Bleuissage à chaud

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  WICHITA le Dim 19 Oct 2014, 08:14

tu nous dira la recette?

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  Winchester 1866 le Dim 19 Oct 2014, 09:32

Salut Wichita
Tu avais la recette un peu plus haut dans ce post  Very Happy

Je te la redonne en sachant que moi je mettais 1 litre d'eau distillée et non pas 0,1 litre  pale

Je refais les essais actuellement avec 0,1 litre l'attaque est plus rapide mais au bout de 4 couches je suis toujours en attente d'un résultat satisfaisant. Patience on verra bien 

Lorsque la couleur sera satisfaisante la dernière ébullition se fera dan une infusion de bois de Campêche.


Liqueur à bronzer
 
Composition : pour 0,1 litre d'eau distillée Selon Angier pour ma part j'avais utilisé 1 L ce qui explique peut-être le nombres de couches
1,2 g de sulfate de cuivre
4 g de sulfate de fer
5,6 g de perchlorure de fer
0,5 g d'acide chlorhydrique

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  MBiz le Sam 27 Déc 2014, 04:45

Je suis à préparer une FN qui était profondément rouillée pour un bronzage à la couche. Même après un ponçage intense au grain 100 et 120, je suis incapable de faire disparaître des piqures éparses. Évidemment après polissage et bronzage ces piqures seront toujours présentes et visibles. Je n'ai pas de soucis avec ces imperfections, mais inquiétudes sont plutôt du côté de la rouille résiduelle logée dans le fond de ces micro-cavités. Cette rouille infime pourrait-elle affecter la qualité du bronzage ou sera t-elle neutralisée lors de l'opération? Merci

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  ogmabreizh le Sam 27 Déc 2014, 04:47

Ça passerai sur un canon de fusil de chasse ?

------------------------

malo mori quam feodari

ogmabreizh
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 103
Age : 37
Localisation : Bretagne sud
Date d'inscription : 05/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  WICHITA le Sam 27 Déc 2014, 11:59

MBiz a écrit:. Même après un ponçage intense au grain 100 et 120, je suis incapable de faire disparaître des piqures éparses. 

continue avec un grain encore plus fin.

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  Jeanghis le Sam 27 Déc 2014, 17:27

MBiz a écrit:Je suis à préparer une FN qui était profondément rouillée pour un bronzage à la couche. Même après un ponçage intense au grain 100 et 120, je suis incapable de faire disparaître des piqures éparses. Évidemment après polissage et bronzage ces piqures seront toujours présentes et visibles. Je n'ai pas de soucis avec ces imperfections, mais inquiétudes sont plutôt du côté de la rouille résiduelle logée dans le fond de ces micro-cavités. Cette rouille infime pourrait-elle affecter la qualité du bronzage ou sera t-elle neutralisée lors de l'opération? Merci

J'utilise le destructeur de rouille Julien. Il s’immisce partout où peut résider la rouille en réglant ainsi le problème des résidus logés dans des endroits inaccessibles.

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  WICHITA le Sam 27 Déc 2014, 18:54

Du "frameto" quoi !  clown

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  Jeanghis le Sam 27 Déc 2014, 19:02

WICHITA a écrit:Du "frameto" quoi !  clown

non Maître, le Julien est un destructeur de rouille alors que le Frameto est un convertisseur de rouille.
Dans ce dernier cas il y a bien mieux que le Frameto : le Rustol.



------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  MBiz le Sam 27 Déc 2014, 19:24

Julien n'habite pas le Québec mais je suis sur qu'il a un cousin. Pourquoi docteur préfères-tu le destructeur au convertisseur? Julien prétend qu'il n'est point besoin de faire un rinçage après traitement, mais je me demande si un dégraissage à l'acétone pourrais réagir avec des traces résiduelles de ce destructeur?

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  Jeanghis le Sam 27 Déc 2014, 22:41

MBiz a écrit:Julien n'habite pas le Québec mais je suis sur qu'il a un cousin. Pourquoi docteur préfères-tu le destructeur au convertisseur? Julien prétend qu'il n'est point besoin de faire un rinçage après traitement, mais je me demande si un dégraissage à l'acétone pourrais réagir avec des traces résiduelles de ce destructeur?







Le destructeur élimine la rouille comme le ferait une électrolyse.
Le convertisseur se compose avec elle pour former une pellicule protectrice.

Les acides chlorhydriques, acétiques(vinaigre), oxalyque (sel d'oseille ou pomme de terre) sont des destructeurs (Julien etc..)
L'acide phosphorique est un transformateur (Frameto, Rustol...).

Le produit Julien transforme la rouille en une poudre blanche qu'il faut éliminer par brossage (l'acétone n'a pas plus d'effet que de l'eau sur cette poudre). Cependant il y a toujours un excès poisseux de produit et je n'hésite pas à nettoyer les pièces à l'eau et au savon (y compris canon et boîte de culasse etc..) suivi évidemment d'un séchage efficace et immédiat (four ou sèche cheveux par exemple pour éliminer l'eau des recoins inaccessibles au chiffon).

Le Rustol forme avec la rouille un sorte de vernis brun ou noir très résistant dans le temps et ne nécessite aucun nettoyage après application mais reste inutile voire rédhibitoire si on doit ensuite faire un traitement de surface tel un bronzage.
Perso je l'utilise aussi sur le bois qu'il rend imputrescible ou mélangé à la peinture.  

Donc pour une arme que l'on restaure il est en général nécessaire de ramener le métal à nu en éliminant totalement la rouille et non de le recouvrir d'un "vernis" composé avec la rouille.

A moins que ce soit une épave !!

A noter que selon la qualité des aciers ou métaux ferreux plus ou moins poreux le résultat du destructeur peut conduire à des taches grises difficiles à éliminer même par ponçage.

Voilà dont mon point de vue issu de ma modeste expérience.
Il est clair que les pros ici présents en connaissent bien plus sur le sujet.

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  MBiz le Dim 28 Déc 2014, 01:05

Merci Jeanghis, ces renseignements me mène tout droit à l'électrolyse. Certe cette carabine est une épave, mais une arme aussi rare (4913 exemplaires) fabriqué par la FN et conçu par le grand JMB demande respect. Si le destructeur de rouille est susceptible de laisser des traces innéfassables, une séance d'électrolyse s'impose.

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  Jeanghis le Dim 28 Déc 2014, 01:11

MBiz a écrit:Merci Jeanghis, ces renseignements me mène tout droit à l'électrolyse. Certe cette carabine est une épave, mais une arme aussi rare (4913 exemplaires) fabriqué par la FN et conçu par le grand JMB demande respect. Si le destructeur de rouille est susceptible de laisser des traces innéfassables, une séance d'électrolyse s'impose.

Je suppose que les traces laissées par le destructeur proviennent de sa pénétration dans des aciers devenus poreux et contenant une oxydation interne partiellement éliminée.
L'électrolyse devrait aller plus en profondeur. Mais ça n'est qu'une supposition basée sur la théorie.

------------------------


"J'ai tellement peur d'emprunter que j'ose pas rendre." San-Antonio

Jeanghis
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2595
Age : 64
Localisation : Ain-Jura-Winchester
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleuissage à chaud

Message  MBiz le Dim 28 Déc 2014, 02:19

En fait ces traces ou piqûres comme je les appelle n'ont pas disparues au ponçage (c'est la seule chose que j'ai faite à date, je n'ai pas fait de traitement anti-corrosion). Lorsque je regarde ces piqûres a la loupe binoculaire, je peux voir la rouille dans le fond de la cavité. La profondeur de ces dernières est telle qu'il est impossible de les faire disparaître. Ma crainte est de voir cette rouille continuer à ronger le métal même après bronzage. La question est ici, est-ce qu'un bronzage par couche ,qui est en soi une oxydation contrôlée, va éliminer la rouille résiduelle?


MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum