recalibrage en 2 temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

recalibrage en 2 temps

Message  DEBANGE le Dim 20 Avr 2014, 12:27

Je pense avoir trouvé une combine pour éviter les explosions de recalibreurs. Il faut 2 jeux de recalibreurs.
Avec mon tour et un mandrin de bois Je modifie la cote interne d'un des recalibreurs au papier 180, après, coup de polissage au 400. La première passe sur le recalibreur modifié permet d'en faire une seconde sur l'original sans forcer comme une mule. 

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: recalibrage en 2 temps

Message  BRX le Dim 20 Avr 2014, 16:45

Je suis étonné qu'on doive en arriver là; il y a certainement diverses causes qui empêchent de recalibrer en une seule passe, recalibrer n'est pas reformer.
Il faudrait voir du côté lubrification de l'étui, les frottements peuvent induire une résistance bien plus grande que la déformation du métal.
A  moins que j'aie mal compris le problème posé.

BRX
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 354
Age : 86
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: recalibrage en 2 temps

Message  Verchère le Lun 21 Avr 2014, 05:08

BRX a écrit:Je suis étonné qu'on doive en arriver là; il y a certainement diverses causes qui empêchent de recalibrer en une seule passe, recalibrer n'est pas reformer.
Il faudrait voir du côté lubrification de l'étui, les frottements peuvent induire une résistance bien plus grande que la déformation du métal.
A  moins que j'aie mal compris le problème posé.
Tout à fait d'accord, il doit y avoir un os ! Sinon, il y a aussi un truc appelé "recuit" ; de temps à autres ça fait pas de mal. Certes, on ne le pratique pas en bas du corps, car il ne doit en aucun cas atteindre ou même frôler la base pleine...

J'ai parfois des ennuis de ce genre, dans mes essais actuels de 300 WSM transformé en 8x50R Lebel. Seulement l'épaisseur de base est alors quelque peu énorme, ce qui explique l'ennui. Et d'ailleurs mes matrices genre Lynx tiennent même avant traitement thermique (pourtant 18 - 14 = 4 ; 4 / 2 = 2 mm d'épaisseur), . C'est le bourrelet du 300 WSM qui s'arrache à l'extraction ! Je dois extraire en poussant par dessus (tiens, encore une invention BRX...).

Maintenant, si notre ami a fait éclater une matrice, c'est qu'elle était trempée. Car sans traitement thermique, faudrait vraiment qu'elle soit en fonte pour éclater ; normalement elle doit beaucoup gonfler avant. Or qui dit trempe dit revenu, donc 2 opérations. Et ces opérations, ça peut se rater...
Des gens très bien, ont raté des trempes : vous savez, les premiers Springfield 1903 (enfin, les premières centaines de milliers, voire pire, j'ai plus le chiffre en tête).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3450
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum