Dureté alliage pour couler du 303 et autres

Aller en bas

Dureté alliage pour couler du 303 et autres Empty Dureté alliage pour couler du 303 et autres

Message  clicboumboum le Lun 22 Sep 2014, 13:37

Bonjour à tous,

j'aimerais couler des 311 pour mon Lee Enfield n°4mk1 (et peut-être du 308 pour mon M1 Garand et du 323 pour mon Mauser). Avec gaz check bien sur et le tout après avoir jauger mon canon.
Pour ce faire je dispose de monotype qui fait dans les 28,5 BHN.

Est-ce trop dure pour utiliser l'alliage tel quel? Dois-je diminuer en dureté et y adjoindre du plomb ?
clicboumboum
clicboumboum
Membre
Membre

Nombre de messages : 76
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Dureté alliage pour couler du 303 et autres Empty Du mélange pour le plomb

Message  Jean Louis le Mer 24 Sep 2014, 22:54

En général 7% étain 5% antimoine ou alors un mélange ou l'ongle ne laisse que du sang sur le projectile ou lingot.

Surtout pas de plombs d'équilibrages de roues de voitures.

Attention avec une telle valeur de dureté en général le recalibreur et presse aime pas, faire des passes intermédiaire de calibrage. Un plomb tiède aide aussi, ou presse a chauffage.

J'ai fait des tests de gaz check aluminium, il donne de bon résultat a la condition de choisir le parfait mariage coupelle et base de projectile.
J'ai peut être par habitude ou manie de vieux garçon de mettre une petit valeur de kapok sur ma poudre dans la pratique du gaz check, je garde une légère rétention de collet pour mes projectiles gaz check, a la descente il reste parfaitement en place.
Le gaz check aime pas la poudre violente, il aime aussi les pas de canon reposant, pas de brutalité aussi a l'attaque des rayures du canon.
L'alox comme lubrifiant est excellent et pratique d'utilisation, je graisse en premier et calibre en second, le forçage du calibreur aide la graisse.
Il est très facilement possible d'obtenir des résultats de concours a des distances de 100 ou même 200 mètres dans des outils type militaire.

Je ne parle pas des engins mythiques comme le Sharps, Rolling block etc ou la le projectile plomb sans gaz check est merveilleux a des distances incroyables.
Mais ce tir a la belle noire est pour un autre jour et histoire, ho combien enivrante . ( il arrive a celui qui comme Hicare désire voir le feu du soleil ou un score de 100 sur 100 a 300 mètres est possible )

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 942
Age : 67
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dureté alliage pour couler du 303 et autres Empty Re: Dureté alliage pour couler du 303 et autres

Message  clicboumboum le Ven 26 Sep 2014, 13:36

Merci Jean Louis Dureté alliage pour couler du 303 et autres 72113
clicboumboum
clicboumboum
Membre
Membre

Nombre de messages : 76
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Dureté alliage pour couler du 303 et autres Empty Re: Dureté alliage pour couler du 303 et autres

Message  cro24 le Ven 26 Sep 2014, 16:15

Durcir ou pas, cela dépend de l'utilisation.
Si c'est pour un tir dit réduit à base de A0 et graissage Alox, une combinaison qui limite les vitesses
compatibles aux 400/450 m/s, c'est gaspiller la marchandise que d'utiliser du linotype ou monotype
rajouté au plomb.
Ca peut bien évidemment être fait mais vu la difficulté à trouver ces composants c'est vraiment dommage
de ne pas mieux les utiliser. Le durcissement permet d'aller "taquiner" d'autres vitesses que celles là,
600 m/s voire plus, mais il va falloir changer poudre et graisse.
Commencer par un alliage plomb/étain, avec gas-check + A0 ou N110 + Alox est un bon début pour s'essayer
dans cette voie.
Pour exemple, dans mon N°1 MK III* j'utilise le même alliage que pour ma Sharp: 5% d'étain. Les balles
sortent d'un moule à .314 et sont recalibrées à .313. Elle sont graissées et "gaz-checkées"sur une presse
recalibreuse-graisseuse Lyman avec de la Carnauba Red de chez White Label Lube
Pour la poudre c'est de la Vhitavuori N130 et au chronographe j'ai des vitesses autour de 580 m/s sans
aucun emplombage. Comme Jean Louis je mets toujours un bourrage et plutôt du Dacron que du kapok
car il "brule" au lieu de revenir dans la figure suivant le sens du vent clown .
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Dureté alliage pour couler du 303 et autres Empty Projectiles plomb

Message  Jean Louis le Ven 26 Sep 2014, 21:25

Cro24 parle d'une graisse au nom bizarre, la carnauba red, un achat de graisse Us et le vendeur ne fait parvenir quelques échantillons, j'ai fait quelques tirs avec un K11 Suisse et il faut le dire le couple plomb graisse fait merveille.

Par contre pour le graissage je procède d'une manière peu orthodoxe car mon stock de sticks et faible, je chauffe légèrement mes projectiles et passe mon plomb chaud sur la tête du baton, l'opération est facile a condition d'utiliser un petite pince pour saisir le plomb chaud. La graisse pénètre entre les gorges sans problème.
Refroidissement et calibrage.
Pour le chauffage j'utilise un réchauffeur électrique, sur le top je glisse une glisse et posse mon plomb dessus, le thermostat régule la température.

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 942
Age : 67
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum