Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  Verchère le Sam 07 Déc 2013, 04:20

Richelieu a écrit:En 14,la France ne manquait pas de 75,mais d'artillerie lourde.Le 75,pièce a tir tendu,,légère et mobile , qui fit merveille a la bataille de la Marne,était peu efficace dans une guerre de position,contre un ennemi enterré et défilé.
Pour atteindre les tranchées d'en face,il fallait des pièces a tir courbe et nous dûmes dépouiller les places forte des De Banges et autres Rhimaillots (excellent matériel, au tir précis ,mais lent et qu'il fallait repointer après chaque tirs )pour faire pièce aux 10,5 cm et autres obusiers teutons.
Cdt
M'étonnerait que des 155 Court Rimailho ils en aient gratté beaucoup, sur les fortifications. En fait, des pièces lourdes à tir courbe on en avait, dites "pièces de siège", pour attaquer les fortifications (les Rimailho, les mortiers de 220 tant bien que mal améliorés, les mêmes en 270, des quasi-inutilisables canons de 155 C) ; mais en nombre "raisonnable". Quand en fait de fortifications ennemies il s'est agi d'une ligne continue du Rhin à la mer, c'était quelque peu insuffisant !
Parce ce qui était prévu, c'est la guerre de mouvement, un point c'est tout ! Avec du 75 à la rigueur appuyé par quelques obusiers de campagne de 105 (déjà au point certes, mais pas encore fabriqué en nombre). Après avoir vite progressé, les "prussiens" (pas encore devenus "boches" en ce tout début de guerre, il me semble) furent arrêtés sur la Marne. Mais là ils étaient censés repartir aussi vite dans l'aute sens ... Et ils ont triché, s'enterrant sur place, ce qui a flanqué par terre toutes les belles théories !
Le 75 a vite vu ses limites, quoique tout de même pas totalement inefficace contre des retranchements, car si le matériel s'est avéré adaptable, les munitions et la technique de tir étaient prévus pour des tirs de plein fouet, d'assez près ; en tir plongeant, ni l'obus explosif ni l'obus à balles ne donnaient satisfaction et ce n'était pas seulement à cause du petit calibre (fusées percutantes pas assez instantanées, fusées fusantes trop irrégulières, obus à balles d'effet plutôt hasardeux). Et ce ne sont pas les bidouillages genre "plaquette Malandrin" qui pouvaient rattraper le coup.
En fin de guerre, avec des obus explosifs tirés fusants, éclatant 10 m juste au dessus de la tête des copains d'en face, le même 75 était devenu bien plus efficace...

Et les mortiers, bien utiles dans les tranchées : à part les anciens mortiers en bronze (dont seuls les 15c et à la rigueur 22c étaient en pratique plus ou moins utilisables sur terrain tourmenté), on n'avait rien.
Savez quoi ?
Ça avait été demandé à De Bange, qui avait mis au point un joli mortier de 90 chargé par la culasse, assez transportable, tirant les obus du canon de campagne (dont on avait profusion en début de guerre). Mais il fut essayé trop tôt, juste avant l'apparition de la mélinite, et ses obus à poudre noire ont paru trop peu efficaces ; alors on l'a enterré ! Celui là serait bien en maquette, je n'ai pas connaissance d'un seul exemplaire existant... Voire à l'échelle 1/1, mais il est tout de même assez compliqué.

Ceci dit, cette époque n'étant pas ma tasse de thé, je vais briser là. Suivant l'exemple de Brassens, moi celle que j'préfère c'est celle de soixante-dèche...

Eh, Closdelif, en lançant ton appel, as-tu pris en compte la corvée qui va t'incomber ?
Traquer tous les sujets artillerie déjà passés sur TCAR, pour les faire glisser dans la nouvelle rubrique !
Bien du plaisir ... Enfin, ça démontrera l'intérêt de la rubrique, parce qu'il y en a tout de même déjà pas mal.

J'y ai bien pensé......pale 
Mais d'un autre côté cela nous fera (?) plaisir de le retrouver réunis....drunken 

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  Winchester 1866 le Sam 07 Déc 2013, 10:04

Tout ce qui était à percussion que se soit les obus ou les grenades étaient source de problèmes car pour exploser il était nécessaire d’avoir une surface dure. Les zones de combat étaient bien souvent trop meubles et trop boueux.
La réponse étaient des systèmes à déclenchement retardé mais à cette époque ce n’était pas toujours très fiable et souvent pas français … Bon ça n’a pas empêché le carnage.

L'étude des grenades est très instructive sur l'évolution des mises à feu ...

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  voxan le Mar 10 Déc 2013, 08:33

Winchester 1866 a écrit: (....)
De 1915 à 1918, la France mis également en œuvre des canons et obusiers classés dans la catégorie de l’artillerie lourde sur voie ferrée (A.L.V.F.). Ces pièces d’artillerie alliaient la puissance de feu et la vitesse de déplacement grâce au chemin de fer. On pouvait trouver entre autres : les canons de 305 ; 340 ; … et aussi l’obusier de 400 est surtout le monstrueux obusier sur rail de 520 modèle 1916. Son projectile de 1654Kg contenait 190 Kg d’explosif et était propulsé à 17 000 mètres. C’était un obusier d’une longueur de 8,35 mètre intégrée à une plateforme de chemin de fer à deux boggies de quatre essieux pour un poids total de 250 tonnes. L’ensemble était commandé électriquement pour le pointage et la mise à feu grâce à une centrale électrique embarquée. Il n’y eut, semble-t-il, que deux obusiers de ce type de fabriqué par les établissements Schneider et compagnie.

 ...


pour illustrer :

des photos légendées "train blindé sur la ligne de Chalon à Reims juillet / aout 1916 "





















 salut 

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3688
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  CLOSDELIF le Mar 10 Déc 2013, 08:38

Merci !
Ces trains blindés m'ont toujours fasciné......C'est tout un monde à eux seuls  drunken 

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16453
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  Invité le Mar 10 Déc 2013, 08:48

http://www.air-defense.net/forum/topic/16497-photos-de-trains-blindés/
http://www.lillemodelisme.fr/Lille_Modelisme_Fiche_LM-TR02_Panzerzug.html

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plaidoyer de Closdelif pour une rubrique ARTILLERIE sur TCAR

Message  CLOSDELIF le Mar 10 Déc 2013, 09:08

Il est bien clair que l'aviation a , globalement, sonné le glas de ce genre de matériel......

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16453
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum