Trajectoire 100 -> 200 m

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Ven 24 Mai 2013, 12:53

Allobroges a écrit:
Allobroges a écrit:Décidément..... Suspect
Juste une question, qui de Herlé, Darius et tous le monde, n'est pas d'accord avec le dessin de BRX ci dessous ?



Pour moi, il est parfaitement clair et juste quelque soit la distance de tir salut

Ben... Herlé t'as pas envie de me répondre? Embarassed

Ce dessin représente la réalité balistique en France, pays ou nous respectons les lois de la gravitation universelle, c'est pourquoi je l'ai cité et partagé.
Le projectile chute depuis la bouche, pour compenser, on incline le canon vers le haut.
Manifestement les scientifiques Suisses n'ont pas reconnu Newton et les lois de la gravitation universelle ne semblent pas s'appliquer dans ce charmant pays.


Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Allobroges le Ven 24 Mai 2013, 13:04

Allobroges a écrit:
Darius a écrit:

Le dessin est correct dans son ensemble sauf qu'il manque le premier point d'intersection de la ligne de visée avec la trajectoire de la balle

Si il existe, mais il n'est pas nommé...
Donc Darius est ok pour ce joli dessin Twisted Evil


Ben si même en Suisse c'est bon

c'était quoi votre désaccord déjà ? clown



------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Ven 24 Mai 2013, 13:14

Darius affirme que les balles suisses ne sont pas soumises à la gravitation universelle, mais s'envolent et montent vers des sommets, alors que les balles tirées partout ailleurs sur la planète tombent depuis la bouche.
Les balles suisses volent et montent, les balles du reste de l'univers tombent et se soumettent à la loi de Newton.
C'est une particularité locale que j'ignorais.

Je pense que Darius confond la ligne de mire et l'axe du canon, mais ce n'est que mon avis.

Dans son monde les balles doivent avoir de petites ailes et elle volent, dans le mien, les balles sont de section ronde et métalliques et elles tombent.

http://www.youtube.com/watch?v=D9wQVIEdKh8

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Darius le Ven 24 Mai 2013, 13:21

Mais aucun désaccord; j'essaie d'emmener mon jeune élève de ça:



à ça:



Mais à peine qu'il a découvert qu'on pouvait aussi incliner un canon vers le haut - il est vrai qu'en Bretagne, le plafond est souvent bas - il veut déjà découvrir les projectiles anti-gravitationels dont la Suisse a le secret. Pas plus vite que la musique, mon ami. Tout vient à point à qui sait attendre.... flower


Dernière édition par Darius le Ven 24 Mai 2013, 13:39, édité 2 fois (Raison : typos)

------------------------

«On vous pardonnera peut-être d’avoir été battu, jamais d’avoir été surpris. » Napoléon

Darius
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 532
Age : 53
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/08/2010

http://tldsuisse.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Allobroges le Ven 24 Mai 2013, 13:21

Puré!!! encore mieux qu'Astérix chez les Belges lol1

Vous allez finir tout les deux mouillés par le crachin Armoricain en suivant cette voie


------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Ven 24 Mai 2013, 15:09

Darius a écrit:Mais aucun désaccord; j'essaie d'emmener mon jeune élève de ça:



à ça:



Mais à peine qu'il a découvert qu'on pouvait aussi incliner un canon vers le haut - il est vrai qu'en Bretagne, le plafond est souvent bas - il veut déjà découvrir les projectiles anti-gravitationels dont la Suisse a le secret. Pas plus vite que la musique, mon ami. Tout vient à point à qui sait attendre.... flower

Ceci est mensonger.
J'affirme queles projectiles chutent depuis la bouche de l'arme.
Une preuve de plus que Darius raconte n'importe quoi.
La seconde image est réaliste.
Les projectiles tombent depuis la bouche, il ne volent pas, ne montent pas, ils tombent et tombent tous a la même vitesse.

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Dim 26 Mai 2013, 08:57

Bonjour
Vous me faites beaucoup d'honneur en me citant même si Darius tempère quelque peu le compliment avec son commentaire:

"Le dessin est correct dans son ensemble sauf qu'il manque le premier point d'intersection de la ligne de visée avec la trajectoire de la balle, et que la conclusion dans le texte est fausse. "

que je commenterai à mon tour.
Je maintiens que mon croquis sur lequel figurent bien les deux intersections de trajectoire avec la ligne de visée et qu'il représente bien la réalité des choses avec les hypothèses suivantes:
- une ligne de référence horizontale. Cas le plus simple et qui ne gêne en rien les discussions d'autres cas.
- une représentation de la ligne de projection ( axe de l'âme du canon) formant un angle positif avec la référence (angle de pointage),. La ligne de projection monte..
- une ligne de visée partant d’une faible hauteur au dessus de l’extrémité du canon et rejoignant l’horizontale en la coupant au point de but visé. L’angle est négatif, la visée descend.

A partir de là que voit-on ?
- la balle sort du canon, monte par rapport à l’horizontale tout en descendant sous l’effet de la pesanteur par rapport à la ligne de projection. A ce stade l’influence de l’angle de pointage prime sur l’effet de la pesanteur.
- la balle coupe une première fois la visée au point appelé généralement Distance de Réglage Intermédiaire ou DRI puis elle continue une trajectoire montante jusqu’à une apogée.
- cette apogée se situe entre 55 et 60 % environ de la distance origine/but. La courbure de la trajectoire est extrêmement faible, son rayon peut s’évaluer en kilomètres ( calcul facile à faire en utilisant la formule D = ( C² / 4 F ) + F dans laquelle D est le diamètre du cercle ( 2 fois le rayon qui nous intéresse), C la distance entre les deux intersections trajectoire/visée et F la valeur de la flèche entre apogée et visée au point maximal ). Prenez une distance de 150 m et une flèche de 4 cm et vous verrez.
- après l’apogée, la trajectoire descend doublement peut-on dire , tant par rapport à l’horizontale que par rapport à la visée. La trajectoire – et c’est ce qui est l’objet du tir - coupe la visée au point de but.

Je crois que là tout est dit. On a visé un point à une distance donnée en inclinant le canon vers le haut, la visée quant à elle étant dirigée vers le bas ; la balle est apparemment montée en coupant une première fois la visée puis redescendue pour qu’on atteigne le but visé
Il y a effectivement possibilité de régler la visée en se basant sur la position de la première intersection et on peut alors dire qu’un même réglage permet de toucher deux cibles
mais pour toucher le point en DRI il faut viser un autre point beaucoup plus éloigné ce n’est plus le cas de figure.
En résumé, et ce jusqu’à un plus ample informé convaincant, je maintiens ce que j’ai avancé, schéma et conclusion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Allobroges le Dim 26 Mai 2013, 09:07

BRX a écrit:
mais pour toucher le point en DRI il faut viser un autre point beaucoup plus éloigné ce n’est plus le cas de figure.
En résumé, et ce jusqu’à un plus ample informé convaincant, je maintiens ce que j’ai avancé, schéma et conclusion.

Vrais en œilleton guidon, mais faux avec une lunette comme celle présenté par Darius
En fait c'est l'école des fans tout le monde à gagné clown

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Dim 26 Mai 2013, 10:43

Pas du tout d'accord avec ce qui suit
" Vrais en œilleton guidon, mais faux avec une lunette comme celle présenté par Darius "
Sur un schéma de trajectoire ( ou sur une trajectoire réelle) le mode de visée est totalement indifférent; il y a toujours les mêmes grandeurs ou données.
La lunette de Darius différe des lunettes disons, ordinaires, par la mention de deux distances: la DRI que j'ai rappelée plus haut (première intersection trajectoire/visée) et la distance à laquelle la trajectoire coupe la visée pour la seconde et dernière fois. En réglage chasse cela s'appellerait la DRO (Distance de réglage optimale) correspondant à une flèche donnée (distance entre visée et trajectoire prise à l'apogée de celle-ci)
Je pense d'ailleurs que toutes les lunettes pourraient être graduées ainsi ( pour une munition déterminée).
[/b]Ce que semble-t-il vous ne voulez pas voir, c'est que pour toucher la cible à 25 ET 400 m par exemple, il faut qu'il existe un second point d'intersection à cette distance de 400 m. Quand on se règle à 25 m en visant les 25 m plein centre la trajectoire a franchit une apogée , à peine perceptible certes mais réelle.
La réalité est là, la lunette de Darius indique DRI et ce qu'on peut appeler DRO, cela ne signifie en aucune manière qu'on a réglé plein centre à cette DRI. Entre la cible atteinte plein centre à 400 m et la bouche on peut placer une infinité de cibles alignées et, sur l'une d'entre elles à 25 m, on sera de nouveau plein centre

Ce qui suit est sans doute apaisant mais un peu simplificateur.
" En fait c'est l'école des fans tout le monde à gagné "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Allobroges le Dim 26 Mai 2013, 11:01

rasta

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.






Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1198
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Dim 26 Mai 2013, 11:10

Il se peut que certains comprennent la signification de ce bidule et comment l'interpréter; je déplore vraiment de ne pas en faire partie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Lun 27 Mai 2013, 06:59

A la surface de notre terre s'applique une loi appelée "loi de la gravitation universelle".
G s'applique partout et nos projectiles la subissent, un projectile de 45 ou de .223 chutent a des vitesses identiques.
Cela fait que nos projectiles tombent depuis la bouche du canon, ils tombent a la même vitesse que si on les lâchait à bout de bras d'une même hauteur que la bouche du canon.
Pour compenser cet effet "G" il est d'usage d'orienter le canon vers le haut afin le propulser le projectile vers le haut et de gagner du temps de chute, donc de la distance en translation.
Quelques benêts semblent persister dans leur croyances qu'un projectile "vole" ou "monte puis descends" ou que la force de translation affranchit leur projectile de la loi de la gravitation universelle, il n'en est rien.
D'une façon générale ils confondent la droite imaginaire que constitue la ligne de mire avec la droite de l'axe du canon.

Pour résumer, les projectiles tombent et tombent tous à la même vitesse.
Pour compenser ce phénomène de chute, il est d'usage d'orienter le canon vers le haut.
Pour tirer plus loin, on peut aussi animer le projectile d'une vitesse plus rapide, ce qui permet d'atteindre une distance plus lointaine.

L'exception Suisse fut un grand moment de rigolade.

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  viper65 le Lun 27 Mai 2013, 08:31

Herlé a écrit:
Pour résumer, les projectiles tombent et tombent tous à la même vitesse.

J'aime la comparaison entre le 223 et le 45 qui tombent a la même vitesse tu iras en parler aux tireurs de poignée qui font de la chute libre et tu leur expliqueras que non la position de leur corps ne fait en rien varier leur vitesse de chute. Je me demande pourquoi ils ouvrent leur voile pour diminuer leur vitesse de chute car selon ta lecture de Newtown avec ou sans parachute ils tombent tous a la même vitesse. Je me demande pourquoi nous nous préoccupons de la finesse de nos voiles pour faire de la dérive sous voile. Je me demande pourquoi en vol relatif nous sautons avec une orange et pas avec une boule de bowling......

J'espère que la stupidité de mon exemple montre la stupidité de ton discour.

A moins que pris par un éclair de lucidité tu ne songes que la surface de résistance a l'air offre une force diminuant la vitesse de chute.....

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Darius le Lun 27 Mai 2013, 09:10

"Le monde selon Herlé"



aussi plate qu'une galette de Breizh...

Blague à part, si on confond la trajectoire d'un objet, avec sa 1ère dérivée (vitesse) et qu'on oublie la 2ème dérivée (accélération), on arrive à un micmac pas croyable où se confondent positions, quantité de mouvement, et forces exercés sur un objet (projectile). Ceci devient encore plus confus quand on utilise une terminologie tirée du langage courant et qu'on la confonde avec leur signification scientifique. En effet, en balistique, un projectile "vole" et ça ne veut pas forcément dire qu'il y ait une action aérodynamique de portance; quelque chose qui "tombe"; ne tombe pas avec une certaine vitesse (constante), mais subit une accélération suite à la force gravitationnelle; un projectile tiré avec un certain angle aura aussi bien une vitesse de départ horizontale ET verticale; cette dernière sera petit à petit grignotée par les forces gravitationnelles et finira par devenir zéro, puis négative et faire retomber l'objet; la vitesse horizontale sera freinée par la résistance aérodynamique. Au plus dense est la section d'un projectile, ou plus il est profilé, au mieux il résistera au forces de freinage. Bref, un projectile tombera de plus en plus vite, tandis qu'il avancera de moins en moins vite. (et tu as de la chance que tes différents calibres ne tombent que quelques fractions de secondes dans ton petit film des Mythbusters, car sinon ils n'arriveraient pas en même temps cfr. Viper)

Et en dernier: c'est Herlé qui persiste à prendre comme système référentiel l'axe de tir du canon, d'où ses explications. Dans un monde normal, une utilise "l'horizontale" c.-à-d. la référence orthogonale par rapport aux forces gravitationnelles.


Dernière édition par Darius le Lun 27 Mai 2013, 10:40, édité 1 fois

------------------------

«On vous pardonnera peut-être d’avoir été battu, jamais d’avoir été surpris. » Napoléon

Darius
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 532
Age : 53
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/08/2010

http://tldsuisse.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  WICHITA le Lun 27 Mai 2013, 09:54

En tout cas, HERLE est bien plus pédagogue (et ce n'est pas un gros mot !) que ses détracteurs, car avec lui j'ai compris tout ce qu'il disait !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Lun 27 Mai 2013, 10:00

Je relance le débat avec de nouveaux éléments et souhaite qu’on les discute sans à priori même s’ils compliquent la situation et remettent quelques affirmations en cause. (veuillez excuser la présentation du tableau, impossible de mieux l'aligner) Edité pour rectifier puissance 0.3 et pas 3 dans formule Vd/V0

Je part de l’assertion : d’une part qu’une balle tirée à une distance telle que le temps de vol est de T secondes et la retombée, par rapport à la ligne de projection de D cm et d’autre part qu’une balle laissée tomber de la hauteur de la chute D arriveront en même temps sur le sol.
Si j’ai bien lu les divers messages ces temps sont par définition et de fait identiques eh bien ce n’est pas toujours vrai car cette identité de temps n’est valable que dans le vide, sous l’effet de la seule gravité et en l’absence de toute résistance aérodynamique.

La démonstration est très facile à apporter, il suffit de comparer les temps de vol réels d’un projectile dans l’atmosphère et le temps de chute d’un corps tombant d’une hauteur égale à la retombée de la balle.

Pour cela fixons quelques bases : V0 soit 850 m/s avec BC soit 0.4 (G1), distances de 200 à 800m

PGm Balis donne les valeurs de vitesses restantes, temps de vol et retombées (D) ; une vérification avec RELOAD confirme les résultats.

A partir des valeurs de retombée (D) et de l’attraction de la pesanteur G = 9.81 m/s/s, on calcule le temps théorique de chute d’un corps ( la balle qui tombe);
Sachant que l’espace parcouru durant le temps T est E = ½ G T² on a T = (2 E/ G)^1/2
Ce qui permet d’établir le tableau suivant

Distance Vitesse à D Temps vol D cm Temps chute Calcul BRX

200 701 0.2591 31 0.2514 30.9
400 569 0.5758 143 0.5399 143.5
600 455 0.9696 378 0.8778 380
800 367 1.4615 806 1.2819 810

Le temps de calcul BRX correspond à l’utilisation d’une formule empirique que j’ai établie dans les années 80 à mes premiers bricolages en informatique/balistique ; elle s’énonce ainsi :
D en cm = 488.2 x (Vd / V0)^0.3 x T²
On pourrait l’exprimer d’une autre manière, plus précise par une équation en aX^3 mais comme on ne recherche pas le cm ce raffinement est inutile.

Comment lire ce tableau et qu’en tirer ?

C’est très simple et la conclusion évidente, les temps de vol dans l’air et de chute dans l’air également sont différents et si la balle tirée ne plane pas elle prend néanmoins son temps pour descendre de la même valeur.

Si ces temps étaient identiques on ne trouverait pas ce terme (Vd/V0)^0.3 dans la formule de chute dans l’air, il n’y figurerait que le terme en T² ( la chute est proportionnelle au carré du temps).. Le coefficient 488.2 est une valeur liée aux unités choisies

Cette relation entre Retombée ( ou chute à distance) , rapport Vd/V0 et temps, je l’ai déjà évoquée dans un ou deux messages passés dans la rubrique « rechargement … « et elle n’avait pas suscité de réaction.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Lun 27 Mai 2013, 11:06

Pour fixer les idées voici la courbe montrant la liaison Retombée/rapport Vd /V0
Compléments d'explication si besoin est.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  viper65 le Lun 27 Mai 2013, 12:35

BRX a écrit:

Je part de l’assertion : d’une part qu’une balle tirée à une distance telle que le temps de vol est de T secondes et la retombée, par rapport à la ligne de projection de D cm et d’autre part qu’une balle laissée tomber de la hauteur de la chute D arriveront en même temps sur le sol.
Si j’ai bien lu les divers messages ces temps sont par définition et de fait identiques eh bien ce n’est pas toujours vrai car cette identité de temps n’est valable que dans le vide, sous l’effet de la seule gravité et en l’absence de toute résistance aérodynamique.



BRX tout a fait d'accord et si je prend pour hauteur de chute D les 50 cm qui sépare la bouche de mon canon du sol, je vois pas qui peut me dire que ma balle de 300 gr lâchée de ces 50cm mettra 5 secondes pour tomber de 0,5m , temps pourtant mis par la même balle pour atteindre sa cible a 3200m. et qui ne sera pas montée à 40m au dessus de ma ligne de visée car pour tirer a cette distance je n'ai pas visé mais fait du tir courbe comme au mortier de 120.......

On parlera pourtant de temps de vol pour expliquer le délai mis a la balle pour atteindre sa cible. Alors désolé de ne pas être aussi pédagogue que mon cher confère Herlé. Mais la ce n'est plus de la physique pour les nuls qu'il faut mais des cours de français niveau CE1 pour comprendre le pourquoi de l'expression "temps de vol" ou pour les anglais 1 ere langue "flight time".

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Lun 27 Mai 2013, 13:07

On peut en effet parler de détracteurs, c'est limite diffamant.
Se faire insulter par un imbécile est toujours un délice de fin gourmet.
Enfin, grâce à leurs proses respectives, tout le monde aura compris à qui nous avons à faire.
Remarquez que l'emploi d'images est judicieux, un simple peut exprimer des idées simples qui touchent les esprits simples, en plus il y a des couleurs et c'est joli.

L'air constitue un frein c'est certain.
Mais nos projectiles de section ronde n'ouvrent pas leurs petites ailes pour planer.
Certes, il conviendrait de remplacer l'expression "temps de vol" par une expression plus adaptée.
Temps de translation serait plus exact, la sémantique est importante et il semble que parler de temps de vol puisse induire en erreur certains esprits.
Nos projectiles sont essentiellement de section ronde, ils ne planent pas, ils ne volent pas, ils chutent.

Je suis désolé du pourrissement de ce sujet par ces deux personnes, qui à défaut de prouver ce qu'elles affirment, transforment cette discussion qui aurait du rester courtoise, en attaque personnelle.

Les projectiles sont soumis a l'attraction terrestre, ils n'ont à priori pas d'ailes et ne volent pas, donc ils chutent.
Pour compenser ce phénomène de chute, on incline le canon vers le haut.
Un balle de 45 et une balle de 223 s'opposent certes de façon différente au frein de l'air, mais cette distinction est minime et négligeable.
Prenez un projectile de 45 et un projectile de 223 à bout de bras, lâchez les simultanément et dites nous lequel arrive le premier.

L'expérience démontre qu'un projectile lâché a 1 m du sol mettra le même temps à rejoindre le sol qu'un projectile identique tiré à l'horizontale.
La conclusion est que nos projectiles ne volent pas et subissent de façon identique l'attraction terrestre.



Dernière édition par Herlé le Lun 27 Mai 2013, 13:17, édité 1 fois

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Lun 27 Mai 2013, 13:16

viper65 a écrit:

On parlera pourtant de temps de vol pour expliquer le délai mis a la balle pour atteindre sa cible. Alors désolé de ne pas être aussi pédagogue que mon cher confère Herlé. Mais la ce n'est plus de la physique pour les nuls qu'il faut mais des cours de français niveau CE1 pour comprendre le pourquoi de l'expression "temps de vol" ou pour les anglais 1 ere langue "flight time".

Je ne pense que vous vous fourvoyez en ma qualifiant de "confrère", je ne suis pas du tout dans l'informatique mais dans l'industrie.
Quand on parle de "temps de vol" et que l'on prétends qu'un projectile monte et descends, on se trompe.
Un projectile tombe selon les lois de physique en vigueur sur cette planète, son déplacement est une translation durant sa chute.
Une sémantique aussi exacte que possible permet d'éviter que certains ne se fourvoient comme vos écrits le démontrent.
Les projectiles n'ont pas d'ailes, ils ne volent donc pas, ils tombent.
Merci de nous avoir permis de rectifier de point de sémantique.

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  WICHITA le Lun 27 Mai 2013, 13:20

vous pouvez être désolé en plus d'être de mauvaise foi; mais visiblement vous compliquez les choses à souhait; néophyte je suis, surtout en physique (et d'autres matières, je l'avoue) mais je sais appréçier un "savoir" bien expliqué, mais là, cela se complique en règlement de compte à OK CORRAL.

Et je ne parle pas des MOA dont je n'ai toujours pas trouvé encore l'utilité...
Prêt? Feu ! Go ! Partez !


HERLE, avec ton niveau de CE1, tu ferai rougir de honte mon prof de math de seconde... Car tout comme ses cours, j'ai aussi oublié son nom ! c'est dire !

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Invité le Lun 27 Mai 2013, 13:26

Je pensais et ai considéré que cette discussion concernait uniquement des trajectoires à tir tendu avec un faible angle de pointage ( il faut moins de 1° pour tirer à 1000 m) Si on dépasse disons 10° et si, à fortiori, on passe au tir courbe, il faudra voir les choses autrement. N'étant pas artilleur, je n'aurai plus ma place dans la discussion mais je continuerai à la suivre, elle en vaut la peine sous certains aspects.
Quant aux indications de Herlé:
" Prenez un projectile de 45 et un projectile de 223 à bout de bras, lâchez les simultanément et dites nous lequel arrive le premier.

L'expérience démontre qu'un projectile lâché a 1 m du sol mettra le même temps à rejoindre le sol qu'un projectile identique tiré à l'horizontale.
La conclusion est que nos projectiles ne volent pas et subissent de façon identique l'attraction terrestre. "

je persiste à dire que ces propositions ne sont pas applicables en tir réel, dans l'atmophère et maintiens ce que j'ai avancé concernant la différence de temps.

J'aurais apprécié qu'on réponde à mes propositions par des arguments chiffrés et illustrés plutôt que par développements un peu obscurs et interprétables à son gré.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Herlé le Lun 27 Mai 2013, 13:30

WICHITA a écrit:vous pouvez être désolé en plus d'être de mauvaise foi; mais visiblement vous compliquez les choses à souhait; néophyte je suis, surtout en physique (et d'autres matières, je l'avoue) mais je sais appréçier un "savoir" bien expliqué, mais là, cela se complique en règlement de compte à OK CORRAL.

Et je ne parle pas des MOA dont je n'ai toujours pas trouvé encore l'utilité...
Prêt? Feu ! Go ! Partez !


HERLE, avec ton niveau de CE1, tu ferai rougir de honte mon prof de math de seconde... Car tout comme ses cours, j'ai aussi oublié son nom ! c'est dire !

Je m'efforce de faire de la vulgarisation, c'est à dire de donner une explication logique et accessible au plus grand nombre.
Pour ce faire la sémantique est essentielle, on a vu tellement d'incompétents se planquer derrière des formules compliquées auxquelles ils ne comprennent rien eux même.
Je me suis fait railler quand j'ai écrit que nos projectiles chutaient, maintenant même ces deux personnes commencent a comprendre.

Certes, l'univers est courbe, mais à défaut de droite absolues, nous pouvons considérer qu'en regard de la courbure de l'univers, notre ligne imaginaire de quelques centaine de mètres que constitue notre ligne de mire est une droite relative admissible.

Herlé
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 585
Age : 48
Date d'inscription : 03/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  Darius le Lun 27 Mai 2013, 15:02

Herlé, tu manques de bases. Si je peux te donner un conseil, va suivre un cours. En Belgique, à l' ERM (Ecole Royale Militaire) il y en a un excellent http://www.rma.ac.be/abal/ABAL-Cours-Acc.pdf ,et grand avantage, il ne prend qu'une semaine et est ouvert aux civils. J'y ai donne cours de balistique comme assistant quand j'étais étudiant Aéro à l'Institut von Karman. C'est vrai, il y'a longtemps, j'ai du tout oublier. Je peux même te faire un lettre de recommandation au cas ou ce serait nécessaire, le Cdt Marc Maldague est un bon copain.

http://www.rma.ac.be/abal/fr/rma-abal-versneldecursus(fr).html

NB: pour moi c'est EOM. Le sujet est clos pour moi, avant que les noms d'oiseaux se mettent à voler...

------------------------

«On vous pardonnera peut-être d’avoir été battu, jamais d’avoir été surpris. » Napoléon

Darius
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 532
Age : 53
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/08/2010

http://tldsuisse.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trajectoire 100 -> 200 m

Message  WICHITA le Lun 27 Mai 2013, 15:37

Je pense que cela suffit, et je conclue donc avec cette parole:
XXXXXXXXXXXXX
Auto-censure !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11334
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum