Gewehr 1888/05

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Dim 03 Mai 2015, 19:00




Reçu cette semaine j'ai été très agréablement surpris par l'état de ce G88/05 monomatricule et régimenté .
Le canon ne présente pas de trace d'oxydation comme c'est malheureusement souvent le cas sur ce type d'arme . De plus il est très propre avec des rayures profondes et bien marquées .
Passé par la Turquie il a cependant gardé sa hausse d'origine .
Le boitier a été bronzé et va donc nécessiter un peu de travail pour le faire redevenir blanc mais il n'y a pas d'oxydation à traiter .
La crosse est graisseuse et elle aussi aura droit à quelques soins pour lui redonner un aspect proche de celui d'origine .
L'embouchoir au numéro a une teinte différente des autres pièces bronzées et aura donc droit à son petit bain , les UV n'agissant pas sur le métal comme sur les humains . Wink
Je n'ai pas pour habitude de vous montrer mes pièces à ce stade mais sur ce cas simple cela va me permettre en toute modestie et sans prétention de vous montrer ma manière de travailler .
Si le temps libre me le permet j'espère pouvoir l'amener terminé le 7 Juin à Licourt .

Aujourd'hui il n'y a eu que démontage des principaux ensembles et j'ai commencé à retirer la tonne de graisse à l'aide de chiffons imbibés de pétrole .

pale Je suis désolé mais je n'ai pas de lumière naturelle à l'atelier et je suis donc obligé de faire mes photos au flash sous lumière artificielle (néons) ce qui est loin d'être le top .

   





Dernière édition par HELIX le Dim 10 Mai 2015, 21:45, édité 2 fois

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  oxi81 le Dim 03 Mai 2015, 19:09

Pour la crosse, j'ai un petit tuyau que j'ai découvert avec mon Lee-Metford.

J'ai procédé à un premier dégraissage de la crosse à la lessive de soude St Marc et j'ai obtenu le résultat habituel.
Le fût étant toutefois encore sérieusement taché, j'ai voulu lui faire un second bain..

Pas de bol, plus de lessive St Marc. No

J'ai donc acheté de la lessive de soude (liquide). Ça se trouve en bouteille plastique au rayon chimique des magasins de bricolage.
3 cuillères à soupe par litre d'eau.

Et là... miracle, c'est beaucoup plus puissant que la lessive St Marc.
Le bois était plus propre, plus clair et les tâches avaient quasiment disparu.

Par contre, gaffe..! Faut mettre des gants en latex car ça bouffe la peau des doigts. Ça fait pas mal, mais ça pèle bien.

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3637
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Dim 03 Mai 2015, 19:12



Merci pour le tuyau !

N'ayant plus de lessive St Marc en stock il faut justement que j'aille à bricotruc .




HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  oxi81 le Dim 03 Mai 2015, 19:15

Pour appuyer mes dires, je peux te dire que seul le fût a été nettoyé à la lessive de soude (la crosse, elle, a été seulement passée à la St Marc).
Ben, la crosse est maintenant un peu plus foncée que le fût.
Preuve que le nettoyage n'a pas été aussi profond.

Va falloir que je reprenne la crosse. Wink

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3637
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

rep...

Message  joselito le Dim 03 Mai 2015, 19:32

Une fois passer au lavage, si je puis m exprimer ainsi.......vous remettez quoi sur le bois  car l autre fois, j avais fait un mélange 
huile de lin coupé à l essence Thérebentine.......et c est pas Glop.....du coup, je remets une huile spéciale bois....Wink

------------------------

'' être tolérant ne signifie pas qu'on doit tolérer l'intolérance des autres...Jean Y.. ''

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9454
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Dim 03 Mai 2015, 19:59

joselito a écrit:Une fois passer au lavage, si je puis m exprimer ainsi.......vous remettez quoi sur le bois  car l autre fois, j avais fait un mélange 
huile de lin coupé à l essence Thérebentine.......et c est pas Glop.....du coup, je remets une huile spéciale bois....Wink




Ca dépend de la nature du bois et de sa réaction aux produits .
J'utilise souvent l'huile de lin étalée au chiffon et paille de fer 000 , puis huile de lin et siccatif .
Parfois j'utilise de la cire d'antiquaire que je lustre au chiffon doux , mais toujours après avoir nourri le bois avec l'huile de lin .
Je ne connais pas la nature des huiles spéciales bois .



Dernière édition par HELIX le Sam 07 Mai 2016, 20:37, édité 1 fois

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  Baccardi le Dim 03 Mai 2015, 20:01

C'était la journée brico, après Oxi

(j'aime bien ton atelier aussi sunny )

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9281
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Dim 03 Mai 2015, 20:13

Baccardi a écrit:C'était la journée brico, après Oxi

(j'aime bien ton atelier aussi sunny )




L'atelier est tout simplement au fond du garage . Wink




HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  oxi81 le Dim 03 Mai 2015, 20:19

joselito a écrit:Une fois passer au lavage, si je puis m exprimer ainsi.......vous remettez quoi sur le bois  car l autre fois, j avais fait un mélange 
huile de lin coupé à l essence Thérebentine.......et c est pas Glop.....du coup, je remets une huile spéciale bois....Wink



Cire d'antiquaire teinte noyer (Liberon)
Lustrage avec un chiffon, c'est super...

Parfois, je finis à la cire d'abeille.

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3637
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  Solitaire du 57 le Dim 03 Mai 2015, 21:10

Sans chercher à ramener ma science avec vous ,car je pense que vous avez quelques (beaucoup) de longueurs d'avance sur moi dans le domaine de la restauration d'une crosse ,j'ai lu dans ce fameux sujet   http://www.tirmaillyforum.com/mildot/viewtopic.php?f=78&t=206424
(fait par un menuisier ) que la lessive de soude (st marc même combat ?) avais tendance à faire foncer les bois tanin comme le chênes et le noyer .
Chose que je peux confirmer (sans photos malheureusement ) puisque actuellement je travaille conjointement les bois de mon Lebel et de mon Mas 36 tous en noyer .La solution donné par Berdanmax dans son poste est justement le passage intégral après 24h de séchage à l'acide oxalique .Je dois dire que les résultats sont exceptionnels ,notamment sur les bois du Lebel et la crosse et le garde main du Mas 36,(j'ai mis une photo sur le post de mon Mas 36 http://www.tircollection.com/t24341p25-rencontre-du-premier-type)
seul le fût trés sombre n'a pas voulu beaucoup s'éclaircir (sa teinte naturel est foncée sans nul doute ) ...Sur le Lebel ,j'ai obtenu une éclaircissage du bois digne de l'arme présentée par Hélix il y a peu ,alors que après la lessive de soude ,les bois étaient quasi "chocolat" ...
Son post est vraiment très bien fait et surtout argumenté pour chaque étape .Je le suis étape par étape (même si je ne suis pas forcément aussi habile que vous ) ,je viens de passer la deuxième couche (chaude ) huile de lin / térébenthine ,je ne manquerais pas de vous montrer le résultat final qui apparemment à l'air de se présenter à la hauteur de mes espérances .

@+ salut

Ps ,un jour j'aurais un atelier aussi bien rangé

------------------------

ce qui doit ce faire ce fait ,ce qui ne ce fait pas ne devait pas ce faire .....pirat


Solitaire du 57
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 649
Age : 50
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  joselito le Dim 03 Mai 2015, 21:22

oxi81 a écrit:

joselito a écrit:Une fois passer au lavage, si je puis m exprimer ainsi.......vous remettez quoi sur le bois  car l autre fois, j avais fait un mélange 
huile de lin coupé à l essence Thérebentine.......et c est pas Glop.....du coup, je remets une huile spéciale bois....Wink





Cire d'antiquaire teinte noyer (Liberon)
Lustrage avec un chiffon, c'est super...

Parfois, je finis à la cire d'abeille.

Merci de ces conseils mais je retiens surtout '' cire d'abeille '' ou '' cire d'antiquaire '' ...la teinte en fonction de ce que l'on souhaite, je suppose... Wink

------------------------

'' être tolérant ne signifie pas qu'on doit tolérer l'intolérance des autres...Jean Y.. ''

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9454
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  oxi81 le Dim 03 Mai 2015, 21:28

joselito a écrit: ...la teinte en fonction de ce que l'on souhaite, je suppose... Wink

Tu supposes bien. 

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3637
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  Verchère le Lun 04 Mai 2015, 03:29

Pour ma part, pas constaté de noircissement causé par la lessive de soude sur du noyer ; ceci à plusieurs reprises, sur des armes différentes. Au contraire, ça blanchirait plutôt...
Je promène ensuite le fer à repasser sur une patemouille pour relever les enfoncements qui le veulent bien (mais s'ils sont marqués depuis 100 ans, faut pas espérer les supprimer totalement), puis éventuellement au dessus d'une gamelle d'eau bouillante pour faire relever les "poils" afin de les poncer finement (dans le cas où une finition polie est souhaitée).
Ensuite correction de couleurs avec un coton imbibé de brou de noix fortement dilué ; un passage partout (ne change pas grand chose mais harmonise le fond), puis des petites touches successives là où ça semble anormalement clair (pas mal de passages, parfois 10 ou plus). Avec séchage entre chaque pour bien voir la teinte. Et pour finir, à nouveau un passage complet de brou pour harmoniser.
Ensuite huile de lin, à refus, 2 ou 3 fois à intervalles de 24 h. Et 2 ou 3 jours plus tard frottage au torchon de laine.

Ni cire, ni produits compliqués, ni siccatif : que du simple, du simpliste.
Pour la soude, plutôt des paillettes en boîte étanche, diluées au pif (1 bonne cuillère à café pour un demi-litre d'eau). La lessive de soude pré-diluée ça se renverse parfois, et ça s'évente (elle absorbe le gaz carbonique de l'air). L'autre fois, je trouvais plus la soude alors j'ai pris de la lessive St Marc : résultat lamentable, guère mieux que du produit vaisselle, alors j'ai recommencé à la soude.
Je précise qu'en général je dois sévir sur des bois sales, gras, cirés, ou vernis ; et généralement on dirait que c'est tout à la fois. Le mauvais vernis est tout de même fréquent...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  fcrozet le Lun 04 Mai 2015, 07:07

Je vois que la collection de Monsieur ne s'est pas faites sans efforts 




Je sais également quoi t'offrir pour Noël!



------------------------

Quod erat demonstrandum

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3494
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etau à pied

Message  Verchère le Mar 05 Mai 2015, 03:32

C'est à moi que ça s'adresse ?
Des étaux à pied, en acier, j'en ai 3. Le plus gros, à la forge, sert peu (rien que la manette pèse un poids abominable). Le plus petit est aussi le plus utilisé, à l'atelier ; c'était celui de mon grand-père, qui est photographié accoudé dessus dans les années 30. En fait il est enfilé dans un large trépied qui le rend déplaçable, même dans la cuisine au besoin...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  fcrozet le Mar 05 Mai 2015, 06:54

Verchère a écrit:C'est à moi que ça s'adresse ?
Des étaux à pied, en acier, j'en ai 3. Le plus gros, à la forge, sert peu (rien que la manette pèse un poids abominable). Le plus petit est aussi le plus utilisé, à l'atelier ; c'était celui de mon grand-père, qui est photographié accoudé dessus dans les années 30. En fait il est enfilé dans un large trépied qui le rend déplaçable, même dans la cuisine au besoin...

Non: c'est pour notre Hélix qui a un pied de biche mais pas d'étau  Sad

------------------------

Quod erat demonstrandum

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3494
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Mar 05 Mai 2015, 07:09

fcrozet a écrit:
Verchère a écrit:C'est à moi que ça s'adresse ?
Des étaux à pied, en acier, j'en ai 3. Le plus gros, à la forge, sert peu (rien que la manette pèse un poids abominable). Le plus petit est aussi le plus utilisé, à l'atelier ; c'était celui de mon grand-père, qui est photographié accoudé dessus dans les années 30. En fait il est enfilé dans un large trépied qui le rend déplaçable, même dans la cuisine au besoin...


Non: c'est pour notre Hélix qui a un pied de biche mais pas d'étau  Sad



J'ai deux étaux , je ne les laisse simplement pas monté à demeure pour gagner de la place sur le plan de travail .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  voxan le Mar 05 Mai 2015, 07:39

HELIX a écrit:

 


 J'ai deux étaux , je ne les laisse simplement pas monté à demeure pour gagner de la place sur le plan de travail .




J'ose pas imaginer ce que tu en fais déjà le pied de biche et les burins ...












voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Mar 05 Mai 2015, 07:48



Flute je suis démasqué !!! affraid


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  Invité le Mar 05 Mai 2015, 09:18

pour répondre a Helix et joselito par la même occasion , je blanchis et dégraisse une crosse avec le mélange d eau oxygéné a 130 % volume mélanger a de l ammoniaque  alcalin (70-30) , attention une réaction chimique est vive et entraîne une émulsion chaude , ne pas employer celle ci dans un récipient plastique , le pinceau doit lui être en nylon sinon il disparaîtra et bien sur faire cela avec des  EPI ( équipements de protection individuel) et a l extérieur  , le résultat est vraiment impressionnant . 

Joselito , suivant les essences , j ai aussi remarqué cet effet "palot" mais le fait de mélanger l essence avec ton huile rentre plus en profondeur et donc plus long a secher , le l ai plus remarqué sur les bois blanc comme le hêtre que sur le noyer apres cela peu etre une impression de ma part ! 
je ne puis poster de photos pour le moment mais j espere que cela pourra se faire bientot ! 

Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  joselito le Mar 05 Mai 2015, 09:36

DEVIL OF RAMADI a écrit:pour répondre a Helix et joselito par la même occasion , je blanchis et dégraisse une crosse avec le mélange d eau oxygéné a 130 % volume mélanger a de l ammoniaque  alcalin (70-30) , attention une réaction chimique est vive et entraîne une émulsion chaude , ne pas employer celle ci dans un récipient plastique , le pinceau doit lui être en nylon sinon il disparaîtra et bien sur faire cela avec des  EPI ( équipements de protection individuel) et a l extérieur  , le résultat est vraiment impressionnant . 

Joselito , suivant les essences , j ai aussi remarqué cet effet "palot" mais le fait de mélanger l essence avec ton huile rentre plus en profondeur et donc plus long a secher , le l ai plus remarqué sur les bois blanc comme le hêtre que sur le noyer apres cela peu etre une impression de ma part ! 
je ne puis poster de photos pour le moment mais j espere que cela pourra se faire bientot ! 

Cool

Ha..une autre solution.... Wink

------------------------

'' être tolérant ne signifie pas qu'on doit tolérer l'intolérance des autres...Jean Y.. ''

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9454
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  joselito le Mar 05 Mai 2015, 09:37

HELIX a écrit:

Flute je suis démasqué !!! affraid


Hello Jérome..

je pense que tu dois être plus Sympa avec tes patients... Wink

------------------------

'' être tolérant ne signifie pas qu'on doit tolérer l'intolérance des autres...Jean Y.. ''

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9454
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  Invité le Mar 05 Mai 2015, 09:45

joselito a écrit:



DEVIL OF RAMADI a écrit:pour répondre a Helix et joselito par la même occasion , je blanchis et dégraisse une crosse avec le mélange d eau oxygéné a 130 % volume mélanger a de l ammoniaque  alcalin (70-30) , attention une réaction chimique est vive et entraîne une émulsion chaude , ne pas employer celle ci dans un récipient plastique , le pinceau doit lui être en nylon sinon il disparaîtra et bien sur faire cela avec des  EPI ( équipements de protection individuel) et a l extérieur  , le résultat est vraiment impressionnant . 

Joselito , suivant les essences , j ai aussi remarqué cet effet "palot" mais le fait de mélanger l essence avec ton huile rentre plus en profondeur et donc plus long a secher , le l ai plus remarqué sur les bois blanc comme le hêtre que sur le noyer apres cela peu etre une impression de ma part ! 
je ne puis poster de photos pour le moment mais j espere que cela pourra se faire bientot ! 

Cool





Ha..une autre solution.... Wink



cette voie est bonne , avec de la patience et un  taux de dilution moins forte serait mieux approprié cad commencé a 50/50 passé a 90/10 huile /essence pour finir a l huile pur mais respecter les temps de séchage et le bois suspendu d un sens et alterner ceux ci entre chaque couches , maintenant c est le principe que j emploie apres a chacun ca méthode salut

ps: j espere ne pas etre hors sujet  Embarassed et pourrir ce post  Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Mar 05 Mai 2015, 11:03

DEVIL OF RAMADI a écrit:pour répondre a Helix et joselito par la même occasion , je blanchis et dégraisse une crosse avec le mélange d eau oxygéné a 130 % volume mélanger a de l ammoniaque  alcalin (70-30) , attention une réaction chimique est vive et entraîne une émulsion chaude , ne pas employer celle ci dans un récipient plastique , le pinceau doit lui être en nylon sinon il disparaîtra et bien sur faire cela avec des  EPI ( équipements de protection individuel) et a l extérieur  , le résultat est vraiment impressionnant . 



J'utilise également cette méthode . Wink


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gewehr 1888/05

Message  HELIX le Ven 08 Mai 2015, 17:13



Après avoir démonté les principaux ensembles en début de semaine , cette journée fériée a été en partie mise à profit pour commencer la remise en état du G88 .
Deux opérations conjointes ont été menées cet après midi .

1 : dégraissage de la crosse
2 : débronzage du boitier et polissage/lustrage dans la foulée .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum