Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Verchère le Ven 10 Jan 2014, 02:17

Soudure : j'ai une dégauchisseuse à bois dont la table fracassée en 3 morceaux fut autrefois ainsi ressoudée au brox, dans de grosses entailles en V : tenue impeccable.
Sur les machines agricoles on répare souvent sans autre forme de procès et avec succès à la baguette inox, mais j'ai l'impression que c'est une fonte différente des bâtis de machines. J'ai aussi vu souder à l'arc avec préchauffage par un chalumeau à grosse buse (il faut être deux).
Par ailleurs, un fondeur m'avait appris qu'on pouvait ressouder des bâtis de machine en élargissant la fente, en coffrant le tout en sable de fonderie, et en faisant couler de la fonte liquide dans la fente durant un instant, pour réchauffer. Puis en bouchant la sortie, ça se bloque et au refroidissement c'est soudé. Pas eu l'occasion de le faire sur de la fonte, mais une fois sur de l'alu pour rattraper une grosse pièce ratée : eh bien ça marche, même avec l'alumine qui recouvre les surfaces (l'écoulement d'alu liquide doit les décaper) !


Pour en revenir à l'électrolyse, il me semble que 4 points méritent d'être creusés : sauvetage des ressorts, électrolyse simultanée de plusieurs pièces, intensité du courant, alimentation.

1) Il ne faut guère compter sur l'électrolyse pour faciliter le démontage d'un ensemble rouillé, mais parfois une électrolyse initiale déblaie un peu le terrain. Cependant il y a alors des ressorts dans le bazar, qui n'étaient pas forcément fichus. Je pense en particulier au mécanisme d'alimentation d'un 86-93 resté en terre culasse ouverte, ou sans culasse. Ce mécanisme anachronique est susceptible de re-fonctionner correctement, même fortement corrodé. Mais si on veut sauver les ressorts éventuellement encore utilisables, il faudrait "faire quelque chose" avant de commencer tout démontage (inversion de courant, chauffage ?) En ce domaine, je n'ai fait aucun essai.
Quelqu'un aurait-il une expérience positive ?

2) Quant on arrive aux petites pièces, il est fastidieux de passer les vis une à une. Mais avec plusieurs pièces en parallèle, certaines "bouffent" tout le jus, ne laissant rien aux autres. Je n'arrive pas à traiter plus de 3 ou 4 pièces en même temps, et encore avec bien du mal (plaçant plus près de l'anode celles qui travaillent mal). Avec plusieurs alims réunies en + commun, chaque pièce au - d'une alim différente, c'est jouable mais que de matériel ; et quel piètre rendement !
J'envisage d'étudier des petits régulateurs de courant individuels (1 par pièce), permettant de les brancher toutes sur la même alim. Quelqu'un a-t-il déjà essayé ?

3) L'intensité, par contre, j'ai fait des essais. Il n'est visiblement pas utile de faire passer un courant excessif, qui produit une grosse mousse dégoulinant au sol : on ne peut guère compter sur les bulles pour décoller toutes les saletés, donc il faudra de toutes façons brosser.
Quand je traînais dans un atelier de galvanoplastie, je les voyais sans cesse calculer la "densité de courant", càd le nombre d'ampères par cm carré de pièce ; c'est primordial pour la qualité du dépôt, et il m'a semblé évident que ce devait aussi l'être pour le dérouillage.
Des essais m'ont montré que la réduction de l'oxyde s'opère dès que l'on discerne d'infimes bulles qui montent de la pièce, et qu'avec un gros panache de bulles cela ne va guère plus vite, voire pas plus vite du tout, et en plus on ne voit rien. Les limites m'ont semblé être de l'ordre de 20 µA par mm carré de pièce en minimum, et 150 µA / mm² en maximum.
Soit en pratique 27 µA à 100 µA / mm², 50 µA / mm² en bonne moyenne (autrement dit, 5 mA /cm²).
Le calcul de surface étant bien sûr très approximatif, on peut admettre que 50 mA pour une petite vis c'est déjà énorme, que 500 mA conviennent pour une culasse de fusil, et qu'à la rigueur 1 à 1.5 A peuvent suffire pour un obus de 75...
La tension nécessaire pour atteindre cette intensité dépend largement de la distance de l'anode, de l'électrolyte (la soude caustique étant certainement meilleur conducteur que le salpêtre), et de sa concentration ; généralement 12 V c'est bien trop, et 6 V suffisent.

4) En alimentation j'utilise encore un chargeur de batterie ancien, 6 / 12 / 24 V, sur sa position 6 V. Et je craindrais qu'un chargeur de batterie "intelligent" moderne ne se comporte bizarrement. Mais compte-tenu des courants évoqués ci-dessus, somme toute assez faibles, on peut sans doute utiliser pour les pièces petites et moyennes l'un de ces transfos qui remplissent les poubelles. En particulier un vieux chargeur pour téléphone portable, qui pourrait suffire jusqu'à une culasse.
Cependant, durant les manipulations le risque de court-circuit n'est pas négligeable, et il se pourrait que le transfo l'accepte mal. Ce qui renvoie au régulateur de courant évoqué en 2), qui agirait alors en limiteur d'intensité.

Je vous tiendrai au courant...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Ven 10 Jan 2014, 10:07

1) Il ne faut guère compter sur l'électrolyse pour faciliter le démontage d'un ensemble rouillé, mais parfois une électrolyse initiale déblaie un peu le terrain.

Pourtant ça peut fonctionner, pas en une heure, pas en deux heures mais parfois en jours ... Ma dernière épave de baïonnette à douille, virole ''soudée'' par la rouille a été entièrement nettoyée et rendu fonctionnelle sans action manuelle. Il faut juste du temps.

2) Quant on arrive aux petites pièces, il est fastidieux de passer les vis une à une. Mais avec plusieurs pièces en parallèle, certaines "bouffent" tout le jus, ne laissant rien aux autres. Je n'arrive pas à traiter plus de 3 ou 4 pièces en même temps, et encore avec bien du mal (plaçant plus près de l'anode celles qui travaillent mal). Avec plusieurs alims réunies en + commun, chaque pièce au - d'une alim différente, c'est jouable mais que de matériel ; et quel piètre rendement !

Pour ma part, je les mets en série sur le même fil de fer. Je veille à les mettre dans un bac tubulaire de sorte que la grappe se trouve centrée et à équidistance des (3) électrodes positives à l'intérieur du tube.
Oui la distance entre les électrodes + et la pièce est importante. Elle est fonction de la puissance du générateur.
Je ne vois pas l'intérêt de mettre une alim par pièce surtout pour des vis. Enfin si c'est ta solution et que tu en es content, pourquoi pas ...

3) L'intensité, par contre, j'ai fait des essais. Il n'est visiblement pas utile de faire passer un courant excessif, qui produit une grosse mousse dégoulinant au sol : on ne peut guère compter sur les bulles pour décoller toutes les saletés, donc il faudra de toutes façons brosser.
Oui ça mousse parfois très fort. N’oubliez pas d'utiliser des bacs à haut bord si vous utilisez une alim puissante. Pour ma part je fais mes réglages sans calcul (puissance, distance entre les électrodes, ...) en bon amateur je travail de façon empirique et je suis satisfait de mes résultats. Quand ce n’est pas bon, je recommence.

4) En alimentation j'utilise encore un chargeur de batterie ancien, 6 / 12 / 24 V, sur sa position 6 V. Et je craindrais qu'un chargeur de batterie "intelligent" moderne ne se comporte bizarrement.


J'ai longtemps travaillé avec un chargeur 6/12 V puis j'ai essayé l'alim d'un ordinateur 5 V, maintenant j'ai une alim de 24 V :affraid:bon, je ne m'ai pas de meilleurs ou de moins bons résultats sur mes derniers travaux.
Cette alim est surdimensionnée. Elle devait me servir de base pour une installation avec réglage de la tension de sortie 1-24V et du courant de sortie 0-8.5 A. Je n'ai jamais fait car ce type de matériel se trouve pour moins de 100 € ...

Ce post devient de plus en plus intéressant merci Very Happy nous avons tous des besoins et des pratiques différentes mais ce qui compte c'est la satisfaction personnelle.

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Verchère le Dim 12 Jan 2014, 13:52

De toutes façons j'ai balancé à peu près tout ce que j'avais sur la question ... pour l'instant.
Une sale manie, de vouloir toujours tout comprendre ; mais c'est la faute à Jules Ferry !
Et de tout améliorer ; ça c'est plutôt la faute à Jules Verne !


La difficulté d'électrolyser simultanément (et correctement) plus de 3 pièces, c'est mon pire problème. L'idée de connecter chaque pièce par un régulateur de courant je l'ai depuis longtemps, mais sa réalisation n'est à l'ordre du jour que depuis que j'ai construit (plutôt aisément) un régulateur pour un petit jeune qui voulait s'essayer à la galvanoplastie. Le problème n'est que de simplifier ce régulateur inutilement précis pour l'usage dont il est question ici ; et surtout de le rendre multipliable à bon compte, en utilisant majoritairement des composants de récup (vieilles télévisions).
Winchester 1866 a écrit:...maintenant j'ai une alim de 24 V , bon, je ne m'ai pas de meilleurs ou de moins bons résultats sur mes derniers travaux.
Cette alim est surdimensionnée. Elle devait me servir de base pour une installation avec réglage de la tension de sortie 1-24V et du courant de sortie 0-8.5 A. Je n'ai jamais fait car ce type de matériel se trouve pour moins de 100 € ...
C'est carrément de l'alim de labo, ça ; pas si facile de réguler simultanément la tension et l'intensité (enfin, tout dépend comme on envisage les choses, parce-que ces deux valeurs sont relativement liées). Mais ça se fait pour les chargeurs d'accus Li-Ion (une recherche internet devrait permettre de trouver le montage de Scott Henion, qui fonctionne très bien et constitue un excellent point de départ).
100 Euros ... pour un paysan de montagne ça fait bien une semaine de boulot harassant ; alors quelques heures de fer à souder, douillettement adossé au fourneau, ça vaut le coup...

Bon, fini de gloser, maintenant je dois mettre en pratique les infos sur le dérouillage à l'acide données en début de sujet. Je n'avais encore utilisé cette technique que pour sauver des vieilles douilles en laiton et en acier (vinaigre sans sel, neutralisé au carbonate de soude). Avec un grand succès d'ailleurs, ces douilles apparemment fichues s'étant avérés tout à fait réutilisables. Mais sur des pièces d'arme, une plus grande prudence s'impose...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Dim 12 Jan 2014, 14:32

Dernière expérience culinaire, dans une poêle en acier celles que j'utilise lorsque je fais la cuisine, mon épouse préfère les poêles en alu revêtue ...
Donc après cuisson je fais une sauce au vin blanc miracle la poêle est sortie décapée.
Conclusion le vin blanc pour décaper, ça doit aussi fonctionner à chaud contre les voiles d'oxydation ...

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Verchère le Dim 12 Jan 2014, 15:00

Winchester 1866 a écrit:Dernière expérience culinaire, dans une poêle en acier celles que j'utilise lorsque je fais la cuisine, mon épouse préfère les poêles en alu revêtue ...
Donc après cuisson je fais une sauce au vin blanc miracle la poêle est sortie décapée.
Conclusion le vin blanc pour décaper, ça  doit aussi fonctionner à chaud contre les voiles d'oxydation ...
D'Alsace, alors... Une fois, ma grand-mère nous fait une choucroute au goût bizarre ; et on lui dit. Elle nous répond "ben non, rien de spécial... Juste que j'avais pas de vin d'Alscace alors j'ai mis du vinaigre ; c'est pareil, non ?".
Les Hans sont priés de ne pas sortir de leur Schnokeloch pour m'asticoter : je ne fais que relater un fait historique...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  manitou le Dim 12 Jan 2014, 15:47

Irremplaçable le Melfort   

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3457
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Dim 12 Jan 2014, 15:48

de toute façon je n'aime ni le vin blanc ni le rosé ni le coca   

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  mercure le Jeu 23 Jan 2014, 20:05

Winchester 1866 a écrit:
43) Pulvérisez WD-40 sur le cap distributeur de l'auto, il enlèvera l'humidité et permettra à la voiture de démarrer.


C'était même son utilisation première je crois. Je l'ai beaucoup utilisé pour cela en Polynésie avec les Mehari et HY Citroën.

Pour le nettoyage des armes j'utilise le Ballistol (l'universel, car il y a toute une gamme de produit), pas très facile à trouver en France : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ballistol

mercure
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 391
Age : 57
Localisation : 91/45
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Jeu 23 Jan 2014, 20:46

mercure a écrit:
Winchester 1866 a écrit:
43) Pulvérisez WD-40 sur le cap distributeur de l'auto, il enlèvera l'humidité et permettra à la voiture de démarrer.



C'était même son utilisation première je crois. Je l'ai beaucoup utilisé pour cela en Polynésie avec les Mehari et HY Citroën.

Pour le nettoyage des armes j'utilise le Ballistol (l'universel, car il y a toute une gamme de produit), pas très facile à trouver en France : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ballistol

Affirmatif cette huile est super y compris pour l"entretien des cuirs. j'en trouve chez Frankonia

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  WICHITA le Jeu 23 Jan 2014, 20:48

J'ai souvent entendu du négatif au sujet du ballistol, surtout par des pros.

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11316
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Ven 24 Jan 2014, 09:30

WICHITA a écrit:J'ai souvent entendu du négatif au sujet du ballistol, surtout par des pros.

Pour ma part j'en suis satisfait pour l'entretien du canon après le tir et pour les vieux cuir. Pour le reste je ne lui trouve pas de différence avec le WD40 il est également très polyvalent.

En négatif ?? peut-être le prix et encore ...  Wink 

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  WICHITA le Ven 24 Jan 2014, 11:46

beaucoup serai devenu des adeptes, que dis-je des inconditionnels du WD40 !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11316
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Ven 24 Jan 2014, 12:04

WICHITA a écrit:beaucoup serai devenu des adeptes, que dis-je des inconditionnels du WD40 !

Oui les performances et le prix sont intéressants et l'effet mode également. Demain on passera à un autre produit plus rare, plus exotique et différent de ceux utilisés par tout le monde ... Very Happy

La vie est ainsi faite, les hommes (et les femmes) ont des besoins fondamentaux dont le besoin d'appartenance à une tribu et dans cette tribu le besoin de reconnaissance.
Donc cela passe par la recherche de la différence au détriment souvent du résultat.

Je ne parle pas de la qualité du produit, car la définition de la qualité est pour moi : l’aptitude du dit produit à me satisfaire. Je suis satisfait par le WD40 et par le ballistol, ils répondent à mes besoins en fonction de l’usage que j’en fais, ce sont pour moi deux produits de qualité. Sleep  Sleep 

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  calou02 le Sam 08 Fév 2014, 12:11

je profite de ce post pour vous demander des conseils:
ce matin j'ai fait un bac pour faire une electorlyse sur une douille de"FLAG" de 37, d’après ce que l'on m'a dit, je pense qu'elle est en fer mais mon problème c'est que depuis ce matin la réaction dans le bac se fait bien  mais j'ai l'impression que c'est mon fil de fer et non la douille qui prends  scratch car sur la douille rien ne se passe la douille  Question Question 
qu'est ce que j'ai fait comme   .onnerie ... Embarassed Embarassed 






------------------------

Du fait de leur seule existence, les armes détenues par la population sont une garantie pour notre liberté !
Charles De Gaulle

« VOUS AVEZ PRÉFÉRÉ LE DÉSHONNEUR A LA GUERRE, VOUS AUREZ LES DEUX ! »
Winston CHURCHILL

Corruptissma republica plurimae leges


calou02
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 882
Age : 57
Localisation : Chateau-Thierry 02
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  jp223 le Sam 08 Fév 2014, 14:17

calou02 a écrit:je profite de ce post pour vous demander des conseils:
ce matin j'ai fait un bac pour faire une electorlyse sur une douille de"FLAG" de 37, d’après ce que l'on m'a dit, je pense qu'elle est en fer mais mon problème c'est que depuis ce matin la réaction dans le bac se fait bien  mais j'ai l'impression que c'est mon fil de fer et non la douille qui prends  scratch car sur la douille rien ne se passe la douille  Question Question 
qu'est ce que j'ai fait comme   .onnerie ... Embarassed Embarassed 






tu as bien mis le - sur la douille?

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!

jp223
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 122
Age : 61
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  jp223 le Sam 08 Fév 2014, 14:19

je fais appel aux pros de l'electrolyse.
j'utilise de la lessive St Marc , y a-t-il une contre indication?

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!

jp223
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 122
Age : 61
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  calou02 le Sam 08 Fév 2014, 15:02

oui je viens de vérifier le branchement est bon,  c'est peut être moi qui est un peu pressé... Embarassed Embarassed 

------------------------

Du fait de leur seule existence, les armes détenues par la population sont une garantie pour notre liberté !
Charles De Gaulle

« VOUS AVEZ PRÉFÉRÉ LE DÉSHONNEUR A LA GUERRE, VOUS AUREZ LES DEUX ! »
Winston CHURCHILL

Corruptissma republica plurimae leges


calou02
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 882
Age : 57
Localisation : Chateau-Thierry 02
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  manitou le Sam 08 Fév 2014, 15:27

Salut Calou,
augmente peut etre un peu la proportion du fil de fer,
qu il soit en rapport avec la surface de la douille  Wink 

Jp 223,saint Marc n est pas mort électrocuté,
essais avec du cloclo  lol1  

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3457
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Si je puis me permettre.....

Message  ghostrider le Sam 08 Fév 2014, 15:55

Il faut,et ce n'est pas toujours facile,avoir un accès au métal intact sous sa gangue d'oxydation pour le contact avec le fil electrique. Employer un fil isolé sinon il va buller  là où il ne faut pas,le raccordement également (pince crocodile,enroulements cuivre ) si c'est possible isoler par vernis ou autre  .
J'utilise aussi de l'eau déminéralisée et de cristaux de soude (st marc)   cela rend l'eau plus conductrice en courant .
Dans le cas présent,une douille,il vaudrait mieux décaper une petite surface par l'intérieur,quitte à maintenir le fil isolé amenant le courant en contact par un ressort(recouvert d'isolant ) par exemple,ou une soudure étain .

ghostrider
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 100
Age : 71
Localisation : Ile de ré
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment retirer l'oxydation sur les métaux ferreux

Message  Winchester 1866 le Sam 15 Fév 2014, 16:04

ghostrider a écrit:Il faut,et ce n'est pas toujours facile,avoir un accès au métal intact sous sa gangue d'oxydation pour le contact avec le fil electrique. Employer un fil isolé sinon il va buller  là où il ne faut pas,le raccordement également (pince crocodile,enroulements cuivre ) si c'est possible isoler par vernis ou autre  .
J'utilise aussi de l'eau déminéralisée et de cristaux de soude (st marc)   cela rend l'eau plus conductrice en courant .
Dans le cas présent,une douille,il vaudrait mieux décaper une petite surface par l'intérieur,quitte à maintenir le fil isolé amenant le courant en contact par un ressort(recouvert d'isolant ) par exemple,ou une soudure étain .

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt j'étais au soleil à la recherche de Poséidon.

Oui d'accord avec Ghostrider. il faut un contact avec du métal propre car la rouille est mauvaise conductrice de l'électricité. le courant va au plus facile c'est à dire qu'il passe par ton fil de fer au lieu de la pièce à décaper. Un fil isolé serait mieux. Dans l"état de ta pièce ce sera long mais tu devrais y arriver.

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum