Meunier A6 a Verdun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Meunier A6 a Verdun

Message  dédé le Mar 05 Mar 2013, 21:47

Bonjour tout le monde salut


Quelqu'un aurait des documents prouvant l’utilisation du fusil automatique meunier A6 a la bataille de Verdun ?

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  verd1 (†) le Mar 05 Mar 2013, 22:08

en tout cas jamais trouvé en fouile à l époque.
jerome

verd1 (†)
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1425
Age : 42
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 09/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  dédé le Mar 05 Mar 2013, 22:31

verd1 a écrit:en tout cas jamais trouvé en fouile à l époque.
jerome
je n'est jamais trouvé de photos d'époque !

pourtant il semblerais que 800 ou 1000 de ces armes ont été distribué en 1916 !
si je me souviens Verdun c'est l'année 1916 ?

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  verd1 (†) le Mar 05 Mar 2013, 23:05

il y a aussi la somme en 16

verd1 (†)
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1425
Age : 42
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 09/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  Invité le Mer 06 Mar 2013, 08:18

bonjour

trés interressant ce sujet ,je ne connaissais pas l'existance de cette arme ,

voici un petit article sur une gazette des armes que je n'avais pas compris , tout s'eclaire !



pour en trouver un , voir seulement d'en voir un ça va s'avérer dur .

sympathiquement
adda

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  dédé le Mer 06 Mar 2013, 10:38

adda a écrit:bonjour

trés interressant ce sujet ,je ne connaissais pas l'existance de cette arme ,


Savais tu que dans la doctrine française le canon 37 mn TR 1916 avait le même rôle que les armes a lunette ( destruction de nid de mitrailleuse ,anti-sniping ) et que les bon tireur était armée de fusil ?


source : Michel Guyet pour la revue calibre

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  verd1 (†) le Mer 06 Mar 2013, 11:03

apres il a peut etre été utilisé dans des secteurs qui n etaient pas engagé dans les grandes batailles se qui augmente les risques de captures. evaluer un fusil a verdun cela augmente fortement les chances de les perdre .
jerome

verd1 (†)
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1425
Age : 42
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 09/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  Invité le Mer 06 Mar 2013, 12:23

bonjour

sur un site anglophone je viens de voir ça , toujours interressant :

L'adoption du Modèle 1917 remontent aux premières tentatives de l'armée française pour remplacer ses fusils Lebel avec un design semi-automatique plus avancé dans les années avant le déclenchement de la première guerre mondiale. En 1913, un fusil semi-automatique a été sélectionné pour être adopté comme un remplacement pour la culture et les Berthiers dans l'inventaire de l'armée. C'est que le recul de longues semi-automatiques exploité fusil Meunier, qui a été adopté provisoirement en 1910 comme un remplacement pour le fusil Lebel. Des retards considérables ont été expérimentés dans le choix final pour les munitions qui finit par être un puissant 7x57mm sans monture ronde. Seulement 1013 Meunier fusils avaient été fabriquées par 1916 et environ 300 ont été envoyés pour les essais sur le terrain dans les tranchées. Ils ont été bien accueillies, mais le problème des munitions spéciales a été un handicap majeur.La Mle. 1917 RSC (pour : Ribeyrolles, Sutter et Chauchat) a été adopté officiellement en mai 1916 et un assez grand nombre (86 000) avait été fabriqué par novembre 1918. Il était moins coûteux à fabriquer que le fusil de Meunier, puisqu'il utilise des composants standard de fusil Lebel, notamment : la baril, stock, handguard, bandes de baril et déclencher la garde. Avant toute chose, il est chambré pour le standard 8 mm Lebel munitions, qui a été chargé le spéciales cinq clips ronds. Le Mle 1917 RSC a gaz exploités avec un boulon rotatif, le port de gaz étant situé sous le Canon et près de la bouche comme dans le très tard à comparaître fusil Garand. Le Mle 1917 a été largement diffusé parmi l'infanterie française en 1918. Cependant ce n'est pas bien reçu par les troupes, étant trouvés trop lourd, trop long et trop difficile de service et de maintenir dans les tranchées. Le point faible de ce fusil était le très petit diamètre intérieur de la port de gaz situé au-dessous de l'extrémité avant du canon. En raison de sa petite taille, le port de gaz encrassé facilement, créant ainsi des plus faible et les plus faible de boulon retourne. Ainsi, le port de gaz devait être nettoyé fréquemment (tous les 100 tours ou plus) après avoir enlevé la vis en laiton grand situé en dessous de l'extrémité avant du canon. Par ailleurs, le clip spécial pour le Mle 1917 n'était pas particulièrement fort.Suite comme une amélioration substantielle, la RSC Mle 1918 a été adopté en 1918 comme un fusil prévu pour remplacer tous les autres fusils à partir de 1919. C'était plus court et plus léger que le Mle 1917 RSC et tous les inconvénients de la RSC Mle 1917 avaient été corrigées. Par exemple, le Mle 1918 RSC utilisé le clip Berthier standard et mieux 5 rondes au lieu du clip exclusif de la Mle 1917 RSC. Le décollage de gaz a été simplifié et plus facile d'accès. En outre il y a maintenant, sur le côté droit du récepteur, un dispositif de retenue du boulon qui monta automatiquement après que le dernier tour de l'attache avait été tiré. Essais de tir avait également montré que le Mle 1918 RSC a été plus précis que le fusil Lebel et le Mle 1917 RSC. La production de la RSC Mle 1918 n'a pas commencé jusqu'en novembre 1918. 4 000 Seulement ont été faites et beaucoup ont été testés avec succès au combat pendant la guerre du Rif de 1921 à 1926 au Maroc

sympathiquement

adda

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  kelt le Mer 06 Mar 2013, 13:12

Le fusil A6 Meunier est est d'une conception différente de celle des fusils RSC17 & 18, aucune pièces communes avec le fusil Lebel:

http://armesfrancaises.free.fr/FSA%20MeunierA6.html

le Canon APX TR (tir rapide, éjection automatique de la douille lors du recul et verrouillage automatique de la culasse à l'introduction d'un obus) de 37mm était équipé d'une lunette de visée x3 semblable à celle des fusils de précision à la came de hausse près, il servait en première ligne, pour traiter les nids de mitrailleuses et les meurtières blidées des tranchée ennemies.
Servi par une équipe de 10 hommes, ce canon accompagnait les troupes d'assaut pour traiter les nides de résistance. Adopté par l'Armée US, il équipait encore les Marines en 1941.





Ce canon a été mis à toutes les sauces, utilisé par l'infanterie et la cavalerie (FT17) l'aviation l'a monté en nacelle avant sur des bimoteurs ayant le role d'avion d'assaut, et George Guynemer l'avait fait adopter comme arme principale sur le chasseur Spad XII.

kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meunier A6 a Verdun

Message  dédé le Mer 06 Mar 2013, 20:23

verd1 a écrit:apres il a peut etre été utilisé dans des secteurs qui n etaient pas engagé dans les grandes batailles se qui augmente les risques de captures. evaluer un fusil a verdun cela augmente fortement les chances de les perdre .
jerome
Ce n'était pas non plus un engin "top secret"


- verdun a caractérisé l'année 1916 plus qu’autre chose Wink , la preuve 100 ans après ont en parle encore Wink


Plus vraisemblablement d'après certaine source le meunier aurait été distribué un peut tard pour Verdun ( fin 1916 début 1917 )
salut

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3515
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum