L'electrolyse pour les nuls

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'electrolyse pour les nuls

Message  Lariflette le Sam 14 Sep 2013, 09:00

On a parlé à plusieurs reprises d'electrolyse,mais il manquait des photos.
A l'aide de quelques commentaires ,les indecis vont pouvoir se lancer dans ce petit bricolage.
Le materiel choisi à été calibré pour recevoir un canon.

L'objet terminé
Un tube pvc diametre 20 avec bouchon.


L'interieur du cylindre est ceinturé d'une bande d'acier.
Au fond ,un morceau de bois pour maintenir la bande au fond ,contre la parois.


Pause café
S.

Lariflette
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 593
Age : 51
Date d'inscription : 28/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Invité le Sam 14 Sep 2013, 09:34

Comment ça pause café mais ça m'intéresse.   Tu boiras plus tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Lariflette le Sam 14 Sep 2013, 10:18

Reprise du tuto.

Le liquide pour l'electrolyse
c'est un melange d'eau et cristaux de soude (une pincée d'euros au supermarche du coin.)
concernant les proportions ,chacun y va de sa recette (un site interessant http://www.la4ldesylvie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=95 )



Le branchement
On utilisera un chargeur de batterie 12v que l'on branchera tel que sur la photo precedente.
La partie centrale recoit les elements à derouiller



L'ensemble sera plongé dans le bain en prenant soin qu'aucune piece ne vienne toucher le cerclage exterieur.



A titre d'info ,j'ai branché un amperemetre.
oups Embarassed 9 amperes ,ça demenage !

au bout de quelques minutes ,des bulles vont remonter à la surface ,signe que le travail commence.

Lariflette
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 593
Age : 51
Date d'inscription : 28/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Invité le Sam 14 Sep 2013, 10:42

C'est bon mais je fais une pause café.   Je reviens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Lariflette le Sam 14 Sep 2013, 11:23

carbone14 a écrit:C'est bon mais je fais une pause café.   Je reviens.







On attends plus que toi pour la suite  
Ayé ,t'es avec nous ?



Apres quelques heures dans les bulles ..
Le temps necessaire est à l'appreciation de chacun ,mais un petit controle de temps en temps ne fait pas de mal.
Dans ce cas ,il manque encore.

Au final ,bassine ,brosse et frotte ,bricoleur du dimanche ,frotte pour enlever la boue collée au metal.


Resultat final
ta ta taaa ,roulement de tambour........

Par la suite ,j'ai recuperé un canon de momo bien esquinté ,à qui un traitement a été salutaire.

S.

Lariflette
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 593
Age : 51
Date d'inscription : 28/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  manitou le Sam 14 Sep 2013, 11:30

Bien pensé le tube PVC salut  

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3461
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Invité le Sam 14 Sep 2013, 13:41

Une aventure intéressante et un exemple à suivre.   

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  yan11 le Sam 14 Sep 2013, 23:16

 merci lariflette

yan11
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 225
Age : 46
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  CALIBRE 2B le Dim 15 Sep 2013, 00:13

  tout simple.. Merki ! ! !

9 ampères en sortie du chargeur Shocked  çà doit etre un scré bestiau Twisted Evil 

------------------------

Quand on n'apprecie pas, on  respecte au moins........ c'est de qui çà déjà  scratch 



Mon autre petit coin convivial ..........................  http://corsicatirlibre.activebb.net/

CALIBRE 2B
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1538
Age : 61
Localisation : BASTIA
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Verchère le Dim 15 Sep 2013, 04:40

Ca me donne à penser que je devrais passer sur TCAR quelques notes perso concernant l'intensité. Car 9 A c'est beaucoup, superflu même, mais avec un chargeur 12 V on ne peut guère contrôler. S'il y a une position 6 V ça suffit bien (inutile d'inonder l'extérieur par un débordement de mousse basique). Sinon, avec un peu plus de distance entre pièces et anode (la bande de ferraille) il y a moins d'intensité ; en utilisant une grosse poubelle en plastique, par exemple (le couvercle est bien utile, hors périodes d'utilisation).

En fait, pour une pièce de la taille d'une culasse, un chargeur de téléphone suffirait ... à condition de réguler le courant sinon il risque de cramer. Dans l'hiver je fais un plan de régulateur à base de composants dessoudés dans une vieille TV, et je le poste.

On ne rappellera jamais assez que si le sel de cuisine fonctionne très bien, il faut le PROSCRIRE absolument sous peine d'un pourissement lent mais inéluctable de la pièce ; par contre le salpêtre va assez bien, et le bain se conserve des années, alors que la soude s'inactive progressivement au contact du gaz carbonique de l'air. La concentration de l'électrolyte n'est pas critique, c'est un peu comme on veut... Aucun dégagement de vapeur corrosive ou toxique, du moins au salpêtre (et aussi à la soude si je me souviens bien), sauf si l'on utilise une anode un mauvais inox (et là, c'est pas de l'ypérite mais c'est déjà pas bon).
Une précaution est de relier le - de l'alim à la terre, car il n'est pas sûr qu'elle y soit dans l'appareil, et comme on ne pourra s'empêcher d'y mettre les pattes cela pourrait picoter un peu (à priori sans risques, sauf si le chargeur a un problème, ce qu'on ne sait qu'après).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Baccardi le Sam 04 Jan 2014, 00:17

Gros nul en physique (j'avais choisi latin/grec/philo... Shocked ), je remonte ce sujet, étant aux prises avec une arme en piteux état...  No 
Question 1: quel est l'effet de l'électrolyse sur le bois ? (bin oui, si on n'arrive même pas désolidariser le bois de la ferraille, donc de dévisser les vis)  No 
Question 2: les ressorts en souffrent-ils ?  Question 

Merci de votre aide   

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9304
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  lu1900 le Sam 04 Jan 2014, 02:36

Question 2 : on dit communément que cela tue les ressorts , donc a oter absolument ...

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5619
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  jp223 le Sam 04 Jan 2014, 08:02

j'ajouterai que j'ai un moyen mnémotechnique pour se souvenir : on veut moins de rouille, donc on branche la pièce à dérouiller sur le - (négatif)

Lu1900, bravo pour ton tuto , (mais le plus dur est de trouver le cerclage d'acier, bien plus pratique, apparemment que le fil de fer que j'utilise)

merci à Verchere pour les précisions sur le Salpètre.

une question , car je n'ai jamais essayé, cela marche-t-il sur les métaux non ferreux?


Dernière édition par jp223 le Sam 04 Jan 2014, 09:02, édité 1 fois

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!

jp223
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 123
Age : 61
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  lu1900 le Sam 04 Jan 2014, 08:56

jp223 a écrit:une question , car je n'ai jamais essayé, cela marche-t-il sur les métaux non ferreux?
/
Rouillent-ils ?

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5619
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  jp223 le Sam 04 Jan 2014, 09:01

lu1900 a écrit:
jp223 a écrit:une question , car je n'ai jamais essayé, cela marche-t-il sur les métaux non ferreux?

/
Rouillent-ils ?

non, mais ils s'oxydent également!

dois-je comprendre que ta réponse est"non"?

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!

jp223
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 123
Age : 61
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Winchester 1866 le Sam 04 Jan 2014, 09:47

jp223 a écrit:j'ajouterai que j'ai un moyen mnémotechnique pour se souvenir : on veut moins de rouille, donc on branche la pièce à dérouiller sur le - (négatif)

Lu1900, bravo pour ton tuto , (mais le plus dur est de trouver le cerclage d'acier, bien plus pratique, apparemment que le fil de fer que j'utilise)

merci à Verchere pour les précisions sur le Salpètre.

une question , car je n'ai jamais essayé, cela marche-t-il sur les métaux non ferreux?



Pour le cuivre, bronze, laiton oxydé, si l'on veut les nettoyer en conservant une patine, il faut les faire bouillir dans du vinaigre (ordinaire blanc) avec du gros sel (un litre de vinaigre plus une poignée de sel et plus si affinité)
Lorsque tout a bouilli (avec les pièces), on laisse refroidir et on nettoie à l'eau et à la brosse. A faire en plein air à cause des émanations très fortes.

Pour vieillir le cuivre il existe une recette avec de la poudre noire ...

L’électrolyse est formidable et il faut la réserver aux cas désespérés. Ce qui est important c'est de connaitre le type de "rouille" et d'adapter les moyens à mettre en œuvre pour l'éliminer. Il faut aussi comprendre que les cratères que l'on voit sur les pièces après passage à l'électrolyse ne sont pas du faite de l'électrolyse car ce procédé ne s'attaque pas au métal sain.

Pour info, beaucoup restent persuadés que c’est l’électrolyse qui ronge le métal, on retrouve cette erreur sur tous les forums …

On peut utiliser du bicarbonate, du citron avec ou sans sel, du vinaigre avec ou sans sel, de l'acide, l’électrolyse et bien d'autres choses.

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  BOUZOU le Sam 04 Jan 2014, 10:17

petit complément d'info.
Pour ceux qui ont des voitures en bon etat, et qui démarrent bien, on compense largement le chargeur avec une alim d'ordinateur venant du fond de son garage ou de la déchetterie
pensez a bien reguler, avec une ampoule.Mais il est vrai que le temps est presque plus important que l'intensité

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 632
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Baccardi le Sam 04 Jan 2014, 12:04

lu1900 a écrit:Question 2 : on dit communément que cela tue les ressorts , donc a oter absolument ...

Merci, c'est ce que je craignais... car évidemment, s'il est impossible de démonter l'arme  No 

Voilà les vis littéralement soudées dans leur logement


------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9304
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  nono le Sam 04 Jan 2014, 12:49

Pour une vis comme celle sur la photo, c'est chauffe au chalumeau mais petit petit bec  Wink 

------------------------

P 210
Législation armes

nono
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 542
Age : 71
Date d'inscription : 07/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Richelieu le Sam 04 Jan 2014, 14:37

Attention,tes clips Berthier sont en acier ressort,chauffe-les un peut avant de les manipuler.
Cdt

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ

Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2329
Age : 80
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Verchère le Sam 04 Jan 2014, 16:08

Baccardi a écrit:Question 1: quel est l'effet de l'électrolyse sur le bois ? (bin oui, si on n'arrive même pas désolidariser le bois de la ferraille, donc de dévisser les vis)
Question 2: les ressorts en souffrent-ils ?  
D'abord les ressorts : à priori, après ils sont FOUTUS ! Mais pourquoi ? La seule explication qu'on m'ait donné, c'est que de l'hydrogène diffuse entre ou dans les cristaux d'acier, et le fragilise. Cet hydrogène pourrait repartir lentement, surtout à chaud (ne pas essayer de plier le ressort, et le coincer délicatement derrière un radiateur ou un fourneau quelques semaines ... ou mois ... ou années. J'ai pas encore essayé).

Le bois, ne semble pas souffrir de l'électricité. Mais du bain, oui : tremper des heures dans la soude, ça l'arrange pas. Le salpêtre est sans doute moins agressif, mais j'ai l'impression que la réaction comprend un stade intermédiaire avec présence de potasse caustique. Et le bois protège de l'action du courant, donc le démontage n'en sera guère facilité...
Le cuir est réduit à l'état d'informe bouillie.
Les autres métaux semblent inattaqués, et même pas décapés, sauf l'alu (cf. le vraisemblable stade intermédiaire caustique). Par contre en présence de plusieurs métaux il peut se produire une galvanoplastie au rabais, avec déplacement de quelques atomes (causant des colorations superficielles). L'étain des soudures de hausse ne semble pas rongé, mais si la soudure est fatiguée les bulles la font sauter.

Si on prend une alim d'ordinateur, le + 5 V suffit généralement (n'importe lequel des fils rouges, les noirs étant au -, commun à toutes les tensions), mais le bon fonctionnement de l'alim suppose une consommation minimale de courant sur le 5 V : placer aussi une ampoule 12 V de 7 à 15 W sur le 5 V, elle éclaire à peine mais bouffe le jus nécessaire. Cependant, les alims depuis les années ~ 1998 (type ATX) n'ont plus de bouton M/A : il faut mettre leur fil "PS-ON" (fil vert) à la masse (un fil noir quelconque).
Au besoin, le + 12 V c'est jaune, le + 3.3 V c'est orange (absent sur les anciennes alim AT, à bouton M/A).
Mais attention aux marques terroristes comme DELL ou Compaq, qui font parfois exprès de mélanger les fils et les couleurs pour que les bricoleurs crament tout le bazar...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Dominique le Sam 04 Jan 2014, 16:51

nono a écrit:Pour une vis comme celle sur la photo, c'est chauffe au chalumeau mais petit petit bec  Wink 

il y a plus subtile... mais plus long, c'est de chauffer au rouge une lame de tourne-vis (sacrifiée pour ça car après elle est fichue)
et de l'appliquer comme si on voulais dévisser, à refaire plusieurs fois, la chaleur passe directement dans la vis uniquement.
Également envisageable si on n'est pas trop pressé : faire un petit boudin avec de la pâte à modeler et confectionner une cuvette
entourant la vis se qui permet de remplir avec du dégrippant qui s’infiltrera petit à petit.
j'ai ainsi pu sortir une bougie cassée sur un bloc-moteur à culasse en fonte sans abimer le filetage
mais il est vrai que plus le filetage est "gros" et mieux ça marche.

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Baccardi le Sam 04 Jan 2014, 18:58

Merci à tous pour vos conseils avisés   

J'ai consacré un peu de temps cet après-midi, la pluie battante invitant peu à la promenade.. No 

J'en suis à la dernière technique de dominique... glisser des gouttes de dégripant puis enlever ce qu'on peut de corrosion, puis recommencer, passer à la vis suivante en attendant, etc... non sans quelques premiers petits succès  Very Happy 

Ensuite j'envisagerai le chauffage, puis ultima ratio le bain électrique. Je vous tiendrai informés de mes progrès sur le sujet ouvert relatif à ma "restauration", ici http://www.tircollection.com/t17177-carabine-federale

Re-merci  salut 

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9304
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  NSCP le Dim 05 Jan 2014, 10:42

Pour ma part voici comment j'ai procédé
un bac plastique à brico, 7€
Une batterie d'ordinateur portable 6 Ampères logiquement suffisante.
Une barre de seuil en inox à 3€



Je devais dérouiller des outils qui avaient pris fortement l'humidité dans la cave.
Au final j'ai été très moyennement satisfait du résultat, peut être m'y suis-je mal pris.



Au final les outils ressortaient noirs mats, après brossage l'état semblait correct, sauf que rapidement après séchage et quelques jours au sec une légère poudre d'oxydation marron est réapparue.... J'ai réessayé plusieurs fois le bain, à chaque fois le même phénomène.

Du coup je suis revenue aux anciennes méthodes, la brosse métallique sur perceuse, qui s'est avéré plus efficace.

J'ai lu aussi sur internet que certains parlaient de fragilisation de l'acier par les bulles d'hydrogène.... et conseillait un passage au four 200°C ?

Si quelqu'un a une idée de pourquoi ça n'a pas vraiment fonctionné chez moi !

NSCP
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 147
Age : 76
Date d'inscription : 03/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'electrolyse pour les nuls

Message  Dominique le Dim 05 Jan 2014, 11:01

NSCP a écrit:

".....Au final j'ai été très moyennement satisfait du résultat,....."
".....Au final les outils ressortaient noirs mats, après brossage l'état semblait correct...."


Cela semble donc être un bon résultat conforme aux photos mises plus haut sur ce post non ?


NSCP a écrit:

".....sauf que rapidement après séchage et quelques jours au sec une légère poudre d'oxydation marron est réapparue....
J'ai réessayé plusieurs fois le bain, à chaque fois le même phénomène....."


Et cela recommencera autant de fois que tu ne protégeras pas tes pièces après désoxydation !
Ce n'est pas un traitement préventif....
Sinon parmi les autres traitements  il y a le dérouillage à l'acide phosphorique qui laisse aussi les pièces dans cet aspect grisâtre;
le petit "plus" étant une légère couche phosphatée qui protège très temporairement mais sans huilage cela ne dure pas longtemps....


NSCP a écrit: Du coup je suis revenue aux anciennes méthodes, la brosse métallique sur perceuse, qui s'est avéré plus efficace.


L'inconvénient des traitements "physiques" c'est de ne pas faire de différence entre métal sain et oxydé, mis à part leur résistances respectives à l’abrasion.

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum