kurze-Seitengewehr kS1898

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

kurze-Seitengewehr kS1898

Message  oxi81 le Dim 29 Déc 2013, 10:44

La kurze-Seitengewehr kS1898
Un superbe soldat des kaiserliche-schutztruppe






La kurze-Seitengewehr 1898 (ou kS98) a été produite de 1901 à 1915, date à laquelle elle est remplacée par la 84/98 2ème type de même construction globale mais beaucoup plus simple à produire. Quasiment toutes produites par Erfurt, 4 fabricants privés assureront aussi la fabrication à partir de 1913 : Haenel, Schilling, Förster et Lüneschloss.
Il est à noter que la kS98 n'a été produite qu'avec des dents de scie (une kS98 sans dents de scie est une production commerciale non-règlementaire).

Cette superbe baïonnette un peu particulière n'a été affectée que dans des corps de troupes bien spécifiques : pionniers-sapeurs, aviateurs et aérostiers, télégraphistes, chasseurs à ski entre autres et aussi troupes coloniales en Afrique, les fameuses kaiserliche-schutztruppen.

Visuellement, elle est unique avec son pommeau à tête d'aigle, ses plaquettes en cuir compressé et ses trois rivets.
A partir de 1912 ou 13, des plaquettes en bois ou en caoutchouc vulcanisé apparaissent pour remplacer le cuir qui souffre excessivement dans les colonies africaines. Certaines productions  précoces recevront ces plaquettes en remplacement lors de passages en arsenal.
Il existe aussi des variantes à plaquettes bois à deux rivets seulement (parfois deux vis).
Le fourreau est entièrement métallique et bronzé. Il sera repris sans modification pour la 84/98 2ème type dont la lame est de même longueur.

Une photo de ma kS98 fabriquée en 1904 par Erfurt.

Le cuir de plaquettes a souffert.


Elle provient de la colonie impériale du südwest Afrika (Kaiserliche-Schutztruppen)
Le marquage spécifique de cette colonie se retrouve sur la baïo et son fourreau.


Porte-fourreau spécifique des colonies africaines à 8 rivets au lieu de 6.


Avec son marquage spécifique au dos (Kolonial Amt qu'on peut traduire par Ministère des colonies)

Il existe des variantes commerciales au modèle réglementaire. Weyersberg en produira la majorité.
Certains officiers ou sous-officiers "lésés" de ne pas avoir règlementairement une élégante kS98 se l'offriront sur leurs deniers.
Les modèles règlementaires se reconnaissent par leur qualité supérieure et le marquage systématique de l'année sur le dos de lame.
la valeur d'un modèle règlementaire est d'environ le double d'une commerciale.


Chasseurs à skis avec leurs kS98.

Deux autres baïos que je ne possède plus, mais qui sont représentatives :


Une kS98 production Haenel règlementaire datée 1914 à plaquettes bois vissées.


Une kS98 commerciale, fabriquée par WKC avec son fourreau laqué et son porte fourreau-fantaisie.

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
avatar
oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 4412
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum