Un pas de tir à 1600 mètres

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Pocomas le Sam 26 Sep 2009, 15:02

Allez, la suite, quoi, on se languit.... Si le capitaine regarde le match de la revanche (ASMT/USAP) on est mal....

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14387
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Capitaine ivan le Sam 26 Sep 2009, 15:10

Suite du reportage.

Je précise que j’ai fait cet essai avec l’idée de voir ce que donnait une arme réglementaire comme le Zastava M76 à des distances supérieures à 200 mètres. Mes collègues ne tiraient pas avec des armes réglementaires mais je vous montre quand même les photos avec 2 Remington 700 (308 ESP et 300 winch mag), une Steyr(338 lapua).

Arrivée sur place à 8h30 le vendredi matin, les copains sont là, six tireurs et tireuses au total.
Le maître de lieu fort sympathique va nous accompagner toute la journée et deux 4x4 sont à notre disposition.
Départ pour le pas de tir avec les 4x4. Un arrêt pour mettre les cibles à 600 mètres, des C200 !!!!, oupsss je commence à transpirer, je pensais à des cibles plus grosses, mais bon, on verra bien.
On pose aussi, deux mètres en avant des cibles, des gongs à faire tomber d’une taille d’environ 20 cm sur 20 cm.

Arrivée au premier pas de tir. Il permet de tirer à 600 mètres et à 1300 mètres. Le paysage est magnifique (on est en Auvergne). Les cibles paraissent loin, loin……
Les cibles à 1300 mètres sont sur une autre colline que celles à 600 mètres, un talweg au milieu avec des vents qui dit-on sont souvent perturbants.

Le 600 mètres

Le 1300 mètres

Un coup de zoom sur le 1300 mètres
On se pose, on débarque le matériel et on regarde dans nos optiques les cibles à 600 mètres (la première distance possible). Pas si impressionnant que çà en fait quand on regarde dans l’optique, je pense pouvoir mettre quelques balles dans la cible.
Le pas de tir est à 765 mètres d’altitude, les cibles sont à 715 mètres, donc 50 mètres de dénivellé à prendre en compte. Les copains commencent à cliquer, moi je ne touche à rien, j’attends de voir.

Le pas de tir
Premiers réglages. Notre hôte nous explique que nous devons d’abord nous régler en tirant sur une pierre posée à 600 mètres et qu’il a peinte en rouge à la bombe. On ne passera aux cibles que quand on tapera la pierre. C’est une sage précaution basée sur l’expérience et une sacrée économie de cartouches.

Cédric à 600 mètres

La femme d'un copain
Un des copains assure le réglage avec une Leika de grossissement 60, une merveille (achetée d’occase à 900 € sur ebay, elle vaut le triple), notre hôte nous donne également des indications grâce à ses jumelles.

Le copain régleur au boulot
Premier tir avec la Grunig, je ne vois aucun impact sur la pierre car pas le temps de reprendre la visée, par contre les régleurs annoncent à droite 20cm, trop bas 2 mètres, car ils voient la poussière soulevée par les impacts. Pour moi c’est nickel, je suis à peu près en cible et c’est là que la préparation commence à payer. Combien de clicks ? Je regarde ma table sommaire et j’affiche le nombre de clicks et en trois ou quatre réglages successifs je tape la pierre.
Même chose avec le Zastava mais là je suis presque tout de suite en cible, donc les indications de l’optique réglementaire sont bonnes.

Mes deux armes
Une fois que tout le monde est réglé, on passe aux cibles. On est en confiance grâce aux premiers réglages. Je choisi de tirer avec mon Zastava. La Leika permet de voir les impacts à 600 mètres, c’est vraiment du bon matos.

Une fois que c’est fini, on va aux cibles (pas à pieds mais avec un 4x4). J’ai trois impacts groupés proches du noir de la C200, un dans le blanc et un dernier dans les choux. C’est encourageant.
Au deuxième tir j’ai quatre impacts dans le noir et un dans le blanc. Cédric groupe 5 impacts dans un carré de 10 cm sur 10 cm (photos à l’appui).
Cool pour un 600 mètres non ? On fait des photos des cibles bien sûr.
On passe ensuite aux gongs à 600 mètres, je prends la Grunig qui a un réglage plus fin et après un réglage fin j’en tombe 3. Certains tireurs s’exercent sur le 1300 mètres, pour ma part j’attends de voir ce que ça donnera à 1000 mètres. Les cibles à 1300 m ont une hauteur d’environ un mètre cinquante.

La taille des gongs

La pause repas.

L’après midi, on monte au pas de tir 1000 mètres et 1600 mètres. Les cibles sont les mêmes et aux mêmes endroits, c’est nous qui sommes montés plus haut et avons reculé de 400 mètres.
Les cibles sont vraiment petites. On ne voit pas celles du 1600 mètres sans optique.

Les cibles à 1000 mètres

Les cibles à 1600 mètres
On recommence le réglage sur la pierre rouge à 1000 mètres et là les difficultés commencent pour moi.
Au fil des réglages, j’arrive en butée pour l’optique Tasco de ma Grunig, je suis obligé de faire une contre visée pour taper la pierre. C’est bon, j’arrive à la taper mais l’optique donne ici sa limite car le réticule est une simple croix (Tasco grossissement 32 made in China), donc la contre-visée se fait au pifomètre. 1000 mètres sera un maximum pour cette optique, l’arme peut faire mieux à mon avis. De toutes façons, je n’ai plus de cartouches.

Pour le Zastava, je suis dans le coup mais mes clicks encadrent la pierre, l’un trop haut, l’autre trop bas. Donc contre visée obligatoire. Je tape la pierre. Mais encore une fois, ma deuxième optique trouve ici sa limite, mais comme elle est réglementaire et adaptée à un usage militaire, le réticule est plus adapté à la contre-visée avec des repères.

J’essaie 5 cartouches dans la cible avec le Zastava, résultat pas une dedans. Frustration de ma part, je me rabat donc sur les gongs, toujours avec le Zastava, et avec l’aide du régleur j’en fait tomber deux (20 cm sur 20 cm à 1000 mètres) avec 10 cartouches en encadrant de près les dits gongs avant de trouver la bonne correction.
Comme j’avais préparé 50 cartouches par arme, j’ai épuisé les stocks. De l’avis général, pour une journée comme celle là il faut venir avec 200 cartouches.

Conclusion
Avec les armes et les optiques que j’avais amenées, 1000 mètres étaient le maximum. Avec un peu d’entrainement à la contre visée mon Zastava et sa lunette réglementaire tiennent bien leur place à 1000 mètres. C’est tout ce qu’on lui demande.
Mes ogives Sellier Belot de 196 et 147 grains n’ont pas été ridicules et ont trouvé la cible, même sans les peser pour faire des lots.
Ce sont les optiques qui ont le plus montré leurs limites, la réglementaire du Zastava permettant plus facilement une contre-visée. Mais à 1600 mètres il faut du plus sophistiqué (et donc plus cher)

Le 600 mètres sous le soleil en milkieu de journée

Evidemement j’ai essayé la Remington 700 d’un copain, chambrée en 300 winch mag et équipée d’une optique Leupold. C’est une Rolls Royce cette optique quand on a tiré avant avec les autres. C’est comme un grand Bordeaux après un Côtes du Rhône
J’ai effectué 5 tirs à 1600 mètres, j’étais dans l’axe mais un mètre sous la cible (j’étais très content de ce résultat, avec 10 cartouches de plus j’étais dans la cible à 1600 mètres)

Dernière remarque, la préparation avant le déplacement est INDISPENSABLE, le zérotage doit être parfait, les tables prêtes pour votre arme et votre munition. Sinon vous allez balancer des prunes dans la nature sans prendre aucun plaisir. Cette préparation permet d’approcher la cible au plus près. Après vous pourrez corriger l’effet du vent, la température, etc…..

J'espère ne pas avoir été trop long ni trop ennuyeux.
J'ai essayé de vous donner mes impressions, si l'envie vous prend d'essayer la longue distance....
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 15:43

Beaux paysages,beaux tirs,et beau récit...

Tu me donnes envie d 'y aller...

Je ne pensais pas le 8x57 capable d 'une telle allonge....c 'est d 'autant plus méritoire que le grossissement de ton optique est très réduit (4x,si je ne m 'abuse).


Dernière édition par ventejoux le Sam 26 Sep 2009, 15:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Pocomas le Sam 26 Sep 2009, 15:45

Génial, JP! Le texte comme les photos magnifiques. Cela donne vraiment envie, vous avez du vous régaler.
:bravo: Merci !

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14387
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  alligator427 le Sam 26 Sep 2009, 15:51

superbe compte rendu !
pour un peu on se croirait sur un forum de tdl ...oups ! :roll:
vraiment bravo !!

alligator427
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1586
Age : 50
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 15:53

Très beau compte rendu et merveilleuse expérience :kodamaître:
Pour moi une seule réserve:

"c'est comme un grand bordeaux après un Côtes du Rhône" :roll:

Merci de rectifier:

"C'est comme un Côtes du Rhône après un grand bordeaux"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Capitaine ivan le Sam 26 Sep 2009, 16:37

Pour faire plaisir à Crozet, je corrige en disant un grand Bordeaux après un beaujolais nouveau, ça monte le problème un peu plus au nord.
L'optique du Zastava est bien une x4, ça présente malgré tout l'avantage de donner une impression que l'optique bouge moins devant la cible. Je suis sûr qu'avec un peu d'entrainement on peut mettre les impacts dans le noir de la C200 à 1000 mètres ce qui est déjà pas mal.
La prochaine fois je devrais avoir reçu mon Stg57 (je vous l'avais pas dit ?) et je l'alignerai à côté du Zastava.
Cedric pourrait venir avec son Dragunov et son FRF1, bref bref on pourrait aligner une série d'armes réglementaires et même quelques unes avec la hausse et le guidon, je pense au mauser suédois.
Si l'aventure vous tente, contactez moi, je vous donnerai l'adresse et le site internet. La journée revient à 50 € avec l'encadrement et les 4x4, le repas est à 15 €.
Et puis après avoir essayé cela, je ne vais plus tirer de la même façon à 200 mètres, je vais être encore plus exigeant.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 19:17

vous avez du beaucoup vous amuser Very Happy

ça donne envie Sad

mais avant beaucoup d entrainement

merci encore pour les photos et le résumé de ta journée

a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

beau tir...

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 19:49

Excellente expérience en effet,qui prouve qu 'un rechargement doit toujours être très,très soigné,sans parler du réglage de l 'optique...

Avec tout le travail que tu as fourni,Capt Ivan, tu n 'as même pas pu regarder le match...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  papy09 le Sam 26 Sep 2009, 19:56

Very Happy Superbe cheers

papy09
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 186
Age : 66
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:06

...Le match? Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:07

Merci et bravo pour ce repartage Captyvan cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Capitaine ivan le Sam 26 Sep 2009, 20:15

Merci à tous pour vos réponses.
Non Yanis, je n'ai pas regardé le match, je ne connais même pas le résultat, j'étais plongé dans l'utilisation du logiciel SSF pour sortir les tables balistiques les plus pertinentes pour les prochaines expéditions.
Je suis persuadé qu'avec un bon réglage, des bonnes munitions et un bon canon on peut faire bonne figure à des distances honorables jusqu'à 1000 mètres avec nos armes réglo sans trop de tralala autour. C'est un challenge, celui du beau tir avec des armes avec du bois du métal et des optiques d'origine. Bon, je louche quand même sur une belle optique actuelle...........
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:17

Pour le Zastava,il existe des optiques réglementaires plus puissantes chez Kalinka par exemple,et notamment la 8x42 D W avec "range finder" jusqu 'à 1000 mètres.

P....!Dites moi pourquoi je ne peux plus copier-coller des liens !!!


Dernière édition par ventejoux le Sam 26 Sep 2009, 20:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:22

19-3 pour l'USAP tongue
Pour le reste du sujet je pense que je pourrais t'apporter mon expérience du rechargement JP Twisted Evil
Du rechargement du frigo en bière

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:25

...Il vaut mieux la bière dans le corps que l 'inverse... Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  HELIX le Sam 26 Sep 2009, 20:25



J'avoue découvrir là une discipline qui m'est totalement inconnue.

Très beau reportage et explications dignes d'un vrai pro :bravo:


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16944
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Sam 26 Sep 2009, 20:36

ventejoux a écrit:P....!Dites moi pourquoi je ne peux plus copier-coller des liens !!!

Car tu est envouté

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Dim 27 Sep 2009, 20:35

Super ton reportage! dommage que ce pas de tir soit trop au sud pour moi! tongue

Peut-être que pour pousser les armes un peu plus vers leurs limites, serait-il intéressant d'investir dans des ogives de "compétition"?

En tout un grand coucou à tout le monde depuis la Bavière avec un tir prévu dans les Alpes bavaroises mercredi (mais appareils photos et PC interdits dans les enceintes OTAN Crying or Very sad )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Dim 27 Sep 2009, 20:49

Ca me rappelle des souvenirs... :roll: Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Dim 27 Sep 2009, 22:10

...des balles de compétition,pas des ogives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Invité le Dim 27 Sep 2009, 22:21

Mauvaise foi "on" : "Oui mais les balles ont bien une forme ogivale, non?"

Mauvaise foi "off" : je sais mais moi le mot "balle" me fait irrémédiablement penser à baballe (à Médor)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  lolo577 le Lun 28 Sep 2009, 18:35

Très intéressant compte-rendu. Merci mon Capitaine :merci:

Les photos rendent bien compte de la difficulté de l'exercice.

Je te rejoints pleinement lorsque tu évoques l'importance de la préparation. L'empirisme a ses limites et il est important d'avoir une approche méthodique, j'allais écrire scientifique, du réglage de nos armes. A 200 m, il est encore possible de bricoler, plus loin c'est visiblement impossible....

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 763
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  Capitaine ivan le Lun 28 Sep 2009, 18:57

Tout à fait d'accord Laurent,
J'ajoute que le fait de tirer de temps en temps à 600 mètres peut nous perfectionner pour le tir à 200 mètres et nous aider à envisager les choses sous un autre angle. Si on parle du Tar, au delà de la qualité du tireur, la préparation est indispensable. Certains peuvent préférer tirer avec des munitions réglementaires de surplus et c'est tout aussi louable de vouloir faire le mieux possible avec les munitions du commerce. Le rechargement est une autre piste, dès l'instant qu'on se fait plaisir Very Happy Very Happy Very Happy
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pas de tir à 1600 mètres

Message  HELIX le Lun 28 Sep 2009, 21:48

Capitaine ivan a écrit:. Certains peuvent préférer tirer avec des munitions réglementaires de surplus et c'est tout aussi louable de vouloir faire le mieux possible avec les munitions du commerce. Le rechargement est une autre piste, dès l'instant qu'on se fait plaisir.





Tir et collection : tout un poème ........ scratch et c'est aussi le titre de notre forum.
Plus sérieusement , dans les deux domaines évoqués ci dessus , cela doit rester avant tout un plaisir qui entretient la passion.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16944
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum