mas 49 et mas 49 56

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Verchère le Mer 25 Déc 2013, 04:34

Après coup, me viennent quelques avis sur des points de détail.

Le crochet de chargeur est sans doute le point le plus abominable, esthétiquement parlant. Mais si cette espèce de pince à linge s'accroche parfois aux fringues, elle est d'un maniement commode, s'enclique bien, se déclique facilement même avec des gants, et tient parfaitement... Du moins quand ses pattes (un peu faibles) ne sont pas faussées. Ce qui nous ramène à la maintenance (message précédent).
Juste qu'il faut le claquer un peu sèchement, et ça fait un petit bruit... Comme d'ailleurs l'armement (pas si petit, le bruit), la culasse n'acceptant pas bien qu'on la raccompagne gentiment ; il vaudra donc mieux l'armer avant d'être au contact.
L'engagement du chargeur est des plus commodes : le machin rentre aisément dans le trou, même lumière éteinte et dans toutes les positions qu'on peut être appelé à prendre. Ce qui n'est pas le cas avec certaines darmes de bien plus haute réputation...

La sûreté est des plus aisée à comprendre : quand le truc empêche de tirer, c'est qu'on ne peut pas tirer. Rien à apprendre par coeur. De plus, elle suit un usage répandu et de compréhension instinctive : à l'avant la balle part vers l'avant, à l'arrière elle part vers l'arrière pas du tout !
Et très facile à ôter. Moins facile à mettre avec les doigts engourdis, mais c'est pas le plus important. Ce qui compte c'est de pouvoir l'ôter instantanément : le GV de pointe doit être prêt à tirer au plus vite, sans même viser, pour avertir la colonne qu'il faut gicler fisssa. Mais tout en progressant le doigt sur la détente, il ne doit en aucun cas faire partir un coup accidentel en butant sur une souche. Alors une sûreté bien maniable est très utile ; par rapport à notre 49-56, nombre de grandes dames sont beaucoup moins promptes à se mettre en condition...

De l'alidade honnie je ne dirai pas grand chose, si ce n'est qu'effectivement la grenade de 40 mm semblait pouvoir pallier à l'absence de mortier léger ; mais je ne l'ai tirée qu'en fumée rouge gluante...
L'antichars a laissé à tous le souvenir d'inneffables jouissances, et ce dans toutes les positions du kamasoutra réglementaire ... Il n'était pas si facile de toucher un char, surtout si l'on poussait le vice à simuler une situation réelle : tir par surprise, ou plongeon immédiat dans le ravin derrière pour échapper à la vindicte de la boîte de conserves arrivant juste après.
Mais quand on contournait les interdits pour aller examiner les chars-cible du tir réel, on tombait de haut : ça percait les half-track à tout coup, ce qui était quand même la moindre des choses, mais sur les chars US de la guerre de 40 assez peu de dards arrivaient à déboucher, ou même à faire gicler des éclats de blindage !

Considérons donc le lance grenades comme une arme distincte... D'ailleurs son usage est difficile sur les stand modernes, à cause des pare-balles ; et je n'ai pas vu de réglement FFT à son sujet...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  cd ram le Mer 25 Déc 2013, 10:12

3008nato a écrit:

dans les troupes de montagne , nous ne laissions sortir que les MAS  36 pas encore tout à fait démodés, que pour monter la garde , et les 49 vendaient chèrement leur peau au stand avec très peu d'incidents ..
quand aux 56.....en 1966 ils restaient sagement au chaud en caserne !!!


Quelques années plus tard les choses avaient bien évoluées, Mai 68 était passé par là et les 49/56 s'étaient aussi émancipés.

J'étais de la classe 70/08, et j'ai intégré la SEM du 6ème BCA tout de suite après les classes.
Comme je le disais plus haut, Mai 68 avait fait prendre conscience aux appelés qu'ils ne devaient plus se laisser traiter comme du bétail, mais avait aussi exacerbé la paranoïa de la Grande Muette.

Tout ça pour dire que dans ma section, pour ce qui était des activités montagne, il n'y avait pas de problème, mais que pour ce qui était du militaire, et du tir en particulier, il n'en allait pas de même.
J'étais le seul que ça intéressait et j'en ai bien profité.

Pour revenir à notre 49/56, il accompagnait toutes nos sorties et il a fait de nombreux 3000, il a même failli battre (ou égaler ?) le record de France d'altitude lorsque nous avons fait le Mont Blanc par la face Nord, mais là, il ne fallait quand même pas pousser, ils sont tous, y compris le PA du chef de section, restés planqués sous les matelas du refuge des Grands Mulets et on les a récupérés à la descente.

Dans le genre de trucs qui font baver les Chefs de Corps quand ils jouent à "Qui a la plus longue?" à l'Hôtel de la Brigade, on a aussi passé un mortier de 81 complet par la Brèche de la Meije, ceux qui connaissent apprécieront  Cool


Dernière édition par cd ram le Mer 25 Déc 2013, 13:01, édité 1 fois

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1022
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Capitaine ivan le Mer 25 Déc 2013, 11:55

Je suis arrivé à l'armée au moment ou les premiers Famas commençaient à être en dotation en remplacement du 49/56, donc j'ai pu longuement tester les deux armes.

Premier point pour moi qui suis gaucher, avec le 49/56 on pouvait tirer sans prendre les étuis par la tête, alors que pour le Famas il fallait démonter l'arme en partie pour changer le sens de l'éjection. J'avoue que je ne saurais par refaire la manip de mémoire, je me souviens vaguement d'une histoire de tête de mickey qui devait être dans un certain sens. Par contre, avec le 49/56, on faisait des exercices de montage démontage chronométrés et les yeux bandés, je vous garanti qu'avec ça on savait comment faire sur le terrain. Le 49/56 est une arme rustique au bon sens du terme, c'est à dire utilisable sans soucis par le pimpin de base. La mise en place et le changement d'un chargeur sont un modèle du genre avec la pince incorporée au chargeur.

Deuxième point, les performances au tir. Un jour j'ai réglé avec un copain les 49/56 de toute une compagnie. Eh bien il y avait des armes qui groupaient très bien et d'autres qui arrosaient même posées sur un banc de réglage. D'ailleurs à l'armée à l'entrainement on ne comptait pas les points comme au TAR en partant du centre, on comptait le H+L c'est à dire le groupement, après ce n'était qu'une histoire de clics pour se rapprocher du centre. Les mauvais résultats de certaines armes étaient dus à l'usure, comme pour toute arme, on ne pouvait pas accuser un mauvais entretien car les armes étaient plutôt bien entretenues (ceux qui ont connu l'armée doivent se rappeler des longues heures de nettoyage d'armes). Certaines pouvaient aussi avoir subit des chocs, j'ai assisté à certaines perceptions d'armes où le flingue était lancé au trouffion qui devait le rattraper (ça faisait plus viril sans doute...), eh bien il arrivait à chaque fois qu'une ou deux soient mal réceptionnées et tombent sur le sol (mauvais plan pour celui qui avait raté la réception, mais aussi mauvais plan pour le flingue).

Pour résumer je dirais que le 49/46 est une bonne arme de troupe, quand elle est bien utilisée ses performances sont excellentes pour peu que l'arme ne soit pas à bout de souffle. J'en ai eu un en 300 savage que j'ai fini par revendre (trop d'enrayages dus à la cartouche). Si un jour j'en retrouve un en calibre d'origine à trois coups je me laisserai sans doute tenter.
A+

------------------------


Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  waffenampt le Mer 25 Déc 2013, 18:30

Capitaine ivan a écrit:Je suis arrivé à l'armée au moment ou les premiers Famas commençaient à être en dotation en remplacement du 49/56, donc j'ai pu longuement tester les deux armes.

Premier point pour moi qui suis gaucher, avec le 49/56 on pouvait tirer sans prendre les étuis par la tête, alors que pour le Famas il fallait démonter l'arme en partie pour changer le sens de l'éjection. J'avoue que je ne saurais par refaire la manip de mémoire, je me souviens vaguement d'une histoire de tête de mickey qui devait être dans un certain sens. Par contre, avec le 49/56, on faisait des exercices de montage démontage chronométrés et les yeux bandés, je vous garanti qu'avec ça on savait comment faire sur le terrain. Le 49/56 est une arme rustique au bon sens du terme, c'est à dire utilisable sans soucis par le pimpin de base. La mise en place et le changement d'un chargeur sont un modèle du genre avec la pince incorporée au chargeur.

Deuxième point, les performances au tir. Un jour j'ai réglé avec un copain les 49/56 de toute une compagnie. Eh bien il y avait des armes qui groupaient très bien et d'autres qui arrosaient même posées sur un banc de réglage. D'ailleurs à l'armée à l'entrainement on ne comptait pas les points comme au TAR en partant du centre, on comptait le H+L c'est à dire le groupement, après ce n'était qu'une histoire de clics pour se rapprocher du centre. Les mauvais résultats de certaines armes étaient dus à l'usure, comme pour toute arme, on ne pouvait pas accuser un mauvais entretien car les armes étaient plutôt bien entretenues (ceux qui ont connu l'armée doivent se rappeler des longues heures de nettoyage d'armes). Certaines pouvaient aussi avoir subit des chocs, j'ai assisté à certaines perceptions d'armes où le flingue était lancé au trouffion qui devait le rattraper (ça faisait plus viril sans doute...), eh bien il arrivait à chaque fois qu'une ou deux soient mal réceptionnées et tombent sur le sol (mauvais plan pour celui qui avait raté la réception, mais aussi mauvais plan pour le flingue).
Pour résumer je dirais que le 49/46 est une bonne arme de troupe, quand elle est bien utilisée ses performances sont excellentes pour peu que l'arme ne soit pas à bout de souffle. J'en ai eu un en 300 savage que j'ai fini par revendre (trop d'enrayages dus à la cartouche). Si un jour j'en retrouve un en calibre d'origine à trois coups je me laisserai sans doute tenter.
A+

 
 
 
 
Bien des MAS 49/56 était des arroseurs car les grenades n'arrangeaient pas les canons.
Je n'ai aucuns incident de tir avec mes MAS  (réglage marteau pil/poil 0.8m/m avec outil adoc et percuteur mouché et d'avoir surtout son calibre d'origine car les calibres pour détourner la légis francaise (30/284, 300 savage avec insert dans la chambre, et le 7.08 le moins mauvais) ne vaux pas le 7.5x54.
 
J'en profite pour présenter les miens  en 7.5x54 et bien sur je les détiens avec une autor de 1ère CAT classé maintenan en "B"
 
 

waffenampt
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 67
Localisation : le Born
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  feder504 le Jeu 26 Déc 2013, 01:57

J'ai utilisé le 49-56 au combat, au Tchad, en 70-71 ...
En tant que sous-officier adjoint dans un Cdo de la CPIMa, j'aurais dû porter un PM MAT 49, mais dans ces grands espaces du nord du pays, les accrochages commençaient à de grandes distances, et les PM n'étaient utiles que pour le ratissage du lendemain ...
Pouvant m'attribuer ce qui me plaisait comme arme, je prenais donc un 49-56 lors des opés "à risque" dans le Nord (B.E.T.) et un FRF1 dans le Sud (l'ouest, en fait ...), où le (vrai) gibier est plus abondant ...

Dans les sables du Djourab, de l'Ennedi et du Tibesti, mon 56 ne m'a jamais causé de problème, ni à ceux des hommes de mon Commando. Une fois seulement, un de mes gars a fait tomber son fusil dans le sable, l'a démonté (sous le feu) pour lui passer un coup de pinceau ................. et a paumé le percuteur !
Je lui ai passé l'un des 2 que je portais toujours sur moi et l'incident a été réglé ...

L'arme était assez précise et m'a permis de beaux cartons, même dans la zone des 4 à 500 m ...

Détail : nous montions généralement en "opé" en avion. 2 h de Transall ou 2 h 30 de Noratlas pour aller de Fort Lamy à Largeau, et durant le transport, nous mettions nos armes "à sec". Pas une goutte d'huile ne devait subsister.
Dans ce climat saharien, l'absence d'huile n'était pas un problème et évitait au sable de se coller dans les armes.

Le 49-56 fonctionnait imperturbablement bien comme ça ...
Mon seul petit problème avec lui fut temporaire : un jour, en plein midi (+ de 45° à l'ombre, mais manque de bol, il n'y avait pas d'ombre ...), il nous a fallu ouvrir un feu d'enfer dans un court instant sur un groupe de rebelles qui tentaient de nous fausser compagnie, et j'ai vidé en moins de 30 s un chargeur ............ de 35 coups (adaptation perso d'un chargeur plat de mitrailleuse MAC 31). La dernière cartouche tirée, j'ai dû retirer vivement ma main du garde-main : l'huile imprégnée dans le bois commençait à suinter en faisant quelques bulles, et ça chauffait assez bien !

... cela m'a dissuadé de mettre en pratique le projet de modif pour le tir en rafales qui trottait dans ma jeune tête de l'époque ...

J'ai tiré tout ce qu'il était possible de tirer avec cette arme, de jour comme de nuit (avec le manchon ou le pesant dispositif infra-rouge). De vieilles munitions ont parfois donné des éjections incomplètes, mais sinon, pas de problème avec un fusil correctement entretenu. Je confirme néanmoins qu'après le tir de quelques grenades à fusil, que ce soient des AP34 ou des 73 AC, le H+L s'en ressent et s'élargit, d'où la nécessité de réserver quelques 56 à ce genre de tir, afin d'éviter que tous les fusils de la Compagnie ne deviennent des arrosoirs ...!

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4050
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  cd ram le Jeu 26 Déc 2013, 09:39

Feder504, peux-tu me rafraîchir la mémoire s'il te plait ?

Comme tout appelé j'ai fait quelques exercices de tir de grenades avec le 49/56, mais mes souvenirs sont assez limités, hors que chaque fois il y a eu des doigts cassés et qu' on utilisait des cartouches "feuillette" pour la propulsion.

Je ne me souviens pas, ni du type de grenade antichar utilisée, ni surtout comment elles étaient positionnées au bout du canon pour le tir ??

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1022
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  dédé le Jeu 26 Déc 2013, 16:31

feder504 a écrit:La dernière cartouche tirée, j'ai dû retirer vivement ma main du garde-main : l'huile imprégnée dans le bois commençait à suinter en faisant quelques bulles, et ça chauffait assez bien !

... cela m'a dissuadé de mettre en pratique le projet de modif pour le tir en rafales qui trottait dans ma jeune tête de l'époque ...



A+

Avec du plastic , le garde mains fondais   

c'est arrivé avec des G36 et sont clone de XM8   



------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  feder504 le Jeu 26 Déc 2013, 16:39

cd ram a écrit:Feder504, peux-tu me rafraîchir la mémoire s'il te plait ?

Comme tout appelé j'ai fait quelques exercices de tir de grenades avec le 49/56, mais mes souvenirs sont assez limités, hors que chaque fois il y a eu des doigts cassés et qu' on utilisait des cartouches "feuillette" pour la propulsion.

Je ne me souviens pas, ni du type de grenade antichar utilisée, ni surtout comment elles étaient positionnées au bout du canon pour le tir ??


Les incidents venaient souvent d'une mauvaise tenue de l'arme en tir tendu ...
Dans ce genre de tir, on tient l'arme de la façon suivante (en position debout, il y a aussi les positions à genou et couché) 

J'écris la phrase qui manque ci-dessous, le texte de la photo vient à la suite :

- Le corps : d'aplomb, la ligne des épaules légèrement en oblique par rapport à la direction de l'objectif, le buste légèrement penché en avant.


Pour le tir, voici les consignes :




Et voici la gamme de grenades en service à l'époque, sachant que les 65 mm AC Mle 61, mixte de 40 mm et fumigène de 47 mm Mle 60 n'étaient pas utilisées à l'instruction.


A+  Wink

------------------------

Les vieux sont nombreux, les vieux sont tenaces, les vieux vaincront !
L'ennemi est bête ...... y dit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui ...

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4050
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Capitaine ivan le Jeu 26 Déc 2013, 16:43

Merci Feder pour ces passionnants retours d'expériences, c'est comme si on y était.
Avec les armes françaises comme le 49/56, le Famas ou autre Mac50 on a l'avantage d'avoir un nombre important des membres du forum qui les ont utilisées en conditions réelles.
A+

------------------------


Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  cd ram le Jeu 26 Déc 2013, 16:51

  Feder504,

Merci pour tes explications complètes   

Il y toutefois un truc qui m'échappe ... Les grenades étant emmanchées sur le canon, pourquoi ce dernier est-il détérioré par cet usage ?

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1022
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  feder504 le Jeu 26 Déc 2013, 17:20

Sur la fin de ma carrière, lors d'une séance de tir où l'on liquidait les stocks de grenades antichar de 73 mm Mle 50 réelles, avant de percevoir le FAMAS qui ne pouvait les tirer, mes braves Appelés du 22ème RIMa, peu rassurés et victimes des racontars des "Anciens" qui en rajoutaient toujours une louche de plus, me pressaient de questions ...

Après leur avoir rappelé les positions-types, je leur ai fait la démonstration, commentée, de ce qu'il ne fallait pas faire avec la main droite :
J'ai tenu volontairement la poignée de l'arme façon tir normal.

Malgré le fait que je m'y attendais et que je serrais donc bien fort ladite poignée et le reste, le verrou du couvre-culasse m'a entamé la peau entre le pouce et l'index, au départ de ce projectile de 800 g !
Je leur ai ensuite montré ma main en leur disant :"voyez, si vous tenez votre arme comme un gland, c'est tout ce que vous risquez".
Mes gars, rassurés, ont fait de bons tirs ...

A+

Je n'avais pas vu ton message, cd ram, et j'édite :
Les contraintes exercées sont grandes, lors du tir de grenades, et l'arme est bien secouée, mais je ne me suis jamais réellement posé la question. La cartouche sans balle (Feuillette) ne produit que des gaz, mais, sans en savoir plus, je suppose que la pression qu'ils exercent ne doit pas être répartie de la même façon dans le canon, et qu'il doit se passer un moment où elle est un peu plus grande vers l'extrémité, avant que ne soit vaincue l'inertie de la grenade.

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4050
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  cd ram le Jeu 26 Déc 2013, 18:21

Merci pour ta réponse,

Je suppose également que la détérioration de la précision soit due à un problème sur la bouche du canon ...

Usure anormale des rayures ? La question reste posée  scratch 

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1022
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  adishatz le Jeu 26 Déc 2013, 18:31

dédé a écrit:


feder504 a écrit:La dernière cartouche tirée, j'ai dû retirer vivement ma main du garde-main : l'huile imprégnée dans le bois commençait à suinter en faisant quelques bulles, et ça chauffait assez bien !

... cela m'a dissuadé de mettre en pratique le projet de modif pour le tir en rafales qui trottait dans ma jeune tête de l'époque ...



A+




Avec du plastic , le garde mains fondais   

c'est arrivé avec des G36 et sont clone de XM8   





Bonjour,
désolé de polluer le post mais je serais curieux de savoir dans quelles conditions cet incident est arrivé. Le G36 sert dans l'Armée française dans plusieurs unités (POLMT/Gendarmerie et également GCP) et dans des conditions climatiques proches de celles décrites par M. FEDER (Mali en zone desertique, Afghanistan, pour ne citer qu'eux) sans que ces problèmes ne se soient ébruités.
Est il possible d'avoir plus de précisions.
Merci.

PS : edit pour correction de fautes d'orthographes...


Dernière édition par adishatz le Sam 28 Déc 2013, 23:24, édité 2 fois

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  dédé le Jeu 26 Déc 2013, 20:46

adishatz a écrit:








dédé a écrit:




Avec du plastic , le garde mains fondais   

c'est arrivé avec des G36 et sont clone de XM8   












Bonjour,
désolé de polluer le post mais je serais curieux de savoir dans quelles conditions cet incident est arrivé. Le G36 sert dans l'Armée française dans de plusieurs unités (POLMT/Gendarmerie et également GCP) et dans des conditions climatiques proches de celles décrites par M. FEDER (Mali en zone desertique, Afghanistan, pour ne citer qu'eux) sans que ces problèmes ne se soient ébruités.
Est il possible d'avoir plus de précisions.
Merci.



Bonjour   , elles ce trouvent dans le très long sujet "remplacement du Famas " du forum "Air-défense "  (www.air-defense.net )


Le sujet faisant couler beaucoup d'encre  entre " Pro" et" anti "   plastique je te propose de continué en MP



------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  adishatz le Ven 27 Déc 2013, 00:00

dédé a écrit:
adishatz a écrit:









dédé a écrit:




Avec du plastic , le garde mains fondais   

c'est arrivé avec des G36 et sont clone de XM8   













Bonjour,
désolé de polluer le post mais je serais curieux de savoir dans quelles conditions cet incident est arrivé. Le G36 sert dans l'Armée française dans de plusieurs unités (POLMT/Gendarmerie et également GCP) et dans des conditions climatiques proches de celles décrites par M. FEDER (Mali en zone desertique, Afghanistan, pour ne citer qu'eux) sans que ces problèmes ne se soient ébruités.
Est il possible d'avoir plus de précisions.
Merci.




Bonjour   , elles ce trouvent dans le très long sujet "remplacement du Famas " du forum "Air-défense "  (www.air-defense.net )


Le sujet faisant couler beaucoup d'encre  entre " Pro" et" anti "   plastique je te propose de continué en MP


Bonsoir.
Merci, ce sera ma dernière intervention sur le sujet afin de ne pas polluer le post initial. J'ai lu les 6 premières pages (sur 120...) et je m'interroge fortement sur les connaissances réelles des intervenants (que les moderateurs me modèrent si disant celà je vais trop loin) quand aux evenements qu'ils évoquent et aux matériels qu'ils analysent (je ne parle bien sur que du sujet evoqué ci dessus, ou je retrouve tous les poncifs de discussion de coin de bar d'amateur d'armes actuellement en service).
En ce qui me concerne étant donné que je ne parle de ce que je connais, c'est à dire de ce que j'ai vu (de mes yeux vus) ou fait (avec mes petites mimines) je ne pousserais pas plus avant la discussion.
Merci quand même pour le lien c'est sympathique de ta part, et encore toutes mes excuses aux modos si j'ai fauté   
Terminé.

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  dédé le Ven 27 Déc 2013, 01:00

adishatz a écrit:


Bonsoir.
Merci, ce sera ma dernière intervention sur le sujet afin de ne pas polluer le post initial. J'ai lu les 6 premières pages (sur 120...) et je m'interroge fortement sur les connaissances réelles des intervenants (que les moderateurs me modèrent si disant celà je vais trop loin) quand aux evenements qu'ils évoquent et aux matériels qu'ils analysent (je ne parle bien sur que du sujet evoqué ci dessus, ou je retrouve tous les poncifs de discussion de coin de bar d'amateur d'armes actuellement en service).
En ce qui me concerne étant donné que je ne parle de ce que je connais, c'est à dire de ce que j'ai vu (de mes yeux vus) ou fait (avec mes petites mimines) je ne pousserais pas plus avant la discussion.
Merci quand même pour le lien c'est sympathique de ta part, et encore toutes mes excuses aux modos si j'ai fauté   
Terminé.




Non cela fait partie de la discussion  commencé par  les souvenirs de notre amis féder  (dont le récit m'a captivé  )  


Mon commentaire n'avais rien de formel et était finalement HS    

Quand je parlais de  "fusil qui fond " , c'était ( très )  exagéré et probablement un cas exceptionnel rencontré dans une situation tout aussi exceptionnelle     



Pour mieux te répondre  , après avoir épluché ma source ( 120 pages a ce farcir )



   


un peut comme le  gendarme qui a fait fondre sont pistolet 

la parenthèse étant bouclé , revenons aux MAS 49 et 49/56

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  adishatz le Ven 27 Déc 2013, 01:23

dédé a écrit:

adishatz a écrit:


Bonsoir.
Merci, ce sera ma dernière intervention sur le sujet afin de ne pas polluer le post initial. J'ai lu les 6 premières pages (sur 120...) et je m'interroge fortement sur les connaissances réelles des intervenants (que les moderateurs me modèrent si disant celà je vais trop loin) quand aux evenements qu'ils évoquent et aux matériels qu'ils analysent (je ne parle bien sur que du sujet evoqué ci dessus, ou je retrouve tous les poncifs de discussion de coin de bar d'amateur d'armes actuellement en service).
En ce qui me concerne étant donné que je ne parle de ce que je connais, c'est à dire de ce que j'ai vu (de mes yeux vus) ou fait (avec mes petites mimines) je ne pousserais pas plus avant la discussion.
Merci quand même pour le lien c'est sympathique de ta part, et encore toutes mes excuses aux modos si j'ai fauté   
Terminé.




Non cela fait partie de la discussion  commencé par  les souvenirs de notre amis féder  (dont le récit m'a captivé  )  


Mon commentaire n'avais rien de formel   

Quand je parlais de  "fusil qui fond " , c'était ( très )  exagéré et probablement un cas exceptionnel rencontré dans une situation tout aussi exceptionnelle     



Pour mieux te répondre  , après avoir épluché ma source ( 120 pages a ce farcir )



   


un peut comme le  gendarme qui a fait fondre sont pistolet 

la parenthèse étant bouclé , revenons aux MAS 49 et 49/56


Ok, en fait je reviens, pour la toute dernière fois sur cette histoire.
Mon analyse, subjective et personnelle est que c'est du bullshit.
-un feu intensif, ça ne veux rien dire,
-"100 cartouches" : d'ou sortent ils ça, depuis quand au combat compte on en cartouches ? Encore, celà aurait été exprimé en nombre de chargeurs consommés en un temps donné je veux bien, et encore...
-quelle arme moderne n'est pas capable de soutenir une consommation de "100 cartouches" sans flancher ?
-"ce pb AURAIT été rapporté par l'armée allemande et des agences de sécu..." : "aurait" c'est bien là le coeur du problème. Encore une fois les G36 que j'ai eu l'honneur de cotoyer et/ou de voir à l'oeuvre engloutissaient leur 5 chargeurs sans fondre (soit 150 cps), d'autant plus qu'il existe un chargeur 100 cps pour G36 (lui je ne l'ai pas vu en action donc je ne dirai rien...)
Voilà le fond de ma pensée, tout ce qui n'est pas convenablement reference n'existe pas (surtout sur le net)
Bonne nuit ! (vu l'heure)

C'etait ma toute toute dernière intervention (comme ces chanteurs qui en sont à leur 8e dernière tournée...)

ADISHATZ

PS : édité pour correction de faute d'orhographe...


Dernière édition par adishatz le Ven 27 Déc 2013, 14:03, édité 1 fois

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  dédé le Ven 27 Déc 2013, 03:49

Merci de ton intervention , j'aurais du être plus prudent ( mais je déteste tellement le plastique que ... clown  )


je te propose donc de continuer en MP  

Pour en revenir aux 49/56 de feder   

une chose est sure , un canon qui fume  par 45 ° a l'ombre , c'est pas bon signe , surtout que la bête n'est pas prévue pour   


Allé une photo du chargeur   Wink 

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  lu1900 le Ven 27 Déc 2013, 05:10

Cinq tirs durant les classes et encore à balle plast !
Allez zou bonne nuit !!!

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5626
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Verchère le Ven 27 Déc 2013, 06:30

Un dernier mot : quand plus haut je m'en prenais à la maintenance, je ne parlais pas de défauts d'entretien (à mon avis les armes étaient trop nettoyées et démontées, plutôt que pas assez). Je visais plutôt les services techniques, qui laissaient en service des armes quasi HS ; tout au moins dont le groupement au banc dépassait largement le groupement limite (comme par hasard appris en cours quelques jours avant l'inspection - c'était aux EOR, où on tirait, manoeuvrait et dormait avec les mêmes fusils ; ils n'échappaient qu'aux parcours du combattant, sinon ils ne regagnaient l'armurerie que durant les perms). Mais j'avoue ne plus me souvenir de ce groupement maxi...

Quant au sable, pas de problème dans les dunes berlinoises, même en compagnie d'instruction où les fusils goûtaient souvent le sol. On n'y tirait certes qu'à blanc, mais je ne pense pas que le cycle soit plus fiable qu'à balle. Je me demande ce que donnerait un K31 dans ces conditions...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Bijoux66 le Sam 28 Déc 2013, 00:27

Voila du retex, fait par des membres qui ONT utilisé l'arme, notre ami qui se posait des questions sur notre Bon FSA 49/56 doit être comblé.
Pour ma part j'adorais tirer avec. Bien sur étant fana de règle Français rien d'anormal en cela, mais pas que seulement.
je le trouve "beau", efficace, vivant au tir avec ce claquement que seul procure un semi auto  Very Happy 
Du bonheur donc salut 

------------------------

Membre Fondateur de TCAR

Bijoux66
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 813
Age : 49
Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  dédé le Sam 28 Déc 2013, 01:01

je vous recommande cette vidéo    Wink 

http://youtu.be/3hs9MJNlEwQ

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  Paradepau le Dim 28 Sep 2014, 17:46




Paradepau
Membre
Membre

Nombre de messages : 33
Age : 57
Date d'inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  deGuers le Lun 29 Sep 2014, 13:29


deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mas 49 et mas 49 56

Message  deGuers le Lun 29 Sep 2014, 13:35

Le numéro 247 en 7,62 NATO , acheté au GIAT  ainsi qu'une APX .
Ici accompagné d'une crosse expérimentale : le mécanisme de pontet est un peu différent du 7,5x54 pour accepter la poignée pistolet .
Poignée d'ailleurs absente ; je lui ai greffé une poignée de MSE .
La crosse d'origine est en lamellé-collé .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum