LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  3008nato le Mer 29 Mai 2013, 22:38

et coucou à verchère et mezigot .

comme j'ai laissé échapper un intrus sur mon dernier post , je vous dois le reste du fusil HALL , un des plus intelligents fusils de l'époque ...je rappelle que le premier modèle date de 1818/1819 ..je le je convoite depuis des années ....mais il n'est pas encore chez moi .

- bref , je vous présente le Mle 1838 sensiblement semblable au M .1819...

il me semble que c'est à cette période que les américains ,forts de leurs richesses multiculturelles ,, toutes issues de notre vieille Europe , ont commencé à rattraper leur retard , puis à nous dépasser dans le domaine des armes à feu ,,,quoi qu'en disent les intégristes de l'Europe !

comme vous pourrez le constater , cette arme est déconcertante de simplicité pour l'époque , je le rappelle 1819....et elle est remarquable par ses innovations :

-le chargement rapide par l'avant de la culasse ( "inventé" en France (et dans plusieurs pays) en 1831 sur les mousquetons et fusils de remparts règlementaires) et là mézigot va nous faire remarquer que ça devait cracher un max....(je suis prêt à le lui prêter pour voir... )

- le calibre ...14,5 mm sur le mien...un calibre de précurseurs , conservé sur une majorité de fusils US vous le savez tous .

-le démontage rapide en enlevant une seule vis !!!! la culasse vous saute dans la main , pour un rechargement ou un nettoyage ...

- et c'est une anecdote , célèbre , l'utilisation de la culasse comme un pistolet , pour une défense rapprochée comme le montre un célèbre tableau US ,,,sur lequel on peut voir un soldat américain faire face à plusieurs "péones " ou soldats mexicains fort agressifs et armés de couteaux !!! ( dès que je retrouve le tableau je complète ce post)

je vous présente donc une arme fort ingénieuse , mais remarquable par sa simplicité....que j'ai eu le bonheur de redécouvrir pour ce post ..
et encore , transmettre !!








il suffit de tirer sur la "gachette" de devant le pontet et le ressort fait remonter l'avant de la culasse pour le chargement et pour refermer la culasse , il suffit d'appuyer vers le bas







pour ce post j ai pu constater que depuis des années ,,la graisse commençait à rouiller ...je vais m'y mettre...







vous remarquerez que le cran de hausse est décalé sur la gauche pour viser sur le coté du mécanisme de mise à feu..







la culasse seule est fort simple





3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  oxi81 le Mer 29 Mai 2013, 22:44

Merci pour ces photos. Je ne connaissais pas cette arme.
Par contre, c'est sur... Ça devait cracher ferme à l'entrefer, entre la culasse et le canon. tongue

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3619
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Baccardi le Mer 29 Mai 2013, 23:43

Quelle découverte en lisant ce nouveau sujet

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Verchère le Jeu 30 Mai 2013, 06:55

Wouah ! Ça c'est un système !
Je n'attendais pas ta réaction si vite, cher 3008 ; je soupçonnerais presque ta "méprise" du Hall glissé par erreur entre deux Gras d'être un peu délibérée, pour aguicher le chaland...

J'aurai bien sûr plein de questions indiscrètes à poser, d'autant que j'ai il y a bien longtemps laissé en plan un proto de pseudo-Hall, bien mal engagé...
Mais il est un peu tard ... alors demain !

Et donc juste quelques bêtises :
En pistolet ça devait secouer vilain, bien plus qu'une glissière de Lüger !
Closdelif sera bien avisé de pourvoir ses boîtes de veuglaire d'une poignée, afin de pouvoir les tirer directement, à bras franc, lorsque les anglois pointeront leur perfide museau à ses embrasures.
La vieille Europe peut-être fière de cette belle réalisation (quoi ? Il était américain ? C'est bien ce que j'ai dit...). Hall eut visiblement des ancêtres flamands (inventeurs du veuglaire, selon certains) ; mais n'eut-il pas un arrière petit-fils nommé Pedersen ?


Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  volontaire 1870 le Jeu 30 Mai 2013, 07:11

Il y a presque trente ans ce modèle me faisait rêver dans les pages du catalogue du Hussard. Je crois bien que je pourrais me damner pour une pièce pareille ou pour un essai! Twisted Evil




volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1705
Age : 52
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  3008nato le Jeu 30 Mai 2013, 08:27

et bien le bonjour Mr verchère...
votre supposition n'est nullement fondée ....(j'ai perdu plusieurs présentations ,qui m'ont fait hurler et tout recommencer , si bien que je ne joue pas les sorciers , ni les "allumeuses" ) avec le clavier !!!! parole !
à ce sujet quelqu'un pourrait m'expliquer si il y a une sauvegarde ??? dans le bidule ?? et comment faire quand le post disparait "page web expirée !!!GRRRR.

je me suis dépêché car je vais être surchargé jusqu'au 10 juill env...

amicalement

3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  CLOSDELIF le Jeu 30 Mai 2013, 09:07

Verchère a écrit:Wouah ! Ça c'est un système !
Je n'attendais pas ta réaction si vite, cher 3008 ; je soupçonnerais presque ta "méprise" du Hall glissé par erreur entre deux Gras d'être un peu délibérée, pour aguicher le chaland...

J'aurai bien sûr plein de questions indiscrètes à poser, d'autant que j'ai il y a bien longtemps laissé en plan un proto de pseudo-Hall, bien mal engagé...
Mais il est un peu tard ... alors demain !

Et donc juste quelques bêtises :
En pistolet ça devait secouer vilain, bien plus qu'une glissière de Lüger !
Closdelif sera bien avisé de pourvoir ses boîtes de veuglaire d'une poignée, afin de pouvoir les tirer directement, à bras franc, lorsque les anglois pointeront leur perfide museau à ses embrasures.
La vieille Europe peut-être fière de cette belle réalisation (quoi ? Il était américain ? C'est bien ce que j'ai dit...). Hall eut visiblement des ancêtres flamands (inventeurs du veuglaire, selon certains) ; mais n'eut-il pas un arrière petit-fils nommé Pedersen ?

Merci cher ami de cette pensée qui me touche : Je viens en effet de passer quelques jours en cette demeure afin de finir de doter ycelle de tout le confort que peuvent espérer les voyageurs temporels qui y séjourneront cet été.....
Pour la défense de la place moult veuglaires à tir rapide , mâtinées de traits à feu portatifs devraient effectivement y pourvoir riding
Enfin merci aussi à notre autre hardy compagnon "3008 Nato" pour cette nouvelle et délicieuse présentation du fusil Hall....Une invention "diabolique" qui fit rêver naguère le jeune collectionneur que j'étais...

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16437
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Invité le Jeu 30 Mai 2013, 09:48

3008nato a écrit:à ce sujet quelqu'un pourrait m'expliquer si il y a une sauvegarde ??? dans le bidule ?? et comment faire quand le post disparait "page web expirée !!!GRRRR.

je me suis dépêché car je vais être surchargé jusqu'au 10 juill env...

amicalement

merveilleux fusil que je decouvre avec ce post.merci 3008nato.
pour tes presentations,je ne saurait que te conseiller ma methode,pour eviter de tout perdre je commence et envois mon post,ça le preserve;meme incomplet,et ça me permet de m'y remettre ensuite,j'appuis sur editer,ce qui me permet de completer ou corriger ce que j'estime necessaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  3008nato le Jeu 30 Mai 2013, 17:01

merci veflat ...je n'y avais pas pensé ...et si un demi post est parti ,,,on peut le compléter plus tard ....toi sioux !!!

bien amicalement

3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  dédé le Jeu 30 Mai 2013, 18:34

3008nato a écrit:et coucou à verchère et mezigot .

comme j'ai laissé échapper un intrus sur mon dernier post , je vous dois le reste du fusil HALL , un des plus intelligents fusils de l'époque ...je rappelle que le premier modèle date de 1818/1819 ..je le je convoite depuis des années ....mais il n'est pas encore chez moi .

- bref , je vous présente le Mle 1838 sensiblement semblable au M .1819...

il me semble que c'est à cette période que les américains ,forts de leurs richesses multiculturelles ,, toutes issues de notre vieille Europe , ont commencé à rattraper leur retard , puis à nous dépasser dans le domaine des armes à feu ,,,quoi qu'en disent les intégristes de l'Europe !



je pense que tu oublis deux ou trois facteur !

-le chargement par la culasse est une invention de la fin du moyen age ..
Simplement il était moins couteux et plus sur de fabriquer des fusils se chargeant par la bouche ..

-La fin des guerre napoléonienne
Les armées européenne étaient gigantesque , il était inenvisageable de construire des armes couteuse , surtout dans un contexte budgétaire difficile ..

- l Amérique a toujours été le théâtre de la petite guerre , progressivement les tactiques et les stratégies se sont éloigner de celle de la vielle Europe

En Amérique , le feux était privilégié a la charge a la baïonnette


Pour en revenir a ton fusil ..

Bravo , belle pièce et relativement rare ...



------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3514
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Mezigot le Jeu 30 Mai 2013, 19:07

Merci a 3008nato pour avoir comble mon appetit vorace pour les photos manquantes du Hall. Y'a pas, j'aime tous ces systemes un peu tarabiscotes...

Encore cher ami salut

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Verchère le Ven 31 Mai 2013, 07:04

Bon, maintenant v'la 2 sujets HALL ! Lequel est le bon ? C'est pas un juxtaposé, le Hall, y peut pas tirer sur les 2 sujets à la fois...
Superbe, le tableau. Vous remarquerez qu'il menace, mais est assez prudent pour ne pas tirer. Je ne demande pas si le bloc séparé est facile à recharger, parce-que je ne crois pas qu'après un tir la main soit encore très utilisable, du moins dans l'immédiat. Y-a rien que des aspérités, là dessus ! Mais pour faire peur, en précaution dans un estaminet pendant qu'un planton garde les faisceaux de fusils à l'extérieur...
C'est sûr, le chargement par la culasse n'est pas nouveau. Mais ce qui est nouveau, c'est qu'une armée l'adopte (en grand ??) et le garde en service près de 40 ans. Ce qu'on avait fait auparavant n'avait guère convaincu ; selon certains, les anciens veuglaires présentaient surtout l'intérêt d'être forés de part en part ... ce qui permettait de soutenir le noyau de fonderie par les deux bouts (sinon, avec les techniques archaïques il se désaxait abominablement durant la coulée). Pas grand chose à voir avec l'intérêt de charger par la culasse, donc, et disparus dès qu'on a réussi à faire tenir les noyaux à peu près droits (parce que forer du plein, fallait pas trop y penser, au moyen-age).

Il y a dans le Hall quelques aspects mécaniques bien léchés.
Par exemple, je croyais que la culasse tourillonnait sur un pivot arrière, qui encaissait le recul. Il n'en est rien, le pivot arrière ne sert qu'à la maintenir vaguement quand elle est ouverte ; il passe d'ailleurs dans une mortaise ovale, ce qui permet du jeu en longueur à ce niveau.
Tout est fait par deux tenons en tête de culasse ! Aucune contrainte sur l'arrière du bloc, donc, qui est forcément très évidé pour le mécanisme.

Les crachements... Avec un tourillon-recul arrière, il aurait fallu entre tranche de chambre et canon un ajustage en arc de cylindre, difficile à faire et à régler, sauf par un tourillon excentrique (susceptible de se dérégler au tir). Mais ici, le pivot arrière étant assez libre, il faudrait étudier les profils exacts de l'appui tenons-butées_de_recul et du joint chambre-canon ; il n'est pas impossible que le mouvement du bloc se fermant soit un quart de poil excentrique, amenant finalement la quasi-fermeture du joint. Du coup, les crachements...
Tant sur la Smith (obturation par tube-douille - impossible à ajuster finement - faisant chicane) que sur le Sharp (tube coulissant ... franchement pas bien) ils ne sont même pas gênants, restant bien inférieurs au panache de flammes d'un bassinet à silex. Alors sur ce Hall à silex, je ne serais pas surpris qu'ils aient été totalement éclipsés par le bassinet.
Vous noterez que les deux butées de recul sont visiblement amovibles, ce qui ne peux que faciliter leur démontage pour ajustement ou remplacement. Essayez de rafistoler un boîtier de Mauser maté par des cartouches trop fortes, et comparez... Il y a donc tout lieu de croire que les armuriers régimentaires pouvaient facilement entrenir un ajustement parfait.
Encrassement gênant la fermeture ? Un coup de langue bien baveuse sur la tranche de chambre, un glaviot frotté au doigt à l'entrée du canon, et hop c'est reparti. Si la chambre elle-même est pleine, y-a qu'à pisser dessus et souffler un grand coup. Tout ce qui compte est accessible, et quand la balle est chargée, canon crasseux ou pas, elle sortira !

Quoi d'autre ? Les deux longues branches latérales, que je croyais rapportées, semblent en fait venues de fabrication avec l'écrou de canon. Forgé d'un bloc, ou soudé ? Si c'est bien soudé, après finition ça ne se voit pas. Désolé, mais faut scier la pièce pour guetter au microscope...
Notez que les branches s'épaississent sur l'écrou, restent à peu près constantes sur la longueur des butées, puis s'affinent fortement ensuite : un "profil d'égale résistance", rien que çà !

Le bloc arrière du logement de culasse, lui, semble rapporté. C'est qu'il n'a plus rien à supporter, et ne sert en fait que d'entretoise de largeur. La vis placée juste devant, par contre, m'intrigue : a-t-elle une autre fonction que de bien pincer ce bloc AR ?
Enfin, c'est bien beau mais il faudrait tout de même que le recul ne soit pas renvoyé en compression (vu la longueur c'est même du flambement) sur le bloc AR. Autrement dit, qu'il soit transmis au bois dans la région de l'écrou de canon.
Alors question à 100 balles, c'est comment, dessous ? Sur les photos de côté on dirait qu'il y a qque chose, peut-etre plus que le nécessaire pour le crochet de fermeture...

Conversion percussion : un nouveau bloc ? Il n'était donc pas possible de visser simplement une cheminée au fond du bassinet ? Ou l'on craignait juste qu'un gros trou taraudé n'affaiblisse trop la chambre ?

Vous l'aurez compris, ce Hall il me laisse sur le c... !
C'est pas le chargement-culasse en lui-même, c'est la façon dont c'est conçu, et réalisé. Mais peut-être tout de même un peu cher pour aller en faire fracasser des milliers à Gettysburg...
Sérieusement, tu oserais tirer avec ? Parce-que, je dis pas que je traverserais le pays à 4 pattes ... mais si, je le ferais peut-être...
Si ce sujet persiste un peu, je vous montrerai peut-être ma vieille ébauche de "Hall perso", que vous puissiez vous foutre de ma gueule...


Ben ça y est, j'étais "averti" et maintenant je suis "confirmé". Dois comprendre que c'est une confirmation de l'avertissement ? Et que si je m'obstinais je pourrais finir collé au "pilier", à défaut de poteau ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  CLOSDELIF le Ven 31 Mai 2013, 08:50

J'aime beaucoup ton analyse....J'espère que tu pourras aller encore plus loin grâce à une éventuelle prise en mains suivie d'un essai !
N'hésite pas à nous montrer ton ébauche : Pourquoi la bande d'incapables d'en faire le dixième que nous sommes se moquerait elle de toi ?????
Chapeau bas salut

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16437
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  3008nato le Ven 31 Mai 2013, 09:28

bonjour verchère.
je suis très honoré de notre association , qui prend forme de jour en jour...
je suis le chineur , le montreur d'ours ....et toi l'intellectuel qui développe , taille ,poids ,origine , régime alimentaire , performances .....tout bien quoi !!!

merci encore pour la pertinence de tes analyses mécaniques et fonctionnelles , qui pourraient permettre "une édition ERUDITE sur le sujet des armes à systèmes" .
actuellement je trouve que la majorité des éditions sont très vagues , composées de quelques bonnes photos , et assorties de commentaires très généraux...voire très génériques ....(mais c'est un travail de romain !!!)

pour revenir au sujet , je passe deux photos que j'avais zappées ..







à toutes fins utiles

à bientot

3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Mezigot le Ven 31 Mai 2013, 14:14

De plus en plus sympa tout ca. Dis-moi 3008nato, il t'en reste combien de merveilles semblables planquees derriere les fagots hein?

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hello a tous,

Message  3008nato le Ven 31 Mai 2013, 17:40


très sincèrement ....assez , beaucoup !!
et toi ??

amicalement

3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Mezigot le Ven 31 Mai 2013, 19:59

Bof, rien d'aussi exceptionnel ni interessant. Je pense avoir deja presque tout mis ce qui en valait la peine sur le forum (FA17, carabine Daudeteau, etc.) J'ai les grands classiques (toute la famille Gras sauf carabine de cavalerie, systeme Berthier sauf les rares, Mle1886M.93R.35, MAS 36, 36-51, 44, 45, 49 Syrien, 49-56, Chassepot, Mle 1822TBis (pistolets et fusil), bref rien d'introuvable.

Amicales salutations,
salut

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  3008nato le Ven 31 Mai 2013, 21:08


c'est drôle la vie !! on veut toujours plus ...

tu as tous ceux qui me manquent ,,,et tu tires le nez !!!

en 1960, tu n'étais pas bien grand ,,,et nous ,nous rêvions de 1717, 1728 ,,,, sans être pour autant satisfaits ...

la bonne arme , c'est quand tu peux dire " c'est à moi "...

écoutes pépé toi aussi !

amicalement


3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2420
Age : 72
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Mezigot le Ven 31 Mai 2013, 23:21

Bien sur qu'on en veut plus, car plus on en a, moins il en manque!

Comprends-moi bien, je suis tres heureux de ce que j'ai et j'en prend jalousement soin. Mais, ce ne sont pas des raretes qui font tourner les tetes, comme ton Hall, ou un Treuille de Beaulieu, etc.

Je prens aussi grand plaisir a les faire revivre, refaire les cartouches a l'identique, etc. Et je ne parle meme pas de la doc que j'amasse histoire de ne pas mourrir idiot suivant les judicieux conseils de ma tante.



Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Verchère le Sam 01 Juin 2013, 06:37

3008nato a écrit: ... et toi l'intellectuel ...
Pas d'insultes, je vous prie !
Tu mets le doigt sur un sérieux problème : l'absence de technicité dans les publications sur des sujets à dominante technique. Et le domaine des armes n'est pas le pire. L'Histoire en général, particulièrement à partir du XIXe, est totalement assujettie à l'évolution technique, mais la plupart des auteurs pataugent ou éludent.
Le Col Truttmann imputait ce défaut au fait que les historiens sont très majoritairement de formation littéraire, ce qui les rend souvent hermétiques voire méprisants à l'égard de l'histoire des techniques. Il avait eu lui-même beaucoup de difficultés à faire accepter la "Ligne Maginot" comme sujet de sa thèse d'histoire : beaucoup trop technique, disaient les pontes !
Il semble cependant que "l'Histoire des Techniques" soit en progrès, ne serait-ce que par de nombreux et intéressants travaux d'archéologie expérimentale. Bien sûr, analyser un zinzin compliqué éventuellement attribué à Archimède, c'est plus accrocheur qu'une pétoire archaïque ; mais c'est déjà un début...
Ensuite, il y a la publication, où l'auteur est souvent la 5e roue de la charette, soumis aux coupes abruptes de l'éditeur ; il n'écrit pas ce qu'il veut, en réalité. La généralisation de l'informatique lui permettrait certes d'agir en indépendant, mais au prix de quelques limitations pour conserver un tarif abordable, et surtout de gros efforts de formation personnelle, dans un domaine très différent de celui qui l'inspire. Alors, visiblement, ça ne prend pas trop... Dommage, car la diffusion n'est pas un problème : si ça répond à une demande réelle, ça se fait tout seul par le bouche à oreille, croyez-moi.

3008nato a écrit: merci encore pour la pertinence de tes analyses mécaniques et fonctionnelles , qui pourraient permettre "une édition ERUDITE sur le sujet des armes à systèmes"
Mais je ne suis qu'un vieux rafistoleur de machines agricoles ; l'avis contradictoire de l'ingénieur serait bienvenu ! Y-a personne ? Mais si, y-a sûrement...

Bon, la photo du dessous nous montrerait que le verrouillage du bloc se contente d'un crochetage sur le bois, juste localement renforcé pour l'occasion. Effectivement, avec la friction des tenons du bloc sur des cales de recul quasi-perpendiculaires à l'effort de recul, et de plus placées en avant du point d'application de cette force, pourquoi le bloc irait-il se ballader ? Les tenons de culasse juste derrière la chambre, c'est mieux que loin derrière. Mais ici ils sont DEVANT la chambre.
Donc, si une masse dépassait en dessous de l'écrou de canon, ce pourrait-être un tenon de recul prenant sur le bois. Je comprends les hésitations pour un démontage de curiosité ; mais si tu tires il faudra bien nettoyer là dessous, même si cela crache très peu. Alors j'attendrai...

La platine à silex : on sait que ça ne marche pas "automatiquement", et qu'il y a des dispositions plus ou moins favorables au bon fonctionnement (angle et point de chute du silex, dûreté de basculement de la batterie, etc.), et que malgré l'expérience il y eut des modèles de platines nettement moins réussis que les autres. Celle-ci est forcément très spéciale ; il n'était pas possible de reprendre directement un modèle courant et bien éprouvé. Alors, connaît-on des avis sur sa fiabilité, voire les pourcentages de ratage comparés aux types usuels ?


Mezigot a écrit:... Et je ne parle meme pas de la doc que j'amasse histoire de ne pas mourrir idiot...
Tu n'aurais pas, par le plus grand des hasards, des tables de construction de ce fusil ? En particulier les prescriptions de fabrication de l'écrou de canon avec les deux branches formant la boîte de culasse ? Bon, ceci dit au hasard car je ne sais pas comment on traitait ça aux USA ; et même chez nous, elles ne commencent à être rigoureusement structurées qu'à partir du passage au système métrique, dans les années 30 (les plus vieilles que j'ai vues, ça doit être 1828, mais il manque souvent les textes ... ou ils sont non-classés ailleurs).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Verchère le Sam 01 Juin 2013, 07:44

CLOSDELIF a écrit:... N'hésite pas à nous montrer ton ébauche : Pourquoi la bande d'incapables d'en faire le dixième que nous sommes se moquerait elle de toi ?????...
Parce-que moi-même, je me moque de moi ! La moindre des politesses serait donc d'en faire autant, sinon je me ... oups, prendrai les pieds dans le tapis ; mais je crois que c'est fait !
Bon, indélébilement impressionné par la courte présentation qu'en fit Venner dans l'un des ses premiers tomes du "Livre des Armes" (dont je n'ai même pas eu le temps de dire que ce fut mon premier contact sérieux avec lesdites, discrètement planqué entre deux rayons d'une librairie au personnel plutôt sympa, qui me laissait bouquiner plusieurs heures d'affilée). Impressionné donc, je profitai il y a plus de 35 ans d'un passage en IUT pour faire un tube rayé "tous usages", puis un copain (ça fait bien 25 ans) m'informa qu'il pouvait me couler une pièce en bronze avant de changer de boulot, mais vite, vite... Sans grande réflexion je bâclai donc un modèle en contreplaqué tout mou, sans dépouilles, enfin un truc calamiteux ; le copain en a pas mal bavé pour en tirer un moule coulable !

Mais une fois ce beau bloc de bronze en main, qui pèse le poids d'un bon fer à repasser ... le manque de réflexion préliminaire sautait aux yeux. Dans mon ignorance stupide, j'avais prévu un fort pivot horizontal à l'arrière, et disposé deux bossages pour le supporter. Oui, le minuscule ovale en haut à l'arrière ! C'est pas un bossage, ça, tout juste une aspérité ! Quant au reste, ressauts, décalages, etc., toutes formes qu'il est utile de prévoir à la fonderie pour n'avoir ensuite qu'à reprendre leur éventuelle face d'appui ... RIEN ! Seule la queue de culasse avait été prise en compte. Autant dire que cette pièce, qui au démoulage devrait déjà avoir 90% du boulot de fait, n'en a guère plus de 20%.



Le tube, pourquoi en bronze ? Sais plus. Pourquoi 3 rayures ? Parce-que j'avais lû qu'il y eut pas mal de "3 rayures", et que cela me semblait déjà placer la barre assez haut (ça l'était, effectivement). Pourquoi progressives ? Parce-que je suis fou, sans doute. Et fou délirant, au vu des pas : infini au départ (à G de l'IMG), et à la fin si serré que la mesure est difficile (à D de l'IMG) ; un coup à pulvériser une balle Minié en plein vol (mais à cela, je n'avais pas pensé). En plus, pour éviter l'arrachement du plomb par le changement d'angle des cloisons, il faudrait une ceinture de forcement unique et très courte, dont il n'est même pas certain qu'elle ne s'arracherait pas quand même, vu sa faible longueur.
Comme quoi, en toutes choses il faut raison garder !
Le canon est déjà repris à la forme conique, parce-que le forage (14 mm) s'étant plutôt mal passé, il a fallu débloquer la mèche à canons en martelant sur une enclume ! Alors j'ai repris l'extérieur pour masquer ces horreurs.

Alors voilà ; le défi serait plutôt de trouver quoi faire avec ce bazar. Pas les refondre, tout de même...
Si l'un de vous a l'idée d'un mécanisme compatible, qu'il parle ... ou se taise à jamais !

Après, j'ai appris à fondre moi-même, alors si l'envie m'en prenait je pourrais effectivement tout refaire correctement. Cependant, ma vision actuelle du Hall (merci, 3008nato) n'est plus compatible avec l'usage du bronze pour la boîte de culasse...
Bon, pour vous prouver que je n'affabule pas, voici quelques objets que j'ai coulés ; enfin, des exemplaires en rab conservés pour moi, ou des semi-ratages presque acceptables :


Pour un ouvrage de la Ligne Maginot, 9 plaques de loco électrique (3 jeux) et 2 de mortier (les originaux ayant disparu, bien entendu). La petite pièce est une gâche de serrure pour planchette-support de "lanterne à serrure" installée dans les années 1880 dans tous les forts, nouveaux ou anciens, dans les couloirs susceptibles de voir circuler de la poudre.
Mais entre nous, j'aime pas trop couler le bronze : trop chaud ! Je préfère l'alu. Seulement un boîtier de culasse en Alpax, ça le fait pas trop...




Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  CLOSDELIF le Sam 01 Juin 2013, 08:29

Je reste tout de même muet devant ta modestie..... Shocked pale
Ta "base" me paraît très acceptable pour accueillir toutes sortes de mécanismes.....Et le choix du "tout bronze" a bien une odeur de prototype XIX me ........
La rayure progressive me rappelle de très vieux articles sur la réalisation de bancs à rayer artisanaux.... drunken
Je pense "in fine" que tu ne devrais pas abandonner la finalisation de cet essai cheers
Marc.

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16437
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Verchère le Dim 02 Juin 2013, 05:15

CLOSDELIF a écrit:... Ta "base" me paraît très acceptable pour accueillir toutes sortes de mécanismes...
Le problème, c'est que pour la finir il y a presque autant de boulot que pour en faire une complète sur des bases plus saines. Car, en plus, le modèle en contreplaqué molasson s'étant déformé au serrage du sable, tout est de guingois, nécessitant un temps fou pour redresser ça à la lîme. Alors, à moins de tomber sur LE mécanisme auquel elle se prêterait particulièrement, ça ne vaut guère le coup.
CLOSDELIF a écrit:... Et le choix du "tout bronze" a bien une odeur de prototype XIX me ...
C'était effectivement l'idée...
CLOSDELIF a écrit:... La rayure progressive me rappelle de très vieux articles sur la réalisation de bancs à rayer artisanaux...
Sans doute ceux-là même qui m'ont inspirés (Cibles ou La Gazette ? Z'ont bien baissé depuis cette époque !). Il y eut une ou des séries d'articles "Arquebuserie pratique" ; à l'époque j'étais trop jeune mais j'ai récupéré quelques numéros disparates par la suite. Je crois me souvenir que c'était de Clergeau (pas envie de grimper en haut de l'étagère où ils sont rangés, à cette heure tardive - on croirait pas, mais c'est long à faire, des cheminées de Snider).
Y-aurait pas quelqu'un qui pourrait scanner ces séries complètes d'articles ?
Oui, bien sûr, le copyright ! Un peu tard pour demander l'autorisation à l'auteur, je le crains...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3443
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FUSIL A SILEX "HALL" des USA

Message  Mezigot le Lun 03 Juin 2013, 15:32

Verchère a écrit:
Mezigot a écrit:... Et je ne parle meme pas de la doc que j'amasse histoire de ne pas mourrir idiot...
Tu n'aurais pas, par le plus grand des hasards, des tables de construction de ce fusil ? En particulier les prescriptions de fabrication de l'écrou de canon avec les deux branches formant la boîte de culasse ? Bon, ceci dit au hasard car je ne sais pas comment on traitait ça aux USA ; et même chez nous, elles ne commencent à être rigoureusement structurées qu'à partir du passage au système métrique, dans les années 30 (les plus vieilles que j'ai vues, ça doit être 1828, mais il manque souvent les textes ... ou ils sont non-classés ailleurs).

Et bien non. J'ai tres peu de doc US en dehors le la TD 1888 et de la cartouche de .45-70-405 et .45-70-500. Principalement du reglo francais (mon theme de collection principal). Je pense que pour ces trucs plus anciens, il faut carrement faire des mesures sur un bon exemplaire.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum