Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  cd ram le Dim 01 Déc 2013, 17:07

Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition récente d'un K 31 dont j'ai retrouvé la date de naissance, 1938, et je me pose des questions sur le passé ce cette arme, et par extension sur celui de toutes les armes individuelles attribuées aux citoyens mâles helvètes.

Je crois savoir qu'elle est (était ?) attribuée lors de la première période militaire, mais quid de la suite ?

Était-elle restituée au décès de son détenteur ? .... Etc ?

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1020
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 17:16

Premier point si tu enlève la plaque de couche il devrait y avoir le nom et les coordonnées de celui qui l'a utilisé durant sa vie. Ca ne veut pas dire qu'il soit encore vivant. Le miens datant de 1941 j'ai écris un courrier et celui-ci est revenu environ 2 mois après "inconnu à l'adresse indiquée".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Vmax666 le Dim 01 Déc 2013, 17:34

cd ram a écrit:Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition récente d'un K 31 dont j'ai retrouvé la date de naissance, 1938, et je me pose des questions sur le passé ce cette arme, et par extension sur celui de toutes les armes individuelles attribuées aux citoyens mâles helvètes.

Je crois savoir qu'elle est (était ?) attribuée lors de la première période militaire, mais quid de la suite ?

Était-elle restituée au décès de son détenteur ?  .... Etc ?
Elle rentre en général dans le circuit des autres particuliers; vendue par la famille etc. ou alors malheureusement parfois redonnée à la gendarmerie par la famille. Suivant les cantons c'est le pilon ou remise en vente au profit du canton.

 

Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1521
Age : 57
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  cd ram le Dim 01 Déc 2013, 17:36

carbone14 a écrit:Premier point si tu enlève la plaque de couche il devrait y avoir le nom et les coordonnées de celui qui l'a utilisé durant sa vie. Ca ne veut pas dire qu'il soit encore vivant. Le miens datant de 1941 j'ai écris un courrier et celui-ci est revenu environ 2 mois après "inconnu à l'adresse indiquée".
J'ai bien regardé ça en premier car je suis en train de rénover la crosse, mais hélas, il n'y avait rien Crying or Very sad 

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1020
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 17:37

cd ram a écrit:

carbone14 a écrit:Premier point si tu enlève la plaque de couche il devrait y avoir le nom et les coordonnées de celui qui l'a utilisé durant sa vie. Ca ne veut pas dire qu'il soit encore vivant. Le miens datant de 1941 j'ai écris un courrier et celui-ci est revenu environ 2 mois après "inconnu à l'adresse indiquée".
J'ai bien regardé ça en premier car je suis en train de rénover la crosse, mais hélas, il n'y avait rien Crying or Very sad 
C'est pas toujours le cas. C'était à tenter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  cd ram le Dim 01 Déc 2013, 17:41

Vmax666 a écrit:

Elle rentre en général dans le circuit des autres particuliers; vendue par la famille etc. ou alors malheureusement parfois redonnée à la gendarmerie par la famille. Suivant les cantons c'est le pilon ou remise en vente au profit du canton.

 
J'imagine qu'elle doit garder son caractère réglementaire du vivant de son "propriétaire" ?

Y a t-il des transformations en carabines de chasse par exemple ?

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1020
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mvouaip!

Message  Jef.ch le Dim 01 Déc 2013, 18:09

cd ram a écrit:J'imagine qu'elle doit garder son caractère réglementaire du vivant de son "propriétaire" ?
Même pas. Lorsque le soldat sortait de "l'active" et recevait son arme, il en faisait ce qu'il voulait. A preuve tous ces mq 89/11 qui furent retubés en petit calibre par exemple.

cd ram a écrit:Y a t-il des transformations en carabines de chasse par exemple ?
Aussi, forcément: http://egun.ch/market/item.php?id=104912

Amitiés,
A+,
le Jef-y'en-a-eu-des-centaines-comme-ça!  

Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1348
Age : 54
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 18:37

Il me vient des lors une réflexion...
Je ne veux point être (encore clown)  taxé d'anti Suisse dans mon propo (j'adore le jef qui....) mais quel est l'intérêt ont certains d'entre vous (je peux comprendre le citoyen de ce pays, le coté affectif passant avant tout) peuvent vouloir connaitre l'historique d'une arme...n'ayant jamais combattue...
La Suisse est un paradis...peut être...
la Suisse ne s'est pas battue depuis...?
La Suisse a de belles armes...c'est vrai...mais...
la Suisse n'intervient nulle part et son armée (infanterie) est coupée des réalités opérationnelles non?

retrouver l'historique d'un Lebel, d'un Berthier, d'un G98, d'un 98k....je peux comprendre...
Une arme Suisse...??? Sans doute mon âme d'enfant pleine de charges héroïques et de combats jusqu'au boutiste et sans issues me transporte...pas celle d'un K 31

Suis je trop "enfant" ? Sans doute...et encore toutes mes excuses à mes voisins, juste une réflexion du Dimanche soir sans aucune volonté de polémique !
Un luger Suisse 06/24 me plairait bien...Very Happy 

Sinon Cd ram j'ai bien compris ta démarche, je m'excuse de mon intervention sur ton post !!!

ZR (qui parle pour ne rien dire sinon pour meubler un peu le forum...pas terrible hein jef ?pale )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  kri1942 le Dim 01 Déc 2013, 18:44

"Un luger Suisse 06/24 me plairait bien...Very Happy "

ZR,

Tu es un homme de bon gout! Mais c'est un 1906 Waffenfabrick Bern, qui te plairait, pas un 06/24! En 1924, il y avait belle lurette que la fabrication avait commencée!

kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 19:05

Oui je m'excuse pour cette faute terrible de gout  
Et je redis bien a mes voisins géographique que ma prose est essentiellement métaphysique !!! salut 

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Corto Maltese le Dim 01 Déc 2013, 19:09

zouaverifle a écrit:
la Suisse ne s'est pas battue depuis...?
Les gardes Suisses de Louis XVI se sont battus, mais quand on sait comment ça s'est terminé pour eux....pale 

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 19:11

Oui, il me semblait aussi que ca remontait a longtemps ce qui frappe mon analyse très partisane de cette engouement pour l'armurerie Suisse en terme d'épopée... Mais je suis taquin ce soir...

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est-ce-important? ;-)

Message  Jef.ch le Dim 01 Déc 2013, 19:26

zouaverifle a écrit:Il me vient des lors une réflexion...
Je ne veux point être (encore clown)  taxé d'anti Suisse dans mon propo (j'adore le jef qui....) mais quel est l'intérêt ont certains d'entre vous (je peux comprendre le citoyen de ce pays, le coté affectif passant avant tout) peuvent vouloir connaitre l'historique d'une arme...n'ayant jamais combattue...
Aucune polémique, le débat bien mené est un enrichissement réciproque. Je me permets de prendre pour exemples certaines armes de ma petite collection, ce sera plus "parlant"(?)
Les soldats suisses n'ont pas combattu, mais ils ont été mobilisés et ont gardé les frontières toute la durée des 2 guerres.
J'ai ainsi hérité à la mort de mon beau-papa du mq11 de son oncle, qu'il avait conservé en souvenir. Mon beau-père a été mobilisé en 1943 et a passé 2 ans lui aussi à faire en sorte que l'armée allemande préfère contourner la ligne Maginot par la Belgique plutôt que par la Suisse... On a gardé dans la famille son mq31 de 1943, puis son W+F Parabellum de 1944, reçu alors qu'il était jeune officier.
Les pages écornées de son livret de service montrent qu'il avait reçu son Parabellum, mais qu'il avait du payer son mq31 (Frs. 75.- en 1973).

Ces armes n'ont pas combattu, je m'en moque un peu. Ce ne sont pas de vraies armes de guerre, je suis le premier à le reconnaître. La Suisse, pays neutre et riche, a toujours eu des armes d'une qualité rare. Les armes de poing des officiers notamment sont plus des "Paradepferde" que des ustensiles guerriers: jusque dans les années 1970, le tir à l'arme de poing réglementaire se pratiquait à 50 m., et il fallait que ça rentre. Pareil pour les armes longues, le tir c'est 300 m. depuis plus d'un siècle.

Elles restent un vibrant témoignage d'une époque où notre pays se développait, s'industrialisait, où les ouvriers étaient fiers de leur travail et produisaient des armes d'une telle qualité qu'on ne fait toujours pas mieux qu'un P210 plus de 60 ans après sa mise en service.
Neutralité oblige, ce sont autant des armes de sport que d'ordonnance, ça m'arrange bien puisque je tire avec.

Je pense que le collectionneur d'armes réglementaires, plus que d'autres peut-être, entretient une forte relation avec le passé. Principalement celui de son pays. Vous avez eu 2 guerres mondiales, l'Indochine, l'Algérie, les Suisses ont "seulement" protégé leurs frontières. Ce n'est pas comparable, et si ma foi l'Histoire de ton pays s'écrit en lettres de sang majuscules et celle du mien en minuscules, nous n'y sommes pour rien, ni toi, ni moi.
On prend acte et on conserve ce que l'on souhaite transmettre à notre tour.

J'ai acquis un autre mq31 en bel état pour les concours. Et j'ai trouvé sous sa plaque de couche le "tag" du soldat. Ça m'a appris où il avait servi, sans plus. Je ne suis pas américain, je ne vais pas photographier l'étiquette sous tous les angles ni envoyer des lettres enflammées à toute l'éventuelle famille du soldat. Je prends note, je remets le "tag" en place. Pour les suivants.

Amitiés,
A+,
le Jef-c'est-pas⁻de-ma-faute-si-on-n'a-pas-été-envahi... Wink 

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...

Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1348
Age : 54
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 20:16

Hello ami jef

J'apprécie et savoure te réponse pleine de bon sens !
Sans doute mon enfance bercée de lectures héroïques et d'aïeuls résistants (et guerriers de 39-40) trouble ma raison et dirige en quelque sorte ma perception du "plaisir" de tirer avec une arme chargée de "sentiments" déraisonnés...
Il me plais cependant d'avoir ce genre d'échanges courtois entre membres du TCAR ! salut 

ZR ( tu es pardonné de ne pas avoir connu le vert de gris de tes cousins "du ch´nord" de chez toi !!! Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  cd ram le Dim 01 Déc 2013, 20:41

Zouaverifle,

Pour ce qui est des armes historiques :

- j'avais 8 ans lorsque j'ai découvert dans le grenier de ma grand mère le Berthier que mon grand père avait ramené en 1918, mon père l'a aussitôt fait définitivement disparaître (celui là, je le regrette sincèrement)

- les Mauser, j'en ai vu des quantités, j'ai tiré aussi quantité de poignées de cartouches puisées en vrac dans des caisses, avec la surprise parfois d'envoyer une traçante ou une explosive (sur des cailloux).
je regrette d'avoir fait transformer chasse le magnifique exemplaire qu'on m'avait donné, mais dans les années 70, l'avenir pour cette arme était plutôt bouché ...
C'est à mon avis la plus belle, et de loin, mécanique armurière de cette époque, néanmoins, je n'ai pas envie d'en ré-avoir un, à moins de tomber sur une piéce exceptionnelle.

- le Mas 49/56, je l'ai bien utilisé aussi et c'est une bonne arme, mais il ne m'intéresse pas plus que ça.
Les Mas 36 qu'on utilisait pour les exercices pendant les classes en faisant "pan !" avec la voix puisqu'on avait même pas de cartouches à blanc, j'en aurais bien accepté un, mais on ne me l'a pas proposé Crying or Very sad 

Le K31 que j'ai acquis, c'est pour l'utiliser.
Précision, fiabilité, qualité, cartouches d'origine de qualité accessibles, une monture en noyer superbe : que demander de plus ?

Le sujet de ma demande est bien comme tu l'as compris est d'en savoir un peu plus sur la relation singulière et unique (?) entre un homme et une arme que l'Etat lui donne pour la vie ...

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1020
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Invité le Dim 01 Déc 2013, 20:43

J'apprécie ta reponse amigo  

Cdt

ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  HELIX le Dim 01 Déc 2013, 21:30

 

Collectionneur , je suis tout autant attiré par le coté historique que mécanique et esthétique et sur ces deux derniers points les armes suisses ont toute mon affection et c'est pourquoi bien qu'elles n'aient jamais combatu j'en ai quand même huit dans ma collection.

   

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Baccardi le Dim 01 Déc 2013, 22:21

L'histoire d'une arme ne se résume par ailleurs pas à son usage dans une guerre, mais s'intègre dans l'histoire économique et politique de celui qui la produit.

Ilest intéressant d'observer que le vetterli, puis les Schmidt Rubin étaient en avance par rapport aux autres. La question c'est pourquoi? Pourquoi ce pays sans guerre disposait-il de bonnes armes?

Je n'ai pas de réponse directe... mais j'observe en même temps que la Suisse avait un retard considérable par exemple dans l'artillerie , puis plus tard la motorisation, l'aviation, la DCA, les chars.... No 

J'en conclus que la Suisse a cru treeeeees longtemps au fantassin et à son arme individuelle, un peu coincée pas le mythe cultivé de Guillaume Tell...   elle avait fixé une priorité sans rapport avec la réalité... pale 

Mais on pourrait discuter des heures  

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  adishatz le Dim 01 Déc 2013, 23:09

zouaverifle a écrit:Il me vient des lors une réflexion...
Je ne veux point être (encore clown)  taxé d'anti Suisse dans mon propo (j'adore le jef qui....) mais quel est l'intérêt ont certains d'entre vous (je peux comprendre le citoyen de ce pays, le coté affectif passant avant tout) peuvent vouloir connaitre l'historique d'une arme...n'ayant jamais combattue...
La Suisse est un paradis...peut être...
la Suisse ne s'est pas battue depuis...?
La Suisse a de belles armes...c'est vrai...mais...
la Suisse n'intervient nulle part et son armée (infanterie) est coupée des réalités opérationnelles non?

retrouver l'historique d'un Lebel, d'un Berthier, d'un G98, d'un 98k....je peux comprendre...
Une arme Suisse...??? Sans doute mon âme d'enfant pleine de charges héroïques et de combats jusqu'au boutiste et sans issues me transporte...pas celle d'un K 31

Suis je trop "enfant" ? Sans doute...et encore toutes mes excuses à mes voisins, juste une réflexion du Dimanche soir sans aucune volonté de polémique !
Un luger Suisse 06/24 me plairait bien...Very Happy 

Sinon Cd ram j'ai bien compris ta démarche, je m'excuse de mon intervention sur ton post !!!

ZR (qui parle pour ne rien dire sinon pour meubler un peu le forum...pas terrible hein jef ?pale )
Bonsoir,
merci ZR, je croyais être le seul a penser de la sorte. Je respecte tout à fait la demarche des amateurs ayant fait part de leurs réponses, mais je n'ai pu m'empêcher de poster.
En ce qui me concerne, les armes anciennes et reglementaires que je collectionne sont des Colt qui ont "voyagé" et savoir qu'elles ont un tel vécu me ravis (et je ne desespère pas de trouver ce Colt 1917 que je cherche en vain...) !
A contrario les armes que j'utilise le plus au tir sont relativement modernes et (à part mon L1A1 et mon PP), si elles sont réglementaires (pour certaines), n'en sont pas moins neuves (Kimber, G 17, M4) et n'ont donc aucun vécu, pourtant elles me satisfont pleinement au tir !
Si ma tirelire était plus fournie et que j'avais plus de tant libre (... pour tirer...et recharger) je souhaiterai acquerir d'autres fusils et armes de poing qui "me parlent" baucoups de part leur histoire intimement liée à celle de notre pays : MAS 36, Berthier M16, revolver 1892, PA 35, P38, Springfield 1903, US 17, Garand, USM 1, MAS 49 56 sont les armes qui rejoindraient mon coffre si...et si...(pour me consoler j'ai quand même un Chassepot impérial et s'il est peu probable qu'il ait fait Bazeilles, il est vraisemblable qu'il ait vécu un petit peu).
Les Schmidt Rubin et P210 me laissent de marbre (mais tout comme les Mosine Nagant, qui, eux pour le coups ont vu du pays...), pourtant JE SAIS que ce sont des armes excellentes et mes camarades tireurs se sont rués sur les K31 depuis septembre, mais rien ni fait, entre un P210 et un MAC 50 ou P38, je choisirai l'un des deux derniers (non, ne jetez pas de cailloux !).
Je pense que, comme ZR le dis celà doit être lié aux lectures ou films de mon enfance (ou les helvetes étaient peu présents, hormis l'excellente série télévisèe Guillaume Tell !) qui évoquaient massivement la second conflit mondial puis l'Indochine, la Corée et l'Algérie...
Ceci dit je comprends parfaitement que l'on cherche à en savoir plus sur le "propriétaire" précedent d'une arme réglementaire et je serai le premier à vouloir savoir dans quelles unités et à la hanche de quels soldats US mes Colt ont servi leur pays !
Bonne soirée à tous.

Adishatz





------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".



adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 1347
Age : 35
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  cd ram le Lun 02 Déc 2013, 09:28

Baccardi a écrit:L'histoire d'une arme ne se résume par ailleurs pas à son usage dans une guerre, mais s'intègre dans l'histoire économique et politique de celui qui la produit.

Ilest intéressant d'observer que le vetterli, puis les Schmidt Rubin étaient en avance par rapport aux autres. La question c'est pourquoi? Pourquoi ce pays sans guerre disposait-il de bonnes armes?

Je n'ai pas de réponse directe... mais j'observe en même temps que la Suisse avait un retard considérable par exemple dans l'artillerie , puis plus tard la motorisation, l'aviation, la DCA, les chars.... No 

J'en conclus que la Suisse a cru treeeeees longtemps au fantassin et à son arme individuelle, un peu coincée pas le mythe cultivé de Guillaume Tell...   elle avait fixé une priorité sans rapport avec la réalité... pale 

Mais on pourrait discuter des heures   
C'est vrai !

Étant alpin, je comprend tout à fait la démarche pour un pays essentiellement montagneux et qui n'aurait à craindre qu'une éventuelle invasion, de s'appuyer sur le fantassin et son mousqueton pour défendre son pays et je ne suis pas si sûr que le concept soit si dépassé.

La montagne à toujours été un sérieux problème pour les envahisseurs, l'URSS dans les années 80, et même les coalisés dernièrement et malgré une toute autre technologie, ne sont pas arrivés à leurs fins en Afghanistan.

Sinon, j'ai à peu prés les réponses aux questions que je me posais et merci aux intervenants Very Happy 

J'en déduis que le rapport affectif entre le citoyen suisse et son arme de dotation dépend de chacun, que le mariage peut être d'amour, de raison et probablement même pour certains, forcé  

En tout cas, il y a une chose de sur c'est que c'est pour la vie .... Et ce n'est plus si courant I love you 

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1020
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curriculum d'une arme individuelle suisse ?

Message  Baccardi le Lun 02 Déc 2013, 22:15

Bon échange  

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum