Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  gege17 le Lun 16 Mar 2015, 14:56


verchere a écrit:par Verchère le Lun 16 Mar - 13:59
Connais pas trop le Vetterli (tripoté juste une ou deux fois), alors...
Je me dis juste que les tenons, c'est pas de ce côté.
Que pour fendre l'avant du boîtier, il faudrait que la chambre ait gonflé (canon fendu lui aussi ?).
Ou que c'est juste l'effet pernicieux d'une méchante rupture de culot, les gaz s'étant amassés là où je crois discerner un "aminci" pour l'extracteur, sans trouver le chemin jusqu'à ce qui pourrait être 2 trous de dégazage...
En tous cas, c'est pas de l'acier à ferrer les ânes (lequel aurait gonflé sans se fendre, ce qui à tout prendre n'est peut-être pas plus mal).



Réponse: les tenons de culasse sont bien................voir photos, sur l'arriere de la culasse. Quand à la chambre elle à l'air normale, pas fendue en tous cas. Seul le boitier à laché à la partie la moins épaisse et la plus fragile, c'est à dire l'emplacement de l'extracteur dont la partie du boitier qui recouvre l'emplacement de l'extracteur à disparu.  Le filetage du boitier de culasse et du tonerre du canon fait juste 15mm. Les deux trous prévus pour chuter la pression sont bien présents au droit du bourrelet et visibles sur la photos. Le tireur de l'époque qui à eu cette mésaventure a du etre surpris voir plus?. Alors munitions laissée au soleil trop chaude ( afrique) ou mauvaise munition, ou munition non adaptée à cette arme?? toutes les hypothèses sont permises.
 Ma contribution à notre monde de tireur et collectionneur c'est de mettre en garde et à vous de faire attention au rechargement de vieilles armes prévues à poudre noire avec des poudres modernes.


gege17
Membre
Membre

Nombre de messages : 25
Age : 65
Localisation : prés de la mer
Date d'inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les "dessous" de Mlle Vetterli...

Message  EKAERGOS le Lun 16 Mar 2015, 16:14

Verchère a écrit:Connais pas trop le Vetterli (tripoté juste une ou deux fois), alors...
Je me dis juste que les tenons, c'est pas de ce côté.
Que pour fendre l'avant du boîtier, il faudrait que la chambre ait gonflé (canon fendu lui aussi ?).
Ou que c'est juste l'effet pernicieux d'une méchante rupture de culot, les gaz s'étant amassés là où je crois discerner un "aminci" pour l'extracteur, sans trouver le chemin jusqu'à ce qui pourrait être 2 trous de dégazage...
En tous cas, c'est pas de l'acier à ferrer les ânes (lequel aurait gonflé sans se fendre, ce qui à tout prendre n'est peut-être pas plus mal).





Bonjour
Dans le cas d'un déchirement du boitier tel que celui ci,quelque soit l'arme considérée, l'ensemble du boitier;et de la culasse;a du travailler avant de péter au point le plus sollicité;ou le plus faible.
La surpression aboutissant à la rupture est un phénomène global ne se limitant pas au seul point de rupture.
Une partie de la culasse ;la tête ou les tenons;a donc du "encaisser" la surpression avant que ça ne pête au niveau du boitier.
Il était donc intéressant de voir l'état de la culasse,et en particulier des tenons qui sur le Vetterli sont particulièrement petits.
 Ceux ci étant placés à l'arrière logiquement le corps avant de la culasse a tendance à se "tasser"* contrairement aux armes à verrouillage avant (Lebel,Mauser,Carcano,Moîsin etc)
Un armurier qui réalisait des carabines de Bench-Rest condamnait pour cette raison les "actions" à verrouillage arrière et en voulait pour preuve que les douilles tirées dans ces armes avaient tendance à s'allonger sensiblement contrairement aux armes à verrouillage avant.
La question de savoir si le canon a lui même gonflé à défaut de se fendre est en effet primordiale pour comprendre;quand a y voir le résultat d'une simple rupture de culot et d'une "fuite de gaz" j'avoue que çà me parait disproportionné d'autant qu'à l'époque celles ci devaient être fréquentes.
Je connais mal le système Vetterli et j'ignore s'il avait un dispositif comme sur les Gras 74 avec la modif M80 peut être qu'un de nos sympathiques membres helvétiques ,ou autres transalpins pourra nous renseigner sur le sujet scabreux des dessous et des fuites de gaz du Vetterli

@+
* "tassement" évidemment infinitésimal mais réel et restant dans les limites d'élasticité du métal en cas de pression normale mais plus affirmé et définitif en cas de surpression importante
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1581
Age : 59
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  Verchère le Lun 16 Mar 2015, 16:24

Ne restent donc plus que 2 explications, il me semble :
- surpression, mais le canon étant en meilleur acier que le boîtier, son élasticité a encaissé le coup, alors que la frette (généralement, les boîtiers font plus ou moins frette) s'est fendue. Ceci met en cause la résistance du boîtier et/ou la cartouche ayant provoqué une surpression.
- rupture du culot, ayant dégénéré. On a vu un Springfield 1903 dont magasin et bois ont éclaté, du MAS 36 ou FRF1 dont le boîtier parallélépipédique s'est élargi, alors dans ce cas la résistance de l'arme n'est pas forcément en cause. Et les anciennes cartouches étaient tout de même bien faibles au niveau du culot, même quand elles étaient neuves.
Ceci devrait faire réfléchir ceux qui s'obstinent à tirer des cartouches antédiluviennes, dont le laiton a vieilli...

Dans tous les cas, ledit fusil n'est plus bon qu'à faire du tir réduit...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6034
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  EKAERGOS le Lun 16 Mar 2015, 16:33

gege17 a écrit:

 J'avais oublié de préciser que sur cette photo en haut et à droite   en dessous du "pont" arrière on semble distinguer quelque chose qui ne semble pas d'origine.
Alors dégats dans cette partie ? les parois du boitier ayant travaillées "en flexion" ou tentative de restauration maladroite ?
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1581
Age : 59
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  gege17 le Mar 17 Mar 2015, 09:53

ekargos a écrit a écrit:J'avais oublié de préciser que sur cette photo en haut et à droite   en dessous du "pont" arrière on semble distinguer quelque chose qui ne semble pas d'origine.
Alors dégats dans cette partie ? les parois du boitier ayant travaillées "en flexion" ou tentative de restauration maladroite ?



Non c'est un reflet.
Cette arme impropre au tir et de collection à tellement barroudé qu'elle est dans sont jus et la refaire pour l'enjoliver ne serait pas des plus réussi c'est mon avis.A moins qu'il y ai des amateurs?

gege17
Membre
Membre

Nombre de messages : 25
Age : 65
Localisation : prés de la mer
Date d'inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  Verchère le Mar 17 Mar 2015, 15:18

Quand je parle du tir réduit, c'est à réduire en fonction de l'état de l'arme ; je ne pense pas à la balle plomb avec 0.9 g de AO, mais plutôt à la bille sphérique avec une feuille de papier nitré, ou à la douille épaisse chargée en PN, façon Paris-Sport.
Mais ça n'a d'intérêt que si le canon est intérieurement beau ; ce qui risque de ne pas être le cas...


Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6034
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

tir réduit

Message  gege17 le Mer 18 Mar 2015, 10:31


par Verchère le Mar 17 Mar - 15:18
Quand je parle du tir réduit, c'est à réduire en fonction de l'état de l'arme ; je ne pense pas à la balle plomb avec 0.9 g de AO, mais plutôt à la bille sphérique avec une feuille de papier nitré, ou à la douille épaisse chargée en PN, façon Paris-Sport.
Mais ça n'a d'intérêt que si le canon est intérieurement beau ; ce qui risque de ne pas être le cas...




je ne pense même pas au tir réduit dont tu parle car j'ai d'autres jouets en bon état avec lesquels je prend énormément de plaisir à tirer et même à faire du point pour certains. Celui ci à mérité la retraite des vieux fusil pour service rendu ..................et au chaud dans une vitrine.

gege17
Membre
Membre

Nombre de messages : 25
Age : 65
Localisation : prés de la mer
Date d'inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  DM92 le Mar 10 Nov 2015, 23:23

Bonsoir Amis amateurs du Vetterli-Vitali,

J'attends un Vetterli Vitali de 1890 en état impeccable, et dont le canon est encore bien rayé ! j'envisage de tirer avec ce fusil à 100 mètres.

Je recharge mes Vetterli suisses en PSF: N 120 ( dont la vivacité est largement inférieure à la A 0 ), mais le volume de la 10,4 X 38 R est largement inferieur à celui de la 10,4 X 47 R !!

Donc je vous demande quel peut etre la charge correcte , en PSF, pour tirer à 100 m, sans abimer le canon, comme je le fais avec mes Vetterli suisses " stutzer " ??

Merci de votre aide en la matière !!

Very Happy:Hi !:Very Happy
avatar
DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 62
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fucile Vetterli Vitali Modello 1870/87/15

Message  HELIX le Dim 17 Juil 2016, 12:33



Petite correction apportée à la légende de la photo du Vetterli-Vitali 1870/87/15

avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 19226
Age : 50
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum