Restauration de Carabine fédérale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Mar 22 Avr 2014, 21:35

Et puis...








Et puis si je ne m'abuse, un poinçon d'acceptation belge. La Carabine fédérale venait bel et bien de Belgique


------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  tanis73 le Mar 22 Avr 2014, 22:41

Je prends la resto en route, jolie travail, trés enrichissant  Wink 
vivement la suite

tanis73
Membre
Membre

Nombre de messages : 37
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 15:47

Après de longs mois d'inactivité sur la bête, je m'y suis remis...

Il y a eu du travail et de la patience. Finalement, toutes les vis ont daigné sortir de leur trou. Parfois en glissant une goutte de WD40 par jour pendant 15-20 jours.

Ici ou là, il a fallu engager de gros moyens, un peu intrusifs Embarassed , mais tout ou presque a retrouvé une certaine couleur... disons avec plus ou moins de corrosion.





Sur la face extérieure de la platine, le BF surmonté de la couronne et J. Muller Berne




L'arme porte le numéro 639 sur les grosses parties et un simple 39 sur les petites, notamment les vis par exemple. La pièce ci-dessous se situe tout à l'avant du pontet. Il porte tout le numéro et les initiales JM



Ici seulement le numéro à deux chiffres 39




------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 15:56

Le stecher... dont je ne tire pas grand-chose Embarassed

La détente antérieure fonctionne, la postérieure ne bouge pas d'un micron. Les vis sont indévissables... elles sont toutes "aplaties" côté sortie No





Il va donc retourner prendre un bain à l'essence... qui sait clown

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  fcrozet le Sam 02 Jan 2016, 16:05



Il va donc retourner prendre un bain à l'essence... qui sait clown

tu oublies tout çà dans du pétrole lampant pendant un mois ou deux

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 16:09

Je vais aussi répondre aux souhaits de volontaire1870 qui attend une réponse depuis longtemps...

Donc, on l'avait déjà dit, c'est bien l'armé qui fait descendre l'onget.

On voit ici "la queue" de l'onget, à l'intérieur de son logement



Le même montré par la tête du tournevis, sorti de son bois



Dans ce trou à l'extrémité de "la queue" de l'onget, un pas de vis... pour accueillir une vis, mais pas un simple vis, en fait, la fente de la tête de la vis sert à acceuillir le ressort principal de la platine. Ainsi, en armant, le ressort se contracte, remonte et fait remonter la queueue qui fait baisser l'onget (vous avez suivi ? Embarassed )

La vis dans son logement de la queue





Et ici, le grand ressort qui se prend dans cette vis



Et là, le travail de la détente principale sur le machin-je-sais-pas-son-nom qui va déclencher le tir


------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 16:11

fcrozet a écrit:



Il va donc retourner prendre un bain à l'essence... qui sait clown



tu oublies tout çà dans du pétrole lampant pendant un mois ou deux


Abus de langage de ma part, merci François, oui, du pétrole lampant... j'ai dû un peu trop en respirer rasta

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 16:18

Le problème... reste le suivant...

On arme, l'onget s'abaisse... et ne remonte pas... ou alors, est-ce que la présence d'une cartouche va faire remonter l'onget ?
Malheureusement, tout ce système est tout autant indémontable, les vis sont elles aussi aplaties à la sortie... mais l'ensemble va aussi aller prendre encore un bain de pétrole

Voilà, chien armé, onget ouvert... et puis... effectivement, lorsque le chien se rabat, l'onget se ferme. Mais est-ce que c'est vraiment comme ça que ça marche ?? scratch scratch



Sur un peabody, en ramenant le pontet, on ferme l'onget. Là, il n'y a rien d'autre que le ressort principal de la platine qui en se détentant, va refermer l'onget. On tire donc "culasse ouverte" ?? scratch

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 16:20

Et pour Volontaire, une photo de l'intérieur de la platine


------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Vmax666 le Sam 02 Jan 2016, 16:30

C'est déjà plutôt pas mal salut
Pour le bloc détente direction le bain et si tu en as un dans 3-4 semaines tu mets le tout dans un bac à ultrasons cela aidera.


Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1521
Age : 57
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 17:31

Vmax666 a écrit:C'est déjà plutôt pas mal salut
Pour le bloc détente direction le bain et si tu en as un dans 3-4 semaines tu mets le tout dans un bac à ultrasons cela aidera.


No No

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  fcrozet le Sam 02 Jan 2016, 17:39

tous les 3/4 jours tu sors ton bloc du "jus" et tu tapotes sur les vis avec une cale en bois.

Cette carabine devrait être chez moi depuis le début parce que là on va se retrouver avec 2 K31 vite fait 

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  fcrozet le Sam 02 Jan 2016, 17:42

tous les 3/4 jours tu sors ton bloc du "jus" et tu tapotes sur les vis avec une cale en bois.

Cette carabine devrait être chez moi depuis le début parce que là on va se retrouver avec 2 K31 vite fait 

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  volontaire 1870 le Sam 02 Jan 2016, 19:10

Merci pour tes attentions Baccardi.

Je suis toujours vivement intéressé par la restauration de cette carabine. Very Happy
Cette transformation  est vraiment spéciale, artisanale mais d'une grande qualité d'exécution. Les modifications sur la carabine sont importantes notamment sur le bois on le voit vraiment bien maintenant qu'elle est démontée. Shocked
A la vue des photos et à la lecture de tes explications il me semble que la culasse ne peut être refermée que par la détente du ressort, donc par le départ. C'est spécial mais pourquoi pas? Ca limite tout de même l'usage de l'arme au calme du stand de tir.

Je suis friand de la suite!


volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1705
Age : 52
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Sam 02 Jan 2016, 21:24

volontaire 1870 a écrit:Merci pour tes attentions Baccardi.


A la vue des photos et à la lecture de tes explications il me semble que la culasse ne peut être refermée que par la détente du ressort, donc par le départ. C'est spécial mais pourquoi pas? Ca limite tout de même l'usage de l'arme au calme du stand de tir.

Je suis friand de la suite!


C'est aussi ma conclusion actuelle. Mais observer sa cartouche engagée au moment de peser sur la détente.... c'est... spécial Shocked Shocked

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Verchère le Dim 03 Jan 2016, 02:29

La "queue de l'auget", est bien monobloc avec l'auget ?
N'y serait-elle pas reliée par un dispositif d'encliquetage qui, au chargement (par exemple en appuyant sur l'extracteur) se déclencherait, laissant ainsi le bloc se refermer sous l'action d'un ressort ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Dim 03 Jan 2016, 13:31

Pour Verchère: non, pas monobloc, mais effectivement encliqueté et coulissant" (vraiment navré pour mon vocabulaire totalement défaillant).

Pour toutes les photos ci-dessous, le canon est à droite de la photo, dans cette position-là



Voici la culasse ouverte, auget abaissé; dans cette position-là, le chien serait armé



Toujours la culasse ouverte, auget abaissé:
- flèche rouge: le percuteur (annulaire) avancé en position "a percuté"... le problème, il a du mal à revenir en arrière...
- flèche noire: un petit ressort plat et entier (pas cassé, il est bien arrondi) qui aide l'auget à remonter mais n'est pas suffisant pour le refermer;
- flèche bleue: la pièce dans laquelle s'encliquète "la queue de l'auget" et dans laquelle elle coulisse;
- flèche violète: pièce immobile sur laquelle vient s'appuyer le ressort montré par la flèche noire.



Ici, la flèche rouge montre la partie supérieur du percuteur, soit la partie frappée par le chien



Auget fermé



La partie supérieure du percuteur que je dois retirer à la main. Ceci dit, si l'auget se referme au départ du coup, il serait normal que le percuteur soit enfoncé lorsque l'auget est fermé...



Toujours fermé. Tout le système est monté, sauf la queue de l'auget qui est en-bas, évidemment. Comme c'est le ressort principal de la platine qui l'actionne, le tireur appuie sur la queue de détente, ...., le ressort plat fait son travail et s'ouvre, donc descend, et comme il est encliqueté dans la vis de la queue, la queue descend et l'auget se ferme une fraction de seconde avant que le percuteur ne percute...



Pour aller voir dans la machine, il faudra que je puisse dévisser ces trois vis, mais c'est pas gagné... sinon, tant pis




------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Verchère le Lun 04 Jan 2016, 04:14

M'étonnerait bien que ce soit le ressort du chien qui referme l'auget ; l'inertie mise en jeu ralentirait fortement la percussion, avec un grand risque de coups foireux.
Et d'ailleurs, à quoi servirait alors le dispositif de cliquet ?
Sur ces mécanismes archaïques il suffit de pas grand chose pour gripper le fonctionnement ; graisse séchée ou mélangée de crasses, voire de rouille (en ce cas le solvant ne dégagera pas la rouille). Un démontage - grattage semble indispensable ; et si les bouts de vis sont martelés c'est embêtant !
Mais la dernière photo, flèche de droite, c'est peut-être pas nécessaire de la démonter, celle-là. Elle semble méticuleusement rivée, et ne paraît lier que 2 pièces qui, séparées du boîtier, doivent se nettoyer assez facilement car l'amplitude de basculement sera alors bien augmentée.


Il faut choisir, entre respecter l'arme d'origine et respecter l'arme d'origine. Je m'explique, tout dépend de quelle origine on parle :
1) respecter l'arme d'origine telle qu'on l'a reçue, c'est ne rien modifier, dans le cas présent ne rien limer,
2) cependant, à l'origine originelle, elle fonctionnait ; donc respecter l'état d'origine c'est remettre en fonctionnement ! **

** Mais si ces systèmes archaïques ont eu du mal à s'imposer, et ont pour la plupart disparu, c'est souvent qu'ils présentaient des défauts de fiabilité intrinsèques (trop sensibles à l'encrassement, et trop compliqués à nettoyer). Donc ils sont très intéressants historiquement et mécaniquement, mais on doit se garder d'exagérer, en voulant les faire fonctionner plus parfaitement que quand ils étaient neufs.

Si les solvants "secs" genre essence ou acétone ne semblent pas suffire, ni les "gras" (pétrole ou gazoil), essaie toujours les "gras chauds", carrément de l'huile chauffée. Ne pas dépasser 200 ° à cause des traitements thermiques (et ça s'enflamme vers 300°). Si c'est du beau, huile de colza neuve ; si ça avait été du moche (pièce de grenier malsain), de l'huile de vidange aurait bien suffi...


PS : si tu voyais passer une épave de ce genre, en 10.4 Vetterli, ça m'intéresserait. A condition que :
1) elle paraisse réparable et tirable mais au prix d'un très gros travail,
2) le tarif soit en rapport (prix "épave", quoi).
Parce-que le système manque à ma collection (et à tout prendre le Peabody est plus schématique que le Martini), et parce-que si ça tient de la reconstruction complète c'est plus motivant... Mais comme c'est un boulot énorme, pendant ce temps on ne peut pas amasser les pièces d'or pour acheter à prix élevé ; tout se tient...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Lun 04 Jan 2016, 08:22

Merci Verchère

On va continuer... on verra bien si j'arrive dégripper tout ça.

J'aime bien aussi ton distinguo sur l'arme originelle. Pour le moment, je laisse la question ouverte et ce sera selon l'évolution. Philosophiquement, je suis plutôt variante 1) et comme mécaniquement je suis très limité pale , la variante 1) s'imposerait d'autant plus.

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Verchère le Mar 05 Jan 2016, 01:53

La variante 1 présente l'avantage qu'elle permet toujours de passer à la variante 2 par la suite.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration de Carabine fédérale

Message  Baccardi le Dim 13 Mar 2016, 12:30

Verchère a écrit:La variante 1 présente l'avantage qu'elle permet toujours de passer à la variante 2 par la suite.








Et c'est donc provisoirement celle que j'applique... puisqu'elle laisse la porte ouverte à une solution plus définitive. Rien, absolument rien. Deux mois de bains, des centaines de petits coups avec une cale en bois, les vis ne bronchent pas, comme si J. Müller avait décidé de ne rien dévoiler. Le stecher est hors jeu, impossible de bouger la détente antérieure.

Tant pis pour le moment.

J'ai remonté l'engin qui est nettoyé propre et conservera pour le moment ses secrets..













Et merci à tous ceux qui ont participé au sujet

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9308
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum