Cartouche métalique et calepin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cartouche métalique et calepin

Message  Jean Louis le Jeu 23 Oct 2014, 21:24

Bonsoir a tous.
Je ne vais pas reprendre le sujet deja bien souvent cite et parfait comme sur la cartouche du fusil gras ou de bien d'autres.

Je vais mettre les etapes de la cartouche Paper Patch d'une piece dedie par son canon, sa declinaison, son calibre, son projectile pour la poudre noire.Very Happy

Des adaptations furent decrites pour des pieces militaires mais pour l'objet du tir pur longue distance ça ne cours pas les rues de Provence.Sad

Je vais faire plaisir a certains, le plus possible je l'esperre car je peux realiser un reve de tireur, avoir sous la main l'objet parfait creer specialement pour le très très Long range Américain.

J'ai deja quelques lignes de prises de mesures, j'annonce la couleur en disant que je suis deja aux anges pour la suite du programme.

Pour aller au plus simple la base serra un Christian Sharps type 1874 en calibre 45/90 Paper Patch, avec un canon de 34 pouces, double dioptres et guidon a niveau a bulle.

Pour les âmes sensibles le poids des projectiles ne va pas etre en dessous des 520 grains, a ce niveau le jeu est dans la cour des grands.old

Il faut quand meme dire que je fais ces tests un peu a cause de mon Ami Deguers, donc honte a toi mon Ami tu es deja la cause d'une monte terrifiante dAdrenaline....rasta

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Il commence a bien faire.

Message  Jean Louis le Ven 24 Oct 2014, 21:58

Par etape je delivre quelques constatations.

Un chambre habituelle de fusil type Sharps, la prise de rayures est une paire de millimetres apres la chambre d'etui. Sad

Sur une piece dedie au calepin le cone de fin de chambre est de du moins dans mon cas de 1,5 mm qui va aboutir dans une sorte de tube lise de 1/100 de inche plus important que le maximum externe de rayures du canon. Shocked

je simplifie, le canon .458 le maximum size de l'espace pour le projectile calepin .459, hier j'ai dit que nous etions dans un autre monde, celui de la perfection faite passion.    .

Par une  collecte de prises de dimensions sur 6 moules qui sont pour le fusils Sharps, je constate qu'il est possible dans un calibre comme le 45/90 de mettre une charge de poudre qui peut faire tres tres mal par les scores en long range et principalement au morceau de viande du tireur qui va utiliser ce fusil.affraid

Par habitude je ne suis pas surpris par ces constatations, mais je considère encore une fois de plus par les mesures prises qu'il me faut encore une fois de plus changer mes process de réalisations et mise en place de ma cartouche dans la chambre de mon arme.

Mais ceci est pour un autre jour de l'histoire bien longue sur le chemin de la belle noire. scratch

Jean louis

Ce que j'adore, la liste est fort longue, c'est par dessus tout de ne pas savoir ou je met les pieds. 
.

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  manitou le Ven 24 Oct 2014, 22:39

Motivé Jean Louis 

Préviens moi le jour des essais,
je prend un jour de CP rien que pour voir  

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3461
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Paper patched Onion Skin Paper

Message  Jean Louis le Mer 12 Nov 2014, 22:09

Petite fabrication ce soir sur une base de projectiles pour le tir a la cartouches calepin.

Du papier type Onion Skin ou pelure d'oignons de deux valeurs différentes, l'un  a 25% et le second a 100%,
Le probleme de ce papier est son travail pas très orthodoxe, l'eau claire n'est pas son fort, par une multitudes de tests le succès avec des liquides différents n'est pas vraiment au rendez vous.

Ce soir devant mon envie de tremper mon papier dans le verre qui devant moi, avec sa couleur jaune a l'odeur du midi je me pose une question ?

Ces anciens, quels liquides ??? voila le probleme, la dissolution par un liquide pour rendre le papier souple et qui puisse avoir une certaine rétractation autour du module de plomb.

L'eau, pas terrible, l'alcool, pas terrible, le the pas trop Cow Boy, le lait pas trop mais pourquoi pas le lait tiède entier..

Je me jette sur mon second verre au liquide bien jaune apres la réalisation de 26 projectiles patched, ils sont magnifiques, légèrement bleu pour le 100% et blanc clair pour le 25%.

Dans des alvéoles de bois ils vont cette nuit avoir le temps pour eux, avoir la chance de prendre place car demain serra leurs jour de gloire, un par un apres un contrôlé minutieux, car le travail sur l'étui est déjà fait ils vont prendre place sur 76 grains de poudre noire de la plus belle vivacité Suisse.

Il me reste encore de la sécurité et du volume dans mon étui, ma piece de tir est un ensemble parfait, presque unique, fait que pour le tir très particulier du projectile Calepin.
( un fusil de rêve a ne pas mettre en photo tellement sa vue est obsedante, il me pose a chaque fois le même dilemme, la beauté n'a pas toujours été la Féminité, elle est devant mois, plus de 5 kilos de bois et d'acier )

Dieu que ce fusil est merveilleux de beauté ! 

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  Baccardi le Jeu 13 Nov 2014, 06:22

Quelques photos 

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9306
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  Mezigot le Jeu 13 Nov 2014, 15:21

Je travaille avec du velin 100% coton sans silice de 55 micrometre d'epaisseur.  un coup mouille a l'eau tiede, on peurt s'attendre a une elongation de l'ordre de 3% donc en tenir compte sous peine d'avoir une superposition de couches au joint.  Sur ma balle Mle 1883 (diametre 11,00 mm), j'obtiens, apres sechage dans le compartiment a pain de la cuisiniere a bois, un diametre calepine de l'ordre de 11,21 +- 0.01 mm.  Transposable pour la balle du Martini-Henry.  Cela marche impeccablement dans les deux cas.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  deGuers le Jeu 13 Nov 2014, 17:37

Jean - Louis , j'accepte le défi , mon Rolling Block calibre .38-90 Remington Straight contre ton .45-90 WCF . Ah ! ces débutants ( moi )  , aucun respect pour les anciens ( J-L ) .
Son Sharps est une merveille , j'espère que J-L nous mettra des photos .
Le Roller m'a fait un superbe groupement alors que je ne m'y attendais pas , en fait une recherche PSF pour un copain ( futur custom en travaux sur base de Comblain ) qui ne veut pas de PN .
0,825 moa à 50 m , que je confirmerai dimanche à 100 , du moins je l'espère .
Balle 330 grains , 1,55 g de Tubal 3000 et bien sûr kapok  .
Le canon du Roller est un .375 H&H au pas très rapide de 1 pour 12 " prévu pour une balle chemisée .
Le dioptre Goodwin est excellent et bien pratique pour le nettoyage .
Pour l'instant je n'ai rien fait de bon en PN à 200 m , avec les suisses 1 , 2 , et 3 , PNF1 et Mousquet tir . Ni avec nettoyage entre les coups , blow tube ou grease cookie .
Je pense que c'est plutôt le peu de profondeur des rayures qui ne va pas avec mes balles " plomb ".
Ne me reste plus que l'arme ultime , la balle calepinée ou Paper Jacket chère à Paul Matthews .
N'ayant pas de balle lisse je rétreint la .378 à .366 puis .358 " ; elle y perd ses gorges . Et là miracle , car avec l'Onion Skin " deux tours " je suis pile -poil au diamètre de l'alésage , .365 " . Mais après ce traitement l'ogive en prend pour son grade et a laissé son coefficient balistique en route .
Mézigot , j'ai testé un peu de tout ( limonade, lait ) , et Matthews avait raison , rien ne vaut la salive pour enrouler le calepin ; je repasse la balle calepinée au calibreur , juste pour comprimer le retour du papier au cul de la balle pour un ferme maintient ; pas de tortillon bien sûr . En fait seule une légère cuvette - symbolique , pas une cuvette Minié - permet de bien tenir le calepin .
Si ça marche , ce sera à l'avenir une balle lisse de chez BuffaloArms .
La balle calepinée rentre au doigt en forçant à peine ; à 200 m elle fait un trou bien rond , sans amorce de basculement dans le carton .
Le calepin déchiré en bandes et confettis est à 3 m devant le canon .
Mais problème : pour tenir cette balle PP au diamètre de l'alésage dans son collet , il me faut un évaseur adapté que je n'ai pas ( .366-367 ) , ce qui ne saurait tarder .
75 grains de PN au drop tube et compression plug .
Jean - Louis , pour te mettre un peu plus la pression tongue , je me suis confectionné une cible de 2 m x 2 m pour les 300 m et au delà ( je n'ai que 540 m ) ; on ne prête qu'aux riches . salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  Mezigot le Jeu 13 Nov 2014, 19:31

Bonsoir DeGuers,

Je te dis d'experience que les ecarts-type en PSF sont loin de valoir ceux en PN, ce qui de pres ne change rien, mais de loin (300 m +) fais toute la difference sur le plan vertical.  J'ai competitionne en BPCRS au USA voici plus de 10 ans (c'est devenu trop chiant post-9/11) avec un High Wall en 40-65 et je peux te dire que ce machin tenait un 10 centimes d'euro a 100 m au dioptre en PN, et ce, a mon premier essai, et je ne me considere pas comme un tres bon tireur, certainement pas dans la categorie de notre 3008Nato.

D'accord pour la salive si tu enroules a mains libre.  Perso, je mouille le calepin a l'eau tiede et je l'etends sur une belle plaque de verre d'un cm d'epais.  je positionne ma balle et je roule aussi serre que possible avant de faire un tortillon et de coller au four a pain.  une fois bien sec, je coupe le tortillon avec un coupe-ongles aussi court que possible, et je le pousse dans la petite cavite au cul de la balle (radiale pour le .577-450 MH et la Higginsbottom du Gibbs, et tronconique pour la balle Mle 1883 du Gras).

Les moules de chez Bufflao Arms sont bien mais necessitent une technique de coulee absolument parfaite que je confesse sans vergogne, je ne maitrise pas.  Si tu veux faire du longue distance sans te casser la tronche, fais-toi etablir un je de matrices par Richard Corbin de chez RCE Co.  Ca n'est pas donne comme investissement initial, surtout avec la presse, mais par la suite, tu n'as que des balles parfaites au 100e de mm et au 100e de gramme pres.  Tu peux aussi faire du chemise pour la PSF.  Jettes un oeil sur ses judicieux conseils (dans la langue du chat qui expire comme dirait un de nos membres eminents, a savoir l'anglois), ce sont de loin les meilleurs que j'ai lus en dehors de ceux de feu Charles E. Dell et Wayne E. Schwartz dans "The Modern Schutzen Rifle", auquel j'ai tres modestement contribue au chapitre sur le baguage des canons.

Amicalement,
salut


Dernière édition par Mezigot le Jeu 13 Nov 2014, 21:59, édité 1 fois (Raison : Eh oui, encore et toujors des fautes de frappe.)

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Quel plaisir

Message  Jean Louis le Jeu 13 Nov 2014, 21:50

bonsoir a tous.

C'est un plaisir de lire du DeGuers ou du Mezigot, avec eux ca avance dans le bon axe.

Depuis quelques temps âpres l'achat d'une pièce de reve ( oui mon cher Baccardi ce fusil est un bonheur pour les yeux, imagine le long canon Obermayer de 34 pouces au bronzage bleu qui supporte le legendaire guidon reglable a insert et niveau  ) je me lance dans le Calepin, je bouffe du livre par kilos et il faut le reconnaitre il faut 10 bouquins pour savoir a quel diametre le projectile doit etre et en plus en Américains.

Bref je n'imagine pas le jeune qui a une envie brulante de faire du projectile patched, facile de dire je conseille un moule, un tel ou un autre, 200, 300 euros ou enormement plus n'est pas un leure dans l'achat de materiel pour le tir long range poudre noire....

En fait je bouffe du livre, du temps et par saturation de ne pas savoir je retourne a mes bases premieres, je visualise ou imagine la semantique de mon projectile qui subit ce que je lui demande de realiser.
Suis-je trop pénible en ce jour de gentillesse dans mes fantasme de rechargements.

Ce matin un ami m'anonce qu'il a deja mis la cible dans sa carriere a 538 metres, 1 metre de plus, cette distance a ete Sur une C200 un des mes tirs d'antologie avec le C97-7c qui me bouffe la vie depuis 2006 a st Siffret.
A l'epoque j'etais jeune, le regard vif, le rechargement imparfait.
Maintenant, le rechargement est au top, la tenue de l'arme parfaite, mais j'ai du mal a voir la cible ...

Bref c'est pour dire a tous qu'il nous faut dans nos explications avoir le plus de clarté, faire simple..

Dans un rapport de 800 pages seulement 4 vont etres lues, les 2 premières et les 2 dernières .

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  Mezigot le Jeu 13 Nov 2014, 23:16

Allez! On va tacher de faire simple:

Pour qui debute avec un petit budget: TD M.1888 avec moule pour balle M.1881.  Arme rapidement remplacee par le Krag, donc on en trouve assez facilement avec un canon en excellent etat pour moins cher qu'une replique Pedersoli.  Comme c'est du .45-70-500, composantes facilement trouvables sans se ruiner.  C'est sur qu'on ne risque pas chopper la premiere place en classe Master avec ce genre d'engin, mais pour debuter, c'est tout a fait honnete.

Pour donner dans le serieux, il faut non seulement une excellente arme, mais aussi les composantes qui vont avec.  La, il y a deux ecoles: balles coulees graisses ou calepinees, ou balles matricees calepinees.  Dans les deux cas, il faut s'equiper serieusement.  Perso, j'ai choisi la voie matricees/calepinees car je n'ai pas la patience de couler une tonne de balles, les peser une par une et rejeter toutes celles qui on un defaut soit de poids, soit de forme, graisser et calibrer les autres sans parler d'eventuellement les passer dans un "bump die" pour minimiser les criques, pailles et crevasses internes.  Je coule des cylindres un poil plus lourds que prevu, et le surpoids ainsi que les defauts de coulee sont elimines au premier matricage de calibrage des cylindres.  La mise en forme complete le processus et tout baigne.

Un chronographe est un outil indispensable pour developper une bonne charge, non pas tant pour la vitesse initiale (on s'en fout un peu avec un oeilleton sur vernier) que pour les ecarts-type qui sont mortels a longue distance pour la precision.

Il faur aussi pratiquer regulierement, chose que je ne fais pas faute de temps.

Aussi , se trouver un bon mentor, ce qui n'est pas toujours evident car peu de personnes ont la noblesse de partager leur secrets et experiences avec quelqu'un qui va competitionner contre eux.  J'ai ete plus que chanceux de ce cote.

Finalement, il faut eviter d'etre nerveux en competition.  Plus facile a dire qu'a faire.  La fois ou j'ai recolte un 2e place en classe AA, j'avais complete les epreuves de tir individuel et de tir en campagne au Mq-31 sur invitation de l'association suisse locale et en rentrant, le pote qui m'hebergait a fait le super repas bien arrose, et on a termine la soiree en mode Scotch/cigares jusqua ce que ver 2 heures du mat, sa femme nous demande bien innocemment si on avait prepare les cartouches pour le match du lendemain qui n'etait plus le lendemain a 2h00 du mat...  Comme il y avai un bon 3 heures de route a faire et que le match commencait a 8h00, il fallait etre pret a partir a 4h00 du mat...  Le temps de faire les muns, plus le temps de pioncer.  Bon, je me suis un peu rattrape dans la fourgonette, ce qui ne portait pas a consequence, mais le pote qui conduisait en a fait de meme: Bonne invention les vibreurs en bord d'autoroute!  On est arrives a bon port, mais j'etait creve de chez creve.  Trop creve pour etre nerveux, et meme trop creve pour faire les tirs de reglages a bras francs sur les fichus poulets a 200 m.  Et bien c'est la premiere fois que je m'en suis deglinge 5 d'afile et je me suis merite le pin.  J'ai termine la compete tranquillos avec serenite, jusqu'a ce qu'on vienne me chercher car on etait trois ex-aequo en 1ere place pour la classe AA.  La, je suis devenu nerveux et j'ai tire comme un cochon.  Fort heureusement, les deux autres n'ont guere fait mieux, un a ete elimine, et pendant une bonne quinzaine de minutes, si je ratais mon coup, l'autre tireur en faisait autant, et vice versa.  Le coucher du soleil approchant, je commencait a ne plus y voir clair dans mon oeilleton, mais trop nerveux, je n'ai pas penser a ouvrir l'iris...  J'ai donc eu la 2eme place alors que d'habitude je me contentait d'arriver 6 ou 7e sur 20. 

Bon resultat mais methode de controle de la nervosite trop taxant...  Je ne la recommande pas Twisted Evil


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  Verchère le Ven 14 Nov 2014, 04:02

Je viens tout à l'heure de charger 10 cartouches pour une dernière comparaison en 12.7 suédois. N'en suis pas encore à chipoter sur le type de papier, ni à compter les points en cible.
Il s'agit déjà de définir la fourchette de diamètre des balles ; la fourchette des diamètres acceptables, sans m'occuper du groupement. J'ai obtenu des indications par deGuers et Mezigot, mais le suédois sort un peu du cadre habituel, avec ses rayures profondes de plus de 0.4 mm (pour le mien, F 12.17 et Z 13.02) !

Ma méthodologie est peut-être particulière puisque, bénéficiant de moyens particuliers, je m'occupe d'abord de la prise de rayure, par des tirs en piscine : je ne viserai une cible qu'avec des balles prenant parfaitement les rayures, sans fondre à moitié au passage !
Dès que les conditions le permettent, je tirerai dans l'eau, à bout portant, quelques balles calepinées de 12.20 et 12.49, et je re-contrôlerai les balles graissées en 12.76 (décevantes aux essais précédents).
Ensuite, une fois choisi un diamètre (12.50 étant dores et déjà un prétendant sérieux), j'usinerai des formes de matriçage pour ma presse à balancier. Je n'ose dire que ce soit une particularité, étant à la portée de tous (je suis persuadé qu'on peut usiner ces outils sur un tour "made in China" coûtant moins cher qu'un de ces téléphones portables "à la mode").
Je passerai alors de la piscine au chronographe, pour rechercher les meilleures combinaisons de poudre, rondelle cire, poids balle, papier de calepin, etc. Tirant ceci à 25 m pour des questions pratiques, je n'aurai encore aucune idée de la précision ; mais je pourrai déjà vérifier que le comportement du calepin est correct (si je le retrouve collé à la cible, la copie sera à revoir).
Je prévois de m'obstiner sur le calepin à tortillon noyé dans la rondelle de cire (comme les dernières cartouches de Gras). Mais je tâterai aussi des autres procédés (le matriçage de balles permet aisément de comparer diverses formes de culot, plat, creux ou très creux, car le poussoir de culot est très facile à réaliser).

Quant au tir à 100 mètres ... rien ne presse !
Comptes-rendus chiffrés et illustrés feront l'objet d'un sujet spécifique, très bientôt...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3458
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche métalique et calepin

Message  deGuers le Ven 14 Nov 2014, 07:54


deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum