vis a changer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vis a changer

Message  usm1a1 le Jeu 04 Juil 2013, 20:21

bonjours a tous, un amis m'a donner un fusil a silex en très mauvais état, cependant je le suis entrepris de le rénover, mais je me suis heurté a un problème de taille : en effet au moment de le démonter je me suis rendu compte que toute les vis sont complètement bloquer ! Malgres la quantité énorme de degripant dont je les asperger elles restes grippée ! quelqu’un aurait il une solution pour les sortir ? merci d'avance ! bien a vous, Samuel.

------------------------

"nous preferons vos condamnations à vos condoléances"

usm1a1
Membre
Membre

Nombre de messages : 29
Age : 21
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  HELIX le Jeu 04 Juil 2013, 20:24

 

Chauffer la vis à l'aide d'un fer à souder électrique.

   

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  Winchester 1866 le Jeu 04 Juil 2013, 21:39

Salut la solution de Helix est bonne : chauffer la vis va provoquer une dilatation ce qui peut éventuellement briser l’oxydation. Le fer à souder risque de n’être pas suffisamment rapide pour communiquer la chaleur. Je préfère faire rougir au feu un clou ou un tournevis sacrifié pour l’appliquer sur la tête de la vis en insistant longuement.
Si la vis est traversant et débouche (extrémité de la partie filetée visible) dans ce cas il est probable que cette partie soit matée, avant d’entreprendre un démontage, il faudra probablement limer la partie débouchant. Cette opération endommage malheureusement la vis.
Autre solution, ajuster une lame de tournevis à la forme et aux dimensions de la fente de la tête de vis. Pour démonter la vis, frapper sur le tournevis en exerçant un effort de dévissage suivit d’un vissage puis de nouveau dévissage etc … toujours en frappant sur le tournevis,  bien entendu un chauffage de la vis est un plus ainsi que le dégrippant.
La dernière solution la plus mauvaise mais que j’ai malheureusement  souvent effectué : perçage de la vis. Il faudra ensuite refaire une nouvelle vis ou uniquement la partie détruite pour réparation de la vis en sauvant la tête de vis d’origine.
Dans tous les cas il faut laisser le temps au temps et ne pas se précipiter
Dan


Dernière édition par Winchester 1866 le Ven 05 Juil 2013, 08:47, édité 1 fois

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  CALIBRE 2B le Jeu 04 Juil 2013, 21:45

Il y a aussi la solution du froid " extreme " pour la retractation de métal  

CALIBRE 2B
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1536
Age : 61
Localisation : BASTIA
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Variante de "chauffer la vis"

Message  Verchère le Ven 05 Juil 2013, 05:13

CALIBRE 2B a écrit:Il y a aussi la solution du froid " extreme " pour la retractation de métal :Hi !: 
Pour chauffer la vis, le fer à souder est trop lent : la chaleur va se communiquer à mesure dans la pièce englobante, ce qui va atténuer le "choc de dilatation".
Prendre un gros clou chauffé à rouge, posé sur le bout ou la tête, ou les deux. Mais pour libérer, mieux vaut dilater l'extérieur, non ? Prendre un tube épais ou une barre percée, rougie, posée AUTOUR de la vis.
Au besoin, préparer toutes les options, y compris un gros clou restant froid, et un tube restant froid, et alterner chaud / froid, sur la vis / autour, ceci sur le bout / la tête. Dans des cas TRES particuliers, on peut se permettre de chauffer à rouge, au chalumeau, la partie englobante (en refroidissant la vis par contact d'un chasse goupilles glacé, ça vient alors presque à tout coup). Mais il est rare qu'on puisse le faire sans dégâts alentours (c'est pas une machine agricole).
Le dégripant n'est qu'une phase préparatoire, 1 ou 2 gouttes par jour, durant 1 semaine. Ou immergé dans le gazoil durant 3 mois, au soleil derrière une vitre : chauffe le jour, refroidit la nuit, le gazol pénètre petit à petit dans les interstices. Mais faut avoir auparavant réussi à enlever le bois !
Tournevis retaillé au plus juste, bien sûr, avec une prise de clef pour tourner avec une force mesurée, frapper un peu au marteau le cul du tournevis pour choquer la vis "en long" avant chaque essai de dévissage (on peut aussi alterner avec des chocs sur l'autre bout au chasse-clous, mais attention à ne pas faire baver la vis).
Surtout pas de précipitation, pas d'échéancier : se dire par exemple "ce soir j'attaque telle vis, mais même si elle vient j'arrête, la suivante sera pour demain". Sinon, si ça commence à venir, on risque de se griser et de bâcler les dernières pour teminer dans la foulée.
Autre précaution : avant de massacrer la vis, bien prendre le dessin de la tête (diamètre, épaisseur, bombé, fente), ou cas où on doive la refaire parce-que ça s'est mal passé.

En un mot : le plus urgent est de prendre son temps...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  manitou le Ven 05 Juil 2013, 17:48

Ok avec Verchère,
la pièce a dilater n est pas la vis.
Il existe cela maintenant,c est sympa:
http://www.castorama.fr/store/Degrippant-choc-thermique-520ml-aerosol-RontProduction-prod5020072.html;jsessionid=yX1XIqK4Larg9hh55iPeEQ**.fo1atg1?isSearchResult=true&navAction=jump
 

manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3457
Age : 47
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  oam le Sam 06 Juil 2013, 03:17

HELIX a écrit:
Chauffer la vis à l'aide d'un fer à souder électrique. 


il y a aussi l'option du transformateur électrique, lire ici:
http://blackpowderonly.forumactif.org/t456-transfo-electrique

------------------------

un script pour calculer le réglage de la hausse ou du guidon et un script pour le calcul du prix du tir à la poudre noire...

oam
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 303
Age : 49
Localisation : au phare-ouest
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  lu1900 le Sam 06 Juil 2013, 17:22

Bon t'en est où avec tes vis ??
/
J'ai eu à restaurer un 1822 perdu en grange depuis ....1830 sans doute , c'est dire ...
Bref ,
Tailler un tournevis à la dimension de la fente sans jeu
Chauffer au rouge une ferraille à appliquer coté tête et contreplatine là où elle débouche
Introduire dégripant suite à chauffe qd tjs chaud
Refaire plusieurs fois .
Utiliser une bombe anti verrue crio à azote liquide coté où est le filetage .
/
Bin ces put.. de vis sont venues , impec , comme neuves , pas un poil abimées , et le 1822 crache des flammes chez son proprio heureux!

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5614
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  Winchester 1866 le Lun 08 Juil 2013, 10:28

lu1900 a écrit:Bon t'en est où avec tes vis ??
...

Sur des armes anciennes, les vis oxydées sont « collées » par la rouille en général. Elles n’ont pas augmentées en diamètre bien au contraire, l’oxydation les a parfois rongées. La partie taraudée qu’elle soit dans la masse de la carcasse ou dans une contre platine, n’a pas non plus diminuée en diamètre au contraire, le trou taraudé a généralement augmente en diamètre.
Alors pourquoi notre vis est bloquée ? Il y a au moins deux raisons : la vis est matée ou l’oxydation à provoqué un collage (un soudage léger) des deux parties filetée (la vis) et taraudée (ce que certain appelle l’écrou).
Pour démonter la vis non matée, il faut détruire cette oxydation ou la ramollir ou la briser.
Détruire l’oxydation : on peut par exemple utilise l’électrolyse …
Ramollir l’oxydation : on peut par exemple utilise le dégrippant on le bain de pétrole quand c'est possible …
Briser l’oxydation : Tout est bon :
- Chauffer la vis (fer à souder, mise en résistance, chauffer un tournevis, …) quel est le but ? Non pas augmenter le diamètre de la vis pour l’extraire à chaud, ce serait ridicule d’envisager cela. Le but est de faire dilater la vis pour écraser l’oxydation et la briser. Il est souhaitable, si nécessaire, de réaliser plusieurs fois l’opération en laissant refroidir à chaque fois. Cette méthode permet par dilatation et retrait de décoller l’oxydation et de facilité le démontage à froid de la vis. Cette méthode à été préconisée par des générations de ‘restaurateurs’.
- Nous sommes dans un monde en perpétuel révolution technologique et certains disent : JNSPd’A, ce n’est pas bon comme méthode ! il serait plus simple de chauffer l’écrou pour le faire dilater et refroidir la vis pour la faire se contracter. Cela sous entend que nous sommes en présence d’un frettage ce qui n’est pas le cas. L’oxydation agit comme de la colle.
Avec cette technique, (qui au demeurant fonctionne également cat elle brise l’oxydation), j’y vois plus d’inconvénients que d’avantages et elle est difficile à mettre en œuvre.
- Difficile à mettre en œuvre car pour obtenir une dilatation du trou de taraudage, il va falloir chauffer l’ensemble de la pièce, si non l’expansion de la pièce liée à la chaleur se fera uniquement dans la zone chauffée à cause de la masse froide qui est autour et cela aura pour conséquence théorique une diminution infime du diamètre taraudé. Certains diront qu’ils pratiquent de la sorte depuis des années dans leur atelier de mécanique lorsqu’ils veulent démonter un écrou récalcitrant. C’est vrai je le fais aussi mais si ça fonction pour un écrou qui est une ‘bague’ facile à chauffer, il n’en est pas de même pour une carcasse d’arme ou pire une contre platine.
La mise en place des moyens est plus compliquée, trouver un tube adapter pour chauffer juste la partie taraudée qui souvent est dans la masse … refroidir des vis de quelques millimètres de diamètre avec un procédé cryogénique …
- Les inconvénients sont liés (outre la difficulté à mettre le procédé en place pour de petits diamètres) à l’environnement : présence de bois, de revêtement, nickel, chrome, bronzage, jaspage, … Je ne suis pas certain qu’ils puissent apprécier une élévation de température. Pour la vis c’est moins grave ça se remplace.
- Avantage : oui ça fonctionne car on brise la colle liée à l’oxydation.
Pour briser l’oxydation on peut aussi :
- Frapper sur la tête de vis avec un tournevis et un marteau ou pour les grosse vis industrielle avec un outil adapté. Le but est toujours le même, provoquer la rupture de la ‘colle’ (l’oxydation) en provoquant un allongement et un rétreint de la tête de vis puis de la vis.
- Avec un tournevis adapté on peut exercer des efforts de serrage de desserrage toujours dans le but de briser la rouille.

En conclusion toutes les solutions sont bonnes et la meilleure est celle qui à fonctionnée en occasionnant le moins de dégâts possible et qui a été le plus simple à mettre en œuvre. La conjonction de plusieurs procédés doit être envisagée (dégrippant, chauffage, frappe, rotations, …) mais toujours avec des efforts modérés et adaptés à la taille de la vis récalcitrante.

Bon allors et cette vis elle est sortie ?

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: vis a changer

Message  Verchère le Mar 09 Juil 2013, 03:24

Winchester 1866 a écrit:
- Sur des armes anciennes, les vis oxydées sont « collées » par la rouille en général. Elles n’ont pas augmentées en diamètre bien au contraire, l’oxydation les a parfois rongées...
Quelques remarques :
- Si les vis rouillées se bloquent, c'est parce-que l'oxyde ferreux prend plus de place que le fer dont il est issu.
- Pour détruire l'oxydation, l'électrolyse accède mal aux recoins et quasi-jamais à l'intérieur d'un filetage rempli par une vis (même un taraudage ouvert, il faut y enfiler une anode si l'on veut le dérouiller au maxi).
- D'accord, dilater le taraudage par apposition d'un tube rougi est difficile et délicat, et sa logique "dilater le frettage" est douteuse. Je l'ai cité parce-que parfois, cela m'a apporté le "petit plus" qui manquait, mais effectivement c'est à conserver pour le dernier recours.
- Tout à fait d'accord avec ta conclusion : conjuguer plusieurs procédés, et appliquer chacun modérément.

J'ajouterais que, après une séance infructueuse, plutôt que de passer directement au forage de la vis, il peut être efficace de remettre du dégrip'oil et de ré-essayer le lendemain.
Le tournevis à chocs, en dernier recours une fois que la décision de forage a été prise, parce-que "ça passe ou ça casse".
Si ça commence à se dévissser, ne pas y aller comme un boeuf : revisser, re-dévisser un peu plus, revisser, etc, en mettant du dégripant pour qu'il pénètre à la faveur des petits mouvements.

Forage : TRES scabreux ! Il faut éviter absolument que le forêt ne dévie et perce moitié sur la vis, moitié sur la pièce englobante. Bien pointer le centre de la vis, brider si possible une plaque percée faisant office de "canon de perçage". Commencer plus petit, ne passer à un forêt plus gros que si c'est à peu près bien centré. Il m'est arrivé plus d'une fois que des vis rétives choisissent ce moment pour se dévisser, sous l'action de l'effort de coupe.
A priori, il ne faudrait pas percer plus gros que le "noyau" de la vis, pour ne pas bouffer les filets du taraudage. Alors, il faut en pratiquer percer plus petit. Un truc qui marche alors très souvent, une fois que le trou fait quelques mm de profondeur, est de forcer dedans au marteau une broche triangulaire (à meuler dans un chasse goupilles, un tamponoir, voire la queue d'une lîme) et de faire tourner cette broche à la pince. C'est le principe de "l'arracheur de goujons cassés" des magasins de bricolage, qui ne marche presque jamais, mais avec un triangle à arêtes bien vives, quoiqu'il fasse gonfler la vis, ça marche très souvent.
Si le forage a viré, et qu'en plus l'indélicat s'est obstiné, c'est une sacré plaie à réparer : remettre le trou au rond à la lîme (nettement plus gros) et finir au forêt, tarauder, visser dedans un court tronçon de vis, braser à l'argent, lisser la surface et re-percer au bon endroit puis re-tarauder.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum