Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  SmithW le Ven 06 Fév 2015, 04:04

Comme je recherchais un document  sur un vieux disque je suis tombé sur ce document que j’avais trouvé assez intéressant pour garder.

Il s’agit d’un dispatch écrit par Ernie Pyle en Juillet 1944 sur le front de Normandie.

Ernie Pyle était, pendant la deuxième guerre le plus connu, le plus populaire des  correspondants de guerres  américain. Il opéra en Europe, Afrique et le Pacifique. Il mourut pendant la bataille d’Okinawa en Avril 1945.

Ses dispatch était sans prétention et ressemblait a une lettre écrite a un ami.

Ce texte, si ma mémoire est correcte,  vient d’un recueil  publié par Random House sous le titre

Ernie's War: The Best of Ernie Pyle's World War II Dispatches


  • ISBN-10: 0394549236

  • [size=13]ISBN-13: 978-0394549231
     
    Ce texte décrit le processus selon lequel les armes individuelles étaient réparées, reconstruite au cours de la campagne de France.[/size]





Originally Posted by Ernie Pyle


SMALL-ARMS REPAIR: SOMEWHERE IN NORMANDY, July 27, 1944—At the edge of a pasture, sitting cross-legged on the grass or on low boxes as though they were at a picnic, are thirteen men in greasy soldiers’ coveralls. Near them on one side is a shop truck with a canvas canopy stretched out from it, making a sort of patio alongside the truck. And under this canopy and all over the ground are rifles—rusty and muddy and broken rifles. This is the small-arms section of our medium ordnance company. To this company comes daily in trucks the picked-up rusting rifles of men killed or wounded, and rifles broken in ordinary service. There are dozens of such companies.

This company turns back around a hundred rifles a day to its division, all shiny and oily and ready to shoot again. They work on the simple salvage system of taking good parts off one gun and placing them on another. To do this they work like a small assembly plant. The first few hours of the morning are given to taking broken rifles apart. They don’t try to keep the parts of each gun together. All parts are alike and transferable, hence they throw each type into a big steel pan full of similar parts. At the end of the job they have a dozen or so pans, each filled with the same kind of part. Then the whole gang shifts over and scrubs the parts. They scrub in gasoline, using sandpaper for guns in bad condition after lying out in the rain and mud. When everything is clean they take the good parts and start putting them back together and making guns out of them again. When all the pans are empty they have a stack of rifles—good rifles, all ready to be taken back to the front. Of the parts left over some are thrown away, quite beyond repair. But others are repairable and go into the section’s shop truck for working on with lathes and welding torches. Thus the division gets one hundred reclaimed rifles a day, in addition to the brand new ones issued to it.

And believe me, during the first few days of our invasion men at the front desperately needed these rifles. Repairmen tell you how our paratroopers and infantrymen would straggle back, dirty and hazy-eyed with fatigue, and plead like a child for a new rifle immediately so they could get back to the front and “get at them sonsa*****es.” One paratrooper brought in a German horse he had captured and offered to trade it for a new rifle, he needed it so badly. During those days the men in our little repair shop worked all hours trying to fill the need. I sat around on the grass and talked to these rifle repairmen most of one forenoon. They weren’t working so frenziedly then for the urgency was not so dire, but they kept steadily at it as we talked.

Essentiellement les armes  des morts et blesses, les armes cassées, abandonnées, rouillées sont récupérées et complètement démontées, sans aucun effort de conserver ensemble les pièces de la même arme.  Les pièces utilisables sont conservées par catégories dans des cuvettes, nettoyées à l’essence  et reconditionnées  au papier verre. Quand tout est propre de nouvelles armes sont assemblées avec les pièces disponibles et retournées  aux unités.

Apparemment pendant les premières semaines après le débarquement les troupes de combat étaient à cours d’armes individuelles.



Sincerely

BS

SmithW
Membre
Membre

Nombre de messages : 64
Age : 68
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  impitoyable34 le Ven 06 Fév 2015, 11:48

Bonjour, 

exact mais pas que les armes américaines,  les allemandes et françaises aussi. Également durant la première guerre. Par exemple j'avais lu que les allemands avant de ce rendre, retiraient la culasse des fusils et les jetaient pour ne pas que les ennemis utilisent leurs armes . Au final les fusils étaient remonter avec les premières culasse ramassés. Ce n'était pas une préoccupation à ce moment là. 

Cdlt.

impitoyable34
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 30
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  HELIX le Ven 06 Fév 2015, 12:34



A la différence des armes allemandes et françaises il me semblent que les armes U.S des deux guerres mondiales n'ont que le boitier de numéroté et pas les autres pièces .
Donc dire qu'une arme américaine n'est pas au numéro me semble peu possible .
Ensuite on peu parler d'arme homogène ou non dans la mesure ou certaines pièces portent des codes ou des numéro de série correspondant à un fabricant précis ou à une période de fabrication .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16991
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  impitoyable34 le Ven 06 Fév 2015, 12:35

HELIX a écrit:

A la différence des armes allemandes et françaises il me semblent que les armes U.S des deux guerres mondiales n'ont que le boitier de numéroté et pas les autres pièces .
Donc dire qu'une arme américaine n'est pas au numéro me semble peu possible .
Ensuite on peu parler d'arme homogène ou non dans la mesure ou certaines pièces portent des codes ou des numéro de série correspondant à un fabricant précis ou à une période de fabrication .


Il me semble que sur mon US 17 le boitier et la culasse ont un numéro.

impitoyable34
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 30
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  HELIX le Ven 06 Fév 2015, 12:53

impitoyable34 a écrit:
HELIX a écrit:

A la différence des armes allemandes et françaises il me semblent que les armes U.S des deux guerres mondiales n'ont que le boitier de numéroté et pas les autres pièces .
Donc dire qu'une arme américaine n'est pas au numéro me semble peu possible .
Ensuite on peu parler d'arme homogène ou non dans la mesure ou certaines pièces portent des codes ou des numéro de série correspondant à un fabricant précis ou à une période de fabrication .



Il me semble que sur mon US 17 le boitier et la culasse ont un numéro.



Exact pour les US.17 .


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16991
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  Leboulanger le Ven 06 Fév 2015, 13:02

Bonjour .

Pas d'origine en tout cas .

Les verrous de culasse del 'US17 ne portaient que le poinçon ( lettre ) du fabricant et la grenade du contrôleur .

C'est seulement après un passage en Angleterre ( ou chez nous ) que les culasses ont été numérotées .  

A+

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  big le Ven 06 Fév 2015, 14:18

Leboulanger a écrit:Bonjour .

Pas d'origine en tout cas .

Les verrous de culasse del 'US17 ne portaient que le poinçon ( lettre ) du fabricant et la grenade du contrôleur .

C'est seulement après un passage en Angleterre ( ou chez nous )  que les culasses ont été numérotées .  

A+

absolument

------------------------


www.bigache.fr



Autorisation de fabrication et de commerce de matériels de guerre,

armes et munitions n°081623 du 5 mars 2014  catégorie A1, A2 et B.
 
Déclaration commerce armes et munitions du 11 juin 2009.



N°49

big
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1110
Age : 51
Date d'inscription : 02/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  impitoyable34 le Ven 06 Fév 2015, 16:32

Merci je n'avais pas cette infos.Sur le mien j'ai une couronne avec marqué AR en dessous ? Cela correspond au passage en Angleterre ?

Cdlt.

impitoyable34
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 30
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  Leboulanger le Ven 06 Fév 2015, 16:47

Non , au passage au Banc d'Epreuve des armes fini de chez nous .

"AR" pour les Armes éprouvée et "AN" pour les Armes Neutralisées .

L'épreuve consiste a tirer dans l'arme une ou deux cartouches surchargées d'environ 10/00 de sa charge nominale pour laquelle elle est calibrée .

Une foi reçue a l'épreuve elle est ainsi poinçonnée par le contrôleur sur la culasse , le canon et le boitier ( carcasse) .
Un certificat au numéro de l'arme est alors établis et délivré au propriétaire de l'arme .
Cette procédure est obligatoire . ( Décret 60-12 du 12 Janvier 1960 toujours applicable )
Ton fusil est de ce fait tout à fait en règle .

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  impitoyable34 le Ven 06 Fév 2015, 17:03

Merci pour ta réponse.  Ma culasse est numéroté est ce qu'il y a moyen de savoir si c'est en Angleterre et en France que ce marquage à été fait ?

impitoyable34
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 30
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  Leboulanger le Ven 06 Fév 2015, 17:13

D'après ceux que j'ai rencontré l'Angleterre numérotait les leviers de culasse sur le dessus en petits caractères alors que chez nous ces chiffres sont différents et plus frappés sur le dessous .
A confirmer :





Tu remarqueras au passage la lettre "E" pour Eddistone "R" pour Remington et "W" pour Winchester .

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  impitoyable34 le Ven 06 Fév 2015, 18:24

Merci beaucoup. Je regarderai ce soir mais il me semble que mes lettres sont plus grosses. 
A+.

impitoyable34
Membre
Membre

Nombre de messages : 73
Age : 30
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les armes americaines sont rarement au numero?

Message  Leboulanger le Ven 06 Fév 2015, 18:36

A ton service

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum