CARCANO

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

DATES & PRODUCTIONS

Message  HELIX le Dim 14 Déc 2014, 21:44



Fucile modello 1891

3.587.600 exemplaires

Fabbrica d'armi Terni : 1892-1941
Fabbrica d'armi Brescia : 1895-1897
Fabbrica d'armi Torino : 1892-1900
Fabbrica d'armi Roma : 1917-1918
Fabbrica d'armi Torre Annunziata : 1894-1900
MIDA Brescia : 1916-1918
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1937-1940

Moschetto modello 1891

789.000 exemplaires

Fabbrica d'armi Brescia : 1893-1919
FNA Brescia : 1932-1938
Fabbrica d'armi Terni : 1928-1938
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1935-1938
SFARE Gardone Val Trompia : 1935-1938

Moschetto modello 91/38 Cal.7.35

215.000 exemplaires

FNA Brescia : 1938-1940
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1938-1940
SFARE Gardone Val Trompia : 1938-1940

Moschetto modello 91/38 Cal.6.5

1.618.000 exemplaires

FNA Brescia : 1940-1944
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1940-1943
SFARE Gardone Val Trompia : 1940-1943

Moschetto modello 1891 per truppe speciali

1.033.500 exemplaires

Fabbrica d'armi Brescia : 1898-1919
Fabbrica d'armi Terni : 1928-1929
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1928-1938
SFARE Gardone Val Trompia : 1928-1938
Pietro Lorenzotti : 1930-1931
Mettalurgia Bresciana Tempini : 1930
FNA Brescia : 1931-1938

Moschetto modello 91/38 per truppe speciali Cal.7.35

127.500 exemplaires

Fabbrica d'armi Terni : 1938-1939
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1938-1939
SFARE Gardone Val Trompia : 1939
FNA Brescia : 1939-1940

Moschetto modello 91/38 per truppe speciali Cal.6.5

197.800 exemplaires

Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1940-1943
FNA Brescia : 1942

Fucile modello 91/38 Cal.7.35

301.900 exemplaires

Fabbrica d'armi Terni : 1938-1940
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1939
SFARE Gardone Val Trompia : 1939-1940
FNA Brescia : 1939-1940

Fucile modello 91/38 Cal.6.5

891.900 exemplaires

Fabbrica d'armi Terni : 1940-1941
Fabbrica d'armi Pietro Beretta : 1940
SFARE Gardone Val Trompia : 1940-1941
FNA Brescia : 1940

Fucile modello 41

928.000 exemplaires

Fabbrica d'armi Terni : 1941-1943
Armaguerra Cremona : 1942-1944

   


Dernière édition par HELIX le Sam 20 Déc 2014, 18:18, édité 1 fois
avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DATES & PRODUCTION : PHOTOS

Message  HELIX le Dim 14 Déc 2014, 21:58



Fucile modello 1891

TERNI 1897

La marquage TUBATA indique que ce Fucile modello 1891 a été retubé suite à une usure importante de son canon selon le procédé expliqué dans le chapitre consacré à ce modèle.



TERNI 1917



Moschetto Modello 1891

BRESCIA 1915



SFARE GARDONE VAL TROMPIA 1935



Moschetto modello 1891 per truppe speciali

FABBRICA D'ARMI BRESCIA 1916



FABBRICA D'ARMI BRESCIA 1918



Fucile modello 91/38 Cal.7.35

FABBRICA D'ARMI TERNI 1939



Fucile Modello 91/38 Cal.6.5

FABBRICA NAZIONALE D'ARMI BRESCIA 1940

Ce Fucile modello 91/38 CAL.6.5 porte le marquage indiquant qu'il fait partie des fusils ayant eu un contrôle supplémentaire de finition et de précision comme cela est décrit dans le chapitre consacré au Fucile Modello 1891 de tireur d'élite .



FABBRICA D'ARMI TERNI 1941



Moschetto modello 91/38 Cal.7.35

SFARE GARDONE VALTROMPIA 1939

L'étoile à cinq branches indique que cette arme est repassée en manufacture pour réparation au cours de sa carrière active .



Moschetto modello 91/38 Cal.6,5

SFARE GARDONE VALTROMPIA



Fucile modello 41

FABBRICA D'ARMI TERNI 1943



FABBRICA D'ARMI TERNI 1944

Les Fucile modello 41 produits à Terni en 1944 se caractérisent par l'absence de date frappée en lieu et place habituelle .
L'étoile à cinq branches indique que cette arme est repassée en manufacture pour réparation au cours de sa carrière active  , ici en 1947 comme indiqué .





Dernière édition par HELIX le Mer 29 Juil 2015, 17:45, édité 7 fois
avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMPARAISON & EVOLUTION DE QUELQUES PIECES

Message  HELIX le Dim 14 Déc 2014, 22:04



CULASSES

De gauche à droite : Fucile 1891 1er type / Fucile 1891 & 41 / Moschetto 1891 TS & Fucile 91/38 / Moschetto 1891 & 91/38





PLAQUES DE COUCHE

De gauche à droite : Moschetto 1891 , 91/38 & Fucile 91/38 / Moschetto 1891 TS / Fucile 1891 / Fucile 41





GUIDONS

Comme nous l'avons vu au fil des articles il existe deux formes de porte guidon : usiné dans la masse avec le canon ou sous la forme d'une bague soudée .





Guidon de Fucile 41 présentant une rainure de chaque coté destinées à recevoir un protège guidon



HAUSSES

Fucile modello 1891











Moschetto modello 1891 & 1891 TS









Fucile & Moschetto modello 91/38 CAL.7.35







Fucile & Moschetto modello 91/38 CAL.6.5







Fucile modello 41









BAGUETTES

La baguette du Fucile modello 1891 est en une seule pièce et mesure 750 mm . Elle se loge sous le canon .
La baguette du Moschetto modello 1891 est en deux parties et mesure 465 mm une fois assemblée . Elle se place démontée dans le logement de crosse .
La baguette du Moschetto modello 1891 TS est en une seule pièce et mesure 418 mm . Elle se loge sous le canon .
La baguette du Fucile modello 91/38 est en trois parties et mesure 720 mm une fois assemblée . Elle se place démontée dans le logement de crosse .
La baguette du Fucile modello 41 est en une seule pièce et mesure 657 mm . Elle se loge sous le canon .

Les baguettes sur les photos sont présentées de haut en bas dans le même ordre que ci dessus .








Dernière édition par HELIX le Dim 21 Déc 2014, 11:36, édité 6 fois
avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

ACCESSOIRES

Message  HELIX le Lun 15 Déc 2014, 07:37



BRETELLES

Il existe différents modèles de bretelles utilisés avec les armes de la famille Carcano .

Le premier modèle adoptée avec Le Fucile modello 1891 est en cuir marron ou noir et ne possède pas de boucle . Elle mesure 1162 mm et est maintenue à ses deux extrémités par des boutons .



La bretelle du Fucile modello 1891 étant trop longue pour être utilisée correctement avec le Moschetto modello 1891 un modèle mesurant 1055 mm et possédant une boucle à une de ses extrémité a été adopté en 1893 .

pale Pas de photo

En 1915 est adoptée une bretelle standard destinée à équiper les différentes armes légères d'infanterie . En cuir marron ou parfois gris-vert elle mesure en principe 1150 mm , est percée sur sa longueur de 42 à 53 trous et possède une boucle à ardillon et collier en cuir  a une de ses extrémités et un bouton à l'autre extrémité .
Il existe en fait beaucoup de variations dans la longueur et la forme de la boucle .
La boucle et le bouton peuvent être en acier ou en laiton .
Ce modèle va être celui en usage durant les deux guerres mondiales et remplace rapidement les deux modèles précédents ce qui explique que ces deux derniers sont parfois difficiles à trouver de nos jours .





Durant la seconde guerre mondiale les italiens adoptent une bretelle qui est presque la copie conforme de celle utilisée avec le fusil allemand Mauser 98K . En cuir marron elle est à l'origine destinée au pistolet mitrailleur Beretta MAB 38A , mais très vite sont utilisation est autorisée avec les Fucile & Moschetto modello 91/38 . Elle mesure 1290 mm et est fermée à une de ses extrémité par un bouton en acier .





HUILIERS

Il existe différents types d'huiliers.
Le premier modèle était en acier bronzé de forme cylindrique  , le second modèle en alliage de plomb de forme conique (à gauche sur la photo).
Initialement destinés au pistolet mitrailleur Beretta MAB 38 le huiliers en bakélite seront également par la suite utilisés avec les fusils et carabines . De forme cylindrique ou semi-conique la bakélite peut être noire ou marron .



NECESSAIRE D'ENTRETIEN

Chaque fucile ou moschetto était mis en service avec un nécessaire d'entretien constitué d'une boite en fer blanc mesurant 113 x 21 x 45 mm et contenant un huilier , une brosse de chambre , un tournevis et des écouvillons pour la baguette.





VISEE D'INSTRUCTION











BOUCHON DE CANON

Il n'y a pas de protection de terrain officielle de la bouche mais il existe un bouchon en bois mis en place sur l'arme quand elle est au râtelier .





FONTE DE CAVALERIE













Dernière édition par HELIX le Dim 21 Déc 2014, 07:18, édité 4 fois
avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

BAÏONNETTES

Message  HELIX le Lun 15 Déc 2014, 07:38



SCIABOLA-BAIONETTA MODELLO 1891

La baïonnette destinée au Fucile modello 1891 est relativement courte comme cela avait tendance à se généraliser en Europe à la fin du XIXe siècle .
Le pommeau présente une découpe oblique , un bouton poussoir à droite et une rainure en T.
Les plaquettes en bois sont fixées par deux rivets bombés sur rondelles.
La croisière est en acier avec une bague et un petit quillon droit terminé par une boule .
La lame est droite et présente sur chaque face une gouttière assez large à extrémités carrées .
Divers marquages figurent sur ces pièces indiquant le lieu de fabrication (Brescia , Terni ou Torino) parfois inscrits dans un ovale (en général sur la lame , plus rarement sur la croisière) , ou le nom du fabricant (Gnutti , Rocca) , ainsi que des poinçons diversement localisés constitués de deux lettres dans un rectangle ou un ovale , et un matricule composé de deux lettres suivies d'un nombre à plusieurs chiffres , sur le coté gauche de la croisière .
La finition d'origine poli blanc a rapidement laissé place à une finition bronzée . Après la seconde guerre mondiale apparaissent des pièces de finition phosphatée . On peut trouver des exemplaires chromés destinés à la parade ou aux piquets d'honneur .
Il existe plusieurs types de fourreau . Le premier en date est le fourreau en cuir à garnitures métalliques (acier ou laiton) directement inspiré du modèle Vetterli . Le fourreau entièrement en acier à triple nervure sur chaque face est apparu plus tardivement et celui en acier lisse date probablement de la seconde guerre mondiale .

Longueur totale : 415 mm
Longueur lame : 299 mm
Largeur : 22,5 mm
Epaisseur : 4,8 mm
Diamètre douille : 13,3 mm
Fourreau : 316 mm

Cette baïonnette est destinée au Fucile Modello 1891 , Moschetto modello 1891 per truppe speciali modificato , Moschetto modello 91/24 , Moschetto modello 91/28 , Moschetto modello 91/38 per truppe speciali et au Fucile Modello 41 .











BAIONETTA PER MOSCHETTO

Restant à demeure sur le Moschetto cette baïonnette dispose d'un adaptateur fixé au canon par une vis .
La lame triangulaire est bronzée noir et ne comporte pas de fourreau étant repliée sous le canon au repos .

Il existe trois types de système de verrouillage :
- Le premier est à poussoir horizontal situé sur la baïonnette .
- Le deuxième est à levier basculant situé sur l'adaptateur. Modèle de transition c'est le moins courant des trois .
- Le troisième modèle apparu en 1916 est à bouton poussoir et est de loin le plus commun des trois .

Il existe deux types d'adaptateurs :
- Le premier comporte deux petits remparts en saillie destinés à protéger le guidon . C'est le modèle le plus couramment rencontré .
- Le second porte un guidon intégré .

Longueur totale sans adaptateur : 347 mm
Longueur adaptateur : 47 mm
Largeur : 12 mm
Epaisseur : 15 mm
Longueur totale avec adaptateur lame dépliée : 362 mm
Longueur totale avec adaptateur lame repliée : 357 mm

Cette baïonnette est destinée au Moschetto modello 1891 et au Moschetto modello 91/38

En haut verrouillage premier type et adaptateur premier type
En bas verrouillage troisième type et adaptateur second type






SCIABOLA-BAIONETTA

Uniquement destinée au Moschetto modello 1891 per truppe speciali cette baïonnette ne se différencie du modèle standard que par son système de fixation transversal et de son système de verrouillage.









PUGNALE-BAIONETTA A LAMA RIPIEGABILE

Destiné au Fucile Modello 91/38 ce poignard-baïonnette s'utilise aussi bien avec les armes en 6,6 mm que celles en 7,35 mm le diamètre externe du canon étant le même .

La poignée présente des plaquettes en bois maintenues par deux vis sur rondelles.
En général un numéro de série est frappé sur la soie au dos de la poignée souvent accompagné d'un marquage de fabricant .
La croisière comporte en son milieu un élargissement de forme arrondie qui empiète sur les plaquettes et qui comporte le système de verrouillage de la lame .
Le pommeau est court avec un petit bec .

Il existe deux systèmes de fixation de la baïonnette sur l'arme :
- Le premier consiste en un verrou basculant situé à la droite de la poignée . Peu fonctionnel ce modèle sera rapidement abandonné et est rare de nos jours .
- Le second plus classique consiste en un bouton poussoir situé à droite du pommeau . Ce modèle a été fourni en grand nombre à la Finlande avec les Fucile modello 91/38 CAL.7.35 .

La lame droite possède une gouttière sur chaque face et se replie partiellement dans une gorge pratiquée dans la poignée , son extrémité venant se loger dans une encoche réalisée dans le bois du fusil .

Cette baïonnette possède un fourreau bien qu'elle soit prévue pour rester sur l'arme .
Il existe trois modèles de fourreaux tous en acier :
- Le premier à corps lisse et à bouton de suspension ovale est probablement le plus courant .
- Les deux autres sont soit à corps lisse soit à corps strié longitudinalement et possèdent un passant de fixation fixé obliquement .

Longueur totale : 290 mm
Longueur lame repliée : 214 mm
Longueur lame : 180 mm
Largeur : 20,7 mm
Epaisseur : 4,3 mm
Diamètre douille : 13 mm
Fourreau : 203 mm












Comme les lames avaient tendance à prendre rapidement du jeu un grand nombre de ces baïonnettes ont été modifiées par la mise en place d'une nouvelle garde maintenant fermement et définitivement la lame en position fixe .
La gorge initialement destinée à recevoir la lame en position pliée a été conservée sa modification étant probablement inutilement couteuse .

pale Pas de     pale

Finalement la baïonnette destinée au Fucile modello 91/38 va devenir de manière définitive à lame fixe l'intérêt de la lame pliante sur cette arme n'étant pas évident .
Cette dernière variante est construite d'origine à lame fixe.
D'allure similaire aux précédentes  elle est cependant construite différemment.
La soie qui apparait au dos de la poignée est beaucoup plus mince  , les vis des plaquettes sont remplacées par des rivets sur cuvette , la croisière a un dessin beaucoup plus simple et il n'y a plus de rainure dans la poignée .










Dernière édition par HELIX le Jeu 18 Déc 2014, 17:37, édité 3 fois
avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

HISTORIQUES DES MANUFACTURES D'ETAT ET DES FIRMES PRIVEES CITEES

Message  HELIX le Lun 15 Déc 2014, 07:39



LES FIRMES D'ETAT

FABBRICA D'ARMI DI BRESCIA

Cette manufacture a des origines intéressantes et inhabituelles.
Vers 1455 des moines créent le monastère de San Bartolomeo à Brescia qui est endommagé en 1769 par une explosion , ainsi que l'église adjacente de Sant'Alessandro .
En 1796 les terrains de l'église sont réquisitionnés par Napoleon Bonaparte à des fins militaires et au début de l'année 1812 commence la fabrication d'armes légères dans ce qui est connu sous le nom d'arsenale di Brescia qui sera renommé Fabbrica d'armi di Brescia en 1860 .
De 1895 à 1897 la manufacture produira le Fucile modello 1891 , la production du Moschetto modello 1891 débutant en 1893 et continuant jusqu'en 1919 et elle produira également le Moschetto modello 1891 per truppe speciali de 1898 à 1919 .
Durant la seconde guerre mondiale le nom est changé en Fabbrica d'Armi Regio Esertico (F.A.R.E ou FARE).
Les bâtiments seront détruits en Mars 1945 par un raid de Consolidated B24 Liberator de l'USAAF.

FABBRICA D'ARMI DI ROMA

Cette manufacture d'état a été créée à Rome le 14 Septembre 1915 comme une annexe de la Reggia fabbrica d'armi di Terni dont elle a été détachée le 1er Septembre 1916 devenant l'Officina di construzione di artigliera . Elle était située sur la rive est du Tibre entre la via Falminia et la via Guido Reni .
Très rapidement elle va devenir un éléments très important dans la production italienne d'armes légères et de fusées d'obus .
Il en sortira 244.977 Fucile modello 1891 et 709.768 Fucile Vetterlo Vitali modello 1870/87 y seront convertis aux calibre 6,5 mm.
En 1919 le nombre d'employés est très fortement réduit et l'officina di contruzione di artigliera se contente de la réparations des armes légères et de la fabrication de fusées d'obus.
En 1920 la manufacture change de nom pour devenir la Fabbrica di armi di Roma qui répare et produit des pièces détachées pour armes légères (dont des canons) jusqu'en 1924 , date à partir de laquelle cette manufacture ne produit plus que des fusées d'obus jusqu'à ce qu'elle soit cédée à Breda en 1925 .

FABBRICA D'ARMI DI TERNI

Le 18 Mars 1874 un décret royal autorise la construction d'une manufacture d'armes à Terni et le 2 Mai 1875 le général Cesare Ricotti Magnani , ministre de la guerre , pose la première pierre de la Fabbrica d'armi di Terni .
Usine très moderne et équipée de machines outil britannique elle est inaugurée en 1880.
Immédiatement y commence la production du Fucile Vetterli modello 1870 , suivie par celle du 1870/87 jusqu'à l'adoption du Fucile modello 1891 dont la production débute fin 1892/début 1893 .
En Mars 1918 il y a 7.172 employés produisant 2.500 fusils par jour .
Entre 1919 et 1921 la Fabbrica d'armi di Terni n'a plus aucun contrat de production et doit se contenter de réparer les armes légères.
Entre 1935 et 1940 la manufacture est réorganisée et fortement modernisée avec cette fois ci des machines outil italiennes pour être le principal fabriquant de fusil italien durant la seconde guerre mondiale .
En 1940 ce sont 6.800 ouvriers pour une production de 2.500 fusils par jour .
La manufacture d'arme de Terni ne subira pas moins de 108 bombardement aériens de 1940 à fin 1943 qui causeront de nombreuse pertes humaines.
Suite à l'armistice les allemands transfèreront près de 3.000 machines outil en Italie du Nord restée sous leur contrôle .
En 1946 la Fabbrica d'armi di Terni se concentrera sur la réparation et l'entretien des armes légères , rôle qu'elle tenait encore dans les années 2000.

FABBRICA D'ARMI DI TORINO

Située au nord-ouest de Turin entre Corso Ottone Rosai et la Via Veva la Fabbrica d'armi di Torino est probablement une des plus ancienne manufactures d'arme d'état italienne .
Ses travaux de construction ont débuté en 1715 pour être complètement terminés en 1722 .
Cette manufacture était uniquement consacrée à la fabrication d'armes légères et en 1862 en sortiront 18.000 armes à feu et 15.000 armes blanches .
Entre 1893 et 1900 la Fabbrica d'armi di Torino produira le Fucile modello 1891 mais fermera ses portes en 1902 en tant que manufacture nationale d'armes .

REAL , FABBRICA D'ARMI , TORRE ANNUNZIATA

Pendant le règne de la maison des Bourbons sur le royaume de Naples le roi Charles de Bourbon instaure une manufacture d'armes à Torre Annunziata.
La Real Fabbrica d'armi sera la première manufacture d'arme du royaume et elle débute son activité en 1761sous la direction du Lieutenant colonel Luca Ricci .
Torre Annunziata se situe au sud-est de Naples près de Pompei .
La manufacture a été conçue par Francesco Sabatini puis par Ferdinando Fuga et est localisée Piazza Paolo Morrone à l'intersection de la via Dante et de la via Parini .
De 1894 à 1900 la manufacture de Torre Annunziata produira le Fucile modello 1891 , mais durant les deux guerres mondiales elle participera à la fabrication d'autres pièces militaires .

SEZIONE FABBRICA D'ARMI REGIO ESERTICO (SFARE) GARDONE VAL TROMPIA

Cette petite manufacture gouvernementale semble avoir été construite vers 1860 comme une annexe de la manufacture de Brescia et était située via Artigiani à Gardone Val trompia .
Durant la première guerre mondiale , en plus de la fabrication de quelques armes , elle était fortement impliquée dans la collecte et l'assemblage de pièces pour le Moschetto modello 1891 provenant de différents sous-traitants de la région .
Entre 1914 et 1918 ses effectifs passent de 260 à 3.790 ouvriers et après guerre , quand la manufacture de Brescia cesse ses activités (1925) , la SFARE produira en nombre modeste différentes versions de Moschetto de la famille 1891 jusqu'à la fin des années 30 .
Après guerre la manufacture sera engagée dans le vaste programme de remise en état des armes endommagées .

LES FIRMES PRIVEES

ARMAGUERRA

La Società Anonima Armaguerra a été fondée par Francesco Ettore Nasturzio (1882 - 1963) , entrepreneur génois passioné de chasse .
En Novembre 1939 Nasturzio et Gino Revelli déposent un brevet pour un fusil semi automatique chambré pour la cartouche de 7,35 x 51 mm désigné Revelli modello 1939 ou Fucile Armaguerra modello 1939 .
L'usine destinée à fabriquer en série ce fusil est construite à Cremone entre la via Seminario et la via Castellone entre 1939 et 1940 .
Elle occupe 38.000 m2 dont 14.550 pour les bâtiments.
Le siège social de la société était à Gènes et son nom officiel Armaguerra Genova Sa ce qui explique la présence du poinçon AG sur de nombreuses pièces de fusils qui y furent produits .
L'entrée en guerre de l'Italie entrainera l'abandon du Fucile Armaguerra modello 1939 dont la production est estimée à 10.000 exemplaires (en 7.35 et en 6.5 mm) . Suite à cela les chaines de fabrication seront converties pour fabriquer le Fucile modello 41 .
En Septembre 1943 l'usine passe sous contrôle allemand et continue à produire des armes légères.
A la fin de la seconde guerre mondiale le nom de la société change ainsi que son activité .

FABBRICA D'ARMI PIETRO BERETTA

La firme de Pietro Beretta à l'honneur d'être la plus vieille manufacture d'arme du monde.
Elle a été fondée en 1526 par Maestro Bartolomeo Beretta dans la province de Brescia où elle est restée depuis et est toujours dirigée par la même famille .
La ville de Gardone Val Trompia est entièrement dévolue à la fabrication d'armes et la firme Beretta y est située via Pietro Beretta .
Si Beretta n'a pas fabriqué d'armes de la famille 1891 avant et durant la première guerre mondiale elle en produira toutes les principales variantes de 1935 à 1943 hormis le Fucile modello 41 .

CASTELLI

En 1900 Guiseppe Toschi et G Castelli fondent une fabrique d'arme située via Milano à Brescia.
Guiseppe Toschi décède en 1916 et G Castelli décide de continuer la fabrication d'armes à feu en changeant le nom de la sociéte en Manifattura Italiana d'Armi (MIDA) .
En 1919 la société change encore de nom pour devenir G.A. Castelli jusqu'en 1921 date à laquelle les fils de G Castelli , Napoleone et Vittorio , prennent la direction de la manufacture en en changeant une nouvelle fois le nom en N & V Castelli .
Castelli fabriquera le Moschetto modello 91/28 en nombre très limité en 1928 , année qui semble correspondre avec la fin de fabrication d'armes à feu par cette société .

FABBRICA NAZIONALE D'ARMI (F.N.A) , BRESCIA

La F.N.A Brescia n'est pas à confondre avec l'Arsenale di Brescia renommé Fabbrica d'Armi di Brescia qui est une manufacture d'état .
En effet la F.N.A est une usine privée fondée au début des années 30 par Pietro Lorenzotti .
Durant la seconde guerre mondiale la F.N.A produira des Moschetto modello 91/38 et des Moschetto modello 91/38 per truppe speciali mais il est intéressant de noter que certaines petites pièces fabriquées par la F.N.A n'étaient pas interchangeables avec celles des autres fabricants .

LUIGI FRANCHI

La société a été fondée en 1868 par Luigi Franchi et était domiciliée au 17 via Calatafimi à Brescia .
Durant la seconde guerre mondiale l'usine a produit des pièces détachées d'armes légères et juste après le conflit elle a participé activement à la reconversion des Carcano du calibre 6,5 mm au calibre 7,92 mm destinés à l'Egypte .

EREDI GNUTTI METALLI

Fondée en 1860 par Giacomo Gnutti cette société a produit des pièces détachées pour le Fucile modello 1891 durant la première guerre mondiale.
Elle était située à Lumezzane près de Brescia .

PIETRO LORENZOTTI

Voir F.N.A , BRESCIA
Certaines sources indiquent que Lorenzotti a fabriqué des Moschetto modello 91/28 entre 1930 et 1931 .

MIDA (MANIFATTURA ITALIANA D'ARMI) GIA TOSCHI E CASTELLI

Voir F.N.A , BRESCIA
Durant la première guerre mondiale cette société à produit environ 137.000 Fucile modello 1891

METALLURGICA BRESCIANA GIA TEMPINI

La Mettalugica Bresciana gia Tempini (MBT ou M.B.T) a été fondée en 1884 sous le nom de Tempini .
La date du changement de nom n'est pas connue mais en 1907 MBT achète la section de production d'armes de la Siderurgia Glisenti située à Carcina au nord de Brescia .
En 1935 la Società Mettalurgica Italiana (SMI) devient l'actionnaire majoritaire de la MBT.
La MBT produira le Moschetto modello 91/28 en 1930 et produira également des pièces pour le Trombocino modello 28 .

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Conclusion

Message  HELIX le Jeu 25 Déc 2014, 19:01



J'ai passé pas mal de temps sur ce sujet et j'espère simplement réussir à intéresser quelques uns d'entre vous.
Je remercie d'avance ceux qui auront pris la peine de tout lire mais également ceux qui pourront m'apporter d'autres renseignements ou documents iconographiques pouvant compléter les différents articles.

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  CLOSDELIF le Jeu 25 Déc 2014, 21:19

J'interviens ici avec timidité....J'avoue ne m'être jamais intéressé à ces armes....Mais j'ai dévoré ces articles qui m'ont permis de découvrir ce magnifique thème de collection !
Forza Italia !

Une suite sous forme d'essais est elle prévue ?

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 17849
Age : 66
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  HELIX le Jeu 25 Déc 2014, 21:34

CLOSDELIF a écrit:Une suite sous forme d'essais est elle prévue ?



J'y songe mais pas tout de suite.
Lors de la préparation de ce sujet plusieurs membres m'ont aidé en m'envoyant des photos ou en me proposant de le faire , mais l'un d'entre eux qui se reconnaitra a abordé les essais de tir et éventuellement il serait judicieux que je le laisse s'exprimer sur cette partie .

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  Invité le Jeu 25 Déc 2014, 22:23

C'est vraiment une bonne idée d'avoir mis en valeur ces armes, sinon mal connues, tout au moins mal considérées. Je sais le temps qu'il faut pour pondre de tels sujets. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  kri1942 le Ven 26 Déc 2014, 06:43

Et quel magnifique travail, pour cet article!
avatar
kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2836
Age : 76
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  RAPH94 le Ven 26 Déc 2014, 07:34

Bonjour, chapeau l'artiste  salut.
Que dire de plus, je suis régalé à lire ces trois pages  ❤.

Pour ma part, j'aime bien la ligne du carcano même si au tir c'est pas l'extase.

Une petite question, lors de mes recherches sur le 7,35 carcano, j'ai lu que la visée sur un carcano se prenait avec le sommet du guidon positionné en bas du cran de mire.

As tu lu la même chose que moi Hélix?

------------------------

@+  

--------------------

Vous ne m'aurez jamais vivant !!!!!!!!!!!!!

avatar
RAPH94
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 489
Age : 39
Localisation : 86
Date d'inscription : 28/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  HELIX le Ven 26 Déc 2014, 07:55

RAPH94 a écrit:Une petite question, lors de mes recherches sur le 7,35 carcano, j'ai lu que la visée sur un carcano se prenait avec le sommet du guidon positionné en bas du cran de mire.

As tu lu la même chose que moi Hélix?



J'ai effectivement ma même info que la tienne .

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  RAPH94 le Ven 26 Déc 2014, 09:00

Bon me voilà rassuré, comme je n'ai tiré que 20 cartouches en 7,35 je n'ai pas eu le temps de bien ma familiariser avec cette prise de visée particulière. Enfin après 2 cartouches je me suis souvenu de ça et ensuite ce n'est pas trop mal rentré. 

Ayant trouvé mon rechargement dans ce calibre, je ferais un petit post à ce sujet lorsque j'aurais de nouveau tiré avec. En plus, comme j'ai maintenant un chrono j'aurai des vitesses pour valider mon rechargement.  

En 6,5, je n'ai pour l'instant que tiré de la manuf partizan avec des balles en .264 donc résultat bof bof mais j'ai de la balles hornady au bon diamètre et j'ai déjà fait mais cartouches pour mon escalier. Reste plus qu'a tirer maintenant  clown

En tous cas, encore félicitations pour ce magnifique post Hélix  salut

Aurais tu par hasard fait un PDF pour le compiler?

------------------------

@+  

--------------------

Vous ne m'aurez jamais vivant !!!!!!!!!!!!!

avatar
RAPH94
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 489
Age : 39
Localisation : 86
Date d'inscription : 28/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  HELIX le Ven 26 Déc 2014, 09:31



Pas fait de PDF mais tu es le second à me le demander et il va falloir que j'y songe.

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  fcrozet le Ven 26 Déc 2014, 10:39

15€ le PDF pour les oeuvres caritatives du staff 
rasta

------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3918
Age : 60
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  guillaurore le Ven 26 Déc 2014, 10:51

superbe boulot bravo ,armes méconnues et pourtant forte intéressantes
avatar
guillaurore
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1874
Age : 33
Localisation : entre la france et la suisse
Date d'inscription : 26/03/2010

http://hommagealagn.forumotion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  fcrozet le Ven 26 Déc 2014, 11:42

Helix's Touch

------------------------

Quod erat demonstrandum
avatar
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3918
Age : 60
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

rep..

Message  joselito le Ven 26 Déc 2014, 12:59

Félicitations Jérome...

je n'avais pas encore ouvert ce Post' et je dois dire que ton Travail est remarquable...de plus, super bien Imagé comme
d' Hab'......
avatar
joselito
Modérateur

Nombre de messages : 11832
Age : 59
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  Baccardi le Ven 26 Déc 2014, 19:11

Un très très grand merci pour cette somme qui me (nous car sans doute pour beaucoup) fait découvrir ce qui était jusqu'à ce soir une arme à "caractère confidentiel", un peu comme si l'armurerie italienne était négligée, voire même bluffée, à tort incontestablement, au point que nous n'avons pas de rubrique "Les armes italiennes".

Cet splendide sujet pourrait alors être le sujet inauguratif d'une rubrique dédiée "Les armes italiennes" Idea Idea.

Chapeau bas Jérôme salut

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 11540
Age : 53
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  Pâtre le Ven 26 Déc 2014, 20:37

salut



je suis un peu à court de mots....
à part bravo,
& merci!

Baccardi a écrit:Cet splendide sujet pourrait alors être le sujet inauguratif d'une rubrique dédiée "Les armes italiennes" Idea



avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2548
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  RAPH94 le Ven 26 Déc 2014, 23:04

Le PDF est une bonne solution pour conserver ton travail sur un fichier (que tu peux transmettre ou pas  clown)

Car si pas le plus pure des hazard il y avait un gros plantage de la base de donné du forum ou autre, ton travail serait perdu et ça serait plus que dommage car tu as fait un travail remarquable.

La preuve, que des compliments  Wink

Pour ma part, je vais déjà sauvegarder l'ensemble du post sur un fichier word et si tu fais un joli PDF et que tu es disposé à en faire profiter les membres du forum, je serai bien évidement preneur  .

Tiens au passage, je cherche un Carcano mousqueton TS 38 pour compléter ma collection de Carcano WW2 en 6,5 ou 7,35 Carcano ma préférence allant plus vers le 7,35 mais je ne peux pas faire la fine bouche non plus.

Photo de la bête provenant d'ici:

http://www.il91.it/il91.html


------------------------

@+  

--------------------

Vous ne m'aurez jamais vivant !!!!!!!!!!!!!

avatar
RAPH94
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 489
Age : 39
Localisation : 86
Date d'inscription : 28/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  Mezigot le Lun 05 Jan 2015, 23:02

HELIX a écrit:

CLOSDELIF a écrit:Une suite sous forme d'essais est elle prévue ?





J'y songe mais pas tout de suite.
Lors de la préparation de ce sujet plusieurs membres m'ont aidé en m'envoyant des photos ou en me proposant de le faire , mais l'un d'entre eux qui se reconnaitra a abordé les essais de tir et éventuellement il serait judicieux que je le laisse s'exprimer sur cette partie .

Bonjour Gerome,

Tout juste de retour de vacances avec (enfin!) un acces internet.  Avant tout, mes meilleurs voeux pour 2015 avec plein de bonnes choses mais surtout la sante, et toutes mes felicitations pour un superbe article traitant d'un systeme d'arme souvent decrie sans raisons valable.  Pour le rechargement/tir, pas de grands progres depuis la derniere fois, faute d'une fenetre de tir suffisamment longue pour obtenir de bonnes mesures au chronographe, sans parler que le temps ne s'y prete pas:  Soit il fait assez doux (dans les -10 C) pour avoir une change que le chrono fonctionne a peu pres bien cote electronique mais on se prends de la pluie verglacante ou des flocons a ne pas voir la cible (ni l'ombre des balles, le chrono ne mesure rien), soit il y a un peu de soleil avec une fenetre de tir de 30 minutes ou il est assez haut pour que les cellules voient passer la balle, mais comme il fait -25 a -30 C, c'est la pile et l'oscillateur qui deconnent.  Il faudra etre patient, a moins de presenter le peu que j'ai, mais j'avoue preferer valider mes charges "aux normes d'origine" bien comme il faut au chrono (pour l'ecart-type) avant de les rendre publiques.

Encore merci pour cet article, je me suis regale les yeux.  Va falloir que je t'engage pour me trouver la baguette, le necessaire d'arme et la bretelle pour mon moschetto 91 Very Happy
salut

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1934
Age : 47
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  lu1900 le Mar 06 Jan 2015, 01:23

Jérôme , je t'assure avec les autres : fait un pdf , j'utilise ce support et c'est top !!
/
Vois , j'en ai un en der lien de ma signure !! :heart:

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
avatar
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6879
Age : 60
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARCANO

Message  HELIX le Mar 06 Jan 2015, 07:33

lu1900 a écrit:Jérôme , je t'assure avec les autres : fait un pdf , j'utilise ce support et c'est top !!
/
Vois , j'en ai un en der lien de ma signure !! :heart:



C'est prévu , patience il me faut encore peaufiner un peu l'article. Wink

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19565
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum