Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  PatBig le Sam 04 Avr 2015, 12:00

Avec sa plaque de couche à crochets, ma Win 1885 high wall en 32-40 est inutilisable en tir couché. Ca me turlupinais de puis longtemps, j'ai sauté le pas. J'ai commandé une plaque de couche brute de fonderie chez Track of the Wolf, acheté un morceau de noyer sur NB, et utilisé la crosse de ma Low Wall en 22LR pour tracer un gabarit sur un morceau de bristol. Après deux jours de boulot, le résultat est très satisfaisant, mais je dois faire la pause en attendant l'arrivée de la plaque de couche. J'ai ajouté un appui joue, pour l'esthétique surtout. 
Le début:
" />
Présentation de l'ébauche découpée , le début d'une très longue série d'aller retours
" />
Début de découpe. Le trait de scie correspond à l'épaisseur sans l'appui joue.
" />
Après beaucoup de petits ajustements, les encastrements et la face gauche prennent forme. Les outils essentiels: râpes piquées main Aurioux, différentes formes et grains jusqu'à 16, très fin, et ciseaux allemands bien affûtés, maillet de sculpteur.
" />
Côté gauche bien avancé, en attente de la plaque de couche pour continuer.
" />
Détail des encastrements. Il reste un peu de bois à enlever pour avoir le bon niveau mais j'y vais tout doucement pour ne pas risquer d'attaquer le métal. Les trous des vis sont fait et bien alignés. A suivre
" />

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Bonnet rouge le Sam 04 Avr 2015, 12:30

Il y a du métier là dessous, ce n'est pas du bricolage du dimanche. Très belle mise en bois,félicitations.

------------------------


  • Kentoc’h Mervel Eget Bezañ Saotret ! 



Bonnet rouge
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 948
Age : 65
Localisation : 29190
Date d'inscription : 06/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  CLOSDELIF le Sam 04 Avr 2015, 12:37

Je suis sur le luc !
Magnifique travail....

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16440
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  WICHITA le Sam 04 Avr 2015, 12:50

beau travail et vivement la suite en plus elle le vaux bien !

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11323
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Winchester 1866 le Sam 04 Avr 2015, 13:16

 Il s'agit là d'un travail remarquable,   je me suis lancé dans des travaux "impossible" mais jamais dans la réalisation d'une crosse qui me semble être ma limite d'incompétence. J'aime beaucoup ta réalisation   
Dan

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  PatBig le Sam 04 Avr 2015, 13:32

Je fais du modélisme naval depuis longtemps, ça aide. C'est ma première crosse. En fait le truc c'est de très bons outils: ciseaux et gouges bien affûtés qui coupent sans pression, râpes fines de qualité. Après on enlève par dixièmes de mm, seulement là où ça touche, pendant quelques heures. C'est plutôt relaxant, bizarrement. Le plus gros risque c'est d'aller trop vite, surtout à la fin quand il y a 4 extrémités à ajuster simultanément. Si on enlève trop sur une on est bon pour diminuer les trois autres....

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Verchère le Dim 05 Avr 2015, 03:45

J'ai la crosse de mon RB pontifical à refaire (http://www.tircollection.com/t21447-rolling-block-nagant#287222) ; il a repris meilleure figure et pour la déco il ne manque plus que la crosse. J'ai tracé un gabarit en papier, et le menuisier du patelin m'en a tiré une ébauche excédentaire du genre de la tienne, à la scie à ruban, dans un gros bout de noyer "sec sur pied" mis de côté depuis longtemps.
J'ai toutes sortes de ciseaux qui coupent comme des rasoirs juste en poussant doucement avec la paume, et tout de même le maillet conique qui va si bien (un outil fameux). Et j'ai déjà taillé 2 ou 3 choses...

Mais là j'hésite ! Ton travail m'impressionne beaucoup, et me donne envie d'attaquer...
Tu peux nous présenter la progression des opérations ?
J'ai vu que tu ajustais déjà sur le fer, avant de tailler la forme générale exacte ; c'est aussi ce que j'avais prévu, afin de pouvoir rattraper un éventuel désaxement des emboîtures.
Mais les mortaises ? Entièrement à la main ? J'avais prévu de les tailler à la mortaiseuse à mèche, mais comme sur le RB elles ne sont pas parallèles ça impose des calages obliques ; un coup à tout foirer !

Ou alors simplement les ébaucher, plus étroites et à ajuster sur tous les bords ?
Et l'appui ondulé à l'arrière du boîtier, tu attends qu'il commence à toucher à mesure de l'avancement des mortaises ?
Enfin, tu vois le genre de questions...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  WICHITA le Dim 05 Avr 2015, 08:25

Verchère a écrit:
Et l'appui ondulé à l'arrière du boîtier, 

C'est quoi cette bête ?  affraid affraid affraid

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11323
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  BRX le Dim 05 Avr 2015, 08:45

Très beau travail tant sur la forme générale que pour les ajustements.
Ayant déjà taquiné le sujet, je sais que ce n'est pas si facile, un des problèmes pour certaines crosses où la surface d'appui est réduite , sans encastrement, a été l'alignement.
De plus lorsqu'il y a des évidements, j'ai vite compris qu'il fallait les réaliser en premier lieu, avant les formes extérieures, pendant qu'on dispose de faces de référence.
Je dois reconnaître aussi que j'ai joué de la fraiseuse à chaque fois que cela était possible et n'ai utilisé ce support réglable que pour les finitions.
Dernier point, bien que je me sois fait des outils me donnant de grands espoirs en la matière, je n'ai jamais réussi à sortir un quadrillage présentable.


BRX
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 354
Age : 86
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

principales étapes de la réalisation

Message  PatBig le Dim 05 Avr 2015, 10:15

- Première étape sur une pièce de bois de 54 mm d'épaisseur tracé gras et découpe ruban
- La crosse finie fera 35 mm max d'épaisseur en prenant la face droite en référence je trace un trait à 40 mm et un à 20 mm sur tout le pourtour, au trusquin. L'un est la face gauche sans l'appui joue, l'autre la médiane
- Je fais une coupe verticale à 40 mm correspondant à la face gauche sur la longueur de l'encastrement, on la voit sur sur une des photos.
- Je mesure les longueurs et largeurs des deux parties fer à emboîter et je trace le contour sur le bois dessus et dessous.Les pièces à emboîter sont en pente sur leur face internes et les cotés ne sont pas parallèles. En fait c'est plutôt favorable, on peut travailler progressivement  en gagnant sur l'arrière avec moins de risque d'enlever trop de bois.  Au ciseau à bois aidé du maillet je dégage les deux rainures sur 80% de leur longueur et légèrement en deça du tracé, juste assez profond pour les deux "queues" de la carcasse s'engagent.  Je présente le métal je repère les point de frottement et j'enlève à tout petit coup de ciseau tenu uniquement à la main, pas de maillet. je continue à progresser comme cela, avec un petit coup de maillet derrière la crosse pour qu'elle vienne bien appuyer sur le métal et marquer les points de contact à dégraisser. Quand la face avant du bois, toujours rectiligne, vient presque au contact des parties ondulées du boitier, je trace le contour ondulé sur le bois, soit au pif à main levée, soit avec un compas à pointes sèches réglé au bon écartement. J'enlève le bois et je dégage le contour à la râpe mi ronde et ronde, à denture fine no 14. Les dentures fines des Auriou évitent d'arracher du bois sur la face opposée. A noté que les ondulés du boîtier ne sont pas droits, perpendiculaires à la face externe, mais en retrait avec un angle d'environ 45°. L'ondulé sur le bois doit donc présenter un angle de 45° et viendra s'encastrer sous l'ondulé du métal. C'est futé à deux points de vue: meilleur maintient du bois, et plus grande facilité à ajuster, la "lèvre" de l'ondulé sur le boîtier vient marquer le bois et facilite le repérage des parties à dégraisser. 
- La rebelote: présentation, marquage sur les face avant, l'intérieur des rainures au fond et sur le côté, et dégraissage au ciseau et au petit rifloir pour les rainures, à la petite lime mi ronde à dentures fines et queue de rat denture fine sur les parties ondulées. 
- Au fur et à mesure, il faut repérer les ressorts, vis et bossages sur les deux queues du boitier pour ménager dans la crosse les échancrures nécessaires. je fais cela à la gouge et au ciseau à bois.
- Quand les extrémités des queues du boitier viennent en fond de rainure au contact du bois, je trace et découpe à la gouge les deux arrondis, toujours un peu en deça du tracé théorique. Je reprend la routine: enfoncer la crosse sur le métal, deux ou trois petits coups de maillet pour que les points de contact se marquent, sortir la crosse et dégraisser. A cet stade on doit avoir des point de contact de plus en plus nombreux. La face en biseau des parties ondulées du boitier marque très bien le bois, j'enlève juste assez pour que la marque s'estompe, à la mi ronde de 70X7mm piqure 14. Pour les rainures, les ajustement fins se font avec le ciseau manié très prudemment, et au rifloir de 160 mm "Corne de fichu/touche" piqure 14. ces deux râpes Auriou. On les trouve là Forges de saint Juery autrefois c'était Auriou mais il a fait faillite et des investisseurs US l'ont renfloué et il est reparti sous un autre nom. Ce sont des outils très chers, 40 euros la mi ronde et près de 70 le rifloir, mais ça change la vie. A mon avis indispensable pour ce genre de boulot. 
- A ce stade, au bout de quelques heures de patience, les encastrement doivent être bons, la crosse doit se mettre en place avec deux ou trois petit coupe de maillet, ajustement serré. Je marque les trous à ménager pour fixer le bois sur le métal: une vis à bois en dessous en extrémité de queue, un boulon d'environ 6 mm qui traverse la queue du haut et tient le dioptre, et vient se visser sur la queue du bas. La vis à bois c'est facile, je ménage l'avant trou à la vrille. le boulon traversant c'est plus dur. Je perce en bas à 4 mm en passant très prudemment dans le trou du métal engagé à fond dans sa position définitive, sur une vingtaine de mm. Attention à ne pas endommager le filetage du métal. Le tracé théorique est marqué d'un trait de crayon sur l'extérieur de la crosse, pour fournir un guide visuel sur l'angle du perçage. Je fais de m^me en haut, là le trou de métal est lisse et je perce à 5,5mm sur 20 mm environ. Je dépose la crosse, je la fixe à l'établi, et très prudemment je rejoint les deux trous au foret de 5,5mm. A main levée, en vérifiant les deux angles du perçage. Une fois les trous rejoints, je reperce à 6mm, le diamètre nécessaire. je remonte la crosse sur le métal, je mets en place vis et boulon. dans mon cas, ça a marché du premier coup. Ouf. Une fois la crosse solidement fixée, avec un feutre rotring de 0,4 mm, je trace les contour du métal sur tous les encastrements. La limite à ne pas dépasser quand je vais façonner la crosse, en commençant par les contours avant entre le boitier et l'extrémité des encastrement des deux "queues" juste avant l'appui joue. je trace l'appuie joue avec des pistolets de dessinateur, et j'entame le façonnage de la face gauche, au ciseau à bois et au maillet d'abord, puis à la râpe grosse denture. La face droite reste plate et me fourni appui et référence. En progressant vers l'arrière, avant d'enlever trop de bois, je présente la plaque de couche, je découpe son contour à la scie à ruban sur l'arrière de la crosse, et rebelote: présentation en vérifiant qu'elle suit bien l'axe médian tracé au trusquin, un petit coup de maillet et marquage des points de contact, dégraissage au ciseau et râpe denture fine, etc....Ma plaque de couche était brute de fonderie, il a d'abord fallu l'ébarber, puis percer les deux trous pour les vis de fixation, et les logements pour les têtes de vis. A suivre....

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

plaque de couche

Message  PatBig le Dim 05 Avr 2015, 12:57

La plaque de couche à son arrivée, le jet est encore en place, pas de perçage, mais belle pièce de fonderie, pour environ 25 dollars chez TOW, plus autant pour le port. C'est basé sur un moulage de plaque origine pour Win 1885, donc correct.
" />
La même, percée et limée, première présentation après découpe de la crosse à la scie à ruban. On voit que la crosse est juste dégrossie, la face droite est plate. J'ai reçu le inletting black en même temps que la plaque, c'est particulièrement salissant à utiliser, mais commode.
" />
Fast forward: la plaque est en place, les derniers coups de râpe et ponçage à suivre. La plaque sera à bronzer, je compte essayer le perma blue de Birchwood casey. Autour de la crosse, les outils principaux: râpes à bois piquées main, du dégrossissage à la finition. Les deux petites, rifloir et demi ronde, sont en piqure 14, la plus petit à manche 11, la grande (trouvée sur Naturabuy pour une poignée de cacahuètes avec un lot de limes) est en grain 6, seule la plus grossière n'est pas une Auriou, c'est une piquée main made in Italy, moins chère mais de bonne facture. Les ciseaux sont des Two Cherries, kirschen, made in Germany. Très bons outils livrés affûtés, trouvés moitié prix sur Priceminister sinon c'est environ 18 euros pièce. Le maillet vient des US, une espèce de résine lourde, avec juste ce qu'il faut de "souplesse" à l'impact. Deux petites gouges de sculpteur pour les arrondis. essentiellement à main, on peut les tapoter au maillet pour une coupe droite. Les outils à mon avis indispensables sont les deux petites râpes Auriou, rifloir et demi ronde; il faut d'autres râpes mais on peut acheter des râpes faites mécaniquement 5 fois moins cher. C'est moins sympa, moins précis mais ça finit par faire le boulot. Les ciseaux et outils coupants sont nécessaires, n'importe quelle marque comme Peugeot, pas cher en occase si on sait bien les affûter. Non représentée la scie à ruban, la mienne est un chinoise à pas cher, environ 300 euros. Evidemment tout cela pour moi c'est utilisé en modélisme, restauration bateaux etc... donc "rentabilisé".
" />

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Bonnet rouge le Dim 05 Avr 2015, 18:54

Etant donné la qualité de travail déjà présenté, j'aimerais bien voir quelques réalisations de modélisme naval !
Je suis certain que ces modèles doivent être de la qualité présentée dans Neptunia.......

------------------------


  • Kentoc’h Mervel Eget Bezañ Saotret ! 



Bonnet rouge
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 948
Age : 65
Localisation : 29190
Date d'inscription : 06/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Nicomidway le Dim 05 Avr 2015, 19:07

Travail très impressionnant.
Chapeau bas. salut


C'est effectivement un réel plaisir quand on dispose des outil adéquat et le savoir faire.

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »

Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1836
Age : 25
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  PatBig le Dim 05 Avr 2015, 19:25

Merci pour les compliments. Franchement mon but c'est d'inciter d'autres à essayer en montrant comment j'ai fait. Au début j'ai appris beaucoup seul dans les livres, et depuis le web j'ai pu démêler un tas de trucs grâce à d'autres qui l'avaient fait avant moi et le partageaient. A moi d'en faire autant.

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  lecaps le Dim 05 Avr 2015, 20:32

Très grand respect à toi PatBig 
La chose n'est pas facile, la partager étape après étape comme tu viens de le faire nous réjouit tous
Encore bravo, j'ai hâte que tu nous montre la finition


Dernière édition par lecaps le Lun 06 Avr 2015, 11:41, édité 1 fois

lecaps
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 168
Age : 51
Date d'inscription : 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Verchère le Lun 06 Avr 2015, 06:37

Merci pour ton exposé pas à pas de la progression du travail. J'ai déjà fait ça, exactement de même façon, mais sur des pièces infiniment plus petites et moins compliquées (plaquettes de revolver, entures de réparation). Vient cependant un age où il faut commencer à grandir, et aborder les choses sérieuses...

Me v'là donc décidé ; dès demain j'attaque, par une ébauche sous-dimensionnée des deux rainures, à l'atelier et au ciseau (pour le peu de copeau que ça fait, ça vaut pas le coup de décrasser la mortaiseuse).
Effectivement, le profil cunéiforme des "upper & lower tang" est peut-être plus positif que négatif, pour une taille manuelle des rainures...

Qui se fera sans doute au chaud, dans le fauteuil devant la télé, soir après soir. De toutes façons à l'atelier il fait froid et humide, et le noyer fait mauvais ménage avec les copeaux d'acier et les giclures d'huile. J'utiliserai sans doute peu les râpes, pour lesquelles je suis mal achalandé, et principalement les ciseaux dont j'ai un bon échantillonnage, très vieux et d'origine parfaitement inconnue, mais si coupants qu'ils vous crèveraient les yeux rien qu'en les regardant...

Et pour les raffûter, je ferai des "8" sur la pierre à huile de mon arrière-grand père, qui fut charpentier "à quai" du fameux Pourquoi-Pas, et travailla aux cabines de 1ère classe du Normandie (eh oui, c'est sûrement la faute à ses lambris, s'il a brûlé si fort).

Je raconterai, mais ça va prendre quelques jours semaines.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  reglofrance le Jeu 09 Avr 2015, 23:00

Du tres tres beau travail!! Mais il y a un truc qui me désole...des ciseaux qui coupent si bien, posés a l'envers malheureux! Jamais le fil sur la table, toujours vers le haut si tu veux leur conserver leur tranchant!!
Very Happy Fallait bien trouver a redire non? Meme le veinage du bois est beau!

reglofrance
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 464
Age : 44
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Suite et fin...

Message  PatBig le Ven 10 Avr 2015, 17:40

C'est fini! La dernière question était celle de la finition de la crosse, poncé huilé, vernis tampon etc...Finalement j'ai retrouvé un bocal de vernis Tonkinois, que j'utilise souvent pour les espars de voilier bois. Traditionnel, plein de bonnes huiles. Après filtrage à travers un bas, 5 couches: trois dont la première diluée à 20%, ponçage au 240, deux suivantes ponçage au 320 entre chaque. Pour un mât c'est 8 couche le tarif syndical. 
La plaque de couche et ses vis sont bronzées au perma blue, 4 applications rinçage et séchage entre chaque. J'ai gardé de vieilles vis en acier non traité, ça devient difficile de trouver des vis à bois non galvanisées. 
Les photos du finish
" />
" />
" />
" />

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Invité le Ven 10 Avr 2015, 18:27

C'est presque (presque) trop beau. Je me fais l'effet d'un cornichon avec ma piteuse remise en bois d'un pistolet à percussion à deux canons en table (quoique, les originaux de la qualité du mien, de fabrication vulgaire, n'étaient pas des modèles de finesse). J'applaudis des deux ciseaux!


Dernière édition par Alamas le Ven 10 Avr 2015, 18:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  freebird le Ven 10 Avr 2015, 18:31

magnifique, tant l'exposé que la réalisation.
Merci.

freebird
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1057
Age : 48
Localisation : Lot 46
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Travail du bois

Message  Jean Louis le Ven 10 Avr 2015, 22:13

L'acier résiste, le bois est plus sensible, le resultat est à la hauteur de la passion de celui qui le travaille.

J'adorre le travail sur l'acier a la lime ou à la machine, le bois pour moi est inaccessible car il faut énormément de douceur, trop pour moi.

Patbig nous donne une leçon, le resultat visuel est agreable, quelle déception de ne pouvoir faire courir dans la longueur un pouce sur ce bois.

Un bois qui glisse presque chaud sous le doigts, un acier qui donne une impression de marbre froid.
J'ai presque l'impression de faire la caresse d'un Sharps.

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 751
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  joselito le Ven 10 Avr 2015, 22:40

freebird a écrit:magnifique, tant l'exposé que la réalisation.
Merci.

..rien à ajouter , si ce n'est....Félicitations l'Ami..

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9453
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  Verchère le Sam 11 Avr 2015, 05:14

Et celui-là, je le range comment ?
Je ne sais même pas comment il s'appelle... Son tranchant symétrique, légèrement en croissant, est d'utilisation très agréable. Contrairement au ciseau droit il ne fait pas de marques sur les bords, et en poussant doucement avec une légère oscillation, l'arête arrondie "roule" et avance lentement, sans effort, sans risques d'engagement. Beaucoup plus facile à raffuter qu'un ciseau, il accepte aussi qu'on pousse fort et droit, avec la paume, voire au maillet.
C'est l'outil que j'utilise en priorité (je l'ai en 3 largeurs), laissant les ciseaux droits et gouges pour les points particuliers...




PatBig a raison, les ajustages à la main vont assez vite... Le maillet n'est même pas sorti de son casier.
C'est sans doute plus facile sur mon R-B Nagant que sur la Winchester 1885, car la queue de culasse inférieure se démonte et s'ajuste donc séparément ; et la tranche arrière du boîtier est droite. La plaque de couche des RB Pontificaux est aussi plus simple, plate.
J'ai suivi la procédure conseillée ci-dessus, faisant tout de même des ébauches de rainure à la machine (délibérément trop étroites, trop courtes, et généralement pas assez profondes en première passe). En fait, à la perceuse à colonne, avec un forêt plat à 3 lèvres (fraise ?) et des montages pour aligner la crosse et régler l'inclinaison du fond des rainures. Tout compte fait, j'aurais été bien avisé de remettre en service la mortaiseuse à mèche : pour les alignements et inclinaisons ça aurait été bien plus facile.



- Le début fut le plus long, pour la queue de culasse supérieure et l'arrière du boîtier il me fallut largement 2 épisodes de James Bond,
- queue de culasse inférieure et logement du ressort (qui n'est pas ajusté), guère plus de 2 séries TV d'une heure,
- plaque de couche idem,
- battant de bretelle idem.
L'avantage de faire ça dans un fauteuil en regardant la télé, c'est que si on fatigue il est aisé de se détendre : ayant moins la tentation de se crisper sur l'ouvrage, on évite l'excès d'obstination. La cadence n'est certes pas maximale, car on regarde parfois l'écran, mais en choisissant un film déjà vu 10 fois ou totalement inintéressant on n'est pas trop distrait...
Et puis, bien avachi dans un fauteuil, la pièce calée entre les genoux, ça repose le dos et évite les traces de mors sur le bois.


Il ne s'agissait toutefois que de petits grignotages, et le balayage en fin de séance ne donnait même pas de quoi allumer le feu du lendemain.
Maintenant ça devrait changer, puisqu'il va s'agir de tailler la forme générale en suivant au plus près le vestige de la crosse d'origine. Difficile de tracer "en 3D" ; une fois le contour extérieur découpé au plus juste, ce sera du travail instinctif...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  PatBig le Sam 11 Avr 2015, 12:29

Je travaille le bois depuis toujours, en "hobby" mais comme je suis passionné  de bateaux bois j'ai restauré au fil des années beaucoup de petits bateaux anciens. J'ai même deux de mes restaurations classées monument historique depuis une vingtaine d'années, une yole double de 1890 environ et une simple  de 1913 signée par Déperdussin, plus connu pour ses avions. Sur ces bateaux de plaisance les échantillonnages et les finitions sont très proche de l'ébénisterie. Je suis moins à l'aise avec le métal, l'acier surtout, mais je m'y essaye de temps en temps.  
Jean Louis a écrit:L'acier résiste, le bois est plus sensible, le resultat est à la hauteur de la passion de celui qui le travaille.

J'adorre le travail sur l'acier a la lime ou à la machine, le bois pour moi est inaccessible car il faut énormément de douceur, trop pour moi.

Patbig nous donne une leçon, le resultat visuel est agreable, quelle déception de ne pouvoir faire courir dans la longueur un pouce sur ce bois.

Un bois qui glisse presque chaud sous le doigts, un acier qui donne une impression de marbre froid.
J'ai presque l'impression de faire la caresse d'un Sharps.

Jean louis

PatBig
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 65
Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication crosse pour Winchester 1885 High Wall

Message  lecaps le Sam 11 Avr 2015, 21:01

BRAVO ET MERCI POUR CE POST!


lecaps
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 168
Age : 51
Date d'inscription : 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum