Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Lun 10 Mar 2014, 13:41

WICHITA a écrit:? => car ta take down me fait envie...
c'est pas difficile à comprendre !

Tatèkdaoune ??? kézaco ?????  

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  cd ram le Lun 10 Mar 2014, 15:00

 


Dernière édition par cd ram le Lun 10 Mar 2014, 16:09, édité 1 fois

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1021
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Lun 10 Mar 2014, 15:52

J'avais pensé aussi tout polir à la disqueuse gros grain, poser une couche épaisse de minium puis 5 couches de peinture argent pour tuyaux de poêle mais des collectionneurs maniaques de Winchester m'en ont dissuadé.  old 
Pour les bois c'est moins problématique : il me reste un fond de Lasure de ma cabane de jardin.. rasta .

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  WICHITA le Lun 10 Mar 2014, 16:00

Tu arr^te de faire ta maline d'intéressante ?  clown

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11324
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Lun 10 Mar 2014, 16:31

WICHITA a écrit:Tu arr^te de faire ta maline d'intéressante ?  clown


Tu as raison Conchita, en fait je ne mettrai que 3 couches de peinture alu. Désolé Maître de cette facétie.
Mais si elle t'intéresse, et connaissant tes goût subtils, je ferai plaquer le boîtier en zamac doré.

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  WICHITA le Lun 10 Mar 2014, 16:40

je préfère l'argenté; plus de classe, moins clinquant...

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11324
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  WICHITA le Lun 10 Mar 2014, 16:41

d'abord on ne zamacque pas on anodise (enfin je crois !)  Embarassed 

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11324
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Lun 10 Mar 2014, 17:30

WICHITA a écrit:d'abord on ne zamacque pas on anodise (enfin je crois !)  Embarassed 

Il me semblait pourtant que dans le Sud on avait du mal à se sortir des zamak...

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  WICHITA le Lun 10 Mar 2014, 17:33

lol1 lol1 

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11324
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  lionrobe le Lun 10 Mar 2014, 19:15

Jeanghis a écrit:
WICHITA a écrit:d'abord on ne zamacque pas on anodise (enfin je crois !)  Embarassed 


Il me semblait pourtant que dans le Sud on avait du mal à se sortir des zamak...

Zoli

lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5466
Age : 64
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Mar 11 Mar 2014, 17:10

Plus sérieusement en attendant de recevoir le produit nécessaire pour appliquer la méthode de Winchester 1866 j'ai essayé le vinaigre blanc et quelques tentatives "au pif" avec sulfate de fer et anhydride sulfurique , résultat identique : blanchiment complet et immédiat avec disparition du bronzage existant.
Je sais les chimistes doivent rigoler mais on ne peut pas être bon partout.... Cool

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

et voici le résultat

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 16:24

Bonjour,
j'ai mis à profit mon temps libre actuel pour enfin réaliser le projet évoqué en début de post.
Je vous remercie donc tous de votre aide.
J'ai utilisé un produit "Armistol" (22 Euros) pour vieillir mon Remington 1858 PIETTA et lui donner un aspect "usé".
Il faut prévoir une petite semaine pour réaliser une dizaine de passages du produit au moyen d'une éponge, espacés chacuns de 6 à 10 heures, et suivi d'un bon cardage. En fin de bond, il faut prévoir 4 heures pour neutraliser le produit au moyen d'un bain de St Marc.
L'idée de départ était de simuler un veillissement du à un usage "terrain" et à un port prolongé dans un étui, c'est pourquoi j'ai fait le choix d'insister sur certaines parties de la carcasse, et non pas de réaliser une application uniforme.
Voilà le résultat :






Bonne soirée.

ADISHATZ

PS (EDIT) : étant un peu inquiet quand au résultat en début de processus, je n'ai pas appliqué le produit sur les vis, les tetes de vis seront donc "vieillies" elles aussi par la suite... 


Dernière édition par adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 18:01, édité 2 fois

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  LULU le Dim 03 Aoû 2014, 17:09

Pas mal .... J'aime bien le rendu ! Il fait bien revolver de terrain, qui sert et ressert continuellement ! C'est le résultat que tu escomptais ?
Je me lance sur le vieillissement complet d'un hawken des années 80, trop neuf pour moi. Résultat d'ici un ou deux mois suivant le temps à y consacrer.
De même que toi, la patine du canon et des pièces sera une premiere en façon tabac... On verra le résultat.

LULU
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 155
Age : 38
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 17:14

LULU a écrit:Pas mal .... J'aime bien le rendu ! Il fait bien revolver de terrain, qui sert et ressert continuellement ! C'est le résultat que tu escomptais ?
Je me lance sur le vieillissement complet d'un hawken des années 80, trop neuf pour moi. Résultat d'ici un ou deux mois suivant le temps à y consacrer.


Bonsoir LULU,
en effet le but était d'essayer d'arriver à un rendu du type revolver réglementaire de la guerre civile stocké dans son étui à la hanche de son proprietaire et entretenu avec les moyens du bord. Je n'aimais pas le bronzage "cheap" initial, et l'arme une foi débronzée n'était pas à mon gout.
J'avais pensé à un bronzage bleu glacé type Colt au départ (celà aurait pu être interessant sur un Rem...) mais je ne me sentais pas de le faire.
Il me reste les tetes de vis et les poignées en bois à retoucher.
Bonne soirée !

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Invité le Dim 03 Aoû 2014, 17:44

Tres bien cher ami... cheers 
Il ressemble presque a mon 1873 de 1897 c'est dire !

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 18:27

Merci, la comparaison est flatteuse !
Si tu y tiens vraiment j accepte un échange, même si cela me fendra le cœur de me séparer de cette rareté ayant appartenu au général Grant "himself" qui l utilisa lors de la bataille de la Wilderness pour planter un piquet de tente, avec la crosse du revolver. Il faut savoir que ce qui fait la rareté de cette pièce réside dans le fait qu elle fut importée directement d'Italie, sur ordre du général qui était par ailleurs très friand de spaghettis et de pizzas, et voulait une arme lui rappelant ses mets favoris (cf nombreux poinçons d'époque).
Une pièce inestimable donc. Tu fais une affaire !
Si tu laisse passer ta chance je la proposerai sur NxxxxxxxY pour un prix modique aux environs de 3000 € (prix de réserve bien sur) ou les vrais connaisseurs ne manqueront pas d enchérir !
Bonne soirée

PS: sinon je te propose le Colt 1851 du général Forrest qui lui, avait fait réaliser son revolver chez Uberti. Le général adorait les cannelloni, ce qui explique sa commande.
Le Uberti étant mieux fini, j'accepterai ton SAA mais il faudra faire un effort et me proposer un complément, naturellement !

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Invité le Dim 03 Aoû 2014, 18:46

Cher ami
 J'apprécie ton offre a sa juste valeur et après réflexion et a deux doigts d'accepter ton offre...il m'est revenu a l'esprit que mon Colt 1873 avait une histoire particulière puisqu'il fut utilisé par une jeune femme a la cuisse plus que légère qui expédia dans l'autre monde son amant dans la banlieue de Tombstone suite a une affaire de coeur..
Tu peux donc imaginer que cela ne peux être négocier comme une arme "normale"'  car la culotte en dentelle noire de la belle qui fut portée ce jour la est naturellement fournie avec !

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 19:03

Diable !
Tant pis, celà valait le coup de tenter sa chance !
Je dois te laisser car un expert sur NxxxxxxxY me propose un échange digne d'interet contre un authentique Colt Army 1860 ayant servis lors de la guerre de 1870 et ayant appartenu à Mac Mahon qui en avait changé les poignées pour y installer des poignées décorées d'un trefle (en reference aux origines du proprio) !
Son authenticité ne pouvant être mise en doute, je vais m'empresser d'accepter !

A+



PS : c'est quand même dommage pour le Rem car le T-shirt Bilabong étendu sous le revolver était compris dans l'échange. Il appartenait lui aussi au général Grant qui était fan de surf et pratiquait cette discipline sur le fleuve Hudson lorsqu'il était cadet à West Point. Par la suite ce T shirt devint son pyjama préféré.

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Jeanghis le Dim 03 Aoû 2014, 19:31

Ton truc ça marche avec les voitures ?
J'ai une vieille Volvo mais qui n'a pas été vieillie artificiellement.
Par contre elle a servi à emmener l'illustre ZR au restaurant sur les bords du Rhône majestueux.
Il y toucha la poignée de la portière droite que je ne lave donc plus depuis et dont je protège les saintes empreintes avec un film alimentaire.
Je l'ai précisé dans les différentes annonces mais tous sont si stupéfaits d'une telle rareté qu'ils ne donnent pas suite à mon offre.
 

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Invité le Dim 03 Aoû 2014, 19:51

Il me revient a l'esprit ce voyage en Volvo que nul ne peut s'imaginer...
Nous partions en cet équipage avec le sieur Jeanghis et je dois avouer que je ne fus rassuré que lorsque que les roues de ce noble équipage nous emmenèrent a destination !
De la a penser que le dit véhicule devienne un mausolée dédié a ma très modeste personne...

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 20:04

Jeanghis a écrit:Ton truc ça marche avec les voitures ?
J'ai une vieille Volvo mais qui n'a pas été vieillie artificiellement.
Par contre elle a servi à emmener l'illustre ZR au restaurant sur les bords du Rhône majestueux.
Il y toucha la poignée de la portière droite que je ne lave donc plus depuis et dont je protège les saintes empreintes avec un film alimentaire.
Je l'ai précisé dans les différentes annonces mais tous sont si stupéfaits d'une telle rareté qu'ils ne donnent pas suite à mon offre.
 


Bonsoir,
j'ai bien une idée.
Ce véhicule ancien d'origine scandinave n'a t'il pas appartenu à un ancien roi Viking ? C'est fort possible.
Il faudrait rechercher des traces de runes sur la calandres, ou des restes de butins dans le coffre. A t'il des cornes sur le pare choc avant ? Bref demander l'avis d'un des experts du net...
Si c'est le cas, ces caractéristiques ajoutées à la désormais célèbre poignée droite assureront une vente aisée et rémunératrice.

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  Invité le Dim 03 Aoû 2014, 20:46

Il est vrai que j'avais réservé ce Drakkar Volvo pour mon voyage au delà des terres des hommes et des Dieux !
Nonobstant le coté  classieux de la chose et la difficulté a mettre le feu via un arc a une V40 diesel (break de chasse) ... clown 
Bref...

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaliser un bronzage tabac sur une reproduction de Remington 1858.

Message  adishatz le Dim 03 Aoû 2014, 21:06

zouaverifle a écrit:Il est vrai que j'avais réservé ce Drakkar Volvo pour mon voyage au delà des terres des hommes et des Dieux !
Nonobstant le coté  classieux de la chose et la difficulté a mettre le feu via un arc a une V40 diesel (break de chasse) ... clown 
Bref...

ZR




Voilà je savais qu'on y arriverait !
Un tel véhicule vaut son pesant d'or.  salut 
Je profite de ce post pour annoncer publiquement que j'ouvre mon cabinet d'expertise. En effet étant expert en tout grâce à Internet j'authentifie à peu prés tout ce que vous voulez (ou son contraire, c'est vous qui voyez), et ce, dans tous les domaines. De nombreux Experts issus de celebres forum (fora ?) concurrents de TCAR me renseignent régulièrement et me fournissent un appui précieux à la lecture de leurs posts (du style "K est ce ki est le plus mieu pour commencer le tir : un Barret en 12.7 ou un SW 500 ?")
Bien sur les armes anciennes munies d'un barillet et arborant un poulain cabré restent mon thème préféré, mais je ne suis pas sectaire (cf la Volvo Viking évoquée ci dessus).
Il vous en coutera 90% du prix de la pièce expertisée, mais la connaissance n'a pas de prix, et en plus, je vous offre un pin's.
Alors que demande le peuple ?

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le revolver en question au tir cet aprés midi.

Message  adishatz le Sam 09 Mai 2015, 20:01

Bonjour,
il y à presque un an, je sollicitai vos avis sur la réalisation de ce "bronzage".
Depuis qu'il arborait sa nouvelle robe, ce Remington italien n'avait plus parlé, trop occupé que j'étais à m'affairer sur des bestioles plus modernes.
Cet après midi je me suis donc décidé à faire parler la poudre (noire) pour voir si par magie cette nouvelle couleur influait positivement sur le tireur à la PN très occasionnel que je suis.
Voici donc le verdict.

1/ Préparation



HORNADY 454, PNF2, semoule et graisse, et une cible déjà utilisée pour un peu de 22LR (Cf. les trois pastilles déjà en place).

2/ 1ere série



Un peu trop à gauche...

3/ 2e série



Un peu trop à droite...

4/ 3e série



Bon c'est un peu mieux...

5/ 4e série



Ça se balade un peu trop...

6/ 5e série



Bon c'est mieux...

C'est fini !

L'habit ne fait pas le moine, je reste pas terrible avec mon REM 1858, mais c'est une arme sympa à tirer pour une somme modique, et surtout sa nouvelle apparence suscite l’intérêt de mes camarades de stand.

Merci pour vos conseils m'ayant permis de le réaliser.

Adishatz.

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1348
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum