Bipied sur S. R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bipied sur S. R.

Message  R3ctZ le Sam 07 Fév 2015, 00:07

Bonsoir tout le monde. je me suis offert un bipied à installer sur mon K 31 ou K11 ou bien même G96/11. Seulement voila, l'engin se serre sur une pièce métallique, qui elle même est positionnée dans le bois du fusil. Pour ce faire il faudrait percer un trou dans le bois et visser la pièce . Pour moi qui suis un débutant amoureux de mes fusils il est hors de question de percer un trou. Je suis en train d'imaginer une pièce en alu, a usiner, qui viendrait se glisser sur la partie réceptrice de la baïonnette. Pièce en alu qui devrait recevoir le bipied et pourrait se poser invariablement sur un de mes fusils sans les abimer. Il reste la solution d'un rail avec une fixation déposable aisément et qui ne détériore pas le bois.Un peu compliqué tout ça. Est ce que quelqu'un aurait une idée , pour éclairer ma lanterne? J'ai vu un post sur le forum , ou un membre avait un bipied sur un k31 ou 11, mais je n'arrive pas à le trouver. Merci

R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 210
Age : 73
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mvouais, boaf.... :-$

Message  Jef.ch le Sam 07 Fév 2015, 00:58

Salut,

Aille! Je me souviens d'un montage marrant à base de trognon de baïonnette, mais honnêtement, je doute du bien-fondé d'un appui dans une zone aussi avancée et je me méfierais des conséquences sur la précision.
Il y a sans doute "moins pire" à faire en partant sur l'anneau porte-bretelle. D'autant plus que cette pièce est déjà percée à sa base pour la vis de serrage, qu'on trouve des anneaux d'occase partout, et que la même pièce peut passer d'un mq11 à un mq31...

Quelle que soit ta solution, je persiste à penser que comme appui rien ne vaut un bon sac de sable! Idea

Amitiés,
A+,
le Jef-y'a-qu'à-dire-que-c'est-du-sable-tactique!  usm16

Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1348
Age : 54
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

MOuais- Boff

Message  R3ctZ le Sam 07 Fév 2015, 01:42

Merci pour ta réponse jef. Tu viens de me donner une idée de fixation en me parlant de la fixation de l'anneau porte bretelle. Telle quelle, je ne pourrai pas monter le bipied, l'écartement des deux mâchoires du bipied n'est pas suffisant pour se prendre sur la visserie de l'anneau. Mais un anneau d'occase!!! voila le secret. je diminue un peu la largeur de l'embase de l'anneau, je fais une nouvelle vis + longue au pas de l'embase (filetage 5*100) , je fais sauter les deux tétons du bipied pour passer la vis en travers des éléments et le tour est presque joué. A cogiter. un sac de sable oui, mais trimbaler parfois deux fusils, la caisse avec les munitions, les chiffons, l'outillage le sac de sable les casques anti bruit. sur 300m en pleine nuit (actuellement). voilaJ'ai bien ma moitié qui m'aide, mais point trop n'en faut Embarassed   Tiens jef, demain après midi et dimanche toute la journée, il y a une grande bourse aux armes dans la salle de la monnaie dans la ville de MOLSHEIM  bas-rhin. + de 50 exposants. Si éventuellement tu étais interréssé??

R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 210
Age : 73
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  Verchère le Sam 07 Fév 2015, 03:50

Le bipied très en avant, c'est classique des fusils-mitrailleurs. Ils ont un secteur de tir bien délimité, et souvent des copains progressent sur les côtés, alors c'est pas plus mal que le tireur soit limité dans ses mouvements latéraux.
Les tireurs d'élite, par contre, placent le bipied très près de la boîte de culasse, pour avoir un large secteur de tir sans changer la position du corps. Le MqLu (ZFK 55) a d'ailleurs un bipied qui branle dans tous les sens, déconcertant au premier abord mais en fait excellent pour cet usage.
On peut aussi penser que le bipied très en arrière va moins interférer sur les vibrations du canon que s'il est fixé à la bouche (ce dont on se fiche bien sur un FM, dont la fonction est d'arroser un objectif sans en oublier le moindre pouce).

Je pense comme Jeff que les sacs de sable sont plus efficaces ; mais s'ils restent sur le stand (au sec) c'est bien, s'il faut se les coltiner ça l'est moins... Au club on a des prismes étagés en plastique : légers à transporter, rapides à mettre en place, mais particulièrement inconfortables !
J'ai moi-même envisagé d'ajouter un bipied sur diverses armes, y compris mon K31, mais uniquement pour usage exceptionnel (test de munitions). Il me semble qu'en fixant le bipied sous une gouttière capitonnée (moquette collé dedans) ça ferait l'affaire : poser le fût dans la gouttière, et serrer l'ensemble fût + gouttière avec une sangle.
Cela ne devrait pas marquer le fût, une sangle assez fine ne gêne pas la visée ouverte, et sans modification aucune ça se monte sur presque n'importe quoi...

Mais au club on a des sacs de sable, et à la ferme c'est pas la saison, avec 80 cm de neige... Alors j'ai encore rien fait.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  R3ctZ le Sam 07 Fév 2015, 13:29

Hello, les amis, rien que de la logique, et ça fait du bien. Dans notre club nous n'avons pas de sacs de bla, rien qu'un vieux cric de Renault monté sur une embase de chaise de bureau sans les roulettes. il y a une poignée de chaque côté pour modifier la hauteur. c'est pas mal. Personne ne m'empêche non plus de mettre un sac en place, d'autres pourront s'en servir. A méditer. L'idée de Verchère est à étudier de près également. Bientôt je vais avoir l'embarras du choix. Embarassed . merci en attendant

R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 210
Age : 73
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  pat68 le Lun 09 Fév 2015, 19:06

A défaut,un sac de sable fera beaucoup mieux l'affaire en terme de stabilité et de précision au tir (verrifié) tout comme un trépied bench
Par contre,niveau transport Embarassed

pat68
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 63
Localisation : Colmar
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  R3ctZ le Lun 09 Fév 2015, 23:42

Salut, a propos sacs de sable, i y a-t-il une dimension réglementaire pour la taille???

R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 210
Age : 73
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  spitmk9 le Mar 10 Fév 2015, 00:08

pat68 a écrit:A défaut,un sac de sable fera beaucoup mieux l'affaire en terme de stabilité et de précision au tir (verrifié) tout comme un trépied bench
Par contre,niveau transport Embarassed


Tout à fait,c'est mieux le sac,y compris en terme de retransmission à l'arme de l'onde de choc créé par la détonation.salut

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2622
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  Verchère le Mar 10 Fév 2015, 06:03

Pour le sac de sable, j'inculquais aux appelés (il y a bien longtemps) qu'il faut toujours interposer sa main entre le fût et l'appui, pour que la vibration des battements de coeur soit la même au fût et à la crosse, afin que le fusil reste parallèle à la visée.

Je continue à faire ainsi, mais j'avoue ne pas être 100% convaincu... (avec un bipied, ce n'est pas le cas, alors ?).

D'autre part, j'ai vu sur un ancien bouquin une recommandation d'isoler totalement le fusil de l'homme, pour le test de munitions : reposer directement le fût sur les sacs de sable, et glisser un sac vertical entre plaque de couche et épaule. Ce qui a aussi l'avantage d'amortir le recul et d'éloigner la lunette de l'oeil : moins de chocs de l'oculaire contre l'arcade, affinement de l'oeilleton ou rétrécissement du champ de la lunette (qui se trouve cerclé d'une auréole noire permettant d'éviter les erreurs de parallaxe).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  tamabis le Ven 20 Fév 2015, 20:55

en guise de sac de sable, je me suis rempli un sac de … douille de 22 lr !!!!!!
plus lège que du sable il me semble …

@+

tamabis
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 142
Age : 46
Localisation : nord 13
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  R3ctZ le Ven 20 Fév 2015, 23:53

Génial, si l'épaisseur de la toile du sac est suffisante. Plus haut, verchère à écrit qu'il enseignait a ses recrues de mettre la main entre le sac et le fusil.  Embarassed

R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 210
Age : 73
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  Jef.ch le Sam 21 Fév 2015, 11:48

Verchère a écrit:Pour le sac de sable, j'inculquais aux appelés (il y a bien longtemps) qu'il faut toujours interposer sa main entre le fût et l'appui, pour que la vibration des battements de coeur soit la même au fût et à la crosse, afin que le fusil reste parallèle à la visée.

Je continue à faire ainsi, mais j'avoue ne pas être 100% convaincu... (avec un bipied, ce n'est pas le cas, alors ?).
...

Salut,

C'est une théorie à la fois cohérente dans sa formulation, et intrigante. J'avoue tirer principalement à l'arme de poing -je suis plus collectionneur que tireur pour les armes longues-, mais le simple fait de devoir tester -2 fois en moyenne selon les difficultés rencontrées- chaque nouvelle arme m'amène entre 30 et 40 fois par année sur un pas-de-tir avec une arme d'épaule.

L'ergonomie d'un mousqueton suisse n'est pas franchement comparable avec celle des "snaïpeurs" modernes ou des armes de match. Le tireur n'a pas non plus le physique d'un jeune gendarme sportif, j'ai -comme disent les Allemands- depuis longtemps troqué le six-pack contre un petit tonnelet... Embarassed
Titillé par la curiosité et le désir d'apprendre, j'ai poussé le bouchon assez loin lors de tests comparatifs, allant jusqu'à monter -provisoirement- une lunette sur un mousqueton en petit calibre (Hämmerli 552) puis en faisant la même chose avec une arme de match (Walther KKM)





Faute de vrai banc d'étalonnage, mes tests ont une valeur toute relative, mais il faut parfois se contenter de ce que l'on a.

J'ai à mon humble niveau constaté que ma carotide est systématiquement trop en appui contre la crosse, et je n'ai jamais trouvé le moyen d'y remédier. Si j'ai le malheur de tirer pendant une pulsation, j'ai un écart en cible d'un gros cm sur la gauche à 50 mètres. Quand on essaye de faire du trou-dans-trou, c'est éliminatoire... Embarassed
Donc normalement on écoute sa fréquence cardiaque, mais on essaye de tirer entre 2 pulsations. Vouloir synchroniser quelque chose entre cou et main me semble dés lors... superflu(?) A plus forte raison si ces pulsations engendrent des mouvements sans cohérence entre eux: une pulsation dans la main sous l'avant de l'arme engendre quel genre d'écart en cible? Contre le haut?

Je suis sans doute trop curieux, mais...  Wink

Amitiés,
A+,
le Jef-à-force-de-chercher-les-mouches,-on-dérape-parfois...  clown

Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1348
Age : 54
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bipied sur S. R.

Message  Verchère le Sam 21 Fév 2015, 12:09

Pour la main glissée entre appui et fût, je ne fais que répéter bêtement ce qu'on m'avait inculqué à l'instruction ; sans être pleinement convaincu, comme je l'ai précisé.
N'empêche qu'après des heures et des heures de "drill" intensif, le réflexe est pris, et reste. C'était pourtant il y a presque 40 ans... (même persistance de réflexe pour sauter dans le fossé dès que des phares se profilent au loin, quand je me ballade de nuit le long d'une route).

Quelques vieux briscards présents sur TCAR pourront peut-être nous en dire plus sur cette pratique (de la main entre appui - à l'époque le sac à dos - et fût). Allez savoir, c'était peut-être simplement pour qu'on ne prenne pas d'habitudes qui auraient endommagé la crosse en prenant appui sur des objets durs... C'est que l'état extérieur de l'arme était bien plus important que celui des rayures...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3444
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum