiques.

pour le rechargement , des douilles sont disponibles au états unis ,mais acceptent'ils de les envoyer chez nous ?
La réponse est très claire : NON, le Patriot Act est passé par là et les distributeurs américains ne peuvent plus expédier de munitions ou de douilles sans licence d'exportation.

les 357 maximum semblent aller aprés modification de la longueur  , mais comment s'en procurer légalement sans autorisation ?
Ben non.... les éléments de munitions sont classés dans la même catégorie que la munition, en l'occurrence, pour le 357 Maximum c'est B-10°, donc soumis à autorisation d'acquisition et de détention.

j'envisage de réaleser un recalibreur lee le plus proche avec un alesoir expansible ,ils ne sont pas trop dur  j'espére .
Les recalibreurs acier sont bien évidemment trempés, et leur finition est faite par rectification et rodage, il est totalement illusoire de vouloir les réaléser avec un alésoir en acier rapide. La seule solution ce serait la rectification suivie d'un rodage, mais heureusement Lee propose des recalibreurs de balles à la demande (http://leeprecision.com/custom-lube-and-size-kit/), il suffit de leur préciser le diamètre souhaité. J'ai acheté ainsi un recalibreur à .407 pour ma carabine Mod 73 Chiappa en 38-40 dont le canon est rayé "très large".

C'est très simple, rapide et beaucoup moins risqué qu'une retouche hasardeuse.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1900
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Pâtre le Sam 23 Mai 2015, 15:02

salut



les 357 maximum semblent aller après modification de la longueur  , mais comment s'en procurer légalement sans autorisation ?

Ben non.... les éléments de munitions sont classés dans la même catégorie que la munition, en l'occurrence, pour le 357 Maximum c'est B-10°, donc soumis à autorisation d'acquisition et de détention.


Dans une hypothèse ou les étuis seraient modifiés par un détenteur en règle, puis cédés gracieusement salut , seraient ils toujours soumis au même règles?

scratch Question

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1087
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Gilles78 le Sam 23 Mai 2015, 16:37

Pour éviter tout risque de confusion (tout à fait stupide, mais on ne peut pas prévoir) de la part d'un membre des forces de l'ordre un peu borné, il faudrait AUSSI éliminer tout marquage du culot de ces douilles.

Dans la pratique c'est possible s'il y a assez d'épaisseur entre le fond du puits d'amorce et l'intérieur de la douille, car il faudra approfondir le puits d'amorce de la même cote que l'épaisseur enlevée sur le culot.

Je pratique comme ça pour transformer des 8x57JRS en 11 mm Mle 73 mais avec l'avantage que les amorce large pistol sont moins longues que les large rifle et je n'ai pas trop besoin de reprendre au fond du puits d'amorce.

Le risque d'un contrôle étant ce qu'il est, il n'est peut-être pas utile de se prendre la tête avec ce détail autrement que de façon très théorique sur un forum qui ne peut diffuser que des conseils parfaitement respectueux de la réglementation....

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1900
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Fra78 le Sam 23 Mai 2015, 16:58

La situation réglementaire des étuis modifiés dans un autre calibre est pour le moins floue...

Le moyen d'être tranquille :un petit coup de tour pour supprimer le marquage...

Il est peut-être possible de partir d'une douille de 222 Rem Magnum (et pas de 223, facile à trouver mais en B).

Sinon Bertram fabrique les étuis...

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1180
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Gilles78 le Sam 23 Mai 2015, 22:17

Fra78 a écrit:Il est peut-être possible de partir d'une douille de 222 Rem Magnum (et pas de 223, facile à trouver mais en B).



Le 351SL a une douille à demi-bourrelet : le diamètre à la base est de 9,66, ce qui est un peu au-dessus du 9,58 du 222 Rem, mais surtout un bourrelet de 11,77. Il est donc probable que la douille de 222 dont le bourrelet fait seulement 9,60 ne sera pas bien accrochée par l'extracteur.
Par ailleurs, l'épaulement commençant à 32,13, il va falloir l'ouvrir à 9mm pour le rendre cylindrique sur les 35,05mm de la longueur totale requise, au risque d'avoir un déchirement et un amincissement important de la lèvre, donc une tenue moins bonne de la balle. Recuit et évasement en plusieurs passes nécessaires.

Dans le cas de l'utilisation d'une douille de .357 Maximum, le diamètre à la base à 9,63 est un peu plus proche des 9,66 souhaités, et le bourrelet de 11,28, même s'il est un peu sous-dimensionné sera mieux accroché par la griffe d'extracteur.

Les autres dimensions sont parfaitement compatibles.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1900
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Invité le Sam 23 Mai 2015, 23:39

et bien merci pour vos reponses , je n'avais pas trop envisagé l'aspect légale , il me semble de toute façon préférable de supprimer les marquages ,ce n'est pas un gros travail et peut éviter toutes confusions .
pour le recalibreur ,je me demande si les lee sont en acier traité mais au prix des customs je ne vais pas m'embêter.il faut de toute façon attendre la bête  pour mesurer le canon , et verifier le calibre , car je ne suis pas absolument sur qu'il s'agisse bien de 351 sl . salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Gilles78 le Dim 24 Mai 2015, 00:16

gringo a écrit:je me demande si les lee sont en acier traité


Il n'y a aucun doute à avoir : un recalibreur (que ce soit le recalibreur de douilles ou le recalibreur de balles) est nécessairement traité (trempé et revenu).

Pour le calibre, il faut prendre une empreinte du canon à fond de rayure en forçant une balle en plomb pur de 9,3 minimum dans le canon et pour une balle en plomb, on peut sans inconvénient commander un recalibreur à 0.001" au-dessus du diamètre mesuré. Le diamètre nominal de la balle du 351SL est de 8,94 (.35197").

Attention, au prix du recalibreur custom il faut penser à ajouter les frais de port, même si Lee n'assassine pas ses clients, autant en profiter pour faire une commande un peu plus complète pour amortir les frais.

Pour l'effacement du marquage, il faut bien faire attention à disposer de suffisamment de matière pour pouvoir approfondir le puits d'amorce de façon à ce que les amorces soient bien en retrait du culot.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1900
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Verchère le Dim 24 Mai 2015, 04:51

Sur une douille convertie de catégorie B en C ou D, il est effectivement plus prudent d'effacer les marquages, sauf peut-être si la modif est Kolossale.
Mais le rabotage arrière impose de recreuser le logement d'amorce. En plus pour bien raboter il vaut mieux le faire au tour. Alors si on dispose d'un tour, on peut sans doute creuser une rainure circulaire entre amorce et bourrelet (un peu comme la gorge des cartouches de Lebel dites (am) ). Celle-ci tombant en plein milieu du marquage va le supprimer, ou tout au moins le barrer ; et du coup, pas besoin de toucher à l'amorce.

La qualité des recalibreurs... Trempés-revenus, certes, en théorie...
Mais ceci provoquant forcément une variation de cote, il faudrait ensuite les rectifier. Sur ces petits diamètres c'est pas facile, et plutôt coûteux.
Donc je ne voudrais pas faire la mauvaise langue, mais ça m'étonnerait un peu que ce soit fait ainsi... Et sur les outils LEE ça m'étonnerait beaucoup !
Par contre, il s'agit certainement d'acier mi-dur pré-traité, les outillages modernes permettant d'usiner sans usure notable des aciers pré-traités au dessus de 100 hbars (ce qui à mon avis suffit bien pour des recalibreurs, qui ne traitent que du laiton ou du plomb).
Ainsi, il n'est pas difficile de retoucher la base d'un recalibreur intégral pour l'adapter à un calibre "wildcat" à feuillure raccourcie ; mais généralement on prend un outil carbure.
Or les alésoirs sont beaucoup moins robustes, et pour réaléser de l'acier au dessus de 80 hbars il faut de la qualité supérieure (au dessus de 120 hbars c'est difficile). Et les alésoirs expansibles, c'est plutôt "80 hbars maxi" (et mieux vaut moins).

Mais si un recalibreur intégral de douilles est plutôt difficile à réaliser, le recalibreur de balles c'est de la rigolade. Et un acier mi-dur non traité permettra d'en recalibrer des centaines et des milliers...
L'obtention d'une cote exacte au 1/100 est tout de même difficile, la difficulté étant surtout d'arriver à mesurer correctement l'ébauche, tandis qu'elle est encore sur la machine : chroniquement, on relève souvent 1 ou 2 centièmes plus petit ! (la dilatation entre pièce chaude et froide ne suffit pas à expliquer la différence souvent constatée entre les mesures en place puis au bureau).

Mais les ricains se contentent souvent d'une "précision" au 1/1000e de pouce, soit 2.5/100 (à ce niveau, on ne peut même plus appeler cela de la précision...). Alors, au prix éventuellement de 2 ou 3 essais, c'est pas difficile de faire aussi mal. Et au pire on peut aléser un poil plus petit, et fignoler à l'alésoir expansible.

NB : pour ceux qui voudraient essayer, je recommande les aciers de décolletage S300Pb et 35MF6Pb : comparés à du XC38 ou XC48 c'est le jour et la nuit en matière de précision, surtout si le tour et l'outil ne sont pas au niveau. Le S300Pb est un peu plus doux que les XC ci-dessus (et ne se trempe pas), mais le 35MF6Pb est au moins aussi dur, voire à peine plus. Non traité il suffit bien à recalibrer des balles plomb ; et même des douilles en usage occasionnel. Mais pour le "swaging" (matriçage de balles chemisées) il faut le tremper...


Calibre de la balle : effectivement, il est impératif de prendre une empreinte en plomb forcé, car le Ø théorique... Et que la balle force un peu, ou à la rigueur soit pile-poil au calibre. Car il ne faut pas compter sur un gonflement par inertie : hormis le fait que la montée en pression des PSF est généralement moins vive que celle des PN, il s'agit ici de balle courte. Or pour gonfler par inertie il faut un nez long dont le poids "retient" pendant que la pression "pousse" le cul : balle courte = nez court = nez pas assez lourd !

Je ne saurais trop recommander le tir en piscine, qui permet en 1 ou 2 coups de détecter des érosions de balle par les fuites de gaz, avant même que l'emplombage commence.
Mais attention, au dessous d'une incidence de 25° il y a risque de ricochet. Et si vers 800 m/s la balle semble stopper quasi-net dans un énorme  bouillonnement, au dessous de 400 m/s elle parcourt plusieurs mètres sous l'eau (entre les deux j'ai pas trop d'éléments, mais j'ai vu des arrêts nets à 410 m/s). Quand une balle plomb stoppe net, elle s'aplatit fortement et les mesures de diamètre sont illusoires, mais les traces de forcement et de fuites éventuelles restent bien visibles.
Ceci dit, dans une piscine à liner plastique c'est pas prudent...
Un tube PVC de Ø 200 mm et 3 mètres de long, posé en oblique, ça va pour du 44-40 sous-chargé, mais pas plus (au delà, l'onde de choc le fait fendre).
Un fût de 200 litres ça sera trop court pour une balle "qui continue", et si la balle stoppe net au contact de l'eau je crains que le fût n'éclate... Enfin, peut-être pas en 351SL...
Et surtout, attention à bien tirer fichant, sinon ça ricoche (aléatoirement).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Fra78 le Dim 24 Mai 2015, 06:56

Gilles78 a écrit:

Fra78 a écrit:Il est peut-être possible de partir d'une douille de 222 Rem Magnum (et pas de 223, facile à trouver mais en B).

Le 351SL a une douille à demi-bourrelet : le diamètre à la base est de 9,66, ce qui est un peu au-dessus du 9,58 du 222 Rem, mais surtout un bourrelet de 11,77. Il est donc probable que la douille de 222 dont le bourrelet fait seulement 9,60 ne sera pas bien accrochée par l'extracteur.
Par ailleurs, l'épaulement commençant à 32,13, il va falloir l'ouvrir à 9mm pour le rendre cylindrique sur les 35,05mm de la longueur totale requise, au risque d'avoir un déchirement et un amincissement important de la lèvre, donc une tenue moins bonne de la balle. Recuit et évasement en plusieurs passes nécessaires.

D'après le tableau CIP, le diamètre du bourrelet est 10,41 mm, pas 11,77. 
J'ai parlé de 222 Rem magnum : début du rétreint à 36,75 mm ou de 223 : 36,40. Donc pas de pb d'élargissement.

Ça me paraît jouable... En tout cas, on peut essayer : des étuis 223 se trouvent partout ! Le 222 Mag est plus politiquement correct et se trouve : http://www.armurerie-gilles.com/@FR-FR/cal-222-rem-magnum_lc86.html

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1180
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 351 self loading

Message  Gilles78 le Dim 24 Mai 2015, 09:27

Fra78 a écrit:
D'après le tableau CIP, le diamètre du bourrelet est 10,41 mm, pas 11,77.

Effectivement, j'ai confondu la cote R1 de la cuvette et la cote R1 du bourrelet ... Mais ça fait encore 0,81mm d'écart entre 9,60 et 10,41, si l'extracteur est un peu faible ça posera des problèmes.

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1900
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum