Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  oxi81 le Lun 13 Jan 2014, 10:46

 

Un sujet pas encore vraiment traité : Les baïonnettes à dents de scie allemandes (seitengewehr mit säge en teuton dans  le texte)

Créees à l'origine pour équiper les mitrailleurs, les sapeurs, le génie, elles étaient destinées à servir de scie pour pouvoir scier des branches et autres rondins et ainsi pouvoir construire rapidement des parapets de tranchées, nids de mitrailleuses et autres petits bunkers.
Signe distinctif, elles seront au cours de la guerre affectées aussi aux sous-officiers qui, s'ils n'en ont pas vraiment l'utilité, leur permettront de se démarquer de la troupe.
Certains modèles ne seront produits qu'avec des dents de scie (kS1898, 98/02), alors que les autres modèles, normalement sans dent, verront se développer une version à dents de scie (S1898, 84/98 2ème type, S1914, S1915, 98/05, diverses ersatz...).
Apparemment, seules les 71/84 et 84/98 1er type n'auront jamais de version scie.

La troupe sera dotée de tous les types de baïonnettes à scie, les s/officiers de la 98/05 et quelques officiers s'achèteront sur leurs deniers la version commerciale de kS98.

En cours de guerre, les alliés ayant tendance à exécuter sans autre forme de procès les porteurs de baïonnettes dents de scie, l'Etat-major allemand entreprendra de faire meuler les dents de scie sur ses baïonnettes à partir de décembre 1917. Beaucoup passeront à travers cette mesure, heureusement.
Aucune baïo dents de scie ayant survécu au meulage ne sera jamais réaffectée après-guerre. Il est donc vraisemblable que toutes les baïos dents de scie ayant survécu ont été prises à l'ennemi avant la fin de la guerre.
Sauf jusqu'à une date très récente, l'Allemagne ne produira plus jamais aucune baïonnette à dents de scie.

Il faut aussi tordre le cou à une légende : les dents de scie n'ont jamais été taillées au front par les soldats eux mêmes à titre personnel (notamment entendue dans le film : A l'ouest, rien de nouveau, tiré du roman d'Erich-Maria Remarque).
C'est, bien sur, techniquement totalement impossible.  


S1898, kS1898 et 84/98 2ème type.


98/05 1er type et 98/02.

 salut 

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
avatar
oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 4564
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  cd ram le Lun 13 Jan 2014, 13:23

Belle collection de lames  Very Happy 

Les dos de lames en dent de scie, c'est culturel chez les germaniques, ils en mettent (mettaient) partout  Cool 

Sur un couteau de chasse français, il y a un (indispensable) ....... Tire-bouchon !
Sur un couteau ce chasse germanique, il y a une (indispensable) ........ Scie !

Par contre, encore jamais vu de baïonnette réglo avec un tire-bouchon  Wink


Dernière édition par cd ram le Lun 13 Jan 2014, 17:27, édité 1 fois
avatar
cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1021
Age : 67
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Dominique le Lun 13 Jan 2014, 13:42

oxi81 a écrit:"....En cours de guerre, les alliés ayant tendance à exécuter sans autre forme de procès les porteurs de baïonnettes dents de scie...." 


Il semble que l'idée que ces baïonnettes avaient été conçues avec un certain esprit de cruauté était assez répandue à l'époque.
Pour ma part j'ai un coupe-papier "artisanat de tranchée" dont la lame dentée porte l'inscription gravée KULTUR-BOCHE

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1019
Age : 65
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  cd ram le Lun 13 Jan 2014, 15:35

Ça c'était de la pure propagande pour gogo et attiser la haine de l'ennemi, car une telle baïonnette était nulle sur le plan pratique et les poilus le savaient bien avec l'expérience.

D'une manière générale, quand la cavalerie a disparue des combats, l'utilité d'une baïonnette à lame de 50cm au bout d'une canne à pêche style Lebel a du perdre pas mal de son intérêt  pale 
avatar
cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1021
Age : 67
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Invité le Lun 13 Jan 2014, 16:55

Tes baïonnettes sont très belles oxi81 si un jour tu les donne    penses à moi, je viendrai même les chercher donc pas de frais de port, sympa le  old   clown  En plus dans une vitrine ça rend encore plus.   

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Dominique le Lun 13 Jan 2014, 18:23

cd ram a écrit:Ça c'était de la pure propagande pour gogo et attiser la haine de l'ennemi, car une telle baïonnette était nulle sur le plan pratique et les poilus le savaient bien avec l'expérience

Entre la propagande fabriquée et le "laisser dire" populaire la frontière est mince.
J'ai aussi entendu que certains avaient lu (un peu l'histoire de l'homme qui a vu l'ours) que certaines baïonnettes avait une forme "étudiée"
pour que la plaie se referme lorsqu'on la retirait "afin de provoquer une hémorragie interne"
il me semble qu'il va sans dire que quelque soit la forme de ces quelques dizaine de centimètres d'acier, le résultat était le même  pale 

N’empêche si ça aussi c'était "d'époque" cela a dû renforcer le dégout pour l'adversaire.

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1019
Age : 65
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Baccardi le Lun 13 Jan 2014, 18:42

Belle collection bien mise en valeur   

Ahhhh ces légendes militaires... Suspect  déjà en temps de paix les légendes sont nombreuses dans l'armée, on peut (essayer d') imaginer ce qui se passait au front  Shocked 

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10234
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Lun 13 Jan 2014, 18:45

cd ram a écrit:Belle collection de lames  Very Happy 

Les dos de lames en dent de scie, c'est culturel chez les germaniques, ils en mettent (mettaient) partout  Cool 

Sur un couteau de chasse français, il y a un (indispensable) ....... Tire-bouchon !
Sur un couteau ce chasse germanique, il y a une (indispensable) ........ Scie !

Par contre, encore jamais vu de baïonnette réglo avec un tire-bouchon  Wink

Mais si,mais si...... ! il y en a une,fabriquée en Allemagne ( hubertus à Solingen ) pour Interarmco va sur le fusil Ar 10. de la poignée on sort un outil multi fonctions avec "tire bouchon"

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Baccardi le Lun 13 Jan 2014, 18:55

Le tire-bouchon  clown 

Puisqu'on en parle et pour tordre le coup à une autre légende: le couteau de poche de l'armée suisse N'A PAS DE TIRE-BOUCHON   

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10234
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Lun 13 Jan 2014, 19:07

cd ram a écrit:Ça c'était de la pure propagande pour gogo et attiser la haine de l'ennemi, car une telle baïonnette était nulle sur le plan pratique et les poilus le savaient bien avec l'expérience.

D'une manière générale, quand la cavalerie a disparue des combats, l'utilité d'une baïonnette à lame de 50cm au bout d'une canne à pêche style Lebel a du perdre pas mal de son intérêt  pale 

Pour revenir sur un effet eviscérant de ce genre de bayonnette,il suffit d'en regarder une,deux rangs de dents dirigées vers la pointe......je doute qu'après la pénétration de la pointe,le reste puisse suivre,les dents crochetant dans les vêtements. je n'ai aussi jamais entendu parler de corps à corps à la bayonnette par les poilus dans ma jeunesse,et vous ....??

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Lun 13 Jan 2014, 19:19

Baccardi a écrit:Le tire-bouchon   clown 

Puisqu'on en parle et pour tordre le coup à une autre légende: le couteau de poche de l'armée suisse N'A PAS DE TIRE-BOUCHON   

Normal,vous avez "le chocolat" mais nos soldats que du "gros rouge" d'où le tirebouchon......

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Richelieu le Lun 13 Jan 2014, 19:35

Le nom mème de "Rosalie " serait une invention de l'arrière

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ
avatar
Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2385
Age : 80
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  cd ram le Lun 13 Jan 2014, 20:45

Baccardi,
Sur le couteau de l'armée Suisse il n'y a pas de tire-bouchon, par contre il y a bien une lame de scie, Very Happy (les nordistes auraient-t-ils eu le dessus Cool 

Ghostrider,
La baïo d'AR10, avec tire-bouchon je ne connaissais pas !  
Pour ce qui est du corps à corps à la baïonnette, ça n'a pas du durer bien longtemps, j'ai entendu dire que la pelle de tranchée bien aiguisée était autrement efficace  Crying or Very sad 
avatar
cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1021
Age : 67
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Baccardi le Lun 13 Jan 2014, 21:25

cd ram a écrit:Baccardi,
Sur le couteau de l'armée Suisse il n'y a pas de tire-bouchon, par contre il y a bien une lame de scie, Very Happy (les nordistes auraient-t-ils eu le dessus Cool 
 


Le dernier couteau de poche, effectivement, et il est aussi le premier à en avoir une    

Parce que pour les baïo à dents, la partie teutonne du pays avait regardé au nord il y a déjà longtemps. Voici les baïo suisses à dents. Ce sont toutes des longues, les courtes n'ont - à ma connaissance - jamais eu de dents  Very Happy 





Pour d'autres détails, faut aller par là: http://www.tircollection.com/t11386-les-baionnettes-suisses-toujours-plus

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10234
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Lun 13 Jan 2014, 21:28

Richelieu a écrit:Le nom mème de "Rosalie " serait une invention de  l'arrière

le renard en avatar,un admirateur de Surcouf ?

j'ai aussi entendu parler des pelles aiguiséees.......

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  azul le Lun 13 Jan 2014, 22:17

Bonjour,
Je doute fort que les dents de scie soient un avantage pour le combat en corps à corps, en effet, quand on plante ce genre d'engin, il faut le retirer tout de suite pour passer au suivant. Se retrouver avec une baïonnette prise par les dents au mauvais moment est sûrement une catastrophe.

Quand à la "Rosalie" sa forme était, semble t'il, étudiée pour faire une entaille cruciforme qui avait plus de mal à se refermer, mythe ou réalité ?

Azul.

------------------------

Bon à rien mais prêt à tout.
avatar
azul
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 634
Age : 53
Localisation : Lauragais
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Invité le Mar 14 Jan 2014, 08:22

azul a écrit:Bonjour,
Je doute fort que les dents de scie soient un avantage pour le combat en corps à corps, en effet, quand on plante ce genre d'engin, il faut le retirer tout de suite pour passer au suivant. Se retrouver avec une baïonnette prise par les dents au mauvais moment est sûrement une catastrophe.

Quand à la "Rosalie" sa forme était, semble t'il, étudiée pour faire une entaille cruciforme qui avait plus de mal à se refermer, mythe ou réalité ?

Azul.
La Rosalie non pas un mythe mais la triste réalité. La plaie ne se refermait que très difficilement et dans la quasi totalité des cas il y avait une infection qui se terminait par hémorragie interne.  affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  oxi81 le Mar 14 Jan 2014, 08:48

ghostrider a écrit:
j'ai aussi entendu parler des pelles aiguiséees.......

Ah oui, contrairement à la légende galvaudée de la cruauté des baïos à dents de scie, les pelles aiguisées ont bien existé pendant la WW1 et la WW2.
C'était une arme redoutable, capable de décapiter un ennemi ou de lui ouvrir le crane en un seul coup.  pale 

Sven Hassel en parle dans ses mémoires autobiographiques.
Même si ses ouvrages sont romancés, il reste quand même un fond historique et la pelle aiguisée faisait partie de l'équipement sommaire des troupes d'assaut (pistolet ou PM, grenades, et pelle aiguisée).

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
avatar
oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 4564
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Invité le Mar 14 Jan 2014, 10:19

Baccardi
Pour d'autres détails, faut aller par là: http://www.tircollection.com/t11386-les-baionnettes-suisses-toujours-plus

__________________________________________________________________________________________
Bonjour.
Une idée comme une autre ?
En direction des "MODOS" maintenant qu'il existe une rubrique Baïonnette, je trouve que l'excellent tuto de notre ami Baccardi " les baïonnettes Suisses " avec ses belles photos mériterait d'être déplacer pour être mis dans la rubrique baïonnette.
A+, Little Jack.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Mar 14 Jan 2014, 11:00

azul a écrit:Bonjour,
Je doute fort que les dents de scie soient un avantage pour le combat en corps à corps, en effet, quand on plante ce genre d'engin, il faut le retirer tout de suite pour passer au suivant. Se retrouver avec une baïonnette prise par les dents au mauvais moment est sûrement une catastrophe.

Quand à la "Rosalie" sa forme était, semble t'il, étudiée pour faire une entaille cruciforme qui avait plus de mal à se refermer, mythe ou réalité ?

Azul.


Bonjour j'ai entendu ça aussi, pour celle du Mas36, MK1 ,Fg42, 56 Chinois  etc.... en fait c'est pour rigidifier la lame et l'allèger.
Le nom de "rosalie"est le nom donné à la baönnette dans une chanson écrite à "l'arriére" par Théodore Botrel.

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  Invité le Mar 14 Jan 2014, 13:52

Little Jack a écrit:Baccardi
Pour d'autres détails, faut aller par là: http://www.tircollection.com/t11386-les-baionnettes-suisses-toujours-plus

__________________________________________________________________________________________
Bonjour.
Une idée comme une autre ?
En direction des "MODOS" maintenant qu'il existe une rubrique Baïonnette, je trouve que l'excellent  tuto de notre ami Baccardi " les baïonnettes Suisses " avec ses belles photos mériterait d'être déplacer pour être mis dans la rubrique baïonnette.
A+, Little Jack.
Je suis d'accord et on va faire grève de tir jusqu'à l'obtention de ce résultat.  clown 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  ghostrider le Mar 14 Jan 2014, 15:46

carbone14 a écrit:
Little Jack a écrit:Baccardi
Pour d'autres détails, faut aller par là: http://www.tircollection.com/t11386-les-baionnettes-suisses-toujours-plus

__________________________________________________________________________________________
Bonjour.
Une idée comme une autre ?
En direction des "MODOS" maintenant qu'il existe une rubrique Baïonnette, je trouve que l'excellent  tuto de notre ami Baccardi " les baïonnettes Suisses " avec ses belles photos mériterait d'être déplacer pour être mis dans la rubrique baïonnette.
A+, Little Jack.

Je suis d'accord et on va faire grève de tir jusqu'à l'obtention de ce résultat.  clown 

Quand les sujets dérapent un peu du contexte,c'est le signe d'un interêt croissant pour le sujet.

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 72
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les baïonnettes à dents de scie allemandes.

Message  azul le Mar 14 Jan 2014, 16:36

ghostrider a écrit:
Bonjour j'ai entendu ça aussi, pour celle du Mas36, MK1 ,Fg42, 56 Chinois  etc.... en fait c'est pour rigidifier la lame et l'allèger.
Le nom de "rosalie"est le nom donné à la baönnette dans une chanson écrite à "l'arriére" par Théodore Botrel.



Le même Théodore en parle aussi dans un chef d’œuvre, repris par Mr DESPROGES, dans "Ma Pt'ite Mimi", sur l'air de la tonkinoise.

I
"A la guerre
On n’peut guère
Trouver où placer son cœur,
Et j’avais du vague à l’âme
De vivre ainsi sans p’tite femme,
Quand, l’aut’ s’maine,
J’eus la veine,
D’être nommé mitrailleur.
Ma Mitrailleuse, ô bonheur !
Devint pour moi l’Ame sœur".

Refrain

"Quand ell’ chante à sa manière :
Taratata, taratata, tara­tatère
Ah ! que son refrain m’enchante ;
C’est comme un z’oiseau qui chante !
Je l’appell’ la Glo­rieuse,
Ma p’tite Mimi, ma p’tit’ Mimi, ma Mitrailleuse.
Rosalie me fait les doux yeux,
Mais c’est ell’ que j’aim’ le mieux !"

II
"Plein d’adresse,
Je la graisse,
Je l’astique et la polis,
De sa culasse jolie
A sa p’tit’ gueu-​​gueul’ chérie ;
Puis, habile,
J’ la défile
Et, ten­drement, je lui dis :
"Jusqu’au bout, restons unis
Pour le salut du pays !".

Refrain

 
III
"Quand les Boches
Nous approchent,
Nous com­mençons le concert :
Après un bon « démarrage »
Nous pré­ci­pitons l’ « fau­chage ».
Comm’ des mouches,
Je vous couche
Tous les soldats du Kaiser,
Le nez dans nos fils de fer
Ou les quatre fers en l’air !"

Refrain
IV
"Mais tout passe
Et tout lasse,
Mêm’ la guerre…et, l’un d’ ces jours,
(Ou bien l’un’ de ces années)
Elle sera ter­minée ;
Alors, vite,
L’on se quitte…
Glo­rieuse, ô mes amours !
Nous devrons, à notre tour,
Nous séparer pour tou­jours…"

Dernier Refrain

"Après un’ salve der­nière :
Taratata, taratata, tara­tatère
En te voyant ren­dormie,
Je te dirai : "Chère amie,
Fais dodo, ma Glo­rieuse,
Ma p’tit’ Mimi, ma p’tit’ Mimi, ma Mitrailleuse".
Et des pleurs mouilleront mes yeux
En te faisant mes adieux."
(Tranchée de la Harazée, 22 octobre 1915)

A priori, elle fut écrite dans une tranchée.

Il faut savoir que Théodore est allé remonter le moral des troupes, là ou elle étaient, près du front.

Azul

------------------------

Bon à rien mais prêt à tout.
avatar
azul
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 634
Age : 53
Localisation : Lauragais
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum