Un Steyr-Mannlicher 95 long

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Gilles78 le Sam 23 Juil 2016, 08:36

EKAERGOS a écrit:salut Bonsoir
Les Austro-Hongrois n'ont ils pas utilisé des essences d'arbres fruitiers ?
Je me souviens vaguement d'un M95 long neutralisé dont la crosse avait une couleur trés "blonde" tirant sur l'orange.

L'impératrice Marie-Thérèse avait fait planter en Hongrie et en Autriche des orangers des Osages, une essence d'origine américaine, de la famille botanique du murier dans l'objectif de développer l'élevage du ver à soie sous des latitudes trop froides pour le murier. Ce bois aux qualités mécaniques très intéressantes était utilisé depuis très longtemps par les indiens Osages comme bois d'arc, il présente généralement une couleur jaune orangée marquée.
Napoléon avait fait tenter la même chose en 1812 pour le même objectif de développement du ver à soie dans la moitié nord de la France, mais ça n'a pas marché et on n'a conservé les orangers des Osages que comme arbre d'ornement dans les Parcs, il n'en reste probablement plus beaucoup de la plantation d'époque, mais il me semble qu'il en reste en Hongrie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oranger_des_Osages


------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1896
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Verchère le Dim 24 Juil 2016, 04:58

Assurément ça ressemble...
Quoique les veines sombres soient ici de largeur analogue aux veines claires (certes, ceci peut dépendre du cycle de croissance annuel) et que les veines sombres paraissent un peu mouchetées.
Mais comme il n'y a pour ainsi dire aucune chance que je trouve un "oranger des Osages" au pied du Ballon d'Alsace, va falloir chercher ailleurs !

En tous cas merci.

Pas encore eu l'occasion de faire le tour des piles de bois de chauffage, mais je viens d'aller examiner l'étagère des "bois spéciaux", rabot en main. Exit le tilleul, à petites veines peu contrastées ; exit aussi le buis et le prunelier, pour des raisons qu'on devine...
Mais le pommier ne serait pas mal, au point de vue proportion et taille du veinage. Cependant le contraste n'y est pas (la veine sombre serait bien, mais la veine claire est beaucoup trop sombre) ; en plus c'est bien trop lourd et trop dur, ça se sentira au simple toucher ! Toutefois j'ai 1 ou 2 stères d'autres pommiers, autre variété, autre sol ; on verra...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Gilles78 le Dim 24 Juil 2016, 14:02

Verchère a écrit:
Mais comme il n'y a pour ainsi dire aucune chance que je trouve un "oranger des Osages" au pied du Ballon d'Alsace, va falloir chercher ailleurs !

Il peut y en avoir dans des parcs ou des arborétums, et j'ai de bons copains alsaciens qui fabriquent des arcs de grande qualité selon les méthodologies amérindiennes, tant en oranger qu'en hickory, avec ou sans renforts de tendons ou de rawhide... Mais ils vont effectivement s'approvisionner en billettes d'oranger en France de l'Intérieur ou en Hongrie....

------------------------

Tout ce que vous voulez savoir de la législation sur les armes
 J'avais un camarade....

Gilles78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1896
Age : 63
Date d'inscription : 15/03/2015

http://unpact.net

Revenir en haut Aller en bas

Crosse de M.95 modifiée fusil >> carabine

Message  Verchère le Sam 10 Sep 2016, 06:00

Il me faut ces temps-ci laisser un peu de côté les bricolages armuriers, pour une urgence : sauver quelques vieilles machines-outils des mains crochues de ferrailleurs avides... Au début c'était une ou deux, mais en définitive ça fera une bonne vingtaine, de toutes tailles (de la mini-polisseuse d'établi d'avant 14, au tour Oerlikon de longueur totale 3.30 m, genre années 20 ou 30). Démontage, transport, et au minimum remontage sommaire, nécessitant tout de même de gratter le cambouis ; cambouis partout présent, épais, souvent sec comme de la cire ou du goudron... Pas l'état d'esprit pour faire des ajustages fins !

La restauration de cette crosse risque donc de traîner un peu, d'autant que pour l'instant je n'ai pas trouvé le bois convenable pour l'enture. Je vais d'ailleurs me procurer un échantillon de mûrier (puisque mon bois ressemble à l'oranger des Osages, qui est de la famille du mûrier, et que les bombyx s'y trompent, il faut au moins vérifier...)
Mais un sujet récent, qui a dévié sur la munition de 8x50R Mannlicher, m'a rappelé les essais en projet pour l'hiver. Et si au râtelier le fusil a curieuse allure avec son très long canon dégagé et son quillon - tenon de bayonnette à 35 cm en retrait de la bouche, il semble tout à fait utilisable pour ce genre d'essais.
Toutefois, la crosse courte de récupération ne se montait pas parfaitement sur la ferraille longue : il fallait retoucher quelques ajustages, opérations de toutes façons nécessaires pour la restauration par enture prévue.
Certains points pouvaient découler des tolérances de fabrication ou du vieillissement des éléments : entraxe des deux vis d'assemblage légèrement trop faible (~ 0.3 mm), rendant très dur le serrage de la vis avant, et mauvais appui du magasin au niveau de cette même vis avant (encastrement dans le bois maté).

Mais d'autres pouvaient découler de la procédure de transformation du fusil en carabine. Ou "d'améliorations" effectuées par un précédent propriétaire ; mais ça je ne peux pas le savoir.
Dans la première hypothèse, il m'a paru utile de décrire ici ces points particuliers, au cas où...

Le canon était nettement flottant dans le fût et le garde-main, qui ne le serraient que sur quelques centimétres à l'embouchoir ; serrage paraissant assez fort, le bois en est écrasé et lissé. Ceci pour le canon de carabine (fusil raccourci) monté auparavant (je ne l'ai pas vu). Mais avec le canon de fusil cet étranglement est trop étroit, le garde-main ne plaque pas bien sur le fût, et l'embouchoir est très loin de rentrer.
Comme si au raccourcissement fusil > carabine on avait réduit le Ø externe du tube sur une certaine longueur (par exemple en le ramenant à l'ancien diamètre de la bouche, pour remonter bayonnette, guidon, etc.). De toutes façons, au bout du fût recoupé la gouttière du canon devait avoir le Ø élargi évitant le contact avec le canon ; si on voulait que le tube soit serré à l'embouchoir, il fallait réduire ce diamètre.

Le garde-main présente une gouttière de canon nettement resserrée vers l'embouchoir ; c'est d'origine et sans ajout de cale, prouvant que le garde-main est court d'origine, et n'est pas un garde-main long raccourci. Il est d'ailleurs en noyer, alors que la crosse est en ... autre chose... Mais il encadre parfaitement la hausse longue du fusil (conservée sur les fusils raccourcis).


Le fût par contre présente un rétrécissement obtenu par une cale en gouttière collée au bout, épaisse de 2.5 mm environ. En fait composée de 2 gouttières superposées, la première en bois jaune-orange analogue à la crosse, la seconde en noyer d'épaisseur 0.8 mm.

Il m'a fallu enlever la totalité de la cale afin que fût et garde-main viennent en contact, pour monter l'embouchoir. Quand la crosse est bien serrée aux deux vis d'assemblage du magasin, le fût aurait tendance à bailler un peu vers le bas ; la pose de l'embouchoir exerce donc une légère contrainte sur le tube. En ôtant les deux boucles et le garde-main, on se retrouve avec un canon totalement flottant (il y aura donc 2 options pour les essais de précision)...

Tout ceci étant n'étant précisé que pour sauvegarder ces informations, à l'usage de ceux qui pourraient s'interroger sur les dispositions présentes sur leur carabine M.95 ; sans assurance que ça date de la modification réglementaire (idem pour la coexistance entre la crosse modifiée en bois rougeâtre et le garde-main en noyer). La crosse ayant subi les outrages d'un ponceur obstiné, on peut s'attendre à tout...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

m95 raccourci ou pas raccourci!?

Message  fn98 le Jeu 15 Sep 2016, 17:35

bonjour, je n'arrive toujours pas à comprendre qu'est-ce qui caractérise un vrai m95 court d'un raccourci.
Car quand on fait ses recherches, on trouve du m95 court avec guidon enveloppant, et avec guidon simple.
Autre point il y en à qui possède une hausse jusqu'à 2800m, ce sont donc des longs raccourcis, mais est il possible qu'il y est des longs raccourcis avec une hausse 2400m?
cdlt

fn98
Membre
Membre

Nombre de messages : 51
Age : 22
Date d'inscription : 29/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Verchère le Ven 16 Sep 2016, 02:34

La carabine avait une hausse plus courte, mais quand ils ont raccourci les fusils pour les mettre au format carabine ils ont laissé les hausses de fusil, graduées jusqu'à 2600 m (cran en haut de la planchette).
De plus le bois a bien sûr été modifié ; la grenadière a reculé de 15 cm et l'on voit son ancien trou de vis, bouché par une cheville (4 cm derrière la vis d'embouchoir).
Mais le M.95 ayant été utilisé par de nombreux pays (ex Autriche-Hongrie, prises et dommages de guerre chez nos alliés, etc.), certains ont pu raccourcir leurs fusils d'une façon différente (j'ai pas cherché la petite bête).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Tourblanche le Ven 16 Sep 2016, 22:02

La logique suppose que si on ne trouvait pas de noyer  , ou si on ne pouvait pas le payer ,
le remplacement  ne devrait pas être un bois exotique, importé par une impératrice pour
l'industrie de la soie ???

    Je regarderais encore vers le hêtre  ,  il y a plusieurs variétés et cultivars

     

  • Fagus sylvatica 'Albovariegata'
  • Fagus sylvatica 'Ansorgei'
  • Fagus sylvatica 'Asplenifolia' (feuilles étroites lancéolées)
  • Fagus sylvatica 'Aurea Pendula'
  • Fagus sylvatica 'Cochleata'
  • Fagus sylvatica 'Cristata'
  • Fagus sylvatica 'Dawyckii' (port étroit)
  • Fagus sylvatica 'Dawyck Gold'
  • Fagus sylvatica 'Dawyck Purple'
  • Fagus sylvatica 'Grandifolia'
  • Fagus sylvatica 'Rohanii'
  • Fagus sylvatica 'Rohan Trompenburg'
  • Fagus sylvatica 'Interrupta Purpurea'
  • Fagus sylvatica 'Interrupta'
  • Fagus sylvatica 'Miltonensis'
  • Fagus sylvatica 'Purpurea Pendula'
  • Fagus sylvatica 'Purple Fountain'
  • Fagus sylvatica 'Spaethiana'
  • Fagus sylvatica 'Swat Margret'
  • Fagus sylvatica 'Frisio'
  • Fagus sylvatica 'Purpurea Nana'
  • Fagus sylvatica 'Purpurea Tricolor' ou 'Roseomarginata'
  • Fagus sylvatica 'Luteovariegata'
  • Fagus sylvatica 'Quercina'
  • Fagus sylvatica 'Red Obelisk'
  • Fagus sylvatica 'Rohan Gold'
  • Fagus sylvatica 'Rotundifolia'
  • Fagus sylvatica 'Tortuosa Purpurea'
  • Fagus sylvatica 'Silverwood'


    En ce moment je restaure du  " Made in Belgium "   de Liège  à silex  , pour les entures invisible
j'utilise du hêtre américain , mais quand c' est visible , je prélève  des morceaux d'une
planche à couper le fromage  récupérée     ... made in Belgium elle aussi .  Very Happy

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1554
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Steyr-Mannlicher 95 long

Message  Verchère le Dim 25 Sep 2016, 06:22

Le sujet http://www.tircollection.com/t30802-presentation-m95-steyr-court-et-m95-30#413703 m'ayant aiguillé vers le site http://www.hungariae.com/Mann95.htm, j'ai ajouté un Post-Scriptum en tête du sujet.
Il s'avère que le n° réglementaire est celui du canon, 578U, et le poinçon de réception daterait l'arme de 1915.

Par ailleurs ce site indique, mais sans référence des sources, que :
The various stocks were made from walnut, birch, mahogany(?), oak, ash, elm and beech.
Soit noyer, bouleau, acajou (?), chêne, frêne (mountain ash = sorbier), orme et hêtre.

Ce qui ne m'avance guère, car je n'y retrouve pas mon veinage, quoique je ne connaisse pas le sorbier vu de l'intérieur. J'aurais d'ailleurs quelques doutes quant à ses possibilités d'utilisation, tout comme le chêne et l'acajou... Certes, ces crosses étaient certainement fabriquées à la machine à copier, et pourvu que l'outil coupe comme un rasoir et tourne très vite les possibilités sont immenses...
Mais comme dit, c'est "sans référence des sources"...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum