Retouche de shell holder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retouche de shell holder

Message  Invité le Dim 21 Juil 2013, 10:27

Une première  précision : les photos jointes sont une reconstitution, elles ont été faites après coup celles d’origine ayant été ratées. La  situation  concernait des étuis de calibre 7-08, faute d’en disposer maintenant, j’ai reproduit les éléments intéressants avec un étui 280 Remington. Il va de soi que cela ne change rien quant à la conduite du travail ni aux conclusions à en tirer.
Le problème de base était le suivant : une impossibilité de fermer la culasse sur des  étuis qui venaient d’être recalibrés avec un certain outil, ceci concernant un de mes collègues du club . Il ne bs’en fallait que d’un poil mais ça ne marchait pas.
En examinant les choses de plus près, nous avons constaté que les étuis avaient un certain jeu vertical dans le shell holder et  qu’il était possible de glisser une cale de 10/100 mm sous le culot mais l’expérience a montré que ce relèvement de 1/10 était insuffisant
pour obtenir un recalibrage acceptable.  Il en fallait  donc davantage et une première tentative a consisté à reprendre légèrement l’épaisseur du bourrelet (par l’intérieur) sur quelques étuis.  Ceux ci ont été recalibrés après avoir glissé un calage de 15/100. entre appui étui / SH  et là plus de problème de fermeture de culasse.
Comme on ne pouvait guère recalibrer  en employant systématiquement une cale de 15/100, nous avons décidé de retoucher le shell holder en réduisant sa profondeur de 12 à 15/100 mm.
L’opération été réalisée en trois passes  par rectification sur tour avec une meuleuse à grande vitesse. Un défaut de parallélisme de 2/100 a facilement pu être  corrigé à la pierre.
Maintenant, la matrice de recalibrage redescend un peu plus bas sur l’étui et il n’existe plus de problème de chambrage.
Quelles conclusions en tirer ? La première est qu’un calage par clinquant introduit à la base de l’étui peut permettre de gagner ce fifrelin de hauteur d’enfoncement qui resserrera le reformage, la seconde est  que la rectification d’un shell holder est relativement facile à réaliser. Si ôter 15/100 relève plutôt  de la rectification, 5/100 sont faciles à éliminer par pierrage ou à la lime diamantée.
A noter que sur la photo, on voit qu’il est possible de passer 10/100 + (5/100 x 2) soit 2/10 mm entre le culot de cette 280 Rem et la base du SH de marque LEE.









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retouche de shell holder

Message  Verchère le Lun 22 Juil 2013, 05:03

C'est à mettre en balance avec une recoupe de la base du recalibreur. Cet outil étant assez long, la prise directe en mors donne à la recoupe une perpendicularité assez correcte ; et cette opération est beaucoup plus simple et rapide qu'un meulage du shell-holder.
Mais la matrice est alors altérée, et il faut ensuite toujours placer une rondelle de calage entre SH et matrice, autour de la douille, pour recalibrer à feuillure normale. Alors que le shell-holder, il suffit d'en racheter un, ce n'est pas très onéreux ; et si on travaille en outils LEE, on a vite certains types en multiples exemplaires...

Juste une question : un défaut de parallélisme de 2/100 sur le dessus du SH a-t-il réellement de l'importance ? Il faudrait encore que le sommet du bélier soit réellement d'équerre...
Et même, vu l'appui du SH sur le bélier, peut-on craindre qu'un SH "à dessus incliné" bascule un peu lorsqu'on force ? J'avoue avoir quelques doutes.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3453
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retouche de shell holder

Message  Invité le Lun 22 Juil 2013, 07:43

Bonjour
Il est sûr que 2/100 mm sont sans importance pratique; par contre, en tant qu'usineur,quand je vois un défaut -même léger - facile à corriger, je pense qu'il faut l'éliminer. Jusqu'alors je n'avais jamais retouché de shell holder, maintenant, je sais comment le faire et jusqu'à 1/10 mm j'utiliserais pierre ou lime diamantée.
Autre point intéressant. L'expérience prouvant qu'il existe un jeu relativement important entre bourrelet de l'étui et fraisage de maintien, c'est une douce illusion de croire que le suport d'étui, le SH, a une quelconque action en matière de tenue en alignement ou de centrage. Le shell holder pousse l'étui dans l'outil et permet ensuite de l'en extraire, c'est tout.
Pour conclure, je conseillerai à ceux qui obtiennent des recalibrages à la limite, d'essayer d'abord la solution par calage entre étui et fond du SH; ce 1/10 mm ou un poil plus gagnés en hauteur peuvent suffire et donneront une idée sur la valeur de la retouche à réaliser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retouche de shell holder

Message  John MAUSER le Lun 22 Juil 2013, 11:33

Sujet intéressant et surtout bien exposé.
Comme Verchère, pour des questions pratiques, je n'ai toujours retouché que la matrice de calibrage (facile avec un tour parallèle).
La solution du calage par clinquant dans le SH est vraiment bien vue et sûrement suffisante pour la plupart des cas "légers".
Merci BRX.
JM  

John MAUSER
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 680
Age : 48
Localisation : STMT (44)
Date d'inscription : 05/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum