Pièces de Rolling-Block n° 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Verchère le Ven 19 Sep 2014, 03:15

Pour restaurer un Rolling Block Nagant (carabine de gendarmerie pontificale Mle 1868), je dois refaire quelques pièces. C'est un bloc n° 1, et j'en ai deux autres : un suédois Mle 1867/68 (Husquarna) fonctionnel mais sporterisé, et un boîtier seul mais complet (Remington), qui sera sans doute remonté...
J'en profiterais donc pour faire quelques pièces d'avance, au cas où... Mais cela n'a d'intérêt que si elles sont effectivement interchangeables entre les divers fabricants de blocs. En d'autres mots, s'il est possible de "lisser" les différences de cotes ou d'apparence tout en restant fonctionnel ; et si possible plausible dans l'apparence.


Pour commencer, relever les cotes des pièces, sur les diverses fabrications disponibles. Il m'a semblé utile de partager ces relevés, d'abord à titre informatif pour celui qui en aurait besoin, ensuite en base d'une éventuelle discussion sur les variantes et la définition de cotes "polyvalentes", voire sur les cotes de gabarits de fabrication...

Comme le titre l'indique, ce devrait être relatif au bloc n° 1, pour cartouches à poudre noire.
Mais cela n'interdit pas de traiter de l'interchangeabilité de certaines pièces avec le bloc n° 5, pour cartouches à PSF.

D'abord le grand ressort ; puis suivront les 2 petits ressorts... Et bien d'autres...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le Grand Ressort

Message  Verchère le Ven 19 Sep 2014, 03:38

3 ressorts ont été étudiés, diffèrents par les cotes et la finition, mais assurément interchangeables :

1) Le Remington n'est pas originaire de mon boîtier Remington ; il provient d'un RB égyptien, qui était difficile à armer (le contre-cintrage à l'extrémité pourrait être une dégradation, car on ne le retrouve pas sur les documentations usuelles). La forme est nette, toutes les arêtes bien vives, mais on voit des traces de grattage (lime ou meule à gros grain) et des auréoles comme après une chauffe de trempe au contact direct du charbon. Sa face supérieure est légèrement bombée.
2) Le Husquarna (RB suédois Mle 1867/68) présente des arêtes un peu moins nettes, des traces de grattage grossières et fines (de lime, croisées à 90°), pas de traces de feu direct, et face supérieure légèrement bombée.
3) Le Nagant (carabine pontificale Mle 1868), malheureusement brisé, est de la plus grande netteté : arêtes très vives, faces parfaitement dressées, poli brillant sur les faces (à peine moins fin sur les chants).



Classés par ordre de finition décroissante, on aurait donc Nagant, Remington, Husquarna.

Longueurs et courbures sont analogues, mais le Husquarna est plus épais que les autres (le plus fin étant le Nagant). Sur ces photos légèrement inclinées, les ressorts touchent le papier millimétré sur toute leur longueur, ce qui donne un profil supérieur sans erreurs de parallaxe (pour le profil inférieur, se référer aux cotes d'épaisseur). Entre parenthèses, la largeur du ressort.
Les cotes sont données "brutes de lecture", au 1/100 ; mais il est évident que pour ce type de pièces une précision au 1/10 serait déjà excessive.



Un premier essai de faisabilité (en bas) a donné un ressort déjà utilisable, de dimensions comprises dans la fourchette de variabilité, sauf le rouleau (trop petit). C'est une dent de faneuse, forgée et limée ; puis cintrage à chaud, trempe en chauffe directe et revenu à l'huile flambante. Au niveau finition, il se place entre le Remington et le Husquarna. ; mais il est peut-être un peu mou...

La force des ressorts a été évaluée sur un montage sommaire, bridé au bord de la table de perçeuse. Un fer plat aménagé en crochet permet de suspendre des poids en bout de ressort, et un comparateur mesure le fléchissement. Pour éviter les flexions du support et négliger le glissement au niveau du comparateur, la mesure s'effectue sous faible effort (cela reste représentatif car la flexion est théoriquement proportionnelle à l'effort, sur toute la plage de travail). Deux poids, 1 kg et 2 kg, sont suspendus au crochet et le comparateur est mis à 0 ; le poids de 2 kg est supprimé (en le soulevant par dessous avec la main), et la déviation du comparateur est notée (le poids de 1 kg reste toujours en place, pour caler les jeux). Cette procédure, en diminuant le poids plutôt que de l'augmenter, évite les oscillations parasites.



Flexion en bout de ressort, pour une force de 2 kg :
1) Remington égyptien  1.17 mm,
2) Husquarna  0.89 mm,
3) Nagant  0.95 mm (extrapolation à partir de 0.87 mm sur le ressort cassé),
4) Essai-1  1.27 mm.
Le plus dur est le suédois, qui est aussi le seul initialement destiné à une percussion annulaire (y-a-t'il un rapport ?). Le mien, encore plus doux que le Remington, n'a toujours pas été testé au tir, mais paraît suffisant...

Au passage, j'ai relevé sous les ressorts intacts des traces blanches, où la coloration est usée. L'une, au dessus, correspond à la goupille fixe traversant l'arrière du bloc, qui sert de butée pour l'armement du chien et éventuellement de reposoir pour le ressort détendu, laissant ainsi de la liberté au chien abattu (cela dépend de la forme du bout du ressort, et ne me semble d'ailleurs pas déterminant).
L'autre, au dessous, ne peut correspondre qu'à la vis arrière de la sous-garde. Normalement, le ressort ne devrait pas pouvoir la toucher (grâce à la goupille servant de butée d'armement, justement), mais ... n'empêche que les ressorts sont marqués ! Celui du Remington égyptien est justement plié à cet endroit, et sur le Nagant il a cassé là aussi. Si le problème était récurrent, un contre-cintrage préventif pourrait éviter les ruptures...
Il y a toutefois une autre source d'ennuis : si le ressort est desserré et tourne légèrement, en fléchissant il va buter contre une des oreilles de la sous-garde. Celles-ci ont une coupe en biais, et ce n'est certainement pas par hasard ; n'empêche que ça peut forcer, rendant l'armement difficile, et que si le ressort a trop tourné il pourrait même coincer. Force est de constater que rien n'est prévu pour bloquer ce ressort en ligne (alors que les deux petits ressorts, eux, sont calés en ligne dans la rainure de la sous-garde).




Les relevés ci-dessus donnent une idée de la fourchette acceptable pour ce ressort. On pourrait s'en contenter, mais peut-être y aurait-il tel ou tel point à améliorer, ou une cote qui soit préférable aux autres : c'est le moment d'en discuter !
En effet, la forme simple, la grande dimension et les quelques détails de ces ressorts en font un intéressant sujet d'expérimentation : un forgeage sur gabarit, et entre des butées de hauteur, permettrait d'approcher assez finement le talon, l'affinage progressif de la lame et le rouleau, évitant ainsi beaucoup de travail de lime (les limes, ça s'use ; tandis que le charbon, ça repousse).
Mais un gabarit ça demande un peu de travail, et ça s'utilise avec plusieurs pièces chauffées et forgées en alternance ; alors ça justifie de bien réfléchir aux cotes... Des suggestions ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Invité le Ven 19 Sep 2014, 08:53

Je suis abasourdi par ta volonté et ton art...je pense que Winchester66 (s'il est revenu de vacances) pourrait contrairement a moi (modeste vermisseau) participer efficacement a ton post !

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  turbine le Ven 19 Sep 2014, 10:51

tu es un vrai mécanicien, bravo !!!
j'ai a disposition une lame ressort qui correspond un peu près ( rayon, épaisseur et force ) à celle du rémington , si tu veux envoie moi en MP tes coordonnées et la dimension qu'il te faut , je te l'enverrai.
pour info j'en ai déjà refait un qui fonctionne parfaitement
cdt

turbine
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 304
Age : 46
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Verchère le Sam 20 Sep 2014, 04:17

zouaverifle a écrit:Je suis abasourdi par ta volonté et ton art...
C'est pas de la volonté c'est de la fénéantise : le courageux forgerait 100 ressorts "au pif", pour n'en conserver que le moins mauvais...
Quant à l'art, malheureusement non : l'artiste formerait tous les détails en martelant directement sur l'enclume ; n'étant pas bien doué, il me faut des gabarits de matriçage, sinon je fais des gnons partout !

turbine a écrit:... j'ai a disposition une lame ressort qui correspond un peu près ( rayon, épaisseur et force ) à celle du rémington , si tu veux envoie moi en MP tes coordonnées et la dimension qu'il te faut , je te l'enverrai. pour info j'en ai déjà refait un qui fonctionne parfaitement
Merci mais ce n'est pas mon but ; il est d'ailleurs plutôt facile de forger une ébauche approximative (peut-être 20 minutes, allumage de la forge compris, et on peut faire plusieurs pièces en même temps). Mais je voudrais affiner cette approximation, et là ça devient plus délicat...


Le volet suivant sera consacré aux deux petits ressorts, et promet d'être plus intéressant car il paraît que le poids de détente des RB est surtout lié au ressort de détente. Ce que la pesée des ressorts a confirmé : mon bloc Remington est quasi-intirable tant il est dur, le Suédois partirait presque sur un simple regard, et la force des ressorts le reflète parfaitement.
Plutôt que de limer un ressort d'origine pour l'affiner, on peut aisément en fabriquer un de toutes pièces, à la dureté souhaitée (ébauche en haut sur la photo, à partir d'un débris de ressort de presse à balles rondes). Ceci nécessitera toutefois un peu d'étude, car l'acier que j'utilise (disponible gratuitement dans toutes les exploitations agricoles) n'est certainement pas un XC 80 mais plutôt un acier moderne pour ressorts (55S7, 45SCD6, etc., d'après mes souvenirs d'école). Et d'après les premiers essais le module de Young (définissant le rapport souplesse / épaisseur) paraît assez différent, ce qui pourrait nécessiter une ré-étude des épaisseurs...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les petits ressorts

Message  Verchère le Lun 12 Jan 2015, 16:44

En complément, pour les 3 R-B pré-cités, les ressorts de gâchette et de verrou :

1) Sur le boîtier Remington n° 35xxx ces ressorts ne se terminent pas par un rouleau mais par un chanfrein à 45° légèrement arrondi. Les chants sont limés, la face concave relativement lisse (traces de feu), la convexe très rugueuse (stries concentriques). Pas très élégant !
2) Le Husquarna (RB suédois Mle 1867/68) est équipé de ressorts coupés droits, sans rouleau : on les dirait simplement poinçonnés dans une plaque de "tôle bleue". Une apparence très moderne...
3) Ceux du Nagant (carabine pontificale Mle 1868) sont coupés droit, sans rouleau, et présentent des arêtes très vives, des faces parfaitement dressées, et un poli brillant sur les faces (à peine moins fin sur les chants). Du grand luxe !

Pour le percuteur c'est analogue sur Remington et Nagant : quelques spires de fin ressort à boudin, sans aucun effet réel, et ne paraissant d'ailleurs pas d'origine...
Aucun ressort sur le Husquarna, le percuteur du bloc converti RF > CF n'étant d'ailleurs pas démontable (sa vis-goupille est rivée).



Le ressort de gâchette (à l'arrière) est généralement pourvu d'une vis plus longue que le ressort de verrou (à l'avant).
La dureté du ressort de gâchette varie énormément : 0.93 mm / 2 kg pour le Remington, dont la détente est affreusement dure, et 1.66 mm / 2 kg pour le Husquarna, si doux qu'il en est presque dangereux. On peut y voir un rapport direct, mais la dureté apparente dépend aussi de la longueur du ressort : à dureté égale, un ressort plus court paraîtra plus raide.
La longueur maxi est fixée par le talonnage contre le bossage d'axe de la gâchette, et le mini par l'échappement du ressort. Ces limites varient suivant la fabrication : 31 / 37 mm pour le Remington, 30.6 / 36 mm pour Husquarna, et 33 / 37 mm pour le Nagant. En pratique, le ressort est proche de la valeur maxi (ou 0.5 mm de moins).



Le ressort de verrou (à l'avant) paraît moins important... Disons que son influence sur le fonctionnement de l'arme est moins évident, mais c'est cependant lui qui maintient le bloc fermé : trop faible ou cassé, le bloc pourrait s'ouvrir intempestivement et laisser choir cartouche... La longueur mini est aussi moins bien déterminée (fourchette 32.4 / 39.5 mm pour Husquarna, 28 / 40 mm pour Nagant), le ressort étant 0.5 à 3 mm plus court que le maxi (talonnement contre le bossage d'axe).
A noter que sur le Nagant ce ressort paraissait légèrement encastré à queue d'aronde dans la rainure de la sous-garde ; mais ce n'était pas assez net pour être significatif...



En pratique les deux ressorts sont peu différents et l'on pourrait aisément les intervertir ; ce qui n'est pas forcément un obstacle au fonctionnement, mais peut faire beaucoup varier la dureté de détente.

Sous réserve de vérification expérimentale, un ressort polyvalent pourrait avoir les caractéristiques suivantes :
Trou de vis Ø 3.40, longueur entre l'axe de ce trou et le bout 36 mm, largeur 7.8 mm à la base et 7 mm au bout.
Approximativement, flexion 1.5 mm sous 2 kg, flèche au repos 5 mm, supportant d'être ramenée à 0 mm. Le bout en biseau légèrement arrondi, mais un petit rouleau serait des plus élégants, et ne devrait pas nuire...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ressorts Rolling-Block "grec"

Message  Verchère le Mar 13 Jan 2015, 23:40

Ces temps-ci, finalisation de nombreuses notes en cours... que je publie à mesure.
Ce RB était arrivé après l'étude des précédents ; il a bénéficié d'une fiche-type "ressorts".


Origine : fusil Rolling Block en 43 égyptien, marquages Remington sur le boîtier (n° E 53xxx) et poincon grec (couronne) sur la plupart des pièces.
Authenticité : tout apparemment d'origine, nombreuses pièces paraissant "jamais démontées".

GRAND RESSORT
Force et longueur,
- flexion en bout de ressort sous 2 kg : 1.15 mm,
- longueur développée "axe de la vis" / "bout du rouleau" : 82 mm.
Talonnement contre la sous-garde : une trace infime pouvant correspondre à la vis arrière.
Largeur entre les oreilles AR de la sous-garde : 8.3 mm, largeur du ressort à ce niveau 7.9 mm (jeu 0.4 mm).
Finition : très nette, les faces plates et assez lisses mais tout de même pas polies. Légères stries parallèles, comme une meule fine ou du papier abrasif grossier. Arêtes très vives, coloration bleu-noir (du genre "trempe à l'huile").



RESSORT de GACHETTE (très cintré, et vis + longue)
A noter que la détente paraît plutôt dure.
Force et longueur,
- flexion en bout de ressort sous 2 kg : 0.82 mm,
- longueur développée "axe de la vis" / "bout du ressort" : 36 mm.
- limites pour "axe de la vis" / "bout du ressort", d'après pièces de sous-garde : 32 à 37 mm.
Extrémité : pas de rouleau mais chanfrein à 45° un peu arrondi.
Finition : chants paraissant bruts de cisaillage, face concave relativement lisse, face convexe très rugueuse (croisement de stries radiales et concentriques).

RESSORT de VERROU (moins cintré, vis + courte)
Force et longueur,
- flexion en bout de ressort sous 2 kg : 0.95 mm,
- longueur développée "axe de la vis" / "bout du ressort" : 36.5 mm.
Extrémité : pas de rouleau mais chanfrein à 45° un peu arrondi.
Finition : chants paraissant bruts de cisaillage, face concave relativement lisse, face convexe très rugueuse (croisement de stries radiales et concentriques).

RESSORT de PERCUTEUR
Semble d'origine, et réellement fonctionnel.
Boudin, 3 spires et demi, pas de spire plate aux bouts (fil simplement coupé à 45°).
Ø du fil 0.85 mm, Ø intérieur 4.15, Ø extérieur 5.85, longueur à vide 7.8 mm.
Longueur en compression maxi 3.5 mm (spires jointives), tassement pour 2 kg : 1.45 mm.


Dernière édition par Verchère le Sam 28 Mai 2016, 02:59, édité 1 fois (Raison : Ajouté la force du ressort de percuteur)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  lu1900 le Mer 14 Jan 2015, 02:27

Ouha la vache !! Shocked

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5615
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Mezigot le Mer 14 Jan 2015, 14:49

Ben oui!  Du Verchere "pur jus"  .  Quand on se fait une petite crise de "modestite aigue" on regarde un post a Verchere et les chevilles desenflent tout de suite...
salut

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Baccardi le Mer 14 Jan 2015, 20:45

Mezigot a écrit:Ben oui!  Du Verchere "pur jus"  .  Quand on se fait une petite crise de "modestite aigue" on regarde un post a Verchere et les chevilles desenflent tout de suite...
salut


Effectivement Crying or Very sad

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Verchère le Mer 14 Jan 2015, 23:31

Mais arrêtez un peu ! Je peux vous dire que "par chez moi" et "de mon temps", c'était un minimum !
J'ai été à l'école, tout simplement. Et ce qui ne rentrait pas par les oreilles (plutôt bouchées à l'époque), est rentré par le derrière, ou par le bout des doigts (qui ont souvent tâté la lourde règle de laiton).
Des notes qui précèdent, mon père aurait dit "mouais, ça commence à venir... Mais tu dois mieux faire !"

Sérieusement : j'ai longtemps pris des notes désordonnées sur des bouts de torchecul, qui n'étaient plus bonnes à rien quelques mois plus tard, car devenues incompréhensibles. Tous mes efforts afin de les structurer ont vite tournés en eau de boudin, alors la publication sur TCAR m'offre un bon prétexte pour faire ça plus proprement.
Et s'il en arrive pas mal ces jours-ci, c'est qu'il y en avait pas mal en chantier, presque finies. Et il en reste pas loin d'une dizaine à terminer. Parallèlement, une vingtaine de gribouillis se sont déjà empilés à côté du clavier, sur la pile d'enveloppes qui en contient déjà une bonne centaine (mais ceux là sont vieux, à priori perdus car rédigés dans un charabia que je ne comprends plus)...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vis de sous-garde et de percuteur

Message  Verchère le Jeu 15 Jan 2015, 01:46

Je ne vais pas passer en revue toutes les vis, mais d'abord celles étudiées de près. Mon R-B Pontifical ayant besoin des 2 vis de sous-garde (têtes brisées) et de celle du percuteur (bidouillage non conforme), j'en ai profité pour relever les cotes sur 4 Rolling-Block auxquels j'avais accès.
Le Nagant est sans doute en .50 Pontifical, le Husquarna est en 12x44R, le Remington Grec en 43 Egyptien, et le Remington K35925 est un boîtier seul. Ils sont du même type, extracteur coulissant et percuteur sans levier de rappel, mais le bloc du Grec est plat devant le pivot alors que les 3 autres sont concaves.
Figurent aussi les cotes des vis refaites (qui vont parfaitement sur le Nagant) et, quoique d'un intérêt peut-être limité, une proposition de cotes convenant à ces 4 boîtiers.

Une première constation est la grande qualité des usinages Nagant, et l'écart relativement réduit entre des vis et logements fabriqués aux USA, en Belgique et en Suède, qui n'excède guère les différences entre deux fabrications Remington. Mais les vis ne sont tout de même pas interchangeables ; d'ailleurs pour les deux vis de sous-garde sur la même arme, ce n'est généralement pas parfait (une combinaison forçant nettement plus que l'autre). C'est toutefois assez fréquent sur les fabrications de cette époque.
Mais si les diamètres de vis présentent des différences notables cela paraît surtout résulter de différences dans l'arasage du filet ; les pas de filetage étant quant à eux très exacts.

Ces filets sont bien petits, difficile de dire si c'est du 55° ou du 60°, mais comme ils ne sont pas d'une grande précision géométrique ce n'est pas primordial. Les pas de 28 et 38 au pouce sont encore normalisés, mais pas dans les diamètres requis : il faut donc improviser... A défaut de disposer d'un tour à métaux filetant en pouces, on a ici un peu de chance car le 28 fait 0.907 mm (soit environ 0.9 mm, ancien filetage SI de 5 x 0.9) et le 38 fait 0.668 mm (pas trop loin de 0.7 mm, filetage ISO de 4 x 0.7). Les vis font 5.2 au lieu de 5, et 4.2 au lieu de 4, mais au tour à métaux c'est absolument indifférent.

VIS DE PERCUTEUR
Le pas de 0.7 est acceptable, en ajustant la profondeur de filet : l'usinage "en l'air" permet de tester le vissage du bloc. Aucun indice sur la nuance d'acier préférable.




VIS DE SOUS-GARDE
Le pas de 0.9 convient parfaitement. Ces vis étant chroniquement difficiles à désserrer, leur tête est fréquement esquintée, ce qui dénote un acier "pas trop dur". Par contre sur le R-B Nagant elles ont cassé net : c'était donc un acier dur, trempé assez sec...
Souvent, les vis montées sur l'arme dépassent exactement de l'épaisseur du bombé côté tête ; côté filetage c'est analogue mais moins net.



INTERCHANGEABILITE
En marge de ces relevés de cotes, j'ai essayé de panacher les vis de sous-garde... Le détail a finalement peu d'intérêt, disons seulement que les vis suédoises sont trop fortes pour les Remington et Nagant, que les vis belges vont aussi dans le Remington et le Husquarna (où elles ont beaucoup de jeu), et que les vis Remington forcent un peu dans le Nagant, de partout, et dans le suédois, localement. Seule interchangeabilité acceptable, les vis Nagant dans le boîtier Remington.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièces de Rolling-Block n° 1

Message  Baccardi le Ven 16 Jan 2015, 21:32

Bin, après 20 ans d'école, je n'y arrive quand même pas Embarassed

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9279
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vis de grand ressort

Message  Verchère le Lun 19 Jan 2015, 03:22

Les diverses comparaisons ayant souligné qu'une des vis de mon boîtier Remington était inadéquate, c'était l'occasion d'y remédier. Un petit tour de table s'imposait, quant aux dimensions de cette vis...

Pour le boîtier Remington, les dimensions du filetage optimal ont été déterminées en essayant tour à tour des vis de sous-garde (qui ont le même filetage) appartenant à divers Rolling-Block. Généralement, le bombé de la vis affleure l'extérieur, sans dépasser.
Le bombé de la tête est assez net sur les 3 vis des ressorts du Nagant, tandis que sur celles des deux petits ressorts du Remington (paraissant d'origine) il est quasi-nul. Je n'ai donc mis qu'un très faible bombé sur la tête de la vis de grand ressort.



Remarques pratiques : cette vis doit être fortement serrée, car rien ne bloque le grand ressort dans l'axe (alors que les 2 petits ressorts sont calés dans une rainure). S'il venait à tourner légèrement, lors de l'armé il buterait contre une des oreilles arrière de la sous-garde. L'arête de celles-ci est légèrement abattue mais ce n'est qu'une demi-mesure, insuffisante : en plus de la difficulté d'armement, on pourrait fausser ou même briser le ressort.
Le démontage est donc souvent difficile ; on peut soulager l'effort du tournevis en poussant simultanément le ressort, pour le faire tourner dans le sens adéquat. Idem au remontage, mais il faut quelques essais pour qu'en fin de serrage le ressort soit parfaitement dans l'axe. Sur une vis refaite, on aura donc intérêt à bien dimensionner la fente...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vis de petits ressorts, de queue de culasse et de "losange"

Message  Verchère le Ven 23 Jan 2015, 04:32

Juste quelques notes fragmentaires qui traînaient. Pas de tableau comparatif, mais je complèterai si l'occasion se présente...





La suite (et fin temporaire) devrait être le bouton fileté du canon de R-B Nagant Pontifical ;
avec des taraudages de boîtier (n° 1 et n° 5 Remington, n° 1 Nagant).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cintrage des ressorts

Message  Verchère le Lun 26 Jan 2015, 04:55

Une fois forgés et calibrés en épaisseur et largeur, les ressorts peuvent être cintrés en les ployant autour d'un cylindre adéquat. C'est beaucoup plus facile à chaud, mais il faut faire vite. Sur une forme en bois le métal refroidirait moins vite, mais vu la chaleur nécessaire (rouge vif) elle serait à usage unique ; un rondin ou tube en acier est tout de même utilisable.
On peut en profiter pour faire immédiatement la trempe et le revenu...

En effet, en prenant le ressort par le talon avec une pince on évite toute flexion dans cette partie, ce qui permet de forer le trou préalablement. Pour ployer le ressort il suffit d'appuyer légèrement avec une pièce de bois dur (ou d'acier, à la rigueur).

La flexion ne commence qu'au bout de la pince, ce qui place le point de tangence lame / cylindre en avant du trou ; disposition souhaitable pour un montage optimal, et effectivement constatée sur les ressorts d'origine. Mais si les becs de la pince sont épais le profil de cintrage sera incertain entre les becs et le début du contact avec la forme : il peut être utile de tailler dans la forme un cran pour le bec inférieur de la pince.

Soit d la distance entre l'axe du trou et le point de tangence avec la forme cylindrique et R le rayon de ce cylindre, pour les ressorts cités plus haut j'ai relevé :
Grand ressort : Husquarna et Remington K35xxx d = 8.5 mm & R = 130 mm, Nagant d = 6.5 & R = 115
Ressort de gâchette : Husquarna et Remington K35xxx d = 9 & R = 70, Nagant d = 6.5 & R = 68
Ressort de verrou : Husquarna d = 6 & R = 114, Remington K35xxx d = 6.5 & R = 68, Nagant d = 0 & R = 73

On pourrait en déduire des cotes polyvalentes :
d = 8.5 mm & R = 130 mm pour le grand ressort, d = 6 mm & R = 70 mm pour les petits ressorts.

Pour mon R-B Nagant, les ressorts refaits selon ces cotes, s'avèrent satisfaisants.
Le grand ressort (taré à 1.23 mm / 2 kg) paraît bien suffisant pour une percussion fiable ; avec le ressort de gâchette d'origine (taré à 1.49 mm / 2 kg) la détente est très douce (trop légère pour une arme de guerre mais parfaite en tir civil).
Le ressort de verrou (taré à 2.16 mm / 2 kg) est tout de même un peu faible : acceptable au stand, mais sur le terrain le bloc s'ouvrirait trop facilement (peut-être gagnerait-il assez de force en le raccourcissant légèrement, ce qui augmenterait son bras de levier).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Percuteurs

Message  Verchère le Sam 28 Mai 2016, 02:56

Etude comparative de 3 percuteurs de Rolling-Block n° 1 :

GREC :  RB en 43 égyptien, marquages Remington sur le boîtier (n° E 53xxx) et poincon grec (couronne) sur la plupart des pièces. Bloc plat (après août 1870) ; tout apparemment d'origine, nombreuses pièces paraissant "jamais démontées".
NAGANT : carabine de gendarmerie pontificale Mle 1868, marquage Nagant sur le boîtier (n° MG 2401). Très esquintée mais paraissant totalement d'origine.
REMINGTON : boîtier seul, marquages Remington (n° K35925). Bloc concave (avant août 1870) ; très beau, peut-être trop, et pas forcément exempt de panachages...
NB : sur mon RB suédois (Husquarna 1874) le bloc est en percussion annulaire convertie centrale, et le percuteur n'est pas démontable (vis-goupille esquintée, voire simple goupille rivée).

L'examen montre que si les 3 percuteurs sont similaires, toutes les cotes diffèrent légèrement ; il en va de même pour les raccordements, tantôt en congé d'un côté où de l'autre, tantôt en biseau... Les talons de percuteur arrondis présentent vers le bas une trace de matage correspondant au contact du chien (flèche rouge épaisse), alors que le talon oblique du Nagant ne présente aucun matage ; l'oblicité étant d'ailleurs quasi-identique à l'angle de frappe du chien.



Interchangeabilité : entre les 3 armes, ces différences de cote ne gênent pas beaucoup.
La plus grande longueur du Nagant est partiellement compensée par l'oblicité du talon ; monté dans le bloc Remington il ne dépasse que de 1.92 mm en position "percuté", contre 1.64 mm pour le percuteur Remington d'origine (les saillies usuellement admises étant environ 1.0 mm mini pour les armes de tir modernes, et 2.5 à 3.3 mm pour Lebel et Berthier).
Le percuteur Nagant (corps Ø 5.90 au lieu de 5.82) a moins de jeu dans le canal du bloc.
La pointe du Nagant (Ø 2.90 au lieu de 2.70) remplit mieux les trous de percuteur, et dans le bloc du RB Grec c'est même un peu juste et en limite de coincement (scabreux, donc).
Les différences dans la position de l'ébrasement de la vis-goupille semblent sans conséquences fonctionnelles ; à noter que cette vis-goupille est notablement excentrée (cercle rouge fin).


Proposition de cotes moyennes, pour un percuteur polyvalent (du moins pour les 3 RB testés). Les cotes sont prises dans la moyenne des relevés, et selon les facilités de fabrication quelques alternatives sont prévues ; le dessin reste toutefois à confirmer par une fabrication suivie de tests...



Une fausse bonne idée :
Il serait tentant de modifier le percuteur pour supprimer les risques d'ouverture intempestive en cas de percement d'amorce (la pression lançant le percuteur en arrière, ce qui repousse le chien) : des rainures longitudinales pourraient évacuer les gaz sur l'arrière. Soit 2 rainures aux tiers bas (pas en haut, car il ne faut pas affaiblir la portée de la vis-goupille), mais en observant le chien abattu on constate qu'il remplit presque totalement le chambrage à l'arrière du bloc et ne laisserait aucun passage à la libre sortie des gaz. Ceux-ci pourraient donc repousser le chien par action directe, et non plus par l'intermédiaire du percuteur...
La seule solution paraît donc de forer un trou de dégazage dans le bloc (trou presque vertical, derrière l'oreille et débouchant dans le logement du ressort de percuteur) ; mais si ça n'a pas été fait à l'époque, c'est sans doute que cela posait l'un ou l'autre problème. A noter que certains types particuliers de Rolling-Block possèdent dans le bloc un levier supplémentaire, dont le débouché fait sans doute office de trou de dégazage...

Ressort :
Sur ces 3 mécanismes, seul le RB Grec possède un ressort de percuteur paraissant d'origine, et réellement fonctionnel.
Boudin, 3 spires et demi, pas de spire plate aux bouts (fil simplement coupé à 45°).
Ø du fil 0.85 mm, Ø intérieur 4.15, Ø extérieur 5.85, longueur à vide 7.8 mm.
Longueur en compression maxi 3.5 mm (spires jointives), tassement pour 2 kg : 1.45 mm.
(informations complémentaires reportées sur le message afférent, plus haut).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3447
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum