Démontage d'un n°1 MkIII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démontage d'un n°1 MkIII

Message  An ix le Dim 13 Juil 2014, 17:01

Bonjour à tous,

Pour éviter de massacrer des pièces magnifiques comme je l'ai trop souvent vu, voici deux pièges à éviter lors du démontage des n°1 MkIII.

Le premier se situe au niveau de la vis de la crosse. Elle se termine, en effet, par une section carrée qui va dépasser de la partie servant à recevoir la crosse (ce que les anglais appellent le "buttstock socket"). On le voit nettement sur la photo ci-dessous.



Cette section carrée se glisse dans un renfort postérieur en acier du fût :



La suite vous l'imaginez : on veut dévisser la crosse sans avoir au préalable démonté le fût. On force comme une brute sur la vis qui ne peut évidemment se dégager du renfort en acier. Au pire on éclate le fût qui n'est pas très étoffé à cet endroit  Crying or Very sad 

Le second piège à éviter se situe au niveau du percuteur. En effet, les premiers modèles de SMLE disposent d'un percuteur comportant un petit renfort :




Les versions suivantes en seront dépourvues :



Cette extension vient, lors de la percussion, s'insérer dans une encoche de la tête de culasse :




A l'autre extrémité du percuteur la noix de culasse est solidement vissée :



Si l'on cherche alors à dévisser la tête de culasse alors que le percuteur est désarmé on n'y parvient pas car la noix de culasse se retrouve bloquée sur une petite extension sur le corps de la culasse. Si l'on force voici ce qui arrive (je précise que je ne suis pas l'auteur de ce massacre  Twisted Evil ) :





Moralité il faut toujours se documenter avant de forcer ! clown 

 

An ix
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 342
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum